Mon Allociné
Días de Gracia
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
Plus de photos
Tenoch Huerta - 4
The 33 : Photo Alejandro Goic, Antonio Banderas, Jacob Vargas, Lou Diamond Phillips, Marco Treviño Sin Nombre : Photo Diana Garcia, Edgar Flores, Tenoch Huerta Sin Nombre : Photo Edgar Flores, Kristian Ferrer, Tenoch Huerta Sin Nombre : Photo Tenoch Huerta
Kristian Ferrer - 3
Sin Nombre : Photo Kristian Ferrer Sin Nombre : Photo Edgar Flores, Kristian Ferrer, Tenoch Huerta Sin Nombre : Photo Edgar Flores, Kristian Ferrer
Dolores Heredia - 4
La Voie de l'ennemi : Photo Dolores Heredia, Forest Whitaker Capadocia : photo Alejandro Camacho, Ana de la Reguera, Cecilia Suarez, Cristina Umaña, Dolores Heredia Capadocia : photo Alejandro Camacho, Cecilia Suarez, Cristina Umaña, Dolores Heredia, Gabriela Roel Cobrador: In God We Trust : Photo Dolores Heredia, Paul Leduc

Commentaires

  • Cyprien de Kerria

    Film insupportable. Apprendre à filmer ! Bouger de partout ne signifie en aucun cas faire un bon film. Faut se calmer sur les effets.

  • Syoul33

    J'ai beaucoup aimé Sin Nombre, et celui-ci à l'air mieux fait alors je le regarderai.

  • jmurdoch

    Je ne l'ai pas encore vu mais je pense aller le voir. Pour la manière de filmer, ça ne peut pas être + mauvais que Ghost Rider 2 de Neveldine et Taylor que je boycotterai désormais...

  • rollioni

    la critique du Monde, disponible d'un clic sur ce site pourra vous donner une bonne idée dont le film est conçu, après on aimera ou pas, mais je trouve l'analyse du Monde parfait, on est dans le sensitif , dans les sens ,

  • Sini?okov Andriewski Boris

    Très très intéressant vraiment, petite critique ici.... :
    http://www.borokoff.net/drame/...

  • zenheat

    On remarquera que le trio infernal composé des Inrocks, des Cahiers et de Télérama, toujours à la pointe pour valoriser ce qui se fait de plus chiant (mention spécial aux Cahiers:), se trouve être celui qui dénigre un film qui a pourtant beaucoup de belles qualités...Allez, on les aime quand même :))

  • le cintre

    Et 1 et 2 et 3 balles dans la tête...
    Fiévreux et imprévisible comme une cuite à la mescaline, Days of grace est un polar qui tient toutes ses ambitions. Structure narrative à double fond, deux époques se superposent et se répondent, déjà poreuses. Coupe du monde 2002, coupe du monde 2006, pendant un mois seul le ballon tourne, la terre elle s'est arrêtée, sauf à Mexico. Enlévements et crimes ne prennent jamais de vacances. Corrompu jusqu'à l'os à moelle,le mexique se cannibalise, dévorant son sein. Un flic idéaliste aux méthodes réalistes va l'apprendre à ses dépends, les siens seront exterminés et lui, " même le diable ne peut plus l'aider". C'est autre chose que la vision adolescente des cartels par les ricains (exemple Ends of the watch); ici la violence n'a rien de surfait, elle est suffocante, elle vous écrase de son ubiquité, cauchemard permanent les yeux grands ouverts.

    On pense souvent à "Amours chiennes", mais aussi à Miss Bala, c'est maintenant une certitude, le mexique a de nouveau un grand cinéma.

    A voir.

  • defleppard

    Violence de rue avec un scénario very bad. J'ai arrêté rapidement. 1 étoile.

  • Mtro Thomas Ragot

    Ayant vécu 4 ans au Mexique, je peux vous dire que ce film représente bien la dure réalité de ce pays. A voir absolument! 4/5

Voir les commentaires