Mon Allociné
Les Vieux chats
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
note moyenne
3,1 203 notes dont 40 critiques
8% 3 critiques 35% 14 critiques 35% 14 critiques 18% 7 critiques 5% 2 critiques 0% 0 critique

40 critiques spectateurs

Trier par
Critiques les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Par les membres ayant fait le plus de critiques
  • Par les membres ayant le plus d'abonnés
Pegeo

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 34 critiques

2,0Pas terrible • Publiée le 21/05/2012

Avec Les Vieux Chats, Sebastián Silva renouvelle le cinéma d'épouvante en l'adaptant à un public vieillissant qui ne va pas tarder à vérifier par lui-même si les facéties d'outre-tombe ne sont pas une alternative réjouissante à la maladie d'Alzheimer, bien que ce soit la seule qui sache se faire oublier. Brisant sans complexe les codes du genre, il filme dans une lumière crue les visages sanguins et tavelés de personnages monstrueux aux regards tantôt hallucinés, tantôt grimaçants, qui s'entredévorent autour de l'héroïne, une beauté octogénaire dont le sourire ravi renvoie au spectateur l'image atroce de la sénilité précoce qui l'attend s'il continue à regarder la télé. [...] La suite et mes autres critiques absurdes sur http://ad-absurdum.eklablog.net/ [...] Ah ! Si seulement la grand-mère avait eu de longues dents, le grand-père des griffes acérées et la fille les lèvres purpurines de Bérénice Béjo quand l’œil charmeur d'un jardinier espion les fait s'épanouir, gonflées d'un amour palpitant, sur des délices sanguins qu'un vampire rassasié eût encore dégusté sans cacher son plaisir ni même claquer des crocs. Ah ! Si au lieu de satisfaire à la mégalomanie de la star productrice en lui offrant une scène de la Dolce Vita pour grabataire sénile, le réalisateur avait plongée une Anita Ekberg, même argentine, dans une fontaine rouge encerclée par une foule fellinienne cherchant à noyer la beauté qu'ils jalousent. Ah ! Si seulement le fond de teint de la vieille n'avait pas été waterproof. [...] La suite et mes autres critiques absurdes sur http://ad-absurdum.eklablog.net/ [...] Bien sûr, on peut se contenter de croire l'attaché de presse qui tente de nous vendre un film néo-réaliste, tourné en Dogme95, sur la recherche éperdue de reconnaissance et d'amour maternel que la frustration transforme en haine, sur la violence nécessaire à l'acceptation de modes d'expression antagonistes. Mais dans ce cas, à quoi bon fréquenter les salles obscures si nul frisson ne les parcourt, si de cette nuit factice et provisoire ne surgit l'effroi cathartique qui seul rend supportable l'horreur du quotidien qu'étalent les JT sur leur écran minuscule comme un américain moyen son beurre de cacahouètes sur ses pizzas à l'ananas ? [...] La suite et mes autres critiques absurdes sur http://ad-absurdum.eklablog.net/ [...] Ce film a cependant le mérite de poser clairement un question trop souvent éludée au cinéma : doit-on courir dans les escaliers quand la Mère Michel a perdu son chat et que l'ascenseur est en panne ? [...] La suite et mes autres critiques absurdes sur http://ad-absurdum.eklablog.net/ [...]

philetsarah

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 51 critiques

3,5Bien • Publiée le 20/05/2012

Extrèmement parlant... Une belle plongée dans des rapports conflictuelles entre mère et fille. Le thème de l'alzeïmer y est légerment mais très certainement soulevé. Le thème du vieillir en couple aussi. Nous sommes bien conduit et de manière très émouvante dans ce "jeu" du chat et de la souris... Retournant.

alexisrucher

Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 262 critiques

4,0Très bien • Publiée le 15/05/2012

Voici un film modeste en apparence. Il est en effet réduit à un intérieur et à un extérieur. L'intérieur, c'est celui d'un appartement situé dans un quartier résidentiel de Santiago; l'extérieur - qui ne constituera le cadre de l'intrigue que dans la deuxième moitié du film - est constitué par un jardin public situé en face de l'appartement et comportant une bien jolie fontaine qui pourrait avoir quelque intérêt dans la narration. Un couple - une vieille femme et son compagnon - est dérangé dans sa paresse matinale par un coup de téléphone de la fille de la femme en question. Rien de réjouissant, surtout pour le compagnon qui n'éprouve aucune tendresse pour la jeune femme. D'autant que celle-ci sera rejointe peu de temps après par sa compagne, Beatriz, qui préfère répondre au doux nom masculin de Hugo. Almodovar pas loin... Rapidement on comprend qu'un complot se trame qui vise à faire signer à la mère atteinte de la maladie d'Alzheimer l'acte de vente de l'appartement. Difficile de faire plus simple: peu de personnages, des décors somme toute banals, une intrigue qui ressemble plus à celle d'une nouvelle qu'à celle d'un roman. Et pourtant des personnages complexes, chargés d'affects, des décors lourds de symboles et même de références cinématographiques ("Psychose" et "La dolce vita" pour ne dégager que les plus évidents), une intrigue qui ne donne jamais dans le convenu. C'est donc un film passionnant qui se regarde avec la gourmandise des "vieux chats" tout à leurs croquettes et merveilleusement servi par des acteurs d'exception. Mention particulière pour le couple de vieux qui incarne à la perfection le drame de la vieillesse et de la dépendance.

Fan absolue de Romy !

Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 234 critiques

1,5Mauvais • Publiée le 14/05/2012

Un film espagnol très spécial sur une visite d'une femme à sa mère âgée, dans le but de lui sous tirer de l'argent, et tout ça sous forme de huit clos. L'idée est sympa, mais la fille joue affreusement mal avec son air de bulldog enragé. Elle ne parle pas, elle hurle, elle aboie...

RENGER

Suivre son activité 293 abonnés Lire ses 5 428 critiques

2,0Pas terrible • Publiée le 11/05/2012

Les Vieux chats (2010) ne débarque dans l’hexagone qu’en 2012, il ne fallait pas être pressé de découvrir ce drame social chilien où l’on fait la connaissance d’un vieux couple vivant reclus dans leur appartement en compagnie de leurs deux (gros) vieux matous qui peinent clairement à avancer sur leurs frêles pattes. Mais le calme ambiant va être de courte durée lorsque Rosario décide de venir leur rendre visite. Visiblement, cela n’a pas l’air de les enchanter, on finira rapidement par comprendre pourquoi la fille de la famille est loin d’être désirable. Une fois place, elle est rejoint par Hugo, sa copine (une lesbienne du style camionneur), une venue impromptue qui a tendance à agacer le vieux couple. Bien évidemment, la présence de la jeune femme n’est pas innocente mais (très) intéressée, ce qui va peu à peu dégrader le climat au sein de ce petit appartement. Sebastián Silva & Pedro Peirano sont parvenus à retranscrire une ambiance oppressante (et parfois stressante, avec notamment les scènes de l’escalier), on félicitera aussi les actrices qui sont d’une grande crédibilité, que ce soit Belgica Castro (vraiment bluffante pour son âge) ou le fameux couple de lesbiennes (Claudia Celedón & Catalina Saavedra). Mais hélas, le tandem le réalisateur ne sera pas parvenu à se démarquer en réalisant au final un drame assez conventionnel (mais parfaitement interprété).

peipsy

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 18 critiques

3,5Bien • Publiée le 09/05/2012

J'ai trouvé les acteurs plutôt bons. Le scénario est fluide et quelques scènes sont amusantes. Le ton général est pourtant assez sombre et j'avoue être sorti un peu maussade de la salle de cinéma.

arnaud1996

Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 169 critiques

3,5Bien • Publiée le 09/05/2012

film très correct. Cette fille folle qui débarque comme ça...ensuite on comprend mieux pourquoi...

DameYseut

Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 16 critiques

4,5Excellent • Publiée le 08/05/2012

sous titre possible : comment prouver qu'avec 6 acteurs (dont 2 chats), un appartement avec balcon et au 8ème étage (dont l'ascenceur est en panne), on peut monter un vrai film avec une vraie histoire, des personnages subtilement décrits et même un authentique suspens faisant naître une profonde émotion.

Laurent C.

Suivre son activité 46 abonnés Lire ses 497 critiques

4,5Excellent • Publiée le 07/05/2012

Voici un film qui mine de rien rassemble en une même fiction de la gravité de la légèreté du bonheur de la tristesse de l'amour et de la colère. Cette fable humaniste est un véritable hymne à la vie et à l'amour. Grace à la complexité des personnages, à leur désarroi invisible, ce film apprend à ne jamais juger les blessures d'enfance.

stephaniematias

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 79 critiques

3,5Bien • Publiée le 06/05/2012

Toujours de bonnes surprises avec le cinema sud-américains, l'actrice principale est tout simplement bluffante !

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse