Mon AlloCiné
Pirates des Caraïbes : la Vengeance de Salazar
Séances
Bandes-annonces
Casting
Critiques spectateurs
Critiques presse
Photos
VOD
Blu-Ray, DVD
Musique
Secrets de tournage
Box Office
Récompenses
Films similaires
News
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Pirates des Caraïbes : la Vengeance de Salazar" et de son tournage !

Un vieux projet

Pirates des Caraïbes - La vengeance de Salazar a été annoncé par Disney en janvier 2011, avant même que Pirates des Caraïbes : la Fontaine de Jouvence ne débarque dans les salles obscures au mois de mai de la même année, et ne termine sa carrière avec les recettes astronomiques de 1,043 milliard de dollars au box office mondial.

3 survivants

Johnny Depp, Geoffrey Rush et Kevin McNally sont les seuls à avoir eu un rôle dans les cinq films de la franchise Pirates des Caraïbes.

Christoph Waltz pressenti

A l'origine, Christoph Waltz avait été choisi pour jouer un certain Capitaine Brand mais les choses n'ont pas pu se concrétiser pour cause d'incompatibilité d'emplois du temps. Javier Bardem hérita du personnage qui a vu son nom changer pour devenir Capitaine Salazar du fait de l'accent espagnol de l'acteur. Détail amusant : Waltz et Bardem se sont chacun glissés dans la peau du principal adversaire de James Bond/Daniel Craig : le premier dans 007 Spectre (2015) et le second dans Skyfall (2012).

Refus de Rob Marshall

En janvier 2011 au moment où l'idée d'un cinquième opus a été lancée, Disney proposa également à Rob Marshall de rempiler à la mise en scène. Six mois après, en juin, Marshall n'avait pourtant toujours rien signé, préférant finalement partir pour développer son nouveau projet de comédie musicale, Into the Woods (où l'on retrouve d'ailleurs un certain... Johnny Depp).

A la mise en scène...

Plusieurs metteurs en scène ont été envisagés pour réaliser le blockbuster avant que Joachim Rønning et Espen Sandberg ne soient choisis, comme Tim Burton, Fredrik Bond, Shawn Levy, Sam Raimi, Rupert Sanders, Chris Weitz ou encore Alfonso Cuarón.

Compétition...

Pour incarner le personnage d'Henry, Ansel Elgort, Brenton Thwaites, Taron Egerton, George MacKay & Sam Keeley étaient tous en compétition jusqu'à ce que le second hérite du rôle.

Tout est lié !

La femme de Javier Bardem Penélope Cruz avait joué dans le quatrième Pirates des Caraïbes (2011) et aussi dans le western comique Bandidas qui a été réalisé par Joachim Rønning et Espen Sandberg.

Retrouvailles

Adversaires dans Pirates des Caraïbes - La vengeance de Salazar, Johnny Depp et Javier Bardem avaient chacun joué dans Avant la nuit (2000).

Bardem terrifiant

Javier Bardem avait par le passé campé deux méchants particulièrement mémorables et terrifiants dans No Country for Old Men et Skyfall.

Sortie décalée

Initialement prévu pour sortir aux Etats-Unis le 10 juillet 2015, Pirates des Caraïbes : La Vengeance de Salazar a été repoussé à 2016, puis au 7 juillet 2017 pour sortir finalement le 26 mai de cette même année.

Une illustre famille

Le guitariste des Rolling Stones Keith Richards apparaissait dans le 3ème volet de Pirates des Caraïbes dans le rôle du père de Jack Sparrow. Dans ce 5ème opus, c'est Paul McCartney, le mythique membre des Beatles, qui fait une apparition, il tient le rôle de l'oncle de Jack.

Johnny Depp blessé à la main

Blessé à la main pendant le tournage, Johnny Depp a dû subir une légère opération chirurgicale et se faire poser une broche au doigt. Cet accident a eu comme conséquence de repousser le tournage de plusieurs semaines et donc augmenter le coût de production du film.

Orlando Bloom de retour

Absent de Pirates des Caraïbes: La fontaine de jouvence, Orlando Bloom retrouve son personnage de Will Turner Pirates des Caraïbes - La vengeance de Salazar. La présence du comédien britannique au casting du blockbuster a été officialisée lors de l'Expo D23, la grand-messe annuelle des studios Disney.

Une franchise très lucrative

Les quatre premiers volets de la franchise Disney ont rapporté pour le moment environ 3.7 milliards de dollars via les sorties en salles.

Parlons argent !

Pirates des Caraïbes - La Vengeance de Salazar a été conçu pour un budget de 230 millions de dollars, ce qui est moins que Pirates des Caraïbes: La fontaine de jouvence (250 millions) et Pirates des Caraïbes - Jusqu'au bout du monde (300 millions), mais plus que Pirates des Caraïbes - Le secret du coffre maudit (225 millions) et Pirates des Caraïbes - La malédiction du Black Pearl (140 millions). Ce cinquième opus est par ailleurs le film le plus cher jamais tourné en Australie.

Construction des bateaux

13 navires mesurant jusqu'à 48 mètres de long (dont le Black Pearl et le Queen Anne’s Revenge) ont été entièrement construits pour les besoins du film. Par ailleurs, les scènes à bord des navires ont été tournées dans une vaste arène rassemblant tous les vaisseaux du film quasiment grandeur nature montés sur des cardans et des plateaux rotatifs informatisés.

Les costumes

La chef costumière Penny Rose a fait appel à 30 costumiers australiens, principalement issus du théâtre et de l’opéra. Ils ont investi un studio de plus de 1 500 mètres carrés qui a servi d’entrepôt pour les quelque 2 000 costumes, chapeaux, chaussures et accessoires, classés selon le nom, le style, le sexe et l’âge des personnages.

Record de précipitations

La Gold Coast à l'est de l'Australie, principal lieu de tournage de ce cinquième opus, a connu des records de précipitations à cause du passage du cyclone Marcia. Du jamais vu depuis les années 1950 !

Vieillir les costumes

Pour vieillir les costumes, la chef costumière Penny Rose et son équipe ont eu recours à diverses techniques innovantes comme les faire tourner dans une bétonnière avec des galets, les user à l’aide de râpes à fromage, voire même les brûler au chalumeau !

Grues et éclairage

27 grues à flèche articulée (utilisées pour le levage, le chargement et la manutention) ont été employées par la production dans l’arène des bateaux. Un vaste réseau d’éclairage de plus de 45 mètres de long a également été installé au-dessus des navires pour créer l’atmosphère parfaite pour les scènes de jour, et surtout celles de nuit. Les scènes tournées sur place ont été filmées à l’aide de trois Technocranes dotées de cinq caméras. En tout, l’arène comptait entre 30 et 40 pièces d’équipement lourd.

Maquillage pour Bardem et Farahani

Pour entrer dans la peau du terrifiant capitaine Salazar, Javier Bardem devait se faire maquiller entre deux et trois heures par jour... Ce qui était moins que pour transformer Golshifteh Farahani en Shansa, la sorcière des mers, puisque la comédienne franco-iranienne devait passer cinq heures quotidiennes par la case maquillage !

Les perruques

Plus de 1 000 perruques ont été conçues pour le film. Certains jours, le chef coiffeur et maquilleur Peter King et son équipe devaient préparer jusqu’à 700 figurants et 30 acteurs principaux. Le département était composé d’une équipe principale de 22 personnes complétée par 70 employés qui travaillaient dans une vaste tente dédiée aux figurants, aux cascadeurs et aux cavaliers.

Guillotine

Dans la séquence de guillotine, les deux têtes qui sont coupées ont été conçues comme reproduisant les traits des réalisateurs Joachim Rønning et Espen Sandberg !

1 acteur pour 2 personnages

L’acteur espagnol Juan Carlos Vellido est le seul de la saga à avoir interprété deux personnages différents dans deux épisodes de Pirates des Caraïbes. Après avoir campé un capitaine de navire espagnol dans Pirates des Caraïbes : la Fontaine de Jouvence, il incarne dans ce cinquième opus Lesaro, le fidèle lieutenant du capitaine Salazar.

Journal intime

88 versions du précieux journal intime de Carina Smyth ont vu le jour avant que l’équipe ne choisisse celle que l'on voit dans le film. Il s’agit d'un carnet relié à couverture de cuir dont les pages ont été vieillies grâce à une étonnante technique : l'immersion dans le café !

Authentique bouteille

La bouteille de rhum du capitaine Jack Sparrow est une authentique bouteille anglaise du XVIIIe siècle.

Costume de Shansa

La fabrication du costume de Shansa, la sorcière des mers jouée par Golshifteh Farahani, a nécessité 15 heures de travail quotidien pendant une semaine par une équipe de 42 personnes… pour un seul exemplaire.

Opération logistique d'envergure

Le tournage dans les îles Whitsunday (au nord est de l'Australie) a nécessité une opération logistique d’envergure : 60 camions ont quitté le camp de base sur la Gold Coast et parcouru 1 400 kilomètres avant de faire 40 minutes de barge pour atteindre l’île Hamilton, l’un des lieux de tournage du film. Une heure et demie de barge les séparait cependant encore des autres îles où le film a été tourné.

Johnny Depp "ivre et ingérable"

Johnny Depp aurait été constamment "ivre et ingérable" pendant le tournage du film en Australie selon des membres de l'équipe technique, perturbant ainsi le bon déroulement des choses (notamment au niveau des retards répétés de l'acteur sur le plateau). Les producteurs ont quant à eux expliqué que Depp subissait une grande pression durant le tournage du fait de ses problèmes personnels et de l'acharnement des paparazzis à le suivre partout.
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Baywatch - Alerte à Malibu (2017)
  • Bad Buzz (2017)
  • Les Ex (2016)
  • Transformers: The Last Knight (2017)
  • Le Manoir (2016)
  • Wonder Woman (2017)
  • La Momie (2017)
  • Everything, Everything (2017)
  • Ce qui nous lie (2017)
  • Ava (2017)
  • K.O. (2017)
  • Le Grand Méchant Renard et autres contes (2016)
  • Pirates des Caraïbes : la Vengeance de Salazar (2017)
  • Le Roi Arthur: La Légende d'Excalibur (2017)
  • Retour à Montauk (2017)
  • The Last Girl – Celle qui a tous les dons (2016)
  • Rock'n Roll (2016)
  • Marie-Francine (2016)
  • HHhH (2016)
  • Spider-Man: Homecoming (2017)
Back to Top