I Wish
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • DVD, VOD
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   4,0 pour 376 notes dont 60 critiques  | 
  • 8 critiques     13%
  • 24 critiques     40%
  • 15 critiques     25%
  • 9 critiques     15%
  • 1 critique     2%
  • 3 critiques     5%

60 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
gurvan22

0 abonné | Lire ses 7 critiques |

  2.5 - Moyen

quelle déception! je n ai trouvé que peu de poésie et de belles images, lassé par des longueurs inutiles. le duo d enfants est peut etre la seule attraction du film. dommage.

lhomme-grenouille

226 abonnés | Lire ses 1927 critiques |

  1 - Très mauvais

Jusqu’à présent je n'avais jamais vu de film de Kore-Eda Hirokazu. que ce soit "Nobody Knows" ou bien encore "Still Walking", le fait d'avoir lu le résumé du film avant de m'y rendre m'avait à chaque fois totalement calmé. Pour ce "I Wish", j'ai donc été prudent : j'y suis allé sans rien savoir de ce film ! Autant le dire tout de suite : ça ne m'a pas rendu service du tout ! Alors pourtant, le film se veut tout calme et tout doux, ce qui laissait augurer d'un film accessible et sans prise de tête. Eh bien que nenni ! Quelle misère pour comprendre de quoi il retourne dans ce film ! Alors on voit des superbes scènes où le petit Koichi retire des cendres de volcan de sa chambre, où il bouffe des glaces, fait ses devoirs, va à l'école, téléphone à son frère, pose plein de questions à ses potes… Mais au milieu de tout ça, pour comprendre où veut en venir le film, Hirokazu nous laisse en mode « tu te démerdes ! ». Petit à petit, deux lignes directrices ressortent : la construction d’une ligne de Shinkansen sur leur petite île, et la séparation de deux frères suite à une rupture familiale. Bref, il faut donc beaucoup de temps pour comprendre que le film se structure autour de ça mais – pire ! – il en faut encore davantage pour que cette intrigue minimaliste se développe !!! Alors OK, je peux encore adhérer à l'atmosphère douce et sans remous du film. En soi, elle est plaisante : l'ambiance est très travaillée et les personnages sont tous assez touchants. Mais à part ça – merde alors ! – qu'est-ce qui leur arrive à ces gens ?! Il ne se passe RIEN dans ce film. Les scènes s'enchaînent dans le désordre sans que rien ne se passe, sans qu'aucune intrigue ne s'amorce, sans qu'une seule fois l'édifice ne s'ébranle. Et ça dure plus de 2h tout ça ! Une éternité pour moi. Je l'avoue d'ailleurs, je n'ai pas pu rester jusqu'au bout. J'ai quitté le navire au bout d'une heure et dix minutes – et encore ! – l'envie de fuir la monotonie de ce "I Wish" s'était déjà maintes fois manifestée. Certes, la recette d'un gâteau traditionnel ou bien encore l'évocation par les gamins de leurs rêves d'être base-ballers professionnels arrivaient parfois à me tenir en haleine (c'est dire si les raisons de rester étaient motivantes !), mais au bout d'un moment, j'ai quand même fini par me dire : « à quoi bon ? » Alors d'accord, ce film n'est pas méchant. De même, je peux encore m'accorder avec ceux qui rétorqueront que ce genre de films n'étaient vraisemblablement pas faits pour des spectateurs comme moi. Tout cela est sûrement vrai, mais en fin de compte, moi je ne retiens de cet "I Wish" qu'une seule chose. Même sans avoir nourri aucune animosité contre ce film, il n'empêche qu'il m’est bien difficile de vous recommander un film devant lequel je me suis à ce point ennuyé.


nefastodelirio

1 abonné | Lire ses 18 critiques |

  0.5 - Nul

Si vous allez voir ce film, allez-y avec un oreiller et un réveil !!!!

arnaud1996

4 abonnés | Lire ses 169 critiques |

  4 - Très bien

j'ai beaucoup aimé ces enfants japonais qui essayent de se retrouver et faire un souhait : de la poésie, belles choses !

Kimura

0 abonné | Lire sa critique |

  4.5 - Excellent

Ce film est remarquable par l'association entre son réalisme et par la poésie. Les spectateurs français ont plutôt intérêt à savoir situer Kagoshima, Kumamoto et Fukuoka, et à avoir une idée sur la communication non verbale des Japonais ; ce film donne du Japon une image non exotique, mais bien locale et universelle. Tout est fort bien joué et mené de bout en bout. Kore Eda donne ici son meilleur film, dans une veine psychologique de bon aloi qui fait penser à Ozu ou Naruse, avec de tout autres moyens. On se demande pourquoi davantage de prix internationaux, et plus prestigieux, ne l'ont pas récompensé. Et espérons voir ce film sortir en DVD.

FandeDQ

10 abonnés | Lire ses 114 critiques |

  3 - Pas mal

Le thème de l'enfance est bien évidemment au centre du film, comme c'est souvent le cas chez ce réalisateur. Ici c'est plutôt gai, autour d'une histoire entre ces 2 frères, si éloignés, qui veulent se retrouver, le temps d'une journée, celle où "le miracle peut se produire". Sur le film en lui-même, je suis assez mitigé. La chose la plus dure à filmer au cinéma, je pense, c'est le bonheur. Car soit c'est du pur documentaire, soit c'en est une imitation et la bascule vers la niaiserie est presque impossible à éviter. Ainsi si Kore-Eda arrive, par la drôlerie présente assez souvent dans le film, à s'en échapper, je dois avouer que certaines scènes frisent le ridicule... Je citerai ainsi la plus importante, qui pourtant débute très bien : le "fameux" moment où les 2 trains se croisent. Là, pendant une bonne minute, l'histoire est abandonnée, et une superposition sublime d'images arrive, qui font toutes références à certaines scènes auparavant, et j'ai trouvé ce procédé absolument fantastique et subtile. Et puis que voilà... On voit les enfants gueuler comme des veaux leurs voeux, le truc qui casse tout quoi (et plus tard genre la fille qui va annoncer sa mère son désir d'être actrice, très mal fait je trouve). L'autre scène qui m'a choqué sur le plan niaiserie c'est la veille, quand par hasard (la scène juste avant est très drôle par ailleurs) les 7 enfants se retrouvent chez les vieux, qui disent "on va vous emmener là-bas" ou un truc du genre, enfin ceux qui ont vu le film doivent comprendre, c'est ridiculement niais, ok ils sont sympas ils les invitent, mais de là à faire ça j'ai trouvé ça surréaliste. Et c'est dommage car en dehors de ça réaliste le film l'est beaucoup. Quelques scènes comiques sont déjà cultes pour moi (à l'école lorsqu'ils feignent d'être malade, énorme, ou encore le vieux avec son gâteau "incertain"), et je suis toujours fan de la mise en scène de Kore-Eda. Bon les acteurs bien sûr excellents, c'est intelligent de montrer comment les 2 frères sont aussi différents et pourtant liés, bon personnages, par contre la musique c'est pas génial génial, parfois elle m'a même soûlée, mais parfois elle était bonne, donc moyen là. Bref assez bon film, mais quelques lacunes, dommage.

alain-92

36 abonnés | Lire ses 810 critiques |

  4 - Très bien

Beaucoup d’émotions dans ce film plein d’espoir, particulièrement touchant et drôle en même temps. Porté avec une ingéniosité déconcertante, les deux frères sont absolument merveilleux de bout en bout. Leurs regards respectifs sur le monde m’ont bouleversé. Devant la déliquescence de la vie des adultes le réalisateur leur donne cette force incroyable, celle de redonner une espérance grâce à leur magnifique enthousiasme devant lequel rien ne semble impossible. Même si le film m’a paru un peu long, il n’en reste pas moins une belle découverte et une grande leçon de cinéma toute simple, mais qui fait du bien. http://cinealain.over-blog.com/article-i-wish-nos-voeux-secrets-102161022.html

ANDRÉ T.

5 abonnés | Lire ses 127 critiques |

  3 - Pas mal

Kore-Heda aime nous montrer les enfants livrès à eux-mêmes.... D'un bout à l'autre de l'île juste au sud de Honshu, les deux frères font tout pour garder le contact et les adultes sont un peu absents. Je me suis un peu ennuyé et j'ai commencé à m'intéresser lorsque j'ai vu ce beau projet prendre forme. Comme le Shinkansen (TGV) relie le nord au sud de la petite île de Kyushu, il "reliera la famille" Dans un Japon bousculé comme l'Europe dans ses valeurs traditionnelles, les enfants nous donnent espoir.....

seblecaribou

18 abonnés | Lire ses 586 critiques |

  3.5 - Bien

Je n'avais jamais vu un film de Koreeda et je dois avouer avoir beaucoup apprécié. L'ambiance posée, la trame qui n'en est pas vraiment une, les personnages assez touchants et bien campés. Seules quelques longueurs se sont fait un peu sentir pour ma part, pour le reste étrangement je n'ai rien de particulier à ajouter. C'est joliment filmé, joliment mis en musique et quelques scènes sont assez drôle (notamment "l'évasion" de l'école de Kagoshima). Très plaisant et reposant.

Christoblog

165 abonnés | Lire ses 667 critiques |

  4 - Très bien

J'ai pleuré en regardant I wish. Et pas qu'une fois. Oh, bien sûr, je vois déjà les ricaneurs et les cyniques qui ne vont pas me rater sur ce coup là, ergotant sur la longueur du film, l'état de mes glandes lacrymales, la paresseuse mise en scène de Kore-Eda, mon coeur d'artichaut dissimulé sous une carapace d'ironie feinte, l'aspect new-age-low-fi du film et mon tropisme pour les films ambitieux, polyphoniques et lacrymaux. Mais n'empêche, I wish m'a transpercé de part en part, m'éblouissant par moment, m'ennuyant à d'autres, mais ne me laissant pas du tout indifférent. L'histoire est bête comme chou : deux jeunes frères éloignés l'un de l'autre (l'un vit avec sa mère, l'autre avec son père) imaginent que s'ils font un voeu au moment où deux Shinkansen se croisent pour la première fois sur l'île de Kyushu, ce voeu de réalisera. Chacun des frères (exceptionnel filmeur d'enfant que ce Hirokazu Kore-Eda) possède sa bande de copain/copines qui eux-mêmes vont pouvoir émettre leur voeu. Les enfants pourront-ils assister au croisement ? Si oui, leurs voeux se réaliseront-ils ? Le film ménage plus qu'il n'apparaît un vrai suspense, dont le dénouement n'est pas aussi simpliste qu'on le pense. Mais le plus important est l'étau de délicatesse et de justesse dans la mise en scène qui étreint le film, et qui en fait un grand film mineur, en confirmant son réalisateur comme le plus intense du Japon actuel. D'autres films de Kore Eda sur Christoblog : http://www.christoblog.net/

Précédente Suivante
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Vidéos liées à ce film
Les films du 11 avril 2012
Les films du 11 avril 2012

170 976 vues

Playlists
7 vidéos
20 ans après : Qu'a dit le cinéma du génocide rwandais ?
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #8 - 5 courts métrages à déguster
4 vidéos
Les 5 vidéos qu'il fallait voir cette semaine
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné