Mon AlloCiné
    L'Expérience interdite - Flatliners
    note moyenne
    2,3
    1587 notes dont 177 critiques
    3% (6 critiques)
    13% (23 critiques)
    23% (40 critiques)
    34% (61 critiques)
    20% (35 critiques)
    7% (12 critiques)
    Votre avis sur L'Expérience interdite - Flatliners ?

    177 critiques spectateurs

    Chikun G
    Chikun G

    Suivre son activité

    1,5
    Publiée le 5 octobre 2019
    Déception totale, rien a voir avec la première version très réussie du réalisateur Joel Schumacher en 1990, mais de toutes façon les reboot sont rarement exceptionnels, regarder la version 1990 de ce film et évité à tout prix cette version.
    GyzmoCA
    GyzmoCA

    Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 284 critiques

    2,5
    Publiée le 25 août 2019
    L expérience interdite est un remake d un film de Joël Schumacher (chute libre, le client et deux Batman entre autres) des années 90 culte pour la génération 80. Le premier film avait révélé des acteurs qui ont fait une belle carrière (Kiether Sutherland qui reprend son rôle dans ce remake, Julia Roberts ou encore Kevin Bacon) . Espérant que ce remake connaisse le même résultat pour ces acteurs à commencer par l excellente Elen Page (révélé dans Juno ou encore Inception). Le réalisateur du premier Millenium s essaie au thriller fantastique. Le thème de la mort est omni présent. Qu y a t il après la mort ? Le cerveau subit il des hallucinations ? Le cerveau utilise t il tout son potentiel ? Des jeunes en médecine vont tenter d y répondre en jouant eux mêmes les cobayes pour avoir une expérience de mort imminente puis une réanimation . Les jeunes se servent de cette mort provoquée comme d une drogue pour faire des expériences et lâcher prise avant leur examens. Mais des phénomènes bizarres vont avoir lieu en leur mettant devant leur nez leur passe trouble . L au delà va les hanter. Malgré de bonnes intentions, le scénario aurait dû être mieux travaillé et ne pas finir en eau de boudin . Décevant après une bonne première demi-heure.
    Mehdi D
    Mehdi D

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 16 critiques

    3,0
    Publiée le 8 juillet 2019
    Le remake n'est pas aussis bien que l'original. J'ai bien reçu aimé le faite (spoil) que le professeur soit Sutherland, l'acteur qui avait interprété l'étudiant qui avait mené l'expérience dans le film original en 1990, on sera jamais si c'était seulement un clein d'œil ou si c'était vraiment lui.
    Alexandre T
    Alexandre T

    Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 1 juin 2019
    spoiler: Je ne peux pas dire si c'était volontaire ou non mais à la toute fin le pianiste ne joue pas l'air de piano que l'on entend (celui que Courtney joue au début du film). Peut-être que cette fin n'est pas si rose qu'elle laisse paraitre.
    AMANO JAKU
    AMANO JAKU

    Suivre son activité 203 abonnés Lire ses 421 critiques

    1,5
    Publiée le 22 avril 2019
    Il y a des films qui ne devraient jamais avoir l'honneur (« déshonneur » serait d'ailleurs le mot juste) de faire l'objet d'un remake. "L'Expérience Interdite" de Joel Schumacher (1990) est devenu au fil du temps un film culte notamment grâce à son scénario original et prenant, mêlant habilement film noir, suspense et terreur, et à son casting 5 étoiles tout simplement excellent (Kiefer Sutherland, Julia Roberts, Oliver Platt, Kevin Bacon et William Baldwin). On attendait depuis quelques années une suite directe dont il était encore question il n'y a pas si longtemps (Kiefer Sutherland avait même laissé entendre lors d'une interview qu'il était de retour pour incarner à nouveau son personnage de l'original, Nelson Wright), mais pour d'obscures raisons (très certainement la date de péremption des droits sur le film original et l'argent, comme toujours à Hollywood) le projet a basculé vers un remake pur et dur. Etait-ce la bonne solution alors ? Bin en toute sincérité, à défaut d'avoir une vraie suite potable, il aurait mieux fallu ne rien faire du tout car "L'Expérience Interdite" version 2017 n'a réellement aucun intérêt. Pourtant, avec Niels Arden Oplev (la trilogie "Millenium" et "Dead Man Down") derrière la caméra, un budget d'environ 20 millions de dollars et la présence d'Ellen Page et Diego Luna en tête d'affiche ; on aurait pu croire avoir un remake digne de ce nom et non pas au final un produit totalement bâclé sans âme ni passion. On se retrouve donc avec une bobine formatée pour plaire aux ados pré-pubères : des scènes pseudo-spectaculaires (avec une sorte de course-poursuite en voiture parfaitement ridicule et d'une inutilité affligeante), des effets spéciaux tape-à-l'oeil (et surtout mal faits, surtout pour 2017 !) uniquement pour servir des jump scares tellement prévisibles qu'on ne parvient même pas à frissonner ou encore ce climax nullissime où on se tape une sorte d'aspirateur surnaturel que même le premier "SOS Fantômes" n'aurait pas osé mettre à l'écran !! Mais le pire concerne les personnages : ils sont d'un tel stéréotype qu'on pourrait croire que le scénario (pourtant écrit par Ben Ripley qui avait déjà pondu celui du très bon "Source Code") a été écrit vers la fin des années 90. spoiler: Entre l'héroïne qui a tué sa soeur lors d'un accident de la route, l'étudiante en médecine qui ne se remet pas d'avoir tué accidentellement un patient, le beau-gosse-qui-se-les-tape-toutes qui culpabilise de ne pas avoir élevé l'enfant qu'il a eu avec l'une de ses nombreuses conquêtes, et la pauvre fifille à sa maman qui doit à tout prix réussir ses études pour se démarquer des autres ...on tombe dans le grotesque le plus absolu. Et ils agissent dans une cohérence à toute épreuve en plus : après chaque mort ils font la fête dans un bar, chez eux (où ils s'éclatent à casser les murs de l'appartement ??!!), dans une rave party comme on en fait plus depuis au moins 5-6 ans...Totalement insouciants et pratiquement toujours alcoolisés : je vous ai bien dit que le film cherchait à plaire aux ados pré-pubères !! Les personnages sont tellement insipides que même les acteurs sont à côtés de la plaque : Diego Luna semble vouloir quitter le tournage à chaque apparition, Kiersey Clemons est aussi expressif qu'un poulpe neurasthénique, la jolie Nina Dobrev joue comme si elle était dans un épisode de "Melrose Place", James Norton est presque indissociable des meubles constituant le décor et Ellen Page n'arrive même pas à ré-hausser le niveau...elle aussi est totalement transparente (à un tel point que, lorsqu'elle meurt, on s'en fout carrément !!). Quant à la présence de Kiefer Sutherland, vu qu'il ne reprend pas son rôle de Nelson Wright, on est plus dans le caméo fan-service qu'autre chose... On sera définitivement achevé par la fin dont la morale vomitive est un comble de niaiserie ("Tu dois te pardonner"). J'aurais tant aimé que ce remake nous apporte quelque chose de neuf, une réflexion un peu plus profonde sur la vie après la mort ; mais le film n'a finalement rien à raconter et demeure un ratage totalement creux....J'aurais mieux fait de revoir l'original en DVD...même mieux : en VHS !!
    tomPSGcinema
    tomPSGcinema

    Suivre son activité 132 abonnés Lire ses 2 430 critiques

    1,5
    Publiée le 14 avril 2019
    Remake qui ne propose malheureusement pas grand-chose de très original par rapport au film de Joel Schumacher, ce film fantastique possède une mise en scène beaucoup trop terne et bien peu de moment de frisson, ce qui est dommage pour le casting que j'ai senti assez impliquer.
    CrackO DingO
    CrackO DingO

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 605 critiques

    3,0
    Publiée le 21 avril 2019
    Un remake intéressant du premier film qui était un petit chef-d'œuvre. Cependant, connaissant par cœur la version des années 90, il n'y a eu aucun suspens pour moi. Vu par curiosité. ----Avril 2019----
    Le cinéphile
    Le cinéphile

    Suivre son activité 97 abonnés Lire ses 706 critiques

    2,5
    Publiée le 3 mars 2019
    Un remake qui tente une approche pseudo horrifique qui ne tient jamais la route et n’inquiète pas son spectateur. Des acteurs en roue libre pour une mise en scène inexistante. Mais quelques idées visuelles et scénaristiques intéressantes. https://www.facebook.com/la7emecritique/
    Ashitaka3
    Ashitaka3

    Suivre son activité 53 abonnés Lire ses 854 critiques

    2,5
    Publiée le 27 février 2019
    Les séquences d'hallucinations sont plus intéressantes que l'histoire qui prend des raccourcis ellipsant les moments les plus intéressants. L'histoire, allant très vite, ne prend le temps de rien. Aucun personnage n'est approfondi, surtout qu'il y a Ellen page qui joue toujours merveilleusement bien. La musique est totalement anecdotique. Le sujet de base était pourtant très intéressant.
    moket
    moket

    Suivre son activité 66 abonnés Lire ses 1 742 critiques

    2,5
    Publiée le 8 février 2019
    L'original est un lointain souvenir mais ce remake n'était pas franchement indispensable pour autant. Il n'apporte rien de plus si ce n'est quelques jump scares, ce qui le fait ressembler à l'ensemble des productions horrifiques des années 2010. Un produit assez conventionnel duquel a été gommée toute idée de subversion. Dommage car le sujet offre pas mal de possibilités et Ellen Page est excellente.
    MaCultureGeek
    MaCultureGeek

    Suivre son activité 784 abonnés Lire ses 581 critiques

    1,5
    Publiée le 4 février 2019
    Dans ma critique de l'Expérience interdite, j'avançais l'idée qu'il serait intéressant d'en voir un remake moins porté sur l'action que sur la réflexion, et qui chercherait à se questionner sur tout ce qui pourrait découler du fait d'avoir vécu la mort et d'y avoir survécu, plutôt que de se contenter à nous ressortir l'éternel thriller à suspens se reposant sur un danger invisible. Sorte de Griffes de la nuit en moins sanglant, il manquait de profondeur et, l'espérais-je, cette suite/remake pouvait rattraper le tir. Principal problème, c'est qu'il ne sait pas où se situer : reboot, remake, suite, il manque tellement de bases solides qu'il va même reprendre Kiefer Sutherland pour jouer un médecin portant le même prénom que son personnage d'origine, sans le faire plus intervenir que pour jouer le professeur dans une scène ou deux, lui interdisant tout impact possible dans l'intrigue (dont une possibilité d'aider cette nouvelle génération d'étudiants mégalo, par exemple) et ne reliant jamais cette version 2017 à celle de 1990. Et si je demandais une vision plus intellectuelle, ce n'est certainement pas ici que je vais la trouver : le concept de base ayant été rabaissé au strict minimum (soit un film d'épouvante banal des années 2010), on ne cherche même plus à partir dans quelques pistes de réflexion, tout autant que le temps est passé à tenter de pomper les Destination finale (tant dans la mise en scène des meurtres que dans la manière de parler de cette force qui pourchasse la vie). Ce ne serait pas catastrophique si le film respectait au moins le spectateur en lui fournissant une atmosphère un minimum originale; certes efficace, elle n'impressionne pas assez pour faire oublier la stupidité de son scénario, qui se résume finalement à une histoire de culpabilité d'une effarante simplicité, intrigue qui se résout avec une banalité affreusement bâclée. "Tout ça pour ça" semble ici trouver tout son sens, tant le suspens levé jusqu'ici retombe, par sa résolution trop vite expédiée, comme un pétard mouillé, sans atteindre le crescendo de suspens évoqué. Et c'est dommage, parce que je voulais y croire, à cette histoire. D'autant plus que cette prise de décision de virer un personnage en plein milieu du film m'avait passablement intrigué; c'était pour le coup intéressant de virer, à la Psychose, les clichés d'un genre qui suit, la plupart du temps, les mêmes évolutions pour les mêmes personnages. Encore mieux qu'étrangement, le film ne finit pas sur une fin ouverte, lui préférant un dernier plan plein d'empathie et de souvenirs, à la signification laissant libre court à l'interprétation. Certes pas de la réflexion d'un Craven ou d'un Villeneuve, cette fin tout en finesse démontre un certain talent jusqu'ici absent, tant au niveau de l'habileté de la mise en scène et du montage que du talent des acteurs (ne parlons pas de l'impassibilité frappante de Diego Luna, casting heureusement rattrapé par la présence d'une Ellen Page impliquée pour tous les autres acteurs), forcément handicapés par des personnages mal écrits. Il y a d'ailleurs, dans cette volonté de changer des codes habituels, la surprenante de ne tuer que la personne saine : si l'on prend les autres protagonistes pour ce qu'ils sont, soit des clichés sur patte que l'on tuerait si les scénaristes ne devaient pas s'en charger, il paraît désarçonnant de voir que la seule personne pure du groupe, celle dont les regrets ne peuvent être effacés, est finalement celle qui doit mourir, du fait que les pires sévices se font, dans ce film, sur des personnes vivantes. Morale de Flatliners, les meilleurs partent les premiers. Et qu'on ne me parle pas de cette pseudo histoire de rédemption; il ne peut y avoir de demande de pardon sincère si c'est pour ne pas assumer ses actes devant la culpabilité/la mort : comment peut-on croire qu'ils sont tous devenus des gens "bons" si le film lui-même nous apprend qu'ils ne regrettent les horreurs faîtes que parce qu'ils risquent d'en mourir? Le principe est idiot, la manière d'aborder les thèmes de la culpabilité aussi. Fade, sans grand intérêt si ce n'est pour son retournement de situation, il rappelle, au niveau de sa mise en scène, l'horreur fade et superficielle du remake des Griffes de la nuit, le Freddy de 2010.
    DarioFulci
    DarioFulci

    Suivre son activité 40 abonnés Lire ses 1 047 critiques

    1,0
    Publiée le 20 janvier 2019
    Quel est l'intérêt de ce remake opportuniste ? Aucun. Histoire prévisible à souhait, acteurs insipides. Personne dans ce projet ne se donne les moyens de livrer un vrai film d'épouvante. On a droit aux éternels jump-scare anticipés, aux effets spéciaux bien faits mais inutilement sophistiqués, et à un suspense de pacotille. Aussi bon qu'une catastrophique production bis, avec plus de moyens.
    Roub E.
    Roub E.

    Suivre son activité 71 abonnés Lire ses 1 103 critiques

    2,0
    Publiée le 5 janvier 2019
    Dans la série des remakes superflus l’expérience interdite est un très bon exemple. Le film de Joel Schumacher n’était déjà pas un chef d’œuvre mais il avait pour lui l’originalité de son sujet et une belle bande d’acteur. Ce remake reprend le même sujet donc sans surprise, enlève en plus les passages subversifs avec des acteurs moins bons. Flatliners n’est donc pas un film foncièrement mauvais mais totalement inutile si on a déjà vu l’original.
    gizmo129
    gizmo129

    Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 18 critiques

    2,5
    Publiée le 17 décembre 2018
    Le casting ne fait pas tout, la preuve avec cette Expérience interdite version 2017. Vendu comme un film d'angoisse où de jeunes gens bravent la mort pour découvrir le monde d'après, on reste sur notre faim quand on constate que ce qui hante les héros est plus leurs passés que les souvenirs de l'au delà. Construit comme un Destination final où, tout les héros, de manière répétitive et lassante, font la même expérience; ces derniers, après une période de bonheur intense, finissent par plonger dans la peur et la dépression.On aurait aimé que l'expérience de mort imminente soit plus angoissante et que la confrontation à ce monde soit évoqué plutôt que de faire naitre un sentiment de culpabilité ma foi assez peu intéressant au cinéma. Un sujet et un casting de grande qualité mais pour obtenir un scénario raté...
    Fanny G
    Fanny G

    Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 28 novembre 2018
    Excellent film pour les passionnés de médecine bien sur l’aspect paranormal était assez incomplet dans l’analyse.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top