The Color Wheel
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • DVD, VOD
  • Musique
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   3,2 pour 38 notes dont 6 critiques  | 
  • 2 critiques     33%
  • 1 critique     17%
  • 0 critique     0%
  • 1 critique     17%
  • 1 critique     17%
  • 1 critique     17%

6 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
djævel

16 abonnés | Lire ses 59 critiques |

   4.5 - Excellent

« The Color Wheel », un titre bien surprenant pour un film tourné en Super 16 noir et blanc. Alex Ross Perry est, quelques mois après Evan Glodell (auteur de « Bellflower ») le nouveau homme à tout faire du cinéma indé américain. Scénariste, réalisateur, acteur, producteur, monteur : la volonté de tout contrôler vient naturellement se couronner d'une certaine image arty témoignant aussi bien d'une belle éducation cinéphile que d'un certain autisme artistique. Cela étant, « The Color Wheel » est un film dont les faiblesses (de moyens) se transforment en force. A défaut d'argent, Perry a des idées et du talent et son film est magnifique. Si le débit des dialogues et une bonne partie des vannes rappellent certainement le Woody Allen des années 70, « The Color Wheel » s'en éloigne assez franchement quant aux sujets abordés. Les deux personnages sont tous les deux victimes du rêve américain : il voulait être écrivain, elle actrice, et ils se rendent compte en approchant de la trentaine qu'ils ont déjà raté leur vie et leur carrière. Paumés et différents, ce couple qui n'en est pas un va se replier sur lui-même au fur et à mesure des rencontres qu'ils effectuent (des fantômes de leur vie passée mais aussi de leurs rêves), le frère et la soeur ne semblant plus pouvoir trouver d'échappatoire ailleurs que dans leur propre relation, se complaisant dans leurs échecs au cours d'un ahurissant plan-séquence, dont l'issue ne manque pas d'étonner par sa radicalité alors même qu'elle était prévisible depuis le début du film et la scène du motel (qui est par ailleurs un délicieux moment d'humour absurde). De ce plan-séquence magnifiquement filmé et interprété, il n'en ressort pas tant de l'amoralité que de la mélancolie, celle de deux ados se retrouvant adultes sans avoir eu le temps de comprendre ce qui s'est passé. Il ne leur reste plus qu'à vivre un vie forcément un peu marginale et ennuyeuse (le film rappelle parfois « Strangers in Paradise » de Jarmusch) et on les abandonne, trois jours après le début de leurs aventures, sans qu'ils aient avancé d'un iota (ironique pour un semi-« road movie »). « The Color Wheel » est souvent drôle, finalement pessimiste, parfois émouvant, adoptant un air détaché, résigné et nonchalent, à l'image du personnage incarné par Perry lui-même (un physique banal et une voix à la Casey Affleck). Le film acquiert peu à peu une certaine poésie, une certaine grâce, et s'avère être une expérience cinématographique sincèrement enthousiasmante : on encourage Perry à ne pas renoncer à ses rêves et à continuer sur cette brillante lancée.

edfirst

0 abonné | Lire ses 33 critiques |

   0.5 - Nul

Ca commence moyen, on sourit. Mais, le côté décalé glisse dangereusement vers l'ennui pour finir sur un rebondissement final glauque. Le duo scénaristes/acteurs Alex Ross Perry Carlen Altman est très limité au niveau du jeu: l'un en chien battu la tête en bas et l'autre qui fait des imitations, en déblatérant sur un ton monocorde et ennuyant. Et le côté artistique de la photographie noir & blanc avec le gros grain m'a échappé. A partir de la rencontre avec l'ex, on attend la fin avec impatience.


Samy D.

0 abonné | Lire ses 4 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Je ne savais pas trop à quoi m'attendre et le film est vraiment très drôle, les dialogues sont bien écrits, et la photo en N&B donne beaucoup de cachet au film, j'ai passé un bon moment. L'actrice est top !

Sabine Arque

1 abonné | Lire sa critique |

   5 - Chef d'oeuvre

Très intéressant, petit budget mais plein d'idées et une critique virulente de la société américaine du Delaware. Pas très optimiste, c'est le moins qu'on puisse en dire. Excellents acteurs.

guru-guru

2 abonnés | Lire ses 51 critiques |

   1.5 - Mauvais

Mouais... À peu près aucun intérêt, verbeux et assez bidon globalement, y compris l'esthétique noir et blanc qui tombe à plat. On s'ennuie assez vite mais, surtout, les personnages sont dès le départ crispants. Bref, la promesse était sympa, le résultat à peu près pas du tout.

rollioni

52 abonnés | Lire ses 1122 critiques |

   2 - Pas terrible

j'étais confiant en la bonne critique du Monde....Mal m'en a pris....Ce film pseudo intellectuel new yorkais cible le désenchantement avec tant de désenchantement que j'ai eu envie de m'éclipser à deux reprises...D'abord (effet de style), le noir et blanc est comme dirait Godard "dégueulasse"...Première déception....Ensuite, même s'il a un rythme nerveux, le film nous montre un couple frère soeur qui déambule en se foutant de tout, avec un language parfois désabusé et désabusant....On finit par les hair dans leur supériorité détachée, ne plus se sentir concerné par leurs problèmes (sexuels pour la plupart...Les dialogues, borderline, finissent par rendre les personnes indifférentes, la scène la plus grotesque étant la party où le frère se fait moquer par des pseudo bouseux de la septième avenue (je suppose).....Noir et blanc sale, pas de bande son, faux snobs distants, voire précieux, si cet univers vous parle, tant mieux, sinon évitez....

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Vidéos liées à ce film
The Color Wheel Bande-annonce VO
23 036 vues
The Color Wheel Extrait vidéo VO
887 vues
Playlists
5 vidéos
LA SHORT PAUSE spéciale Batman - 5 courts métrages à déguster
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #10 - 5 courts métrages à déguster
4 vidéos
Les 5 vidéos buzz de la semaine #23
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné