Mon AlloCiné
    Le Vent se lève
    note moyenne
    4,1
    5298 notes dont 616 critiques
    25% (157 critiques)
    34% (212 critiques)
    20% (121 critiques)
    12% (76 critiques)
    4% (27 critiques)
    4% (23 critiques)
    Votre avis sur Le Vent se lève ?

    616 critiques spectateurs

    Sionsono2
    Sionsono2

    Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 682 critiques

    4,5
    Publiée le 25 décembre 2014
    Dernier film de Miyazaki, dernière oeuvre du fondateur du studio Ghibli. On commence le film avec un sentiment de nostalgie en se remémorant les chef d'oeuvres du monsieur. Des films avec une ode écologique qui marque les esprits de tous publiques. "Le Voyage De Chihiro" ou "Le Château Ambulant" ont en fait rêver plus d'un. "Le Vent se lève" laisse de côté les éléments fantastiques pour s'intéresser au Japon du tremblement de terre de 1923 à l'avant deuxième guerre Mondiale. Le personnage principal rêve de devenir ingénieur aéronautique. On suit sa vie et ses "10 plus grandes années d'inventivité". Un très grand point positif du film est toutes ses références à l'histoire, à d'oeuvres (notamment métaphysique) ou encore de personnages illustres. Une vraie mine d'information et de culture. On mélange les nationalités et les valeurs. On confronte des personnages avec des points de vue différents. En résumé, le film prône la diversité mais surtout que il faut tenter de vivre malgré tout malheur. Merci au poème de Paul Valéry et surtout merci Miyazaki pour tes oeuvres hors du commun.
    John_Trololo
    John_Trololo

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 58 critiques

    2,5
    Publiée le 12 décembre 2014
    J'ai été un peu déçu par ce film. Bien que un peu plus mature que la majeure partie des oeuvres précédentes de Miyazaki, l'action est lente, et il faut s'accrocher pour tenir jusqu'au bout. Alors certes, ça donne à réfléchir, mais cent fois moins que des films comme la Brigade des Loups. C'est bien dessiné, mais sans plus, le scénario est sympathique, mais sans plus. Car à force de montrer le pacifisme énervant des paroles et des actes des personnages, le réalisateur ennuie le spectateur à force de le tremper dans un monde ou l'irrespect et la malveillance sont ignorés. La guerre est elle-aussi un peu oubliée, entre trois nazis croisés sur le pavé et deux avions explosés. On ne retiendra donc pas la puissance mémorable que dégage ce long-métrage d'animation, mais plutôt ses peintures et ses scènes bluffantes, chacune se renouvelant pour passer, au final, un assez bon moment. On sent la fatigue aussi, et les idées moins bonnes. Ce film n'est pas un chef d'oeuvre, et n'est pas excellent non-plus. Il est juste pas mal. Il a laissé après ce dernier film, je l'espère, un petit coin de soleil pour les autres réalisateurs sur la scène Française...
    kroston
    kroston

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 178 critiques

    5,0
    Publiée le 25 novembre 2014
    Un film splendide bouleversant qui clos avec classe la carrière d'un génie qui marquera à jamais de son empreinte et de son intelligence le cinéma mondiale . Un film à posséder absolument.
    NomdeZeus
    NomdeZeus

    Suivre son activité 38 abonnés Lire ses 922 critiques

    3,5
    Publiée le 20 novembre 2014
    Quiconque est familier de la filmographie d'Hayao Miyazaki sait l'importance que revêt l'aéronautique dans son œuvre. Il n'est donc pas étonnant que ce film testamentaire s'intéresse au destin d'un génial concepteur d'avion japonais. Le Vent Se Lève est un film sombre et mélancolique où le réalisateur se livre comme jamais (sa passion pour l'aviation, son aversion pour la guerre, la tuberculose qui toucha sa mère...). Techniquement parlant, ce long-métrage est un aboutissement mais il souffre malheureusement d'un rythme peu soutenu qui se fait bien sentir au bout de deux heures. Tout comme son personnage principal, Miyazaki tire sa révérence après avoir vécu pleinement sa période de créativité. Fort heureusement pour nous, la sienne aura durée bien plus de dix ans. Adieu l'artiste, tu nous manqueras!
    MondeAzerty
    MondeAzerty

    Suivre son activité Lire ses 5 critiques

    2,5
    Publiée le 19 novembre 2014
    C’est bel est bien le dernier long métrage de Hayao Miyazaki, qui voue une passion à l’aviation (et tout ce qui plane, vole et virevolte dans les airs) et nous le montre une fois de plus avec ce 12ème film. Pourtant, pour clôturer sa carrière, il décide de nous offrir une histoire sortant complétement des sentiers battus faisant jusque-là la patte si particulière des scénarios des studios Ghibli. Exit l’originalité, le fantastique, le premier rôle féminin, l’enfance et l’humour ! Place à un biopic d’un réalisme noir sur la vie d’un homme adulte traversant une période trouble d’un Japon en pleine transformation. Il faut savoir que le film a soulevé de nombreuses critiques en Chine et en Corée (qui ont très mal digéré l’intrusion Japonaise entre 1905-1945), car Jiro Horikoshi était le concepteur du fameux Mitsubishi A6M Zero, appareil considéré comme l’un des meilleurs de la seconde guerre mondiale utilisé entre autre dans l’attaque sur Pearl Harbour en 1941, puis pour les opérations suicides des kamikazes ; ces deux pays voient donc en lui un criminel de guerre. D’autre voix se sont élevées, notamment les associations anti-tabac qui trouvent le comportement du héros très abusif sur sa consommation de clopes… à vous de juger. Bref …mais sinon c’était comment ?! Et bien, pour tout vous dire, je suis assez mitigée. C’est toujours une joie d’aller voir un Miyazaki, on est transporté dans des univers incroyables, hommage à la vie et à la nature, notre âme d’enfant s’épanouissant devant tant de beauté… je m’égare, désolée. Ce que je veux dire, c’est que si vous vous attendez à ça, passez votre chemin. Suite de cette critique sur le mondeazerty.fr
    Hop Blog.fr
    Hop Blog.fr

    Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 143 critiques

    3,0
    Publiée le 18 novembre 2014
    L’histoire racontée dans Le vent se lève est aussi sans doute une des plus sombres et des plus pessimistes qu’il ait pu écrire. Si la poésie et les marottes de l’auteur (les éléments naturels et les objets volants) sont bien présentes, c’est du côté de la narration que le bas blesse avec un scénario qui a du mal à démarrer et qui s’étire un peu trop sur la dernière demi heure. Ajoutez à cela un personnage principal assez peu charismatique et des situations, des dialogues par moment un peu nian-nian, et vous aurez de quoi nourrir certains regrets quant au fait que ce denier film soit un peu en dessous du reste de sa production. Mais soyons clair, un Miyazaki moyen faudra toujours 100 fois mieux, à de rares exceptions près, que toutes ces productions hollywoodiennes en image de synthèse qui inondent les cinémas en période de vacances scolaires.
    João J.
    João J.

    Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 65 critiques

    3,5
    Publiée le 15 novembre 2014
    Le maître nous livre encore une belle histoire sertie d'une animation impeccable dans un cadre onirique. Il y a tout de même des moments de léthargies et le souffle de Mon Voisin Totoro ou Princesse Mononoke n'est pas présent. Il n'en reste pas moins un film soigné, beau et triste à la fois.
    landofshit0
    landofshit0

    Suivre son activité 149 abonnés Lire ses 1 353 critiques

    3,5
    Publiée le 3 novembre 2014
    Comme beaucoup de dernier film d'un auteur, le vent se lève est bien en dessous du meilleur de ses productions. Visuellement magnifique, (quoique les passages en synthèses s’intègrent mal aux dessins 2d) le film possède une atmosphère. Contrairement à une histoire qui peine réellement à captiver,les enjeux sont mal défini et les personnages sonnent creux. Il en ressort un film moyen au discourt naviguant entre deux eaux.
    Selyann W.
    Selyann W.

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 3 critiques

    4,0
    Publiée le 2 novembre 2014
    Je suis un grand fan des réalisations de Miyazaki (Princesse Mononoke, le voyage de Chihiro, Porco Rosso en tête de liste), et j'attendais la dernière avec grande impatience. Le thème déjà inspirait : la vie d'un ingénieur aéronautique dans le Japon des années 1920-1938, et même d'un génie dans l'aéronautique. L'ambiance fait souvent écho avec Porco Rosso, avec en plus une dimension historique rajoutant une gravité générale au film. La BO est sensationnelle, comme toujours, les tableaux sont magnifiques, le trait net, précis et sensible, comme Miyazaki sait bien les faire. L'intrigue personnelle du héros est très émouvante, la nationalisme grandissant du Japon est étouffant et pousse à l'inquiétude... bref, le film est saisissant dans les émotions qu'il véhicule. Note à part : j'ai rarement vu une histoire d'amour aussi poétique et sensible. Dans son ensemble, il s'agit d'une des plus belles je trouve. Cependant, malgré tout ces éléments... Impossible de m'attacher au héros ! Tout ce qui gravite autour de lui est très immersif, intéressant, sensible, poignant, mais le héros en lui même... aucun sentiment à son égard ! J'ai cru vaguement ressentir de l'empathie ou de la haine à son égard, mais en fait non. A part son génie et sa sensibilité pour les avions, le héros me paraît assez peu creusé, ce qui est en accord avec le côté mystérieux et "extra-terrestre" des génies, mais... je n'ai quand même pas été convaincu, et je suis sur ce point resté sur ma fin. Le doublage français est correct, avec quelques moments vraiment mauvais en terme de traduction (les intrigues liées au rêve sont, je trouve, démarrées vraiment maladroitement, alors que l'idée était excellente). Ces deux points mis à part, le film vaut 5/5 ! Je ne sais pas si c'est l'aspect biopic du film qui en est à l'origine, mais je trouve que cet opus est un des plus sensibles de Miyazaki, et on pourra dire ce qu'on veut sur ce film... On regrette que ce soit le dernier ! A départ en fanfare, sortie en panache ! On peut dire que Miyazaki a réussi son coup ! Bref, un excellent film d'animation, méritant de figurer dans le palmarès du genre ! Du grand Miyazaki selon moi.
    Phoenix-IX
    Phoenix-IX

    Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 23 octobre 2014
    Le vent se lève est assurément l'un des film les plus marquants qu'il m'ait été donné de voir. Si il y avait une 6e étoile pour meilleur film de l'histoire de l'animation japonaise je la décernerais immédiatement à ce film tellement il est maîtrisé de bout en bout. Tout d'abord techniquement et artistiquement, le film est une pure merveille, le soin accordé à chaque décors et tel que chacun de ceux-ci devraient être encadrés et accrochés dans un musée : les intérieurs et les décors urbains sont criant d'authenticité et la nature et dans ce film plus belle encore que dans les autres films de ce génie (et pourtant c'est difficile de faire mieux que princesse Mononoké, le Chateau Ambulant, Porco Rosso ou même Ponyo ). L'animation est vraiment impressionnante : les scènes de foule sont bluffantes ( pendant le tremblement de terre notamment ) et le vent est représenté d'une manière assez incroyable : toujours annonciateur d'événements clés du scénario ( les multiples rencontres de Naoko et Jiro, les essais en vol ... ) il pourrait même faire mesure de personnage à part entière tant il est important dans le film. L'animation des personnages et des machines quelles qu'elles soient sont comme toujours avec Miyazaki excellentes. Mais comme la technique et esthétique ne font pas tout d'un film il me faut aussi parler du contenu. Le vent se lève et sans conteste le film de Miyazaki le plus symbolique et par conséquent la plus personnelle de ses œuvres. La ressemblance entre le personnage principal Jiro Horikoshi et Hayao Miyasaki est frappante : il est comme lui obsédé par son travail et rêve, il ne vit quasiment que pour lui et seul son amour pour Naoko parvient à l'en détourner quelque peu. Le scénario quand à lui adopte en rythme calme et posé à l'opposé des autres œuvres du Sensei. Il est néanmoins ponctué de scènes de rêve toutes plus géniales les unes que les autres et on sent que c'est dans c'est passages là que Miyasaki à pu exprimer son talent pour le fantastique. Jiro parle assez peu car c'est selon Miyazaki ainsi que parlaient les gens brillants à cette époque. Quand à Naoko, elle est très attachante et ses apparitions à l'écran sont magiques. L'histoire d'amour entre ces deux personnages est aussi touchante que tragique tout cela sans jamais tomber dans le tire-larme. Quand aux personnages secondaires ils sont également très réussis. Mention spéciale à Caproni, L'allemand Castorp et au chef de Jiro qui sont tous trois les personnages hauts en couleur récurrent au œuvres de Miyazaki. Pour ce qui est des défauts, je n'en honnêtement pas trouvé ou du moins aucun de ceux énoncé par les déçus ne m'ont dérangé. Je n'ai pas trouvé le film trop long, loin de là, ni ennuyeux. Je pense que le principal défaut que les gens lui reproche est d'être un Miyazaki et par dessus tout le dernier de ses films. Il ne vise pas le bon public et je plaint sincèrement les enfants ainsi que ceux qui n'apprécient pas les films au rythme lent et quasiment sans action et je peux comprendre qu'ils aient pu s'ennuyer pendant ces deux heures. Quant aux polémiques sur les cigarettes et sur la soi-disant apologie de guerre du film, elles sont totalement ridicules car ses deux éléments sont cohérents avec le film. Les jeunes japonais étaient très fumeurs dans les années 20-30 et le film prend le point de vue d'un personnage profondément fermé dans sa bulle et naïf, Jiro, et c'est pour cela que la guerre ne se ressent quasiment pas dans le film Toujours est t-il que le vent se lève est pour moi le meilleur des films de Miyazaki ( et ce n'est pas rien ) qu'il m'a été donné de voir et je conseille à tous de voir ce véritable chef-d'œuvre qui mérite entièrement le titre d'"ultime chef d-oeuvre du maître de l'animation japonaise". Adieu Miyazaki et un immense merci à tout ce que vous et tout les artistes du studio avez apporté à l'animation et au cinéma en général, vous êtes un artiste exceptionnel.
    Maar G.
    Maar G.

    Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 20 octobre 2014
    Ce film est un film avec des choses à comprendre, que je conseille à partir de 10 ans. Il y a des choses à comprendre : -les tremblements de terre peuvent faire mourir -les maladies peuvent être graves -l'amour peut survivre avec des maladies -… Ce film est à voir.
    Quentin E. V.
    Quentin E. V.

    Suivre son activité 90 abonnés Lire ses 83 critiques

    4,5
    Publiée le 29 avril 2015
    Jiro rêve de dessiner des avions et se fait engager dans l'ingénierie aéronautique d'un grand groupe japonais. Loin des paysages volants, des enfants guerriers ou des mondes surnaturels où vivent des sorcières, la magie de Miyazaki, elle, est toujours là et toujours aussi efficace. L'apologie de l'aviation allemande lors de la seconde guerre mondiale aurait pu nous faire réagir négativement mais n'oublions pas que le Japon avait choisi le mauvais camp. Oeuvre exceptionnelle.
    Julie L.
    Julie L.

    Suivre son activité 12 abonnés

    1,5
    Publiée le 6 octobre 2014
    Décevant. Aucune âme , pas de profondeur de film. Trop long j'ai eut envie de dormir , moi qui est fana des Ghibli ..
    Julien C
    Julien C

    Suivre son activité 5 abonnés Lire sa critique

    3,5
    Publiée le 6 octobre 2014
    Film d'animation vraiment beau mais parfois on s'ennuie un peu
    Sebastien Mac Fly
    Sebastien Mac Fly

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 72 critiques

    2,5
    Publiée le 21 septembre 2014
    L'histoire est pas mal, ça aurait pu être bien, mais malheureusement le film souffre des même problèmes que tous les derniers films ghibli. La lenteur. En plus d'être long, le rythme est vraiment très mou. Dommage.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top