Mon AlloCiné
Lettre à Momo
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Lettre à Momo" et de son tournage !

Une montagne de récompenses

Lettre a Momo a reçu énormément de récompenses à travers le monde. Parmi elles, Le Prix d'Excellence au Japan Media Arts Festival en 2011, le Grand Prix du Festival International du Film pour Enfants de New York, le Prix du Meilleur Long-métrage d'Anifest, le Meilleur Film d'animation au Asia Pacific Screen Awards et il a fait partie de la sélection officielle au Festival d'Annecy, tout ça en 2012.

Cela faisait bien dix ans...

Le réalisateur Hiroyuki Okiura avait réalisé son premier film d'animation en 1999, Jin-Roh, la brigade des loups. Lettre à Momo est sa deuxième réalisation même s'il a été animateur entre temps sur Metropolis (2001), Innocence - Ghost in the Shell 2 (2003) ou encore Paprika (2005).

Okiura signe la lettre (à Momo)

Hiroyuki Okiura écrit son premier scénario avec Lettre à Momo. Pour son premier script, il a choisi d'écrire une histoire originale en s'inspirant de ce qui l'entourait. Il se rappelle à propos du scénario : "Tout au long de sa rédaction, je l’ai fait relire autour de moi pour comprendre comment il pouvait être perçu. Je me souviens parfaitement de ces moments d’ébullition où les idées survenaient et explosaient dans ma tête."

7 ans au Japon

De l'écriture au film achevé, il s'est passé sept ans pour le réalisateur/scénariste Hiroyuki Okiura (dont deux années pour terminer son scénario de l'idée de départ au script fini). Il s'est ensuite attaqué au développement du storyboard et c'est après que la production de Lettre à Momo s'est lancée avec Production I.G..

Deuxième essai plus personnel

Lettre à Momo dénote complètement avec l'autre film de Hiroyuki Okiura : Jin-Roh, la brigade des loups (1999). Le réalisateur l'explique de la manière suivante : "Scénarisé par Mamoru Oshii, Jin-Roh était un film sombre et noir. Lettre à Momo est l’aboutissement du désir de donner forme à un film entièrement personnel [il l'a lui-même scénarisé ndlr]. Je lis la littérature destinée aux enfants depuis mes plus jeunes années. (...) J’ai toujours rêvé d’écrire une histoire qui communique à chacun un peu de bonheur et qui vous donne des forces."

Une réelle inspiration

Questionné à propos du réalisme apporté à son film d'animation, le réalisateur Hiroyuki Okiura avoue s'être inspiré de l'un des maîtres de l'animation japonaise, Isao Takahata et de son film Kié la petite peste : "C’est un film avec une forte composante burlesque et néanmoins chaque détail concernant les personnages est décrit avec le plus grand soin : leur personnalité, leurs gestes, leur manière de marcher ou de se retourner quand on les appelle, ils ressemblent tous à des personnes réelles. J’ai rarement vu de film d’animation qui prenait autant de soin pour détailler des gestes du quotidien."

Le mentor d'Okiura

Dans le milieu du cinéma d'animation japonais, Hiroyuki Okiura a tissé des liens étroits avec le metteur en scène Mamoru Oshii, célèbre pour avoir réalisé Ghost in the Shell (1995) et sa suite Innocence - Ghost in the Shell 2 (2003), films sur lesquels Okiura a oeuvré en tant que superviseur de l'animation et designer des personnages. Oshii a également scénarisé le premier film réalisé par Okiura, Jin-Roh, la brigade des loups (1999) ce qui lui a permis de mettre un premier pas dans la réalisation avant de se lancer dans la production de Lettre à Momo.

Une production I.G.

Lettre à Momo est un film produit par le célèbre studio d'animation japonaise Production I.G.. Ils ont, entre autres, réalisé la (marquante) partie animée dans Kill Bill: volume 1 (2003) de Quentin Tarantino. Le réalisateur Hiroyuki Okiura y a gravi les échelons en passant d'animateur à superviseur de l'animation notamment sur Patlabor: The Movie 2 (1993), Ghost in the Shell (1995) et Blood: The Last Vampire (2000). Il y a même réalisé son premier film Jin-Roh, la brigade des loups (1999).

Du "Paprika" pour Momo

Hiroyuki Okiura et le chef de l'animation Masashi Ando avaient déjà travaillé ensemble par le passé sur le film Paprika (2005) de Satoshi Kon. Masashi Ando était alors déjà superviseur de l'animation tandis que Hiroyuki Okiura était l'un des nombreux animateurs.

Lancez les bateaux !

La fête du lancer de bateau en feu dans Lettre à Momo trouve son inspiration dans le festival de Miyajima, tradition qui vise à apporter force et bonne santé aux plus jeunes habitants de l'île. Le principe étant de pousser un bateau de paille enflammé dans la mer afin qu'il se consume au milieu de l'eau. C'est une fête qui fait directement référence à la Seconde Guerre mondiale, au lendemain de la prise de position du Japon, les aînés souhaitant voir leurs enfants revenir sains et saufs de la guerre.

Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Marvin ou la belle éducation (2016)
  • Le Brio (2017)
  • Justice League (2017)
  • L'Expérience interdite - Flatliners (2017)
  • Madame (2017)
  • Battle of the Sexes (2017)
  • Au revoir là-haut (2017)
  • Jungle (2017)
  • Thelma (2017)
  • Coco (2017)
  • Mazinger Z (2018)
  • Happy Birthdead (2017)
  • Jalouse (2017)
  • Good Time (2017)
  • Star Wars - Les Derniers Jedi (2017)
  • La Lune de Jupiter (2017)
  • Carbone (2017)
  • La Part des Anges (2012)
  • Le Sens de la fête (2017)
  • Epouse-moi mon pote (2017)
Back to Top