Mon AlloCiné
    Le Vent se lève
    note moyenne
    4,1
    5279 notes dont 614 critiques
    26% (157 critiques)
    34% (211 critiques)
    20% (120 critiques)
    12% (76 critiques)
    4% (27 critiques)
    4% (23 critiques)
    Votre avis sur Le Vent se lève ?

    614 critiques spectateurs

    Utenasama
    Utenasama

    Suivre son activité Lire sa critique

    1,5
    Publiée le 22 janvier 2014
    Myiazaki veut montrer son enfance (le contexte de guerre), parler de ses parents (mère tuberculeuse), et veut parler de sa passion pour les avions (son oncle construisait des éléments d'avion), mais sans prendre parti concernant la guerre, en utilisant un personnage principal sans envergure (et qui zozotte en version japonaise). Ce film est juste une variation (auto) biographique de ses parents et de son enfance, pour une fois inscrite dans le monde réel et sans Fantasy, (c'est la première fois et c'est une bonne idée), mais qui ne raconte rien d'autres que ses envies de voler, en dehors de tout contexte historique ou politique. C'est vraiment dommage, il inscrit son film dans un contexte historique, mais pour tout de suite s'en extirper, pour ne pas parler "que" de ses rêves. Le résultat de cela : un film un peu creux, et vain. si vous allez le voir, vous allez bien dormir. le vrai titre du film serait plutôt : le vent dans la couette !
    Olafleterrible
    Olafleterrible

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 125 critiques

    2,0
    Publiée le 18 janvier 2014
    Vu au grand Rex, en avant-avant-première sans rien en connaître. D'ailleurs, je sais peu de choses sur Miyazaki et ne suis pas particulièrement fan de son travail, mais j'aime bien les animations et les japonaiseries... Mais là, les amis, je suis désolé - et je culpabilise beaucoup en disant ça - je n'ai pas du tout été sensible au charme, à la poésie ou à l'histoire du film. En deux mots, on nous raconte la vie du type qui va inventer les chasseurs japonais de la deuxième guerre mondiale, en passant par son enfance, ses études, ses voyages en Allemagne pour observer de près les bombardiers de la Luftwaffe et sa merveilleuse idée de se marier à une tuberculeuse... Pourquoi pas, mais d'une part, je ne partage pas l'obsession pour les avions ou le ciel de Miyazaki et d'autre part, plutôt que poétique, je dirais que c'est lent, long et peu rythmé. Même carrément contemplatif par instant. Et long aussi ! Je l'ai déjà dit, non ? Les musiques ne m'ont pas particulièrement enchanté non plus. Les passages en avions sont plus sympas que les autres, mais peu exploités. Les rêves du personnage principal auraient dû constituer un fil conducteur et apparaître de manière plus fugace mais aussi plus régulière.
    Clotilde L.
    Clotilde L.

    Suivre son activité Lire ses 7 critiques

    0,5
    Publiée le 11 février 2014
    Quelle déception ! Je suis une grande fan d'Hayao Myasaki. C'est en tant que telle que je me suis rendue, impatiente, au cinéma, avec un profond enthousiasme. Et puis j'ai attendu, attendu, pendant tout le film, que ce dernier commence. Malheureusement, il n'a jamais commencé. Pas d'univers envoutant, de créatures loufoques, d'histoires transperçantes d'amour et de vérité, de sorcières avec des doubles mentons, rien de tout ce que l'on peut attendre de l'univers Myasaki. Il s'agit d'une basique Histoire d'amour comme on en trouve dans tous les mauvais romans, avec des ébauches de personnages inachevées, un scénario creux, une morale incompréhensible, un fond vidé de toute substance véritable. Une regrettable déception qui m'a laissée à la sortie de la salle un pâle sentiment mêlé d'amertume et d'indifférence.
    slyfoa
    slyfoa

    Suivre son activité Lire ses 3 critiques

    0,5
    Publiée le 29 janvier 2014
    Pour la première fois de ma vie j'ai failli m'endormir au cinéma ! Soporifique et sans intérêt.
    jordi93170
    jordi93170

    Suivre son activité Lire ses 4 critiques

    0,5
    Publiée le 26 janvier 2014
    BORING... C'est vraiment mais alors vraiment ennuyeux à mourir. À éviter à tout prix. Surtout ne pas emmener vos enfants. Déjà que c'est dur pour les adultes.
    Mike v.
    Mike v.

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 13 critiques

    0,5
    Publiée le 23 janvier 2014
    Oui, je donne la note minimale car ce Miyazaki n'est pas bon, c'est même son plus mauvais ! Et cela parce que son histoire est mal construite, la narration mauvaise, les événements mal assemblés... L'histoire originale partait sur un bon pied : l'idée des rêves permettait d'ajouter un peu de poésie à une histoire froide. On voyait l'ambition et la passion de Jiro dès son enfance... mais par la suite, rien n'est contenu Même l'aspect historique de l'histoire est bradé en deux scènes : une fugace en allemagne, une autre dans un monologue de 2 minutes autant bizarre qu'il aurait pu n'être que rêvé Je n'en dirais pas plus, mais s'il a voulu faire son film réaliste, il n'arrive pas à la cheville de son ami Isao Takahata et le Tombeau des Lucioles car aucune émotion ne se dégage du sien.
    pmb06700
    pmb06700

    Suivre son activité Lire ses 4 critiques

    0,5
    Publiée le 2 février 2014
    Ennuyeux, c'est le mot. J'y suis alle les yeux fermés vu la réputation de l'auteur et les autres opus que j'avais aime, mes enfants aussi, mais la !!! J'ai failli m'endormir et je voulais partir avant la fin. Mon fils gentil comme tout ne disait rien mais n'arrêtait pas de demander l'heure. Pas de magie comme dans les précédents films, et noir, noir avec ça. Même l'histoire d'amour ne m'a pas tiré une l'arme moi qui suis d'habitude suis très réceptif. Donc je met une étoile car les dessins sont beaux et me fille me l'a demandé mais j'aurais du mettre zéro pour tirer la note vers le bas. Il faut être objectif et noter ce film et ce film uniquement et non l'œuvre complète qui elle vaut plus que ça ... Désolé j'aurais aimé mettre beaucoup plus ....
    CHEHEM A.
    CHEHEM A.

    Suivre son activité Lire ses 25 critiques

    0,5
    Publiée le 27 janvier 2014
    Vraiment nulle, trop de longueur, pas de substance, je me suis ennuyé du début à la fin, aucun intérêt
    Aquel Duc
    Aquel Duc

    Suivre son activité Lire ses 2 critiques

    5,0
    Publiée le 24 janvier 2014
    Pourquoi diable y a t'il une fin à cette merveille ? Miyazaki a une fois de plus su nous montrer l'amour, le rêve, l'émotion. Magnifique.
    anonyme
    Un visiteur
    2,0
    Publiée le 31 janvier 2014
    Deux étoiles, uniquement pour le dessin. Je suis extrêmement déçue. Moi qui pensais aller voir le dernier "chef-d'oeuvre" de mon animateur préféré... Me suis fait chier. Ça me tue de le dire, mais c'est certainement son plus mauvais film. Oh oui, les dessins sont magnifiques hein, comme d'habitude. Mais, c'est tout quoi. Sans mauvais jeu de mots, le film ne décolle pas.
    Malevolent Reviews
    Malevolent Reviews

    Suivre son activité 291 abonnés Lire ses 2 958 critiques

    4,0
    Publiée le 22 janvier 2014
    Aujourd'hui, c'est la fin, la vraie : Hayao Miyazaki prend sa retraite et finit sur un onzième long-métrage, le dixième chez l'écurie Ghibli. C'est un moment historique et l'occasion de voir ce que le réalisateur de 73 ans a encore dans le ventre. Pour son ultime œuvre, il a décidé de délaisser pour la première fois l'univers fantastique pour concocter un biopic sur l'ingénieur Jirō Horikoshi, entremêlé de l'adaptation d'un roman de Tatsuo Hori. Un choix pas si étonnant lorsqu'on se penche un peu plus sur le personnage de Miyazaki... Le Vent se lève possède trois fonds. Avant tout une biographie romancée de Jirō Horikoshi, créateur des fameux Chasseurs Zéro qu'utilisaient les kamikazes durant la Seconde Guerre Mondiale, le film se consacre principalement au travail de Jirō, à sa manière d'imaginer la conception de ces engins, à voyager pour découvrir de nouvelles technologies, à vivre ses rêves innocemment malgré l'horreur de la guerre qui l'entoure. Jiro n'est pas un fabriquant de bombardiers causant la mort, c'est un fabriquant d'avions, tout simplement. Ensuite, le film adapte le roman "Le Vent se lève" de Tatsuo Hori qui raconte l'histoire d'une tuberculeuse dans un sanatorium. Miyazaki le mêle au personnage de Jirō rencontrant sa bien-aimée Naoko Satomi pour une histoire d'amour dont on devine l'issue tragique. C'est triste, émouvant mais c'est aussi parfois très gnan-gnan et c'est dommage, le rythme du film et son décor changeant dès lors pour prendre une toute autre forme un brin longuette et pas forcément très subtile. Enfin, Le Vent se lève raconte de manière nuancée la propre vie de Miyazaki, le personnage de Jiro reflétant sa propre personnalité (un bigleux passionné d'aviation dessinant comme personne et vivant ses rêves coûte que coûte). De plus, le personnage de Naoko, malade mais bienveillante, rappelle indéniablement la propre mère du réalisateur (on repense à Mon voisin Totoro). Ainsi, ce dernier long-métrage peut aussi se voir comme un exécutoire pour le metteur en scène japonais qui va y placer toute sa vie à travers des images somptueuses, certes dénuées de magie mais néanmoins toujours aussi maîtrisées. La musique de Joe Hisaichi est elle aussi fabuleuse, comme d'ordinaire, bien que le thème principal ressemble un peu trop à celui du Château dans le Ciel. Au final, on peut dire que Le Vent se lève est très différent de ce que nous avait proposé jusqu'alors Hayao Miyazaki et s'avère aussi personnel qu'imparfait. On ne boudera cependant pas notre plaisir face à cet ultime film qui restera forcément dans les mémoires.
    Jean-Matthieu E.
    Jean-Matthieu E.

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 15 critiques

    2,5
    Publiée le 30 avril 2014
    Hayao MIYAZAKI nous fait ses adieux par une œuvre tout aussi onirique que ses précédentes mais plus subtile, autobiographique et nationaliste. En nous laissant son testament soigné par un trait de crayon plus que jamais travaillé, l'artiste japonnais, nous rappelle qu'il restera LE maestro de l'animation. Toutefois si il fallait à redire sur le film, la lenteur de la narration rend les 1h42 plus longues qu'attendues.
    Tami_H
    Tami_H

    Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 7 critiques

    4,0
    Publiée le 24 janvier 2014
    Miyazaki nous fait magistralement voyager entre rêve et réalité dans son ultime long métrage. Il nous montre les difficiles choix que doit faire Jiro qui va avancer à tout prix pour continuer de vivre son rêve. C'est là le seul "petit" reproche que j'ai à faire, Jiro est beau comme les rêves qu'il fait, trop parfait dans son rôle jusqu'à la fin (du coup j'ai du mal à avoir bcp d'empathie avec le personnage)... j'aurai aimé que le scénario aille plus loin dans le ressenti du héros... En tout cas cela reste un excellent film à voir et qui donne à réfléchir. Merci Miyazaki
    porco_rosso
    porco_rosso

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 46 critiques

    5,0
    Publiée le 25 janvier 2014
    Et si c'était le meilleur de tous ? La question mérite d'être posée, et s'interroger c'est déjà un peu y répondre tant la carrière du génie japonais est dense en chefs d'oeuvre. Personnellement j'ai aimé chaque seconde de ce film. Visuellement époustouflant on reste émerveillé par la qualité et la précision de l'animation (le vent bien sur, les reflets, la mécanique des moteurs, les trains à vapeur, les rayons de lumière, les scènes aériennes). Les paysages urbains et industriels sont particulièrement réussis, et pour la nature on remarquera l'apparition furtive du mont Fuji (une première !). La scène du tremblement de terre du Kanto et l'incendie qui s'en suit est incroyablement anxiogène. Au niveau du script on est sur un drame sur fond d'épopée historique. La petite histoire se mêle à la grande au travers d'un destin exceptionnel, celui de l'ingénieur aéronautique, inventeur du chasseur zéro, il y a un peu "d'autant en emporte le vent" (décidément encore de l'éolien), dans cette alternance de scènes grandioses et de moments intimistes. Le tout petit bémol sera sur la partie mélodrame un peu trop montrée et pas assez suggérée (au contraire des scènes de guerre). La filiation avec Porco Rosso est évidente pour ce qui est de l'aviation et des références à Caproni (même la musique est italienne). C'est la première fois que Miyazaki nous livre un film contemporain sans magie ou féérie, celle ci reste évoquée via le biais des rêves du jeune ingénieur. Quant à Jiro jeune, il ressemble furieusement physiquement et en esprit à Tombo, le jeune inventeur de Kiki la petite sorcière. Les personnages sont très attachants et les seconds rôles bien travaillés (mention spéciale à l'ingénieur en chef Kurokawa de Mitsubishi). Un grand moment de cinéma !
    Eliot L.
    Eliot L.

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 58 critiques

    5,0
    Publiée le 23 janvier 2014
    Le vent se lève: dernier et Dernier film de Hayao Wiyazaki, un homme qui réussi a nous crée des émotions qui ne pourrais jamais voir le jour sans ses films, 11 films, 11 chef d'oeuvre dans leur genre, 11 rêve que je souhaiterais y vivre pendant toute l’éternité. dans ce dernier film j'ai eu la même peur que j'ai eu pour tout ses autres films, Que le film se termine ! je profitais chaque secondes de chacun de ses films a 100%. La musique... douloureuse, belle, magnifique, triste, heureuse, Comment un tel son peut être crée !? il y a des gens qui disent que les graphismes, dessins de Hayao miyazaki sont moches... PAUVRE QUE VOUS ETES ! vous ne serrez jamais ce qu'est la beauté si vous dites que ses dessins sont moches ! quelqu'un ma dit qu'elle c'était ennuyez pendant le film, je peu la comprend car c'est un film destiner a ceux qui aime sont univers, qui le suive depuis ses débuts, qui connaisse tout ce qui est connut de lui, qui aime la poésie japonaise, je crois bien que Hayao wiyazaki nous a montrer dans ce film sa vie qu'il aurait voulut avoir, celle d'un jeune homme qui ses donner a 1000% dans ce qu'il aime, j'ai très bien remarqué que Hayao a pris énormément de PLAISIR a faire ce film, qu'il la fait par passion, en tout cas je l’espère. Hayao wiyazaki vous aller nous manquez, vos films vont me manquer, vous aller me manquer, j’espère un jour avoir l'honneur de discuter avec ce dieu du cinéma japonais d'animation. 私はあなたよりも、世界の、まったく同じビジョンを持っている。
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top