Mon Allociné
Black Power Mixtape
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
note moyenne
3,2 33 notes dont 8 critiques
25% 2 critiques 25% 2 critiques 38% 3 critiques 13% 1 critique 0% 0 critique 0% 0 critique

8 critiques spectateurs

Trier par
Critiques les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Par les membres ayant fait le plus de critiques
  • Par les membres ayant le plus d'abonnés
Freaks101

Suivre son activité 102 abonnés Lire ses 629 critiques

3,5Bien • Publiée le 17/04/2012

Excellent documentaire suédois sur la naissance du mouvement « Black Power », la lutte pour les droits civiques et la fin de la ségrégation raciale. Le film se concentre surtout sur les années 67 à 72, de la fin de la lutte pacifique instauré par Marthin Luther King à la naissance du mouvement des « Black panthers ». Le tout illustré par des images d’archives inédites tournée par la TV suédoise de l’époque, regroupant des interviews instructives de leader comme Stokely Carmichael ou Angela Davis dont le célèbre procès clôture le film.

Chris2Bzh

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 26 critiques

5,0Chef-d'oeuvre • Publiée le 20/02/2012

Vous voulez la version de l' Histoire réelle des afro-américains expliquée avec un ton neutre, intelligent et concret ? Allez voir ce documentaire !

tof44

Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 208 critiques

3,0Pas mal • Publiée le 13/01/2012

L'originalité du projet nous est livrée dès le générique : il ne s'agit pas ici d'une historiographie exhaustive mais plutôt d'un point de vue journalistique étranger sur le mouvement Black Power et, plus généralement, sur la société américaine des années 60/70. En effet, "Black Power Mixtape" est composé entièrement d'images d'archives et de reportages effectués par la télévision suédoise à l'époque, présentées chronologiquement année par année et commentées en 2010 et en voix-off par des protagonistes du mouvement (Angela Davis, Melvin Van Peebles...), par les journalistes suédois eux-mêmes ou par d'illustres inconnus, enfin connus peut-être mais pas par moi (rappeurs, poètes...). Ce parti-pris permet une immersion totale dans l'époque et, finalement, on ressent plus le mouvement qu'on en apprend sur lui (même si des acteurs majeurs mais moins emblématiques que les Martin Luther King ou les Malcolm X sont ici mis en lumière). C'est là tout le paradoxe et la réussite du film : alors que le sujet est la plupart du temps survolé (on ne s'arrête pas trop sur les grandes figures, on ne développe pas trop les mouvements les plus radicaux comme les Black Panthers ou Nation of Islam, ni les faits les plus marquants comme le poing levé de Smith et Carlos aux JO de Mexico...), le sentiment général de révolte et d'indignation (mot à la mode, je l'ai placé !) est extrêmement palpable (à ce titre, l'interview d'Angela Davis en prison est remarquable et on découvre ou redécouvre ici quelle grande femme elle a été et est encore) et toujours d'actualité (une voix-off évoque à un moment le rôle précurseur et modèle du Black Power sur les mouvements d'émancipation qui l'ont suivi, comme le mouvement féministe ou le mouvement gay). Seul bémol, on regrettera d'avoir à se mettre sous la dent uniquement la moitié de ce qui nous était promis dans le titre : si le "Black Power" politique et social est bien là, la "Mixtape" fait un peu défaut. Pas ou peu de passerelles en effet avec la culture black (même si elle est toujours un peu là en filigrane avec la présence de différents auteurs ou d'artistes comme Harry Belafonte) et on aurait préféré une BO d'époque soul/funk/blues plutôt que les morceaux contemporains hip-hop qui font parfois la transition entre les différentes séquences.

flashblack75

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 14 critiques

4,0Très bien • Publiée le 04/12/2011

Très joli documentaire très enrichissant à titre personnel ..qui permet de comprendre et mieux cerner les origines et les motivations des mouvements noirs de l'époque. On y découvre le mouvement black panthères sous une forme moins caricatural...les droits les plus élémentaires dont nous jouissons aujourd'hui ont été le fruit d'une longue lutte...

RENGER

Suivre son activité 295 abonnés Lire ses 5 428 critiques

2,0Pas terrible • Publiée le 24/11/2011

Entre 1967 et 1975, une équipe de journaliste suédois sont partis sur les terres de l’Oncle Sam afin de s’intéresser au plus près à la cause noire. En pleine guerre du Vietnam, la colère de la communauté noire face à la répression se fait de plus en plus grandissante, les journalistes en ont profité pour y capter l’ambiance générale, à base d’interviews de différentes personnalités de l’époque (notamment les Black Panthers, Stokely Carmichael, Angela Davis et bien d’autres). Mis bout à bout, ces nombreux entretiens deviennent le fil conducteur de documentaire retraçant cette période charnière de l’Histoire des Etats-Unis. Black Power Mixtape (2011) est un documentaire précieux, qui méritait d’être mis à jour et qui vaut assurément le détour.

yakacine

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 2 critiques

4,0Très bien • Publiée le 21/11/2011

documentaire sur les blacks panthers à voir,bien détaillé,avec les différents point de vue,de ce mouvement

NammJones

Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 1 477 critiques

5,0Chef-d'oeuvre • Publiée le 12/10/2011

Il n'y a pas de scénario défini, il n'y a pas de début et encore moins de fin. Il y a juste une histoire de vies, l'histoire du monde, l'histoire de noirs américains qui se sont battus pour tous les autres. Des gens qui ont tout fait pour changer le monde et qui ont réussi !

jeremie747

Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 484 critiques

3,0Pas mal • Publiée le 12/09/2011

Ce documentaire a été assemblé à partir de diverses images d’archives tournées entre les années 1967 et 1975 aux Etats-Unis par sept réalisateurs suédois. Ces images ont été agrégées pour reconstituer un bref historique du mouvement du Black Power qui a agité l’Amérique à cette époque. On se rend ainsi compte que ce terme générique a en réalité regroupé une multitude de groupuscules dont le Black Panther Party est le plus pérenne et le plus représentatif. Certains prônaient la non-violence, d’autre la révolution armée, d’autres encore en profitaient pour faire passer des messages extrémistes. Luttant d’abord contre la ségrégation raciale, le mouvement Black Power s’est aussi largement mobilisé contre la guerre du Vietnam, s’est rapproché du mouvement communiste et s’est progressivement mué en organisation d’aide aux exclus et aux pauvres, quelle que soit leur couleur. Il finira par faiblir très fortement au milieu des années 70 quand la communauté noire (Harlem en particulier) sombrera dans la drogue. Le principal intérêt du film est de nous présenter une période de l’histoire contemporaine américaine qui a peu inspiré les cinéastes et dont on connait assez mal les acteurs en dehors, bien sûr, des icônes Malcolm X et Martin Luther King. On découvre en particulier deux personnages incontournables, à la fois intellectuels et militants, qui fascinent par leur rhétorique, leur calme et la force de leur pensée : Stokely Carmichael, qui est à l’origine du terme Black Power, et Angela Davis. Bien que souvent intéressant, le film souffre de son absence de ligne conductrice. En effet, la disparité de ses sources en fait un patchwork assez décousu, notamment dans la deuxième moitié du film où malgré quelques images très belles (de Harlem notamment), on ne comprend plus très bien comment chaque épisode se rattache à l’ensemble. On a ainsi parfois l’impression que le réalisateur a absolument tenu à intégrer certaines séquences sans se soucier de la cohérence globale de l’oeuvre. En définitive, cette « Black Power Mixtape » est plus un document qu’un documentaire, une illustration qui éveille la curiosité du spectateur et le pousse à s’intéresser à ce moment important de l’histoire de la société américaine. C’est déjà pas mal.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse