Mon AlloCiné
    La Fin du Silence
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "La Fin du Silence" et de son tournage !

    Pour ce portrait pertinent d'une famille en crise

    Pour les montagnes des Vosges, trop rares au cinéma

    Pour le jeune comédien Franck Falise.

    Tournage raccourci

    Les contraintes budgétaires ont amené la production à réduire le temps de tournage à 30 jours et à user de la "caméra épaule" lors de certaines scènes nécessitant, sur le papier, des plans plus élaborés. Un mal pour un bien selon Roland Edzard pour qui cette urgence a "apporté une simplicité et une énergie qui correspondaient à l’histoire, à la brutalité inhérente au film."

    De l'isolement...

    Une maison éloignée du village, un massif montagneux, une forêt ténébreuse... Tout, dans La Fin du Silence, est fait pour que la notion d'isolement soit la plus perceptible possible. Il s'agit d'une volonté de la part de Roland Edzard, qui s'est inspiré de certains grands noms de la littérature : "Chez William Faulkner ou John Steinbeck qui sont des gens qui m’inspirent, on trouve aussi des espaces où les maisons sont éloignées les unes des autres."

    Tout a commencé par un dessin

    Ce n'est pas en rédigeant, mais bien en dessinant, que le réalisateur, Roland Edzard, a eu l'idée du scénario de son film : "Ma première idée du film est venue par le dessin d’une carte, d’un territoire : deux maisons, une rivière, une forêt et une route entre les deux maisons. Assez vite, j’ai su que tout se jouerait dans ce territoire précis. Avec une action courte, en trois jours, une sorte de tragédie grecque. J’ai commencé alors à poser mes pions, et j’ai dessiné les contours des personnages en ne les déterminant pas par leurs psychologies mais par leurs actions."

    Un artiste à part entière

    Le réalisateur du film, Roland Edzard, a commencé ses études à l'école des arts décoratifs de Strasbourg puis au Studio national des arts contemporains de Fresnoy. Le cinéaste a donc bien failli devenir peintre !

    Un premier long

    Il s'agit du premier long-métrage réalisé par Roland Edzard. Auparavant, ce jeune réalisateur français né en Algérie s'est illustré avec plusieurs courts-métrages dont La Plaine en 2005.

    Un nouveau titre

    A l'origine, le film devait s'intituler Les gens ne savent pas peut-être. Il a ensuite été décidé de le modifier par le titre actuel : La Fin du silence.

    A la Quinzaine

    Le film fut présenté pour la première fois le 14 mai 2011 lors de la Quinzaines des Réalisateurs à Cannes.
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • Le Roi Lion (2019)
    • Toy Story 4 (2019)
    • Spider-Man: Far From Home (2019)
    • Anna (2019)
    • Parasite (2019)
    • Yesterday (2019)
    • Ibiza (2018)
    • Made In China (2019)
    • Annabelle – La Maison Du Mal (2019)
    • Premier de la classe (2018)
    • Beaux-parents (2019)
    • Comme des bêtes 2 (2019)
    • Le Daim (2019)
    • Aladdin (2019)
    • Fast & Furious : Hobbs & Shaw (2019)
    • Men In Black: International (2019)
    • Brightburn - L'enfant du mal (2019)
    • Nevada (2019)
    • La Femme De Mon Frère (2019)
    • X-Men : Dark Phoenix (2019)
    Back to Top