Mon AlloCiné
    4h44 Dernier jour sur terre
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "4h44 Dernier jour sur terre" et de son tournage !

    Entre Al Gore et Apocalypse

    L'idée de base de 4h44 Dernier jour sur terre vient du producteur Peter Danner. Après avoir vu le documentaire d'Al Gore, Une Vérité qui Dérange, Danner a décidé d'en parler à Abel Ferrara afin de développer le projet : "En tant que film, ce n’était pas génial mais il décrivait un tel scénario catastrophe pour l’humanité qu’on s’est mis ensemble à y réfléchir", confie Ferrara à propos du film d'Al Gore.

    I believe I can Skype !

    Le film met en avant des conversations virtuelles via Skype, le célèbre logiciel de visioconférence. Abel Ferrara confie qu'il peut s'agir d'une sorte de métaphore d'un monde déjà froid et mort de l'intérieur où les conversations deviendraient virtuelles sans jamais aller plus loin, sorte d'apocalypse à la fois morale et physique.

    Croyance

    Le personnage de Skye est de confession bouddhiste dans le film. Abel Ferrara est lui-même adepte de cette religion, tout comme Shanyn Leigh, sa compagne dans la vie : "Je suis bouddhiste, maintenant. Je suis dedans, et le film en est évidemment marqué. C’est ma copine qui m’a initié, elle suit l’enseignement de façon très consciencieuse, comme le film le montre", révèle le cinéaste. C'est par ailleurs la quatrième collaboration entre le cinéaste et sa muse après Chelsea Hotel, Napoli, Napoli, Napoli et Go Go Tales.

    D'amour et d'eau fraîche

    Depuis sa conversion au bouddhisme, Abel Ferrara s'est sorti de ses addictions à la drogue et à l'alcool et prône la réconciliation et l'amour à travers ce film sur fond d'apocalypse : "Je suis sorti de toute cette merde, définitivement. Je ne suis plus du tout accro. Un deal, qu’il soit avec l’alcool ou avec la poudre, repose sur le mal-être que tu portes en toi. (...) Le sujet du film est aussi la compassion, et cette bataille qu’il faut se livrer à soi-même pour faire admettre l’amour. Le soir de la fin du monde, tu peux t’envoyer en l’air ou te défoncer. Ok. Tu peux tout aussi bien téléphoner à ta mère et lui dire que tu l’as aimée. C’est un cliché ? Pas moins que celui de montrer des gens qui n’ont qu’une dernière fiesta en tête le dernier soir. Il fait admettre qu’un peu de beauté nous ferait du bien", affirme le metteur en scène.

    Une collaboration féconde !

    4h44 Dernier jour sur terre marque la 10ème (!) collaboration entre le cinéaste Abel Ferrara et le chef opérateur Ken Kelsch. En effet, les deux hommes travaillent régulièrement ensemble depuis 1979 et The Driller killer. Par la suite, Kelsch a ainsi signé la lumière de la plupart des films de Ferrara (Bad Lieutenant, Nos funérailles, New Rose Hotel, Chelsea Hotel...).

    La fin du monde à la mode

    La fin du monde est décidément un sujet qui intéresse les cinéastes. Les films sur fond d'apocalypse fleurissent ces derniers temps. Outre 4h44 Dernier jour sur terre, on peut notamment citer Melancholia de Lars von Trier ou Jusqu'à ce que la fin du monde nous sépare de Lorene Scafaria. De là à y voir un lien avec la prophétie maya du 21 décembre 2012, il n'y a qu'un pas.

    Alter-Dafoe

    L'acteur Willem Dafoe tourne sous la direction d'Abel Ferrara pour la troisième fois après New Rose Hotel et Go Go Tales. Le metteur en scène nie toutefois que le comédien soit une sorte d'alter-ego : "Tout le monde pense que Willem Dafoe, parce qu’on travaille ensemble depuis la fin des années 90, et qu’on partage plein de choses, est tout simplement mon alter-ego. Et là encore, c’est plus prosaïque et plus compliqué que ça. Je suis moi, il est lui, et entre les deux il y a le film, et un film ça repose sur un personnage, et un personnage ça s’écrit, ça se construit, ça ne peut pas venir que de moi. Pour être honnête, il y a plus de moi dans son personnage à elle [Shanyn Leigh] que dans son personnage à lui,", admet le cinéaste.

    Willem se tape l'affiche

    Décidément, Willem Dafoe aime les étreintes passionnées sur les affiches. Celle de 4h44 Dernier jour sur terre où l'on voit l'acteur et sa partenaire Shanyn Leigh passionnément enlacés, les yeux fermés, dans une position lascive, est quasiment la même que celle d'Antichrist de Lars von Trier avec Charlotte Gainsbourg à la place de Shanyn Leigh.

    Paz de la Huerta

    Les fans de séries TV, et particulièrement ceux de Boardwalk Empire, reconnaitront Paz de la Huerta dans le film. Cette actrice avait en effet campé Lucy Danziger, la petite amie délurée d'Enoch Thompson (Steve Buscemi) pendant les deux premières saisons.

    Festivals

    Le film a été projeté dans de nombreux festivals, dont la 68ème Mostra de Venise présidée par le cinéaste Darren Aronofsky, le New York International Film Festival 2011, le Festival du film américain de Deauville 2011 ou le Festival International du Film de La Roche-sur-Yon 2012.
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • Once Upon a Time… in Hollywood (2019)
    • La Vie scolaire (2018)
    • Deux moi (2018)
    • Ça : Chapitre 2 (2019)
    • Ad Astra (2019)
    • Inséparables (2018)
    • Wedding Nightmare (2019)
    • Roubaix, une lumière (2019)
    • La Chute du président (2019)
    • Une fille facile (2019)
    • Le Roi Lion (2019)
    • Fête de famille (2019)
    • C'est quoi cette mamie?! (2019)
    • Les Hirondelles de Kaboul (2019)
    • Fourmi (2018)
    • Joker (2019)
    • Scary Stories (2019)
    • Downton Abbey (2019)
    • Fast & Furious : Hobbs & Shaw (2019)
    • Un jour de pluie à New York (2018)
    Back to Top