Mon AlloCiné
American Assassin
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "American Assassin" et de son tournage !

Adaptation

Le film American Assassin est l'adaptation de l'un des volets du même nom de la saga littéraire à succès signée Vince Flynn centrée sur le personnage de Mitch Rapp qui est un contractuel de la CIA spécialisé dans le contre-terrorisme. Le roman "American Assassin" est quant à lui un préquel dans lequel est expliqué comment ce personnage devient un espion.

Le choix Dylan O'Brien

Dylan O'Brien a finalement été choisi dans le rôle principal pour (entre autres) son jeune âge coïncidant avec la volonté des producteurs de faire de American Assassin le prequel d'une franchise comprenant plusieurs films et portée par un héros grandissant de film en film. L'acteur est notamment connu pour ses rôles dans les films Le labyrinthe et la série Teen Wolf.

Hemsworth et Willis pressentis

Lorsque le projet en était à ses débuts en 2012, il était question que Chris Hemsworth et Bruce Willis jouent les personnages respectivement tenus par Dylan O'Brien et Michael Keaton.

Autres acteurs envisagés

Gerard Butler, Colin Farrell et Matthew Fox ont eux aussi chacun été plus ou moins envisagés pour se glisser dans la peau de Mitch Rapp, la nouvelle recrue d’une équipe d’élite officiant pour le contre-espionnage américain.

Il s'y connaît...

Le metteur en scène Michael Cuesta s'y connaît en matière d'action, de terrorisme et d'espionnage puisqu'on lui doit le film Secret d'Etat et plusieurs épisodes de la série Homeland.

Entraînement pour les acteurs

Pour se préparer, Dylan O'Brien, Michael Keaton, Taylor Kitsch, Shiva Negar et leurs partenaires ont passé plusieurs mois à s'entraîner en compagnie d'un groupe d'anciens militaires et agents du renseignement. Au programme : jargon du renseignement, conduite à grande vitesse et surtout arts martiaux. Le chef cascadeur Buster Reeves raconte : "On a commencé par un entraînement très intensif fait de callisthénie, de yoga, de musculation et d'arts martiaux. On leur faisait passer au moins deux heures par jour à la salle de sport à pratiquer le jujitsu, la boxe, le kick-boxing, la musculation et le maniement des armes."

Réalisateurs sollicités

Parmi les metteurs en scènes envisagés pour réaliser American Assassin se trouvaient Antoine Fuqua, Jeffrey Nachmanoff mais aussi Edward Zwick.

Michael Keaton au top !

Si, à partir de la fin des années 1990, Michael Keaton avait fait des choix artistiques peu judicieux, l'acteur est revenu en force depuis son rôle dans l'oscarisé Birdman, puisqu'il a depuis enchaîné les rôles marquants dans Spotlight, Le Fondateur, Spider-Man: Homecoming et donc American Assassin.

Plusieurs arts martiaux différents

Dylan O'Brien a travaillé avec l'un des entraîneurs et chefs cascadeurs les plus aguerris d'Hollywood, Roger Yuan. Le but de l'entraînement du comédien a été de faire en sorte qu'il soit prêt pour n'importe quel type de combat : prises d'arts martiaux mixtes, arts martiaux de haut vol et maîtrise de tout type d'armes. "Rapp ne se cantonne pas à un style particulier. Il utilise plusieurs techniques différentes, parfois en dernier recours, parfois par stratégie, ce qui rend son personnage réaliste et pas forcément invincible", précise le producteur Lorenzo di Bonaventura.

Tournage aux 4 coins du monde

Le tournage de American Assassin s'est déroulé aux Etats-Unis, en Angleterre, en Italie, à Malte et en Thaïlande. Le but dans le choix et le filmage des décors a été qu'ils soient représentés à l'écran de manière très réaliste, par opposition aux techno-thrillers lisses et stylisés du siècle passé. "On voulait que les spectateurs aient l'impression d'être dans des villes réelles aux côtés des personnages, et pas dans une sorte d'univers extraterrestre à réalité augmentée", confie le directeur de la photographie Enrique Chediak.

Créer le champignon atomique

Pour recréer le nuage en champignon de l'explosion atomique, les producteurs ont commencé par visionner des images d'archives provenant des essais effectués en 1950 dans l'atoll de Bikini qui fut le théâtre d'essais d'armes atomiques menés par les États-Unis à partir de juillet 1946. Paul Norris, le responsable des effets visuels, explique :

"On voulait quelque chose que les spectateurs n'aient jamais vu. Il a fallu prendre en compte de nombreux paramètres, comme le vide créé par l'explosion, le trouble, les ondes de choc. On a tourné ça à bord d'un porte-avion sur le plateau de tournage, à l'aide de fonds bleus pour les fenêtres, pour pouvoir ensuite incruster les images extrêmes de ce qui se passe à l'extérieur. Puis on a élaboré les images sous-marines, avec cette énorme boule de feu dans l'océan et ce trou gigantesque qui se forme dans l'eau, entre un cratère et un tourbillon."
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Madame (2017)
  • Justice League (2017)
  • Au revoir là-haut (2017)
  • Burn After Reading (2008)
  • Happy Birthdead (2017)
  • San Andreas (2015)
  • Le Musée des merveilles (2017)
  • Jalouse (2017)
  • Carbone (2017)
  • Le Sens de la fête (2017)
  • Le Brio (2017)
  • Epouse-moi mon pote (2017)
  • Maryline (2017)
  • M (2017)
  • Thor : Ragnarok (2017)
  • Battle of the Sexes (2017)
  • L'Etoile de Noël (2017)
  • Star Wars - Les Derniers Jedi (2017)
  • Marvin ou la belle éducation (2016)
  • La Montagne entre nous (2017)
Back to Top