Notez des films
Mon AlloCiné
    Fin août, début septembre
    note moyenne
    2,9
    115 notes dont 13 critiques
    répartition des 13 critiques par note
    0 critique
    4 critiques
    1 critique
    4 critiques
    2 critiques
    2 critiques
    Votre avis sur Fin août, début septembre ?

    13 critiques spectateurs

    Captain fantastic
    Captain fantastic

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 285 critiques

    2,0
    Publiée le 1 avril 2015
    Film pas inintéressant mais vraiment barbant dans l'ensemble !! Trop de personnages, intrigues trop confuses et acteurs moyens !! C'est long !! Certains moments nous accrochent et on se dit que c'est parti puis pouf ! ca retombe et on s'ennuie de plus belle !! Bof bof...
    peter W.
    peter W.

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 1 137 critiques

    1,5
    Publiée le 1 juin 2017
    Il y a des film rien qu'à voir l'affiche on se dit qu'on va s'ennuyer. Ici ça n' a pas loupé même si les acteurs sont bons on n'arrive jamais à s'intéresser aux dialogues et encore moins au scénario, une grosse perte de temps.
    Eric C.
    Eric C.

    Suivre son activité 64 abonnés Lire ses 2 078 critiques

    2,0
    Publiée le 16 mars 2017
    Je ne suis pas le bon client pour ce type de film qui par certains côtés me fait penser à certains Pialat. Un cinéma ancré dans la réalité et le quotidien avec des images brutes, pas forcément esthétique, une caméra qui bouge beaucoup et des scènes de la vie ordinaire sans vraiment d'histoire particulière sinon de suivre le quotidien d'un homme tiraillé entre son ancienne femme pour qui il garde de l'affection et son nouvel amour avec tout au long cet ami écrivain un peu raté, malade, à qui il voue une totale admiration. Le récit d'une année de sa vie, centré sur la psychologie des personnages et leurs relations amoureuses, affectives et amicales. Paradoxalement j'ai trouvé cela très bien joué. Mathieu Amalric dont je ne suis pas fan et qui pour moi manque de charisme mais qui là est parfait dans son rôle. Virginie Ledoyen que j'adore toujours aussi fraîche, énergique, belle et sexy avec une scène de bondage d'anthologie et puis François Cluzet un des plus grands acteurs du cinéma français. Mais bon je me suis profondément ennuyé et je n'ai pas accroché à ce cinéma et ma note en est le reflet et non le jugement d'un film que d'autres, plus clients, trouveront excellent.
    Vagelios
    Vagelios

    Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 975 critiques

    0,5
    Publiée le 18 janvier 2009
    Film naturaliste inintéressant à la limite de l'ennui qui est facilement oublié. L'histoire a un goût de banalité, la réalisation est plate, il y a aucun rôle marquant et les dialogues sont très moyens.
    soulman
    soulman

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 681 critiques

    4,5
    Publiée le 3 octobre 2015
    Sans doute un des plus beaux films de son auteur, un des plus justes en tous cas dans la peinture des rapports humains, du désarroi face à la maladie. Les relations homme-femme sont particulièrement belles, servies par des dialogues remarquables, tout comme les comédiens qui les incarnent, Amalric et Balibar en tête.
    Jonathan M
    Jonathan M

    Suivre son activité 65 abonnés Lire ses 1 282 critiques

    3,5
    Publiée le 26 février 2015
    Doucement Assayas avec la caméra, doucement. Bon après c'est la première fois que je vois un de ses films autant dynamique, je vais pas me plaindre. J'en ai vu que trois aussi donc forcément. C'est construit et abouti, çà change. Toujours dans le cinéma Assayas je parle bien. J'aime l'histoire d'amour maladroite. J'aime Virginie Ledoyen. J'aime le trop plein de personnages pas parfait. Rien est tabou dans les dialogues, on se sent à l'aise avec les acteurs. J'aime ce cinéma.
    Val_Cancun
    Val_Cancun

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 764 critiques

    2,5
    Publiée le 18 juillet 2014
    Chronique douce-amère dans un univers bobo-intello, magnifiée par la caméra d'Olivier Assayas et la sensualité de Virginie Ledoyen, avec une courte scène de bondage restée dans les mémoires (dans la mienne, on va dire). Cluzet joue un écrivain qui se sait condamné par la maladie, dont l'ami Amalric est tiraillé par les incertitudes à l'orée de la quarantaine. Bref, "Fin août, début septembre" (1999) est un film d'auteur germano-pratin, à déconseiller aux amateurs de blockbusters américains, mais qui comblera les amateurs du genre par les thématiques abordées, l'interprétation des comédiens et le style de la mise en scène.
    ronny1
    ronny1

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 541 critiques

    2,0
    Publiée le 21 avril 2019
    « Fin août, début septembre » raconte avec intelligence et délicatesse (la relation sado maso, un peu cheveu sur la soupe) la difficulté d’abandonner la manière dont la vie se vit à vingt ans, la trentaine passée. Choisissant des personnages typiques et bien intello-bobos, l’écueil de la caricature est évité grâce à des dialogues à la fois justes sans être démonstratifs. Le quatuor central (Amalric, Ledoyen, Cluzet et Balibar) y sont pour beaucoup, par la grâce d’une retenue qui n’exclue pas la présence, bien au contraire. Ca se gâte sérieusement lorsque en voulant accorder la forme et le fond, le cinéaste prend le parti de la proximité réaliste. Avec du grain gros comme des pastilles, des couleurs grisées-laides et une photographie tressautante qui habille une succession de gros plans et de plans américains, la pellicule est juste hideuse et parfois illisible. En ce qui concerne le style réaliste, remarquons que dans la vie, les couleurs du Paris des bobos où se déroule l’action n’a jamais cette laideur et, vous je ne sais pas, mais moi je ne vis pas en permanence avec des gens en gros plans et je ne passe pas ma vie à tressauter. Ce parti pris masque une lamentable absence de qualités techniques, qui massacre ce scénario pourtant très habile, écrit par d’Olivier Ayassas lui-même. Comme c’est un ancien des « Cahiers », une partie des critiques a encensé ce film ainsi que les critiques new-yorkais bobos (pardon pour le pléonasme).
    calamarboiteux
    calamarboiteux

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 440 critiques

    4,0
    Publiée le 10 octobre 2009
    Une tranche de vie : amitiés, amours, bonheurs, déceptions, deuil. Un film dans lequel la forme a un intérêt capital : Assayas recherche le naturel à la manière de Cassavetes, laissant présentes les hésitations, les redites et les bafouillages des dialogues. Il décrit comme lui par le menu les évènements courants des classes moyennes, en centrant l’intérêt presqu’exclusivement sur les personnages. Il travaille de plus le montage : découpage brutal, fins de scènes tronquées, obligeant le spectateur à les imaginer, séquencement donnant l’effet d’un patchwork. Le tout est divisé en chapitres, comme s’il s’agissait d’une série de tableaux impressionnistes, à la manière de Monet peignant la série des cathédrales de Rouen. L’ensemble crée indéniablement une atmosphère prenante, le spectateur se sentant vite captivé par les heurs et les malheurs de cette bande d’amis. Le récit quant à lui, s’apparente à ceux filmés par Claude Sautet, dans un esprit moins généreux, plus désabusé. Cédric Amalric excelle en trentenaire au carrefour de sa vie, François Cluzel est émouvant de sobriété, les autres partenaires, bien choisis, ne déméritent pas. Une œuvre intéressante et originale, à voir.
    chiumounou
    chiumounou

    Suivre son activité Lire ses 26 critiques

    4,0
    Publiée le 15 mars 2008
    Un film très simple, mais très profond, où chaque personnage et ses liens avec les autres sont attachants. Toujours cette ambiance un peu aérienne, propre a Assayas... Toujours cette émotion, cette beauté... Ces acteurs, excellent. Et puis l'histoire... Et à la fin, quand on s'y attend, mais qu'on est quand même surpris, et qu'on sens grandir l'émotion, simplement. En montant le film avec de longues elipses, on peut ainsi voir les choses évoluers etc... Bref un film magnifique, touchant, auquel on ne peut sortir indifférant...
    Sworgan
    Sworgan

    Suivre son activité Lire ses 2 critiques

    1,0
    Publiée le 5 août 2007
    Adrien, un écrivain se la jouant blasé et faisant beaucoup de blablabla afin de masquer son manque d'inspiration et de talent, il aimerait gagner beaucoup d'argent, dépenser sans compter, c'est limite si il ne se colle pas l'étiquette de star injustement non reconnu par le public, point de vue vie amoureuse, il embobine une gamine de 15 ans, c'est dire si c'est un raté sur toute la ligne... Gabriel le trouve néanmoins génial, allez savoir pourquoi ? Gabriel, un charisme proche de zéro, se retrouve quand à lui avec deux superbes filles parachutés dans ses bras, il n'écoute jamais ce qu'elles ont à lui dire, il ne cherche pas à les comprendre, ne se montre enthousiasme que quand il s'agit de "tirer un coup", néanmoins les 2 filles le trouve génial et reviennent inlasseblement scéne aprés scéne dans ses bras avec l'espoir d'une relation solide, allez savoir pourquoi ? Une vision bien drôle des relations humaines...
    lasapie
    lasapie

    Suivre son activité Lire sa critique

    0,5
    Publiée le 3 mai 2009
    Tout ce qu'il y a de plus pénible dans le cinéma "d'auteur" français. Insupportable !
    fin-mars
    fin-mars

    Suivre son activité Lire ses 2 critiques

    4,0
    Publiée le 6 juillet 2015
    J'aime beaucoup ce film. Les acteurs sont très bons et le scénario reposant. Si vous aimez les films à suspens et à rebondissement ce n'est pas vraiment fait pour vous. Les différentes parties à titre et l'avancée dans le temps de mois en mois comme une sorte de chronique sont parfaits pour donner un peu plus de relief. Pour finir ce film est très réaliste et représente parfaitement les différentes relations dans la vie d'une personne lambda, que ce soit amicales, amoureuses….tout en étant très compliquées.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top