Mon AlloCiné
Gebo et l'ombre
Note moyenne
3,8
16 titres de presse
  • Critikat.com
  • Les Inrockuptibles
  • Libération
  • Studio Ciné Live
  • Cahiers du Cinéma
  • Le Monde
  • Les Fiches du Cinéma
  • L'Humanité
  • TéléCinéObs
  • Télérama
  • 20 Minutes
  • La Croix
  • Ouest France
  • Positif
  • Première
  • Studio Ciné Live

Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

16 critiques presse

Critikat.com

par Benoît Smith

La sérénité paradoxale qui se dégage de l'ultime plan de "Gebo et l'ombre", ponctuant pourtant le récit d'un échec tragique jamais masqué, vaut comme une superbe signature du cinéaste – affirmation de son regard limpide qui se fait critique, mais jamais juge ni bourreau, ne regarde pas ses personnages de haut, mais face à face, tels ses semblables.

La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

Les Inrockuptibles

par Serge Kaganski

Au début, le minimalisme théâtral du dispositif déroute un peu. Puis on se prend à la rigueur économe de la mise en scène, on se laisse envoûter par ces ruminations existentielles, servies par des acteurs magnifiques.

La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

Libération

par Olivier Séguret

Le secret et le mutisme sont les moteurs silencieux d'une mise en scène épurée, je dois bien l'admettre, jusqu'au génie.

La critique complète est disponible sur le site Libération

Studio Ciné Live

par Xavier Leherpeur

[POUR] : Voir le site Studio Ciné Live

La critique complète est disponible sur le site Studio Ciné Live

Cahiers du Cinéma

par Mathias Lavin

Simple et audacieux, "Gebo et l'Ombre" est émouvant grâce à la force d'incarnation de tous ses interprètes.

La critique complète est disponible sur le site Cahiers du Cinéma

Le Monde

par Isabelle Regnier

Des vieillards sublimes, qui font partager leur joie d'être là, de continuer à faire du cinéma.

La critique complète est disponible sur le site Le Monde

Les Fiches du Cinéma

par Patrick Flouriot

Manoel de Oliveira, 103 ans, livre un film sec, imperturbable, violent, compact, intense, lumineux, noir.

La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

L'Humanité

par Emile Breton

L'incroyable force de ce film, où il se passe à vrai dire peu de chose sur le plan des événements racontés, est que Manoël de Oliveira, à cent trois ans est assez maître de ses moyens pour dire, sans un mot, par la seule façon dont il filme, lumière dont il baigne le plein air du premier plan sur le port, éclairages parcimonieux sur les décors de la maison du père, de quel côté il est : celui de la vie, celui du jeune homme qui s'échappe de la routine.

La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

TéléCinéObs

par Guillaume Loison

Conte cruel, huis clos zébré de fantastique dans laquelle la truculence discrète du maître portugais fluidifie la noirceur ambiante, "Gebo et l'ombre" possède l'éclat du diamant et la densité filandreuse d'un cauchemar lancinant. Grand film.

La critique complète est disponible sur le site TéléCinéObs

Télérama

par Jacques Morice

Du théâtre filmé ? Ça y ressemble. Mais signé par Manoel de Oliveira, le maître portugais, ça devient autre chose.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

20 Minutes

par Stéphane Leblanc

Il tourne un film par an, alors forcément, il y a du bon et du moins bon.

La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes

La Croix

par Arnaud Schwartz

(...) beau film fort bien maîtrisé (...) L'atmosphère discrètement onirique du film, les irruptions et cassures du récit, la trajectoire sacrificielle de Gebo rendent cette oeuvre assez envoûtante en dépit de son austérité.

La critique complète est disponible sur le site La Croix

Ouest France

par La rédaction

Quatre ou cinq mouvements de caméra pour capter d'interminables plans fixes, c'est à la fois économe et monotone comme partis pris de mise en scène. Restent quand même (...) les subtilités des éclairages pour découper un espace semi-nocturne.

La critique complète est disponible sur le site Ouest France

Positif

par Alain Masson

L'interprétation est d'une remarquable sûreté ; du début à la fin, Michael Lonsdale oppose sa lenteur massive et lasse aux frémissements de Claudia Cardinale.

La critique complète est disponible sur le site Positif

Première

par Christophe Narbonne

Certes joliment éclairé, "Gebo et l'ombre" joue sur le hors-champ de façon trop systématique, et le film manque cruellement de respirations.

La critique complète est disponible sur le site Première

Studio Ciné Live

par Sophie Benamon

[CONTRE] : Voir le site Studio Ciné Live

La critique complète est disponible sur le site Studio Ciné Live
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top