Mon AlloCiné
    Le Monde nous appartient
    Note moyenne
    2,9
    14 titres de presse
    • 20 Minutes
    • L'Express
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Monde
    • Metro
    • Ouest France
    • Paris Match
    • Positif
    • Première
    • Studio Ciné Live
    • Sud Ouest
    • Télérama
    • Libération
    • Les Fiches du Cinéma

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    14 critiques presse

    20 Minutes

    par Caroline Vié

    N’en déplaise à Stephan Streker, il filme la Belgique de façon virtuose pour la transformer en décor de film noir. Il serait pourtant réducteur de classer Le monde nous appartient dans le seul rayon du cinéma belge, il appartient entre aussi dans la catégorie des œuvres prometeuses dont on suivra l’auteur de près.

    La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes

    L'Express

    par Christophe Carrière

    Voir le site de L'Express.

    La critique complète est disponible sur le site L'Express

    Le Journal du Dimanche

    par Jean-Pierre Lacomme

    Le film, doté d'un vrai regard sur les situations, bénéficie d'une excellente distribution au service de personnages sous tension. Une ligne directrice pas toujours tenue en raison de quelques sorties de routes oniriques qui affaiblissent la force du récit.

    La critique complète est disponible sur le site Le Journal du Dimanche

    Le Monde

    par Mathieu Macheret

    Le scénario ne fait preuve ni d'une grande finesse, ni d'une franche originalité. Mais la mise en scène de Stephan Streker, par un vigoureux désir de forme, parvient non seulement à le faire tenir debout, mais à lui insuffler une certaine intensité.

    La critique complète est disponible sur le site Le Monde

    Metro

    par Mehdi Omaïs

    Grâce à une mise en scène plutôt inspirée, Stephan Streker signe un film choral étonnant et envoûtant. Si vous faites fi des seconds rôles faiblards et de certains partis pris artistiques douteux, ce monde mérite votre attention.

    Ouest France

    par La Rédaction

    Nerveux et musclé dans son propos sur le destin (...) Mais (...) une mise en scène qui aurait gagné en force dans une certaine sobriété.

    Paris Match

    par Alain Spira

    Sa réalisation, frôlant parfois 
le maniérisme, fait de surprenants écarts dans le clip surréaliste, voire dans le surnaturel. Au final, cela 
donne un ton singulier à un scénario plutôt convenu qu’illuminent le regard bleu habité de Vincent Rottiers et la présence de l’intense Reda Kateb.

    La critique complète est disponible sur le site Paris Match

    Positif

    par Philippe Rouyer

    Ce deuxième long-métrage est indissociable de la musique du compositeur, mélange de rock arty, d'électro et de classique. C'est elle qui donne sa saveur au film, mais qui en dessine également les limites, au-delà du talent de Vincent Rottiers qui explose une nouvelle fois à l'écran.

    Première

    par Isabelle Danel

    Le deuxième film du cinéaste fourmille d’idées intéressantes qui ne prennent pas toujours, certaines se transformant même en afféteries. C’est dommage car les acteurs sont impeccables et certaines scènes (la réanimation, la déclaration d’amour) étonnantes. 

    La critique complète est disponible sur le site Première

    Studio Ciné Live

    par Laurent Djian

    Voir le site de Studio Ciné Live.

    Sud Ouest

    par Sophie Avon

    Le récit a des qualités mais il veut tellement transcender le fait divers que la mise en scène fait les pieds aux murs. Autrement dit, elle manque de simplicité, et le film devient vite un pur exercice de style.

    Télérama

    par Pierre Murat

    Par instants un rien trop sophistiquée, sa mise en scène est élégante. Stephan Streker a, en tout cas, le sens du romanesque, il fait durer certains plans jusqu'à ce que l'émotion les emporte.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    Libération

    par Bruno Icher

    A l’exception d’une jolie scène onirique impliquant une grosse bagnole et un mammifère herbivore de forte taille peu fréquent dans les rues belges, ce n’est hélas pas le cas, le film versant régulièrement dans l’exercice du clip musical désuet.

    La critique complète est disponible sur le site Libération

    Les Fiches du Cinéma

    par Pierre-Julien Marest

    Stephan Strker, qui ambitionnait d'élever au rang d'abstraction un fait divers, accouche d'un film terriblement maladroit, à la limite du ridicule.

    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top