Mon AlloCiné
    Le Vent se lève
    note moyenne
    4,1
    5298 notes dont 615 critiques
    26% (157 critiques)
    34% (212 critiques)
    20% (120 critiques)
    12% (76 critiques)
    4% (27 critiques)
    4% (23 critiques)
    Votre avis sur Le Vent se lève ?

    615 critiques spectateurs

    zhurricane
    zhurricane

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 734 critiques

    3,0
    Publiée le 16 janvier 2016
    Une déception ce film au vu de ce que nous a habitué Miyasaki par le passé. Le film est lent et contemplatif et n'a pas grand chose à raconter. Mais il faut dire que ce film se vit comme un chant du cygne du maître et qu'il a réussi à me faire ressentir cette légèreté et cette froideur du vent. On sent les rêves et les aspirations et le temps qui passe, et l'amour. Alors il est vrai que c'est ma sensibilité exacerbé en cet auteur fantastique qui me fait ressentir ça plus que de raison et peut être que vous n'y verrez qu'un film ennuyant. Il est vrai que c'est en partie le cas, et que je regrette de ne pas trouvez le génie intégral qui régnait sur presque tout ces autres films. Quand il savait nous pondre un univers riche et complexe ici c'est juste un univers qui lorgne vers le trop sucré, Mais, il y a quelque chose d'impalpable qui arrive à m'émouvoir un peu, ce quelque-chose c'est l'atmosphère, même si les musiques ne sont pas aussi bien que par le passé et les décors pas aussi merveilleux.
    Pitrerie
    Pitrerie

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 5 critiques

    0,5
    Publiée le 1 juillet 2015
    Graphiquement beau, mais d'un ennui mortel. Rare sont les fois où je peine à terminer un film, surtout d'animation... L'histoire d'amour est digne d'un feuilleton de l'après midi, et le côté historique est sous exploité. Soyons honnête, ce film est totalement survendu par les critiques !
    BigDino
    BigDino

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 4 critiques

    4,0
    Publiée le 24 juin 2015
    Projet plus ambitieux que d'habitude de la part de Miyazaki, c'est malgré tout une belle réussite. L'histoire n'est pas toujours facile à suivre, les passages oniriques sont assez lourds et répétitifs, mais la qualité de l'animation compense largement. Il y a à un moment une image de train sous la neige que je me suis repassé trois fois de suite tellement je trouvais ça beau. Le personnage principal est intéressant dans son obsession, qui lui fait placer son amour, et même la vie de sa femme, après son travail. On se rappelle de Pazu dans le château dans le ciel, obsédé par les machines volantes, le thème des passages amoureux rappelant d'ailleurs énormément la musique de cet animé. Mais là le sujet prend une bien plus grande ampleur. Ca vaut le coup de s'accrocher.
    samprastowin
    samprastowin

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 57 critiques

    2,5
    Publiée le 21 juin 2015
    Éluder toute référence (ou presque) à la guerre pour ne s'intéresser qu'au portrait onirique d'un homme, pourquoi pas. Après tout, Myazaki s'y connaît un peu en onirisme et en belles images et le vent se lève s'inscrit sans problème dans cette tradition. Mais que cette histoire est chiante ! Pas un moment je ne me suis senti concerné par le destin de cet homme fade, passionné mais tout sauf passionnant. Heureusement, comme toujours les images sont belles, mais pour un Myazaki, surtout si cette oeuvre est bien sa dernière, c'est très décevant.
    NammJones
    NammJones

    Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 1 330 critiques

    2,5
    Publiée le 31 mai 2015
    Une belle aventure qui nous amène dans le monde des aviateurs. L'histoire est parfois longue‚ lente ou sans détail puis a d'autres moments on est amené dans un conte très sympathique et agréable. Ce n'est pas transcendantale mais ça se laisse regarder
    Kristoufff
    Kristoufff

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 5 critiques

    5,0
    Publiée le 30 mai 2015
    L'amour à la japonaise, le sacrifice de tout un chacun pour le bienfait des autres, la recherche de la perfection, la distance et la pudeur des sentiments, la rareté des émotions et la force du silence et de l'absence ... l'esprit japonais, la culture japonaise dans ce qu'elle a de plus beau, est representé de manière absolument sublime dans ce film. La musique, les bruitages, tout est divin. On vous transporte tout droit dans les nuages. Une merveille que ce Kaze Tachinu, une pure merveille...!
    shmifmuf
    shmifmuf

    Suivre son activité 86 abonnés Lire ses 1 730 critiques

    4,0
    Publiée le 20 mai 2015
    "Le vent se lève" sera probablement le dernier film de Miyazaki, Il ne sera pas son plus grand chef d'oeuvre ("Le voyage de Chihiro" et "Princesse Mononoké" se disputent ce titre). Son long métrage testament est à la fois mélancolique et plein d'espérance comme souvent chez lui. Par contre il se révèle beaucoup plus adulte et moins féérique qu' à l'accoutumée.
    Adri P
    Adri P

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 52 critiques

    4,0
    Publiée le 12 mai 2015
    on sort totalement du registre fantastique souvent lie à Miyazaki et au studio ghibli pour du plus réaliste style porco rosso à ses debuts. on retrouvera même une pointe du tombeau des lucioles mais dans l'avant guerre
    Le cinéphile
    Le cinéphile

    Suivre son activité 92 abonnés Lire ses 701 critiques

    4,0
    Publiée le 11 mai 2015
    "Le vent se lève" est un long métrage plus terre à terre que certains autres longs métrages de Miazacki. Plus social, plus politique, le film prend une dimension historique puissante et subtile. Empli de nostalgie et de mélancolie les passages de rêve et de cauchemar rappellent que le réalisateur est un très grand artiste, capable de matérialiser et de conceptualiser des songes et des idées comme personne. Quant à l'émotion elle est ici toujours aussi puissante.
    Raw Moon Show
    Raw Moon Show

    Suivre son activité 83 abonnés Lire ses 536 critiques

    3,5
    Publiée le 1 mai 2015
    Le vent se lève est une fresque historique qui passe en revue de grands et douloureux épisodes de l'Histoire du Japon via le prisme d'un inventeur de génie passionné d'aviation… Mais que c'est pourtant déchirant, beau à pleurer, triste à en mourir… Ceci est rendu possible grâce à la sphère intime , cette délicate et sublime histoire d'amour entre Gino et la femme de sa vie. Ce sont ces vibrants instants qui rendent le film assez bouleversant, qui nous secouent le palpitant comme Tokyo défiguré par un tremblement de terre au cours d'une séquence impressionnante. On ne pourra en revanche pas ne pas trouver à la partie visible (les efforts menant aux prototypes successifs d'avions..) quelque longueurs pas folichonnes.
    iceman7582
    iceman7582

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 420 critiques

    3,0
    Publiée le 19 mars 2015
    Pour son ultime film, le maître Miyazaki m'a déçu... J'ai trouvé que cela manquait de rêve et de magie! Certes cela restera son film le plus sérieux et donc le plus adulte mais je me suis ennuyé, ça manque de rythme et de fantaisie en tout genre comme on en a eu si souvent l'habitude. La féerie à disparu au profit d'une certaine contemplation lancinante et finalement ennuyeuse. Il reste tout de même ce coup de crayon toujours aussi joli et cette musique qui nous berce constamment. Je reste donc mitigé et je préfère garder comme souvenir du maître le château dans le ciel ou encore le voyage de chihiro.
    vinetodelveccio
    vinetodelveccio

    Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 596 critiques

    4,5
    Publiée le 16 mars 2015
    Un film monumental, d'une finesse et d'une beauté à couper le souffle. Hayao Myazaki, le maître, se retire et on peut avoir le cœur déchiré par cette décision, tant le cinéaste a encore des choses à dire. Ce dernier film de l'artisan japonais prend un tour étonnant en racontant la vie d'un homme bien réel, d'un ingénieur en aéronautique qui court après ses rêves et trouvera l'amour sur ce chemin tortueux. Mais si le conteur prend donc un certain virage réaliste, il n'en abandonne pas pour autant l'onirisme qui lui est propre en nous faisant entrer dans l'esprit et le cœur de son personnage, dans ses rêves, dans ses conversations imaginaires avec ses mentors fantasmés. Cela donne un personnage fascinant et incroyablement attachant, alors même qu'il vouera sa vie à créer des machines à tuer. Mais cet aspect aussi est traité avec une finesse absolue, tout en réflexion et en délicatesse. L'histoire d'amour, également, est bouleversante et magnifique, et montre encore une fois que Myazaki est un narrateur époustouflant de maturité et de poésie. Et enfin, tout est au diapason : des dessins absolument sublimes une musique incroyable... bref un cru incroyable, le dernier malheureusement.
    Le Cinema du Cinéphile
    Le Cinema du Cinéphile

    Suivre son activité 52 abonnés Lire ses 20 critiques

    4,5
    Publiée le 20 mars 2015
    On peut ne pas être intéressé par l'animation japonaise, on peut ne pas adhérer aux studios Ghibli, par contre on ne peut pas dire du mal sur Hayao Miyazaki, on peut ne pas aimer son travail, mais pas que c'est un tâcheron. Moi même qui ne suis pas toujours séduit par ce genre d'animé, je suis prêt à dire que Miyazaki est un grand, et encore le mot est faible, j'irai même plus loin en le considérant comme une relique de l'animation japonaise. Ses films sont à la fois beaux esthétiquement, spectaculaires, inventifs, poétiques et intelligents, bref tous les éléments pour faire un animé parfait. Je vénère le travail de Miyazaki, rien qu'en entendant ou prononçant son nom j'ai des frissons. Le bonhomme âgé d'une soixante dizaine d'année, a mit fin à sa carrière cinématographique en signant son dernier film, avec pour titre " Le Vent se lève ". Et bon sang qu'est ce que je l'ai attendu, j'ai espérer quelque chose de grand, d'exceptionnel, de magistrales prouvant bel et bien que le réalisateur face auquel on est demeure irremplaçable. Après l'avoir visionné, je ne vais pas vous mentir en vous disant qu'il s'ait d'un excellent film, une belle conclusion pour la carrière de Miyazaki, mais personnellement j'en suis ressorti très légèrement déçu, je n'ai pas eu la grosse claque que j'attendais tant. On le sait tous, le principal genre auquel s'attaque Hayao Miyazaki est le fantastique, ces univers riches et variés, nous invitant à la fois à rêver et réfléchir sur notre quotidien. Après nous avoir apporté un bon gros nombre de chefs d'oeuvres, la seule chose que j'espérais de sa part, c'est que son dernier film soit lui aussi fantastique, mélangeant tous les charmes de ses précédentes oeuvres pour en faire son ultime chef d'oeuvre. Ce qui ne fut pas le cas, vu qu'à la place, on a un film beaucoup plus encré sur la réalité, c'est dommage, mais bon ce que je lui reproche n'est que du chipotage, je ne considère cela donc pas comme un défaut. Le scénario est très intéressant et utilise deux thèmes, dont l'un est quasiment mis en valeur dans les animés de notre réal, à savoir la guerre, certes, c'est assez secondaire dans le film, mais ça a quand même une légère importance. Le second thème fortement apprécié par Miyazaki, que l'on retrouve souvent chez lui, est l'aviation, qui là en revanche est mis très en avant. L'histoire est donc très bonne, mais la façon dont elle est montée ne peut plaire à tout le monde, en effet, la première partie se centre sur la passion du personnage principal, Jiro Horikoshi, sur les avions, alors que la seconde s'attarde sur les relations de couples entre Jiro et sa fiancée Nahoko. Au niveau de la réalisation, il n'y a rien à reprocher, c'est du Miyazaki, cela signifie qu'on affaire à un niveau des plus élevés. Ce qui m'a assez surpris, c'est de voir à quel point, le film n'a pas du tout un titre trompeur, en effet, le vent a une importance dans tout ça, à chaque sa présence nous est montrée, cela signale un élément important de l'histoire. Visuellement, je crois bien qu'on atteint la perfection, c'est une pure merveille, ce n'est pas sans précédent certes, mais qu'est ce que c'est beau à voir. Il y a vraiment des scènes tellement belles, tellement poétiques, tellement travaillé au niveau de l'animation, ne me faisant confirmer qu'une chose, on est face à un grand film d'animation en ce qui concerne l'esthétique. Et si il y a bien un élément me faisant prendre mon pied devant ce genre de films, c'est bien sur la poésie, Miyazaki est vraiment très fort dans ce domaine, c'est un vrai poète. Le souci, c'est que la poésie se fait rare dans " Le Vent se lève ", certaines scènes sont là pour être poétique je ne dis pas le contraire, mais pour elles ne sont pas assez nombreuses, qu'au bout de moment, je commence à en réclamer. Les personnages sont excellents, Jiro Horikoshi est passionnant, dès le début du film, on est intéressé par son histoire, sa passion pour les avions, son envie d'en créer un nouveau modèle qui figurera comme une révolution. Nahoko Satomi est elle aussi fort intéressante, attachante et surtout émouvante. Pour ce qui est du reste des personnages, ce n'est que du bon, il n'y a rien de négatif à signaler. Et pour finir, les compositions nous viennent à Joe Hisaishi, qui a composé la quasi-totalité des oeuvres de Miyazaki, on lui doit magistraux (et je pèse mes mots) faisant de lui un grand compositeur, mais là j'avoue être un peu déçu, c'est plutôt beau à écouter, mais décevant comparé au reste de ce qu'il a pu faire. En conclusion, Hayao Miyazaki conclu sa carrière de façon positive, en nous offrant un dernier film très réussit, mais pas totalement à la hauteur de ce que j'espérais. Une légère déception tout de même, bien qu'excellent, le film ne rivalise pas face aux véritables chefs d'oeuvres que sont " Le Chateau dans le Ciel ", " Mon Voisin Totoro ", " Princesse Mononoké ", " Le Voyage de Chihiro " et " Le Château Ambulant ". Un grand réalisateur, qui j'espère restera à la mémoire des spectateurs à jamais, respect Miyazaki, respect pour cette exceptionnelle carrière cinématographique.
    shindu77
    shindu77

    Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 447 critiques

    3,5
    Publiée le 15 mars 2015
    Bon manga dans l'ensemble. A mon goût, c'est un peu surnoté. L'histoire est intéressante ainsi que les personnages. Toutefois, mon principal défaut est le rythme du film qui est trop lent. C'est bien de jouer sur la qualité des décors mais il ne faut pas en abuser.
    MC4815162342
    MC4815162342

    Suivre son activité 246 abonnés Lire ses 1 327 critiques

    4,0
    Publiée le 15 mars 2015
    Hayao Miyazaki tire sa révérence en nous laissant son dernier bébé, alors que lui arrête sa carrière moi je continu de poursuivre le reste de sa filmographie et celui ci devient mon troisième, autant dire que même si lui a mis fin à son oeuvre, je n'en suis encore qu'au début. Le Vent se lève nous fait suivre dans les années 1920 l'histoire du jeune Jiro, à cause de sa mauvaise vue il ne réalisera jamais son rêve de devenir pilote d'avion, il en est fan, il est également un grand admirateur du concepteur d’avions Giovanni Caproni, malgré ce destin bête il s'approchera de ce rêve en devenant à son tour concepteur. Entre tremblement de terre, guerre, rêve et amour Jiro vivra de nombreuses choses, mais cette fois ci aucun monstre, aucune sorcière à grosse tête, aucun château, il semblerait que Miyazaki est voulu finir sur une touche plus simple et bien plus naturelle. Il ne me semble pas que dans sa carrière il est imaginé une histoire réaliste, sans fantastique, je ne voudrais cependant pas dire de bêtise, je trouve que finir sur ce film d'époque est un très bon choix, du haut de ses 74 ans il a bien fait de boucler sa carrière avec en quelque sorte une oeuvre "mature", non pas que ses autres faisaient trop gamin, du tout, seulement c'est une très bonne et belle idée de proposer un film d'époque simple et beau sans extravagance. Ayant vu le film dans les meilleurs conditions, à savoir en haute définition, j'ai pu admirer ce travail esthétique et visuel qui est au meilleur de sa forme, un dessin magnifique, et dire qu'avant j'étais anti-dessin japonais, je préfère certes toujours l'animation à la Pixar mais je dois bien reconnaître que ses dessins sont de très haut niveau. Malgré le faite que cette dernière pièce du monsieur soit plus dramatique et dans un univers réaliste il nous embarque plusieurs fois dans les rêves de ce jeune Jiro où il se fait plaisir avec des situations impossibles dans la vraie vie, il se lâche une dernière fois dans une moindre mesure bien sur mais ne renie en rien le fantastique. En bref, le "maître de l'animation" termine sa longue et admirée carrière par un très beau film à l'histoire complète et très bien écrite.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top