Mon AlloCiné
Zulu
note moyenne
3,9
3706 notes dont 485 critiques
7% (34 critiques)
53% (258 critiques)
28% (135 critiques)
8% (39 critiques)
2% (9 critiques)
2% (10 critiques)
Votre avis sur Zulu ?

485 critiques spectateurs

Samuel B.
Samuel B.

Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 201 critiques

4,0
Publiée le 10/12/2013
Une très grosse surprise que ce "Zulu" là !! Je ne connais pas le bouquin mais ce film m'a scotché au siège avec cette ambiance toujours sur le fil du rasoir. Se passant en Afrique du sud, c'est d'actualité en plus ! Une Afrique du sud pas très reluisante il faut bien dire d'ailleurs avec meurtres, drogue et règlement de comptes. Avec l'excellente réalisation de Jérôme Sallé, l'enquête est palpitante. Porté par deux acteurs imprégnés de leur rôle en plus ! Forest Whitaker prouve qu'il est un grand acteur, mais la surprise vient d'Orlando Bloom qui trouve ici certainement LE rôle qu'il attendait pour se démarque des 2 franchises qui l'a fait connaitre, et prouve ainsi qu'il a aussi l'étoffe d'un grand acteur. Une très bonne surprise que ce film sombre et violent.
lionelb30
lionelb30

Suivre son activité 52 abonnés Lire ses 1 773 critiques

3,0
Publiée le 08/12/2013
Un policier classique au debut , le flic integre et son coequipier alcoolique , des dialogues moyen , quelques scènes violentes mais tres bonne idee de situer ce film en afrique du sud , ce qui apporte une touche originale et au final film assez efficace malgres toutes les invraisemblances.
vidalger
vidalger

Suivre son activité 91 abonnés Lire ses 962 critiques

4,0
Publiée le 08/12/2013
L'ampleur du sujet, un thriller haletant sur fond d'Afrique du Sud post-apartheid des townships sordides peuplés de noirs pauvres aux belles villas des riches blancs, n'a pas fait peur à un réalisateur de talent. L'enquête policière, une jeune fille assassinée, un trafic de drogue, un méchant laboratoire pharmaceutique...fait certes un peu déjà vu. C'est la façon d'inclure ce sujet dans la toile de fond de la société sud-africaine pleine de haines recuites, de désirs de vengeance et de racisme qui nous intéresse ici. Les deux principaux personnages de policiers, portés avec beaucoup de finesse par Bloom et Whitaker, sont essentiels à la réussite de ce film. L'image, le montage sont dignes des meilleurs Américains. Une réussite!
cylon86
cylon86

Suivre son activité 429 abonnés Lire ses 4 388 critiques

3,0
Publiée le 06/12/2013
Après deux "Largo Winch" décevants, Jérôme Salle se tourne vers un polar plus nerveux qui montre une Afrique du Sud encore stigmatisée par l'Apartheid avec des inégalités fortes et des injustices toujours aussi nombreuses sur lesquelles les autorités ferment les yeux. A cause du meurtre d'une jeune femme blanche, deux policiers (un blanc et un noir forcément, aux méthodes différentes mais sur un très bon terrain d'entente) vont remonter jusqu'à un trafic de drogue qui a causé de nombreuses morts et qui ne va pas les laisser indemnes. Si le scénario est assez classique, "Zulu" est prenant de bout en bout grâce à son sujet brûlant qui n'hésite pas à nous plonger directement au cœur de la violence qui semble inextricablement liées à l'histoire du pays. Sans être surprenant, l'ensemble est bien ficelé et les prestations de Forest Whitaker et d'Orlando Bloom font des étincelles (si cela ne surprend pas pour le premier, cela est agréablement surprenant pour le second). Nerveux et n'hésitant pas à appuyer là où ça fait mal quitte à parfois un peu forcer le trait, "Zulu" n'en est pas moins un excellent divertissement qui prend à la gorge pour ne plus jamais nous lâcher.
vincenzobino
vincenzobino

Suivre son activité 76 abonnés Lire ses 390 critiques

4,0
Publiée le 05/12/2013
Je n'ai pas lu le livre ainsi que le synopsis et m'attendais à ce que les faits se déroulent sous l'apartheid. Si cette dernière est la conséquence directe de la trame, c'est bien de nos jours que l'action se déroule sous la forme d'une enquête à priori banale qui va déboucher sur un nouveau scandale de trafic et bouleverser la vie de nos 2 protagonistes principaux. J'ai beau avoir noté quelques petites incohérences (viennent-elles du film ou du livre demeure un mystère), cette traque est passionnante du début à la fin. Grâce à la caméra de Salle (à qui l'on doit les Largo Winch et Anthony Zimmer) qui nous propose une vision magnifique (photographiquement parlant) des townships digne des grands films de l'apartheid. Grâce à un casting impeccable : Orlando Bloom, flic blanc issu de l'apartheid, revient dans l'une de ses meilleures prestations; Forest Whitaker policier noir victime de ce fléau, prouve, si ce n'était déjà su, qu'il est actuellement le plus grand acteur noir. Sa performance est aussi pudique et sombre, donc flamboyante, que le majordome, particulièrement au final très fort. Grâce, enfin, à Alexandre Desplat et sa musique magnifique aux sons sud-africains. Il faut être préparé psychiquement car dès les premières secondes, la brutalité conséquente de ce régime est montrée et certaines scènes sont gores, mais ce film, pour moi le meilleur de Salle, est à voir absolument...
Mondocine
Mondocine

Suivre son activité 60 abonnés Lire ses 292 critiques

3,0
Publiée le 04/12/2013
Un policier sec comme un bon vieux whisky, porté par deux comédiens en état de grâce. Zulu s'immerge dans l'ambiance de l'Afrique du Sud, ses traumas, son présent, ses cicatrices, et entremêle enquête dédaleuse et violence brutale et sans concession au détour de quelques fulgurances épiques mémorables. Solide et peut-être le meilleur film de Jérôme salle à ce jour. Une baisse de régime à mi-parcours accouplée à quelques longueurs lorsque le film déploie son complot tortueux et quelques maladresses quand Salle se laisse aller à se regarder filmer, amènent toutefois Zulu à rentrer dans le rang des bonnes péloches costaudes mais marqué par un génie trop intermittent.
nokidoki
nokidoki

Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 321 critiques

4,5
Publiée le 13/05/2014
Forest Whitaker et Orlando Bloom juste parfaits dans leur rôle. Un excellent film porté par deux grands acteurs. Une histoire policière qui mélange enquête policière et souvenirs de l'apartheid. Et surtout une superbe production Française.
Jean Michel Passerin
Jean Michel Passerin

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 12 critiques

0,5
Publiée le 07/05/2014
Des acteurs de qualité, des décors splendides, pas mal visiblement de moyens techniques... Hélas, plus un euro pour le budget scénario d'une indigence à pleurer d'une naïveté d'école primaire. L'incohérence tient lieu de suspens et seule la bétise crasse des malfats permet aux héros de rester en vie (plus ou moins) jusqu'à la fin du film. Des scènes d'anthologie de stupidité sur la plage, dans les townships, dans le désert de Namibie... Et franchement titrer ce film "Zulu" c'est à la limite de l'insulte.
MC4815162342
MC4815162342

Suivre son activité 229 abonnés Lire ses 1 487 critiques

5,0
Publiée le 19/04/2014
Une bande annonce très alléchante, un casting d'enfer, une histoire qui promet, bon même si le réal fait un peu peur, j'ai vu aucun de ses films, juste le début de "Largo Winch" et c’était pas tip top mais bon pour le coup avec "Zulu" Jérôme Salle me met une belle claque. Je m'attendais à un bon film, même très bon d’ailleurs mais là ça surpasse encore mes attentes, une histoire incroyable, touchante, dure, avec une toute petite touche d'humour de la part du personnage d'Orlando Bloom, personnage incarné à merveille, enfin un rôle où il peut dévoiler son vrai talent d'acteur, loin de ses personnages de Will Turner ou Legolas, là il apparaît cassé, mal rasé et loin du beau gosse sans faille, mais outre cette révélation Bloom, Forest Whitaker qui lui n'a plus rien à prouver, toujours aussi grandiose, juste impeccablement bluffant. Niveau réalisation Jérôme Salle livre du superbe, on passe de plans posés à la caméra à l’épaule sans défauts, du très beau boulot, en plus les décors et paysages sont tellement woaw, surtout dans le désert à la fin, ensuite niveau bande son c'est encore une fois du très bon. En bref "Zulu" se révèle être un jolie, très jolie morceau.
SpaceTiger7
SpaceTiger7

Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 13 critiques

3,5
Publiée le 13/04/2014
Zulu est un bonne surprise venant du cinéma français. Jérôme Salle livre ici un polar (adapté d'un roman de Caryl Férey) sec,tendu, nerveux et efficace soutenu par une intrigue solide. Le film contient malgré tout quelques longueurs mais il reste assez captivant de bout en bout. L'intrigue sur fond d’Apartheid et de complot n'est pas très originale mais elle tient la route. Le point fort du film vient de la complémentarité entre Orlando Bloom ( personnage assez stéréotypé mais touchant) et Forest Whitaker tous deux excellents. De plus, le film contient quelques scènes très dures,marquantes et émouvantes spoiler: (le Guet-Apens sur la plage, la poursuite finale dans le désert). La fin est très réussie, le film se concluant même sur une note assez amère. Tout cela fait donc de Zulu un bon polar pas exempts de défauts mais qui vaut tout de même le coup d’œil au vu de sa qualité d'ensemble.
al111
al111

Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 433 critiques

2,0
Publiée le 29/12/2013
Jérôme Salle est un bon fabriquant de films, efficaces, qui font du bruit et en mettent plein la vue. C'est toujours un peu la même recette, une histoire au fort goût de polar, des poursuites et des bastons, un scénario un peu tordu mais pas trop, quelques gouttes d'humour dans un monde de brutes, une fille ou deux dans le genre décoratives… Ici, le sujet n'est pas léger, il est question d'apartheid, de pardon (ou pas), d'enfants qui disparaissent, on se doute que la solution de l'énigme posée n'est pas jolie jolie. Mais au bout du compte, on a un peu l'impression d'avoir déjà vu tout cela et deux jours après, on a presque tout oublié, sauf les images de violence, très fortes et pas vraiment indispensables. Il y a comme de l'indécence à traiter de la période post-apartheid, avec tout ce que cela comporte de complexité, d'une telle façon, avec des sabots aussi lourds.
Bessbes
Bessbes

Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 97 critiques

4,5
Publiée le 14/12/2013
Autant la violence débile de Snowpiercer me dérangeait, elle était juste source d'un minimum d'action dans un film où il y avait peu à penser... autant ici elle fait partie intégrante du film, c'est à cause d'elle, née de la ségrégation et du cloisonnement, que le climat est là, tout en pression... Seule chose qui m'a tracassée : la relation père/fils d'Orlando avec son rejeton tête à claque spoiler: (je te braque en pleine nuit car j'emménage avec ma cops alors que je n'ai pas un rond...), pour le coup beaucoup trop en force/haine/culpabilité... Ah si une autre : une épave qui a un corp de rêve... ??? Excellent polar, je me suis régalée... pas de clichés, des surprises, de la réflexion... B.O. top !! Je n'ai plus peur d'aller au ciné !!!!!!!!!! :-D
Carmen Cru
Carmen Cru

Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 86 critiques

3,5
Publiée le 13/12/2013
Situé en Afrique du Sud ( où tous les Blancs étaient racistes, à part Ted ), un thriller tendu, aux scènes d'action efficaces, remarquablement interprété par le toujours impeccable Whitaker et un Bloom surprenant et auquel la mort de Mandela donne une résonance particulière ( même si son message "On ne se fait pas justice soi-même, c'est très vilain " n'est ici guère respecté ).
nolan35
nolan35

Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 213 critiques

4,0
Publiée le 07/12/2013
Triste coïncidence que d'aller voir Zulu le jour où Nelson Mandela décède. Mandela, ce grand homme, un sage avant tout courageux pour le combat qu'il mené et pour avoir survécu aux 27 années de prison à Robben Island. Mandela, l'incarnation de la période post-apartheid, d'un pays, qui, grâce à lui, est en voie de reconstruction... oui sauf que l'image que nous Caryl Férey de ce pays n'est pas du tout la même. Car avant d'être un film, Zulu est bien sur un livre, que dis-je un best seller, un GRAND livre. Une claque dans la tronche comme j'en ai eu encore peu à ce jour, un p*tain de bouquin superbement écrit (les dialogues sont génialement incisifs) , qui raconte bien plus qu'une simple (enfin complexe plutôt) histoire policière puisqu'il est avant tout question de faire l'état des lieux d'un pays en proies à la violence et à la drogue. Dotés de personnages forts, au départ caricaturaux (mais tellement bien approfondis qu'on en oublie qu'ils sont un peu clichés), le livre raconte l'histoire de deux flics, un blanc et un noir, amis mais diamétralement opposés (qui a parlé d'un énième buddy-movie en livre ?) qui vont devoir résoudre une affaire de meurtre, celui d'une jeune richouse, fille d'un rygbyman raciste, en mal de sensations fortes. C'est donc avec ce même postulat de départ que débute le film mais qui va vite se détacher de l'oeuvre de base malheureusement et pour de mauvaises raisons. Car oui, Jerôme Salle et son co-scénariste Julien Rappeneau ont quelque peu foiré leur adaptation en voulant faire un énorme condensé de tout ce que le livre avait à dire, faire un long-métrage d'une heure cinquante basé sur un roman aussi dense paraissait impossible, et c'est en-effet impossible, c'est pour cela que beaucoup d'éléments ont été jarter du film, beaucoup trop d'éléments importants, l'histoire est ainsi résumé au maximum, des personnages sont carrément zappés et d'autres ne sont pas assez exploités à l'instar de Dan Fletcher (Conrad Kemp), équipier de Brian Epkeen (Orlando Bloom) et Ali Neuman (Forest Whitaker) qui dans le livre avait quand même le droit à des passages qui lui était entièrement consacré et qui renforçait l'impression Hitchcockienne (dans Psychose) lors de la fameuse scène de la plage, spoiler: comment s'attendre à voir la mort d'un personnage avec une place si importante après 150 pages (20 minutes pour le film) ? D'ailleurs parlons-en de cette séquence, une scène extrêmement violente au départ puisqu'on assiste à de l'amputation, des headshots et à un barbecue (et vu ce qu'il y a dessus, seul Hannibal Lecter pourrait être intéresser pour le bouffer), là, Salle résume cette scène extrêmement intense en 2 minutes à peine, alors oui, y a toujours la violence mais l'intensité y est beaucoup moins forte car ne montant pas crescendo et ne s'étendant pas sur une longue durée. Et c'est comme ça pendant tout le film, 30 minutes de plus n'auraient vraiment pas de trop d'autant plus que ce Zulu ne souffre d'aucune longueurs. Cela aurait ainsi permit de mieux retranscrire la m*rde dans laquelle se trouve Le Cap (l'Afrique du Sud en général), d'avoir un meilleur traitement des personnages (qui ici deviennent vraiment caricaturaux faute de scènes les dévoilant dans leurs intimités) et d'une plus forte intensité lors des scènes d'actions. Mais alors pourquoi avoir mis 4/5 à ce film me direz-vous ? Alors non, je ne suis pas bourré, ni drogué, c'est juste que j'adore cette histoire, c'est tout, le film a beau être assez mal adapté, il n'en reste pas moins qu'il conserve les mêmes personnages avec les mêmes caractères et la même histoire (quasiment), on conserve le cadre spatio-temporel (à quelques années près, le film se déroulant en 2013 et le livre aux environs de 2008, sa date de parution). Quel plaisir de pouvoir mettre des visages sur ces protagonistes, qu'y a-t'il de plus à ajouter lorsque ces deux visages sont ceux du grand Forest Whitaker et de l'excellent Orlando Bloom, devenu accro au rhum depuis Pirates des Caraîbes, l'un incarne une victime direct de l'apartheid qui a choisi de pardonner et l'autre, un anti-héros accro à toutes les addictions possibles. Et puis, j'ai beau craché sur la tronche de Jérôme Salle depuis tout à l'heure, force est de constater que c'est finalement un bon réalisateur (dont les inspirations "grand spectacle américain" sont évidentes) à la mise en scène académique lors des scènes dialogués mais qui se révèle assez agressive dans les séquences d'actions, faisant preuve d'une rage comme celle que peut avoir Neil Blomkamp (originaire de l'Afrique du Sud) dans District 9 ou plus récemment l'excellent Elysium. La surprise vient aussi du côté d'Alexandre Desplat (compositeur français de Zero Dark Thirty, De Rouille et d'os et du vachement attendu Godzilla de Gareth Edwards), il signe une composition discrète mais qui sait se montrer puissante quand il faut faisant ainsi penser à Marco Beltrami (avis personnel), l'ajout d'instruments africains n'auraient cependant pas été de trop. Zulu est donc un très bon film, bourrée de défauts liés à des choix d'adaptation parfois discutables, mais avec lequel j'ai une affinité toute particulière grâce à un matériel de base excellentissime. Pour ceux n'ayant pas lu le livre (SACCRRRRILEGE !!!), le film peut sembler trop facile et caricatural mais le divertissement est assuré grâce à la puissance de la mise en scène et au jeu d'acteur sans faille (et très travaillé notamment sur les accents).
SaraL
SaraL

Suivre son activité Lire ses 2 critiques

2,0
Publiée le 07/12/2013
Une adaptation bancale d'un très bon livre. On préféra ici la littérature au cinéma.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top