Mon AlloCiné
    Polluting Paradise
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Polluting Paradise" et de son tournage !

    Tournage à l'aveugle

    Fatih Akin a filmé Polluting Paradise sur une durée de cinq ans, de 2007 à 2012, sans savoir jusqu'où le tournage le mènerait véritablement ni quelle forme prendrait le film : "C’était le point dangereux du projet", se souvient le réalisateur, en poursuivant : "La décharge a été construite et cela aurait pu être la fin du film. Ce serait alors devenu une tragédie sur un village qui a tenté sans succès d’empêcher la construction d’une décharge. J’ai donc continué toutes ces années sans connaître le résultat final."

    Questions morales

    Fatih Akin s'est constamment senti pris en tenaille durant le tournage de Polluting Paradise, entre l'espoir d'une issue heureuse aux problèmes du village et le besoin de matière pour son film : "C’est une forme d’ambivalence perverse", déclare-t-il. "On est confronté à une question morale : "Qu’est-ce que j’attends ?" Mais entre-temps, toutes les catastrophes qui avaient été annoncées et qui ont fait mon film se sont produites", regrette-t-il.

    Discrétion avant tout

    Il était d'abord question que Fatih Akin apparaisse comme protagoniste dans Polluting Paradise, avant que le réalisateur ne se ravise et choisisse de s'effacer totalement pour mieux mettre en valeur les villageois de Çamburnu : "Dans un premier temps, j’ai pensé que je ferais partie du film et en serais un des protagonistes comme Alexander Hacke l’était dans Crossing the Bridge. Mais très vite, il était clair que cela détournerait l’attention du vrai sujet. Les gens du village sont les vrais protagonistes."

    Un cadreur révélé

    Le tournage étant particulièrement long et Fatih Akin ne pouvant pas toujours dépêcher une équipe en Turquie, c'est Bünyamin Seyrekbasan qui s'est occupé des prises de vue en urgence sous la direction du réalisateur, resté à Hambourg : "Nous avons très vite compris qu’il fallait toujours être tout de suite sur place dès que quelque chose survenait. Le photographe du village, qui avait dès leurs débuts couvert les protestations, a été comme un don du ciel pour nous", confie-t-il, en continuant : "On lui a rapidement appris à se servir d’une caméra et on l’a envoyé filmer. J’ai donné la plupart de mes instructions de réalisation par téléphone. (...) Au fil du temps il a tellement progressé que ses prises s’articulaient parfaitement avec celles de mon chef opérateur de longue date."

    Film polémique

    Le tournage de Polluting Paradise et son sujet sensible ont occasionné quelques conflits, notamment entre l'équipe technique et les responsables de la décharge, et parfois impliquant Fatih Akin lui-même. "C’est allé très loin et j’ai failli me battre une fois avec des conducteurs de camions", raconte le réalisateur. "Un jour, j’ai demandé une autorisation de tournage à l’intérieur de la décharge car je n’avais jusqu’alors filmé que l’extérieur. On m’a conseillé de ne montrer que le point de vue des villageois, mais il était clair pour moi que le film serait plus complexe et raconterait davantage de choses sur la Turquie si la partie adverse avait également droit à la parole."

    Une équipe soudée

    Fatih Akin a choisi des collaborateurs qu'il connaît bien pour travailler sur ce projet personnel : son chef monteur de longue date Andrew Bird ainsi qu'Alexander Hacke (Head on, Crossing the Bridge) se sont de nouveau joints au réalisateur pour Polluting Paradise.

    Première prestigieuse

    La première mondiale de Polluting Paradise a eu lieu au Festival de Cannes 2012, en séance spéciale. Fatih Akin est lui-même un habitué de la Croisette : son film De l'autre-côté a notamment été nommé dans pas moins de neuf catégories en 2007, et récompensé par le Prix du Jury Oecuménique.
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • Le Roi Lion (2019)
    • Toy Story 4 (2019)
    • Spider-Man: Far From Home (2019)
    • Anna (2019)
    • Parasite (2019)
    • Yesterday (2019)
    • Ibiza (2018)
    • Annabelle – La Maison Du Mal (2019)
    • Premier de la classe (2018)
    • Made In China (2019)
    • Beaux-parents (2019)
    • Comme des bêtes 2 (2019)
    • Aladdin (2019)
    • Fast & Furious : Hobbs & Shaw (2019)
    • Le Daim (2019)
    • Men In Black: International (2019)
    • Brightburn - L'enfant du mal (2019)
    • La Femme De Mon Frère (2019)
    • Wild Rose (2018)
    • Nevada (2019)
    Back to Top