Mon Allociné
Portrait au crépuscule
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News

Plus de photos

Commentaires
  • Christoblog

    Brillant, mais dur. Comme un diamant.

  • Christoblog

    Brillant, mais dur. Comme un diamant.

  • Nelly M.

    Déroutante jeune femme a priori, sauf si elle représente l'intrépidité féminine, à savoir en passer par les desiderata des dominants pour leur arracher quelque reste d'humanité. Filmé à la clarté du jour, c'est volontairement pâlichon comme le message que ça veut véhiculer, c'est à dire des lendemains qui ne chantent pas trop rose. Dans un esprit de contradiction à deux doigts du malsain. Beaucoup de sens possibles en revanche pour qui parvient à décrypter. Un pavé à la seule intention de la société russe ou une charge étendue à toute société de consommation acculturée. Consommons, chantons et dansons... S'il n'y avait l'issue comme incitation à relativiser, ça ferait fuite en avant hormis l'image soignée et la très attachante actrice rappelant Carole Laure dans Sweet Movie ou Carole Bouquet dans Trop Belle Pour Toi jusqu'à ce qu'elle vire de bord elle aussi... Ne leur manquerait plus que les grognements pour que le stade animal soit retrouvé, que ce soit ces hommes qui tirent comme des lapins ou cette ado au klaxon ininterrompu chargeant son père. Un film qui cerne bien l'ambivalence féminine slave, docilité de façade et ruse au moment où on s'y attend le moins.

  • ffred

    Fort mais inégal...
    http://lecinedefred2.over-blog...

Voir les commentaires