Mon Allociné
La grammaire intérieure
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
Note moyenne 2,4 15 titres de presse
  • Paris Match
  • Studio Ciné Live
  • La Croix
  • Metro
  • Télérama
  • Critikat.com
  • Positif
  • Première
  • TéléCinéObs
  • Le Figaroscope
  • Les Fiches du Cinéma
  • Le Point
  • Le Monde
  • L'Humanité
  • Cahiers du Cinéma

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de Allociné, de 1 à 5 étoiles.

15 critiques presse

Paris Match

par Alain Spira

Cette "grammaire intérieure" est déclinée avec brio.

La critique complète est disponible sur le site Paris Match

Studio Ciné Live

par Christophe Chadefaud

Voir le site de Studio Ciné Live.

La critique complète est disponible sur le site Studio Ciné Live

La Croix

par Arnaud Schwartz

Nir Bergman signe, à hauteur de visages d'enfants, un joli film intimiste, plein de cette secrète douleur d'exister.

La critique complète est disponible sur le site La Croix

Metro

par Mehdi Omaïs

Nir Bergman signe une quête initiatique assez classique dans la forme. Mais qui, en naviguant entre rire et émotion, ne laisse pas indifférent.

La critique complète est disponible sur le site Metro

Télérama

par Guillemette Odicino

Cette adaptation fidèle du livre de David Grossman capte, dans des couleurs ensoleillées et une reconstitution soignée, la résistance d'un être fragile dans une société qui a érigé le silence en morale. Ce joli film rappelle aussi que grandir, c'est construire son propre monde.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Critikat.com

par Benoît Smith

Bergman offre d'une part une empathie avec la souffrance de l'enfant, sa perception cruelle des troubles qui l'entourent, d'autre part un regard extérieur lucide sur son état, sa réclusion volontaire au caractère quasi monstrueux.

La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

Positif

par Ariane Allard

Une curieuse proposition, frôlant le pataquès mais traversée de fulgurances. (...) Dommage (...) que Nir Bergman s'appuie sur une grammaire primaire du cinéma.

La critique complète est disponible sur le site Positif

Première

par Isabelle Danel

Malgré des qualités d'écriture, l'histoire D'Aharon (...) ne dépasse pas la déclinaison d'un thème rebattu au cinéma. On oscille ici entre le nostalgico-niais et le mélancolico-tendre.

La critique complète est disponible sur le site Première

TéléCinéObs

par Marjolaine Jarry

Dommage qu'une voix off trop littéraire éteigne la liberté de ton si particulière dont le réalisateur faisait preuve avec son précédent film, le vibrant "Broken Wings".

La critique complète est disponible sur le site TéléCinéObs

Le Figaroscope

par Marie-Noëlle Tranchant

Un peu long, mais attachant.

La critique complète est disponible sur le site Le Figaroscope

Les Fiches du Cinéma

par Julien Englebert

En se focalisant sur un enfant israélien qui refuse de grandir, Nir Bergman pose de pertinentes questions sur l'existence humaine et sur le jeune état d'Israël. Mais lorsqu'il s'agit d'y trouver une réponse, il sombre dans le désespoir.

La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

Le Point

par Olivier de Bruyn

Voir le site du Point.

La critique complète est disponible sur le site Le Point

Le Monde

par Jacques Mandelbaum

Autant le livre, sorte de plongée en apnée dans les méandres d'un univers parallèle, est fascinant, autant le film est, à ce même égard, décevant.

La critique complète est disponible sur le site Le Monde

L'Humanité

par Vincent Ostria


Au mieux, ce film pas très original rappelle qu'Israël est aussi un pays méditerranéen.

La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

Cahiers du Cinéma

par Ariel Schweitzer

"La Grammaire intérieure" semble sortir d'un autre âge du cinéma israélien. Celui d'un cinéma "bien fait", avec une reconstitution historique soignée, une observation psychologique juste, un jeu d'acteurs convaincant, mais un cinéma qui sent terriblement la naphtaline.

Les meilleurs films de tous les temps