Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Mobile Home
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Mobile Home" et de son tournage !

Amis dans la vie

Mobile Home se concentrant principalement sur les deux personnages principaux, le choix des jeunes acteurs qui devaient les incarner était primordial. A sa grande surprise, le réalisateur découvrit après le casting que les deux jeunes hommes choisis pour les rôles, Arthur Dupont et Guillaume Gouix, se connaissaient dans la vie, et étaient même amis ! Une coïncidence qui tomba à point nommé, et qui ne put qu'améliorer la relation de leurs personnages à l'écran.

Avec les acteurs

Pour obtenir une plus grande aisance pendant le tournage, le réalisateur François Pirot a beaucoup fait répéter ses comédiens avant de filmer. En règle générale, il leur faisait lire une première fois la scène, les laissait l'interpréter, puis la réécrivait en s'inspirant de leurs interprétations. Une fois ce travail effectué, le texte était ainsi beaucoup plus adapté au moment de jouer pour de bon.

Du solo au duo

A l'origine, le personnage de Simon (interprété par Arthur Dupont), devait être le seul de l'aventure. Ce n'est que plus tard dans l'écriture que François Pirot a décidé d'ajouter le personnage de Julien (Guillaume Gouix), pour compenser la personnalité peut-être un peu trop agaçante de Simon, et pour proposer un autre point de vue dans le film.

L'épreuve du réel

Contrairement à l'idée que l'on pourrait se faire des personnages défaitistes du film, le réalisateur François Pirot ne considère pas Simon et Julien comme des "losers" : "Là où je les trouve assez forts, tout de même, c’est que, plutôt que de cultiver le genre de rêve qui permet de mieux supporter les insatisfactions du moment, mais qui n’a aucune chance de se réaliser, Simon et Julien, eux, vont le confronter à l’épreuve du réel". Un choc douloureux pour mûrir un peu plus au final...

Venu d'un court

L'idée du film est venue au réalisateur et scénariste François Pirot après son premier court métrage, Retraite, réalisé en 2005. Mobile Home est d'ailleurs, de l'aveu même du cinéaste, le développement de l'idée et des thèmes de son court, de ce retour à ses racines, sur soi et sur sa vie.

Classe moyenne

Film autobiographique, Mobile Home s'intéresse à une catégorie de population chère au réalisateur François Pirot, car il en est issu : la classe moyenne. Son regret de ne pas la voir souvent dépeinte au cinéma motiva en partie son envie de faire le film : "La classe moyenne est finalement rarement traitée dans les récits, sauf peut-être dans une certaine littérature américaine que j’apprécie particulièrement pour cette raison, car elle ose s’attaquer à cette classe "du milieu", souvent à tort considérée comme pas assez hors du commun pour être matière à récit."

Premier film d'un scénariste

Le réalisateur François Pirot, qui signe avec Mobile Home son premier long métrage pour le cinéma, est surtout connu pour son travail de scénariste sur les films de Joachim Lafosse, comme Nue Propriété (2006) ou Élève libre (2008). Les deux cinéastes étaient d'ailleurs dans la même école de cinéma pendant leurs études.

Thèmes chers

Mobile Home parle de thèmes chers au réalisateur, et qui sont, selon lui, l'apanage de la jeunesse : "Le film pose la question du choix. Une interrogation qui, à un certain moment de la vie, est inévitable et un peu angoissante quand, justement, on refuse d’avoir à choisir. À un certain âge, il devient nécessaire de se positionner, donc de faire certains choix, si on veut avancer plus loin et se donner la chance de construire quelque chose. Bien sûr, cela est angoissant, parce que le cadre qui définit notre vie se précise, et se réduit", conclut François Pirot. Le film est donc le mélange de ces questionnements et de l'expérience personnelle du cinéaste, qui ne nie d'ailleurs pas la dimension autobiographique de son histoire.

Inspiré par Depardon

Bien qu'il refuse les étiquettes "naturaliste" et "documentaire" pour Mobile Home, François Pirot admet qu'il partage le goût du cinéaste-photographe Raymond Depardon pour les lieux d'une apparente banalité de la France dite "profonde". Pour les repérages de son film, qui se passe dans les Ardennes belges, il a ainsi voulu mettre en avant ces décors que plus personne ne semble regarder.

New generation

Mobile Home réunit à l'écran deux figures prometteuses du jeune cinéma français, Arthur Dupont et Guillaume Gouix. En effet, ces deux acteurs ont déjà eu la reconnaissance de leurs pairs, en étant nommés au César du meilleur espoir masculin, respectivement pour Bus Palladium en 2010, et pour Jimmy Rivière en 2012.
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Parasite (2019)
  • Toy Story 4 (2019)
  • Beaux-parents (2019)
  • Le Daim (2019)
  • Tolkien (2019)
  • Anna (2019)
  • Men In Black: International (2019)
  • Spider-Man: Far From Home (2019)
  • Child's Play : La poupée du mal (2019)
  • Nevada (2019)
  • X-Men : Dark Phoenix (2019)
  • Le Roi Lion (2019)
  • Made In China (2019)
  • Aladdin (2019)
  • Roxane (2018)
  • Noureev (2018)
  • Le Coeur des hommes (2003)
  • Rocketman (2019)
  • Le Chant du Loup (2018)
  • Yves (2019)
Back to Top