Holy Motors
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • VOD, DVD
  • Musique
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   2,9 pour 2 463 notes dont 557 critiques  | 
  • 95 critiques     17%
  • 123 critiques     22%
  • 68 critiques     12%
  • 65 critiques     12%
  • 78 critiques     14%
  • 128 critiques     23%

557 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
Mystères de l'Ouest

4 abonnés | Lire ses 255 critiques |

   0.5 - Nul

Du grand n'importe quoi ce film. Encensé par l'ensemble de la presse, c’est une grosse daube pour bobos pseudo-intellectuels A éviter absolument !

Tupois Blagueur

37 abonnés | Lire ses 1125 critiques |

   3 - Pas mal

Amis cinéphiles, voilà un long-métrage qui va faire travailler vos méninges ! Comme à son habitude, Leos Carax nous propose un film unique, à la mise en scène unique et au scénario bien étrange. Même si au premier abord le film peut paraître assez incompréhensible, on se rend compte Carax nous donne quelques pistes de réflexion. Sur le métier d'acteur, par exemple. Comme si la marque d'un grand acteur était de se fondre dans ses personnages au point d'en oublier sa propre identité, au point de dédoubler sa personnalité pendant un temps bref. Ou alors peut-être fait-il ici un hommage au cinéma, au travers des nombreux genres qu'il explore à chaque nouveau rôle de Mr Oscar : le drame, la comédie, le film de monstre, la comédie musicale. Peut-être y voit-il le déclin proche du septième art et une façon de le sauver, ou au contraire une continuité dans l'histoire. Qui sait ? On pourrait y voir d'autres interprétations, de natures différentes, mais personnellement je crois que c'est avant tout un film "personnel" : selon son vécu, son environnement etc, ce film nous affectera d'une manière différente, et, à partir de là, il est impossible de juger ce film d'une manière conventionnelle. Je lui mets donc trois étoiles, mais trois étoiles qui ne signifient rien, parce que je ne saurais pas quoi mettre d'autre. Unique.


Tayop

9 abonnés | Lire ses 420 critiques |

   3.5 - Bien

L'authenticité d'expression d'un support qui interroge jusqu'à une certaine démangeaison tout impie curieux, agité car désappointé et qui de ce fait promulgue toute l’honnêteté d'un spectateur conciliant et non arbitraire. L'exigeant Carax surprend. La presse s'empresse... oeuvre majeure pour certains qui aiment à jaspiner dans la contestation d'un cinéma devenu très peu sophistiqué, et font parfois l'éloge d'un cinéma distant plus que distrayant. Il est ici à noter que H.M mérite toute fois un certain engouement car plein de questionnement d'une part - les illusions d'une vie ou les déceptions à s'en faire une, de nous tous qui jouons la nôtre - et d'autre part il a l'heureuse saveur d'être déridant, dans ses nombreuses expressions, surtout musicales. Loin d'être l'œuvre contemplative qui frustre et laisse de côté, eux là... les hiératiques dans leur siège à gobelets, en mauvaise posture dans cette grosse machine climatisée, inexpressif car gavé d'une bobine au contenu lobotomisant... jusqu'ici, l'ouverture du film en dit long et rien n'est plus vrai sauf... qu'il y a toujours dans les yeux de celui qui se nourrit en payant, la possible expression d'une désillusion évidente. J'aime à penser que Denis Lavant mérite beaucoup, comme beaucoup, car il porte à lui seul un projet plein de retors, mais H.M est de constat, finalement très accessible pour ceux qui en douteraient, pour peu qu'on regarde et interroge ce cinéma; Un appel fou, tantôt alimenté d'un aguerri cognitif ou tout bonnement cinéphile, parfois d'une vulgaire aisance à dire ce qui est vrai et que le cinéma sert aussi à ça et est aussi fait de ça...de ce que nous ressentons face à lui. Ce que finalement nous tous lecteur de ce genre de site nous recherchons et qui quand bien même l'expression peut être épineuse, elle ne transige pas. C'est aussi ne pas caviarder l'expression en fermant les yeux sur une idée folle qui n'enlève rien à la qualité du récit, de l'outil et de la participation immanquable de cet acteur rassasié. Une expression qui incontestablement peut parfois être silencieuse, mais pas figée.

Grouchy

61 abonnés | Lire ses 959 critiques |

   2.5 - Moyen

Le cinéma expérimental n'a plus la cote. Le temps des histoires sens dessus-dessous et des montages cousus avec des fils de toutes les couleurs est révolu ; cependant bien des réalisateurs se lancent dans cette voie perdue, reprenant les caractéristiques de l'avant-gardisme français et de Godard. Ici Carax pose une question : que se passe t-il à l'intérieur d'une limousine ? un riche buissness man prend plusieurs identités pour ses rendez-vous de la journée. Cela donne droit aux situations les plus invraisemblables, du lutin du cimetière jusqu'au remake de Tron. Carax a certainement voulu orienter son film vers la beauté des images, reposant sur les lumières fortes et les teintes fades. Pas question de rester rationnel. Les dialogues ne servent à rien car ils n'apportent aucune évolution, pour montrer que l'identité véritable du héros n'est toujours pas connue, et que ses amis ressemblent à des membres de sectes : le final "opéra" des limousines est en revanche une idée formidable. Mais le rythme est lent, le spectateur n'en finit plus de suivre ce délire étrange et comme il sait qu'il sortira du film sans n'avoir rien appris sur l'histoire, il n'attendra que la fin.

kibruk

20 abonnés | Lire ses 1398 critiques |

   2.5 - Moyen

Je m'attendais à quelque chose de curieux et "Holy motors" est effectivement un objet filmique unique merveilleusement mis en images. Jusqu'à la belle petite entracte musicale de milieu de film, on suit avec étonnement et plaisir les aventures du personnage joué par un Denis Lavant génial. Mais le film mute subitement, devient plus lent, plus dépressif, et semble s'orienter vers des thématiques tournant autour de l'amour, de la mort et de la solitude. D'un spectacle incompréhensible, foutraque, mais réjouissant, on passe à quelque chose de toujours aussi incompréhensible mais ennuyeux. Et on se prend à espérer des pistes, des indices, qui permettraient aux spectateurs d'être un peu éclairés. Hélas Carax poursuit dans la même voie en abandonnant une bonne partie de son public jusqu'au final ridicule de voitures qui parlent entre elles...

marthlucas

13 abonnés | Lire ses 34 critiques |

   2 - Pas terrible

Film inexplicable on comprend ou on ne comprend pas certain dise que c'est un chef d'œuvre d'autre non moi je ne l'ai pas comprit mais je peux comprendre les critiques positif du film

garf25

2 abonnés | Lire ses 133 critiques |

   4 - Très bien

Semi-déception pour moi que ce Holy Motors sur lequel j'avais lu et entendu des critiques si dithyrambiques. Et pourtant, le film m'a surpris par sa construction, par ses dialogues, par ses symboles, par sa photo (particulièrement le Spoiler : tableau formé par Eva Mendes en burka dorée et Denis Lavant, nu allongé à ses côtés dans un souterrain d'égoût). Le jeu de Denis Lavant est absolument parfait. Mais il ne m'a pas charmé autant que d'autres films.

Henrick H.

2 abonnés | Lire ses 117 critiques |

   0.5 - Nul

Comment est-il possible que certains critiques aient pu réclamer la Palme d'Or pour Léos Carax ??? Au-delà du caractère abscons de la plupart des scènes, le propos général est bien mince et surtout très prétentieux. La scène de l'érection de Mr Merde pour que l'on en parle à Cannes alors qu'elle est sans intérêt et du sang qui gicle gratuitement. Le seul sujet du film : la vie n'est qu'une succession de rôles et le cinéma va mourir... ouh là, quel génie !!!! Des dialogues souvent affligeants, avec les paroles de la chanson de Kylie Minogue au summum du simplisme. Et la grosse cerise sur le gâteau, la dernière scène ridicule à souhait avec un dialogue de limousines digne de conversations de collégiens. Les seuls points positifs : la capacité d'appropriation des rôles par Denis Lavant et la superbe chanson de Manset encore une fois gâchée par une fin de scène ridicule.

THE-CHECKER

19 abonnés | Lire ses 518 critiques |

   0.5 - Nul

Cliché ultime du cinéma d'art et d'essai made in la France la plus friquée, la plus snob et suffisante qui soit (tellement fascinée par son propre nombril qu'elle est tombée dedans!) Holy Motors est un sommet de connerie honteusement fière d'elle même, du genre matière fécale sculptée avec un couteau en or pour le coté faussement transgressif, expulsée avec l'impudeur d'un anus dont les photographies en très gros plans ornent les murs d'une galerie d'art chic d'une ruelle étroite en plein quatrième arrondissement Parisien (j'exagère un peu, c'était pas à Paris mais au Portugal! Parfaitement abscons, le film est d'une vacuité hallucinante, agrémenté de petites postures anti cléricales (Islam et Christianisme comme d'habitude) d'une banalité effroyable, quand il ne sombre pas dans le racolage minable du porno chic tout juste bon à faire s'émoustiller un public (tu vas voir c'que tu vas voir quand on sera de retour à la maison ma bougresse!) déjà anesthésié par le premier quart d'heure soporifique au possible. Holy Motors donc, ou le retour du soit disant cinéaste prodige Carax (dont le nom rime avec Xanax) dont on aurait souhaité qu'il reste là où il était, voir qu'il y retourne prestement histoire d'épargner au public l'indigence de sa posture philosophique, intellectuelle, métaphysique, ou qu'il s'équipe d'une caméra et parte explorer l'au delà, accompagné par la cohorte des critiques dévots tant qu'à faire!

Renaud Grimoult

18 abonnés | Lire ses 150 critiques |

   0.5 - Nul

Un seul choix possible avec ce film : soit on cri au génie, on hurle en regardant les scènes, soit on pleure en hurlant au scandale. De mon petit point de vue, j'aime les films barrés, j'aime aller chercher les explications à droite à gauche... Bah là je suis servi, mais comme il n'y a pas un élément de réponse, pas un intello capable d'expliquer le début de la queue d'un truc... Je crois qu'on nous prend pour des cons ! Mais regardez, et faites vous votre idée jusqu'à cette super scène finale. N'importe quoi !

Précédente Suivante
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • ...
  • 56

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Vidéos liées à ce film
Holy Motors Bande-annonce (2) VF
19 963 vues
Holy Motors Bande-annonce VF
919 251 vues
Holy Motors Extrait vidéo VF
10 851 vues
Top films au box office
  1. Mission: Impossible - Rogue Nation

    De Christopher McQuarrie
    Avec Tom Cruise,
    Jeremy Renner
    Film - Action

    Bande-annonce
  2. Une famille à louer
  3. Les Minions
  4. Le Petit Prince
  5. Antigang
  6. Ted 2
  7. American Ultra
  8. Les 4 Fantastiques
  9. Vice Versa
  10. La Face cachée de Margo
Bandes-annonces les plus récentes
La Glace et le Ciel Bande-annonce VF
Baskın Bande-annonce VO
Mini héros Bande-annonce VO
Fever Bande-annonce VF
Les aventures de Mark Twain Bande-annonce VO
Je suis à toi Bande-annonce VO
Le Petit Prince soutient l'association Petits Princes
Le bouton de nacre Bande-annonce VO
Youth Bande-annonce (2) VO
Toutes les dernières bandes-annonces
Films prochainement au cinéma
  1. The Walk – Rêver Plus Haut

    De Robert Zemeckis
    J-60

    Bande-annonce
  2. Jamais entre amis J-11
  3. Prémonitions J-11
  4. Le Tout Nouveau Testament J-4
  5. No Escape J-4
  6. Youth J-11
  7. Star Wars : Episode VII - Le Réveil de la Force J-111
  8. Life J-11
  9. Le Transporteur Héritage J-11
  10. Les Nouvelles aventures d'Aladin J-46
Les films à venir les plus consultés