Notez des films
Mon AlloCiné
    Eyes Find Eyes
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Eyes Find Eyes" et de son tournage !

    Note d'intention

    Eyes find eyes a pour but de soulever l'épineuse question de l'art et de sa valeur. "Une fois authentifiée, l’oeuvre d’art prend place sur le marché. Cette sacralisation provoque aussi son trafic et ses ratés. Voir le faussaire Van Meegeren. Lire les colonnes de faits divers, l’attentat de la galerie des Offices de Florence, ou encore cette mère qui pour protéger son fils, détruisit les oeuvres qu’il avait volées… Se peut-il donc que certains n’accordent aucun prix à tout cela ? C’est dans ce monde-là que le film navigue. Face aux critères de l’expert, de l’histoire de l’art, on est alors dans la dictature de la pulsion, de l’instant. Sans mémoire, comment lier un instant à un autre ?", confie Jean-Manuel Fernandez, co-réalisateur du film.

    Deux réalisateurs

    Eyes find eyes est réalisé par deux cinéastes Jean-Manuel Fernandez et Sean Price Williams. Ils se connaissent depuis 1999, date à laquelle ils ont tourné ensemble 3 courts-métrages. C’est tout naturellement qu’ils ont décidé de s’associer à nouveau sur ce film, tourné entre Paris et New York. De la réalisation à la musique, en passant par le montage, ils ont participé à toutes les étapes de la fabrication.

    Une blessure symbolique

    L'écharde plantée dans le pied du héros est hautement symbolique, comme l'explique Jean-Manuel Fernandez : "Ce petit bout de bois qui peut être partout, invisible, inexistant, sauf quand il s’enfonce dans un pied, dans un doigt ou ailleurs… Telle la blessure divine, ce point de capiton, qui parcourt tout le film, du tableau de Caravaggio au dessin de Chris Jacobson, des coups de couteaux au sexe de la douanière."

    Directeur de la photographie

    En plus d'être réalisateur, Sean Price Williams est directeur de la photographie. Il a travaillé sur l'image de nombreux films et documentaires comme Yeast et Beetle Queen Conquers Tokyo.

    Une double image

    Le film possède deux styles visuels bien distincts. Jean-Manuel Fernandez nous éclaire sur le processus : "Initialement prévue uniquement en 16mm, la partie parisienne a été finalement tournée en HDcam. Par choix pictural - rendre au mieux les couleurs vives du peintre Bastien Bernini - et par décision de différencier les deux univers, les deux cinématographies, la France et les Etats-Unis. Pour New York et ses séquences charnelles, la pellicule 16mm reste le meilleur support pour mettre en scène la carnation."

    Le montage

    Selon Jean-Manuel Fernandez, le montage de Eyes find eyes a été conçu "par pages arrachées, par fragments liés aux derniers flashs d’Ernst."

    Le format

    Eyes find eyes est projeté en 4/3, un choix de plus en plus rare au cinéma. Jean-Manuel Fernandez le justifie ainsi : "Le choix du format, le 1.37 (ou 4/3), résulte du questionnement : comment filmer les tableaux du film au regard de l’action et des personnages ? C’est le choix de la verticalité qui a été fait : les dimensions du Caravaggio et des tableaux de l’atelier sont plus proches du 1.85 (16/9). Nous avons ainsi adopté deux plans récurrents : le premier, qui présente un tableau en entier, de loin, laissant de la place aux comédiens (on encadre un rectangle dans un carré), le second, plus serré, qui permet d’entrer directement dans les détails."

    Première fois

    Eyes find eyes est le premier long métrage de cinéma pour Alexandre Marouani, Alma Jodorowsky et Martine Langatta.

    Habitués

    Avant Eyes find eyes, Thomas Badek a tourné dans trois courts métrages de Jean-Manuel Fernandez. Alexandre Marouani a aussi participé aux très nombreux courts métrages du duo.

    Petite fille "de"

    Alma Jodorowsky est la petite fille du cinéaste Alejandro Jodorowsky. Il est notamment le fondateur du mouvement artistique "Panique".
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • La Reine des neiges 2 (2019)
    • Les Misérables (2019)
    • J'accuse (2019)
    • Le Mans 66 (2019)
    • À couteaux tirés (2019)
    • La Belle époque (2019)
    • Joyeuse retraite ! (2019)
    • Brooklyn Affairs (2019)
    • Hors Normes (2019)
    • Jumanji: next level (2019)
    • La Famille Addams (2019)
    • Star Wars: L'Ascension de Skywalker (2019)
    • Le Meilleur reste à venir (2018)
    • Joker (2019)
    • Chanson Douce (2019)
    • Les Éblouis (2019)
    • Toute ressemblance... (2018)
    • Gloria Mundi (2019)
    • Last Christmas (2019)
    • Countdown (2019)
    Back to Top