Notez des films
Mon AlloCiné
    No
    note moyenne
    3,9
    1832 notes dont 221 critiques
    répartition des 221 critiques par note
    22 critiques
    84 critiques
    72 critiques
    27 critiques
    8 critiques
    8 critiques
    Votre avis sur No ?

    221 critiques spectateurs

    Julien D
    Julien D

    Suivre son activité 619 abonnés Lire ses 3 461 critiques

    3,5
    Publiée le 7 mars 2013
    Tel son personnage, Pablo Larrain réussit avec virtuosité à lancer un splendide appel à l’implication démocratique. Son mélange de fiction (le personnage de René Saavedra n’existence pas mais s’inspire de personnages rééls) filmée à la sauce vintage et d’images d’archives nous permet de revivre une date capitale de l’histoire du Chili mais surtout une image universelle du pouvoir de la manipulation médiatique sur les institutions politiques. Ce réquisitoire libertaire, auquel on peut reprocher la redondance des clips publicitaires, ne manque pas d’humour et profite du charisme de Gael Garcia Bernal.
    Christoblog
    Christoblog

    Suivre son activité 425 abonnés Lire ses 1 198 critiques

    4,0
    Publiée le 12 février 2013
    No est un film à l'esthétique très suprenante (format carré, image un peu sale façon Super 8). Une fois passé le moment de surprise que cause ce parti-pris osé, on entre pleinement dans le film, et au fil de son déroulement il faut reconnaître que l'aspect particulier de No contribue en partie à son charme. Ceci étant dit, un aspect visuel "normal" assurerait sans nul doute une bien plus grande diffusion au film. Le sujet de No est à la fois original et ... la suite ici : http://0z.fr/SM6Pn
    Laurent C.
    Laurent C.

    Suivre son activité 177 abonnés Lire ses 1 049 critiques

    4,0
    Publiée le 9 mars 2013
    Si le parti pris stylistique est véritablement agaçant et inutile, le film conduit avec brio cette guerre impitoyable pour le non et le oui à coups de clips de propagande interposés. Réussi et étonnant.
    Sergio-Leone
    Sergio-Leone

    Suivre son activité 128 abonnés Lire ses 1 093 critiques

    3,5
    Publiée le 19 mai 2013
    Enfin un bon film politique dans l'esprit de Costa Gavras (en sa jeunesse) et une reconstitution très intéressante d'un évènement majeur de la démocratie Chilienne qui semblait pourtant perdue d'avance même au sein des opposants de Pinochet. Le choc de la rencontre des révolutionnaires avec le monde de la pub est intéressant et bien représenté sous la forme d'images retravaillées façon années 70.
    anonyme
    Un visiteur
    3,5
    Publiée le 7 mars 2020
    Je ne suis pas fan de ce genre de parti pris très premier degré (une caméra des années 80 pour reconstituer les années 80), surtout que sur grand écran, le résultat pique les yeux et on met du temps à s’habituer (le côté caméra à l’épaule/faux documentaire n’aidant pas vraiment). Mais il faut avouer que l’objectif est atteint: le mélange du film et des archives est d’une fluidité totale et on est complètement immergé. Je trouve quand même plus intéressant certains choix de montage (une conversation commence dans un décor, se poursuit dans un autre sans transition), qui donnent quelque chose de fabriqué et de naïf à la fois, qui capture bien l’époque et son rapport très décomplexé au caractère artificiel des images. Pour ce qui est du contenu, on est dans la veine du bon cinéma politique, celui, trop rare, qui a compris que quelle que soit l’ampleur du sujet, un film a besoin de s’ancrer dans une trajectoire individuelle. Par ailleurs, le potentiel dramatique de cette histoire vraie saute aux yeux et le scénario n’a presque rien d’autre à faire que d’injecter un peu de romanesque dans une histoire déjà taillée pour le cinéma.
    Grégouch M
    Grégouch M

    Suivre son activité 38 abonnés Lire ses 745 critiques

    4,0
    Publiée le 10 octobre 2013
    Une oeuvre douce pour montrer la fin du règne d'un tyran. Un concentré de sentiments déborde de ce film : joie, amertume, rancœur, espoir, avec un personnage principal qui reflète parfaitement ce cocktail taciturne mais conscient.
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 12 août 2018
    La façon de filmer le cadre de la caméra est déroutante, ça tremblote dans la mise en scène au style documentaire amateur pour parler de l’histoire Chilienne sous le régime autoritaire militarisé du miracle économique et des exactions commises au nom de l’anticommunisme. La propagande du référendum pour l’avenir d’un pays en mutation, dans la joie et l’humour du public, tous en chœur pour dire « Oui » au Chili libre, au « Non » populaire comme réponse à la dictature de Pinocchio fascisant au pays de la cordillère des Andes, une marionnette de l’ingérence signifiant le début de la fin de l’épisode guerre froide.
    vinetodelveccio
    vinetodelveccio

    Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 801 critiques

    3,0
    Publiée le 14 mars 2014
    Un film historiquement émouvant, mais qui tourne à vide et souffre d'un dispositif de faux-documentaire inutile et assez laid. Pablo Larrain revisite une page fondamentale de l'histoire chilienne en choisissant un angle passionnant à travers la campagne du no au referendum de 1988. Malheureusement, le cinéaste choisit de fabriquer une sorte de faux-documentaire à la photo cradingue. Il mêle ainsi images d'archives et images d'époque, mais on ne comprend jamais l'utilité de ce parti-pris. L'image est assez désagréable donc, et le film est très ennuyeux : l'histoire se met en place en dix minutes et puis ensuite on tourne à vide pendant 1h30, sans que les personnages évoluent vraiment. Le cinéaste suit trop de pistes différentes et entre les pressions du régime, l'histoire d'amour, les rivalités entre publicitaires... on ne va nulle part. La narration est donc très plate, aucun rebondissement ne vient donner au film un vrai intérêt. Si le témoignage d'histoire est donc la vraie valeur ajoutée du film, il ne se passe pas grand chose et la bonne idée de début est totalement foirée.
    missfanfan
    missfanfan

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 679 critiques

    3,0
    Publiée le 12 mars 2013
    C'est pas mal mais un peu long j'ai décroché par moment, la dictature fait toujours aussi peur Gaël Garcia Bernal est toujours excellent
    PhilippeToile
    PhilippeToile

    Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 740 critiques

    4,0
    Publiée le 9 mars 2013
    Le film de Pablo Larrain retrace la campagne télévisuelle des quinze jours précédant le plébiscite référendaire que Pinochet avait vainement organisé pour conforter sa dictature militaire. Concentré presque exclusivement sur la lutte dialectique qui opposa les équipes de communication des partisans du oui et du non, la réalisation ne consent aucune concession au cinéma spectacle pour mieux faire ressortir le débat d’idées. L’aridité intellectuelle du propos renforce sa profondeur sans jamais éteindre la passion. C’est bien là que réside tout l’art de ce film exigeant, qui nous offre un éclairage nouveau sur ces heures sombres de l’histoire du Chili. Pas étonnant non plus de retrouver ici l’excellent Gael García Bernal, dont la conception du métier d’acteur est inséparable d’un engagement politique et social de tous les instants.
    philou1970
    philou1970

    Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 117 critiques

    4,0
    Publiée le 10 mars 2013
    Un sujet qui ne pouvait que me parler, en tant qu'ancien d'Amnesty, et surtout plutôt attiré par les dictatures Sud-Américaines dans les années 70. L'histoire est prenante, bien jouée, seul bémol, je n'ai pas adhéré au parti pris de mise en scène avec cette image plutôt crade. Mais c'est toujours interessant de se souvenir que de tels régimes ont existé.
    StanKubri34
    StanKubri34

    Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 334 critiques

    4,0
    Publiée le 10 mai 2013
    Après avoir notamment réalisé, le très moyen Santiago 73, Post Mortem, le réalisateur Chilien, revient avec sa troisième réalisation simplement intitulé « NO » en référence au choix qu’a dû faire le peuple chilien durant l’année 1988. Pablo Larrain signe un film politique très intelligent dans la manière de l’aborder et de le traiter. En effet son scénario est écrit de manière très fine et fait avec beaucoup de morale (sans la donner bien entendu). Ce scénario laisse place à une mise en scène colorée et originale. Il lui donne une forme spéciale, en voulant ne faire aucune distinction entre la réalité et fiction avec cette réalisation au genre « super 8 » lui donnant un aspect de documentaire ancien mais aussi parfois l’allure d’un spot publicitaire des années 80 (dans le sens positif et nostalgique du terme). Ce choix du 4/3 à l’aspect super 8 est un choix judicieux. Et ça marche vraiment bien, on est conquis par cette audace. Pablo Larrain gagne en qualité en rajoutant de la couleur et de la vie. Il est vrai que ces précédents films étaient nettement plus ternes. L’œuvre parait plus vivante et plus crédible et gagne réellement en qualité. Sa caméra est perpétuellement en mouvement, près des personnages, et au cœur des situations et des évènements. Il se montre également distant comme un rôle de documentaire et en retrait par rapport à l’histoire qui se passe. Larrain nous expose une partie sans doute méconnue de cette histoire relativement sombre qu’il traite avec humour, subtilité et enthousiasme. Il dénonce intelligemment le régime de Pinochet dans lequel des millions de Chiliens ont vécu. Mais NO n’est pas simplement un film politique. Il aborde également le thème de la puissance des médias et c’est ici qu’il tire tout ce côté agréable et amusant. Il le fait à travers cette quête du sensationnel et de l’humour recherchée par les protagonistes pour convaincre de voter « No ». Une liberté et un optimisme qui font vraiment du bien. C’est sans doute aussi pour ça que ce NO est une réussite. Le film et l’histoire opte pour le NO, mais nous vous disons « OUI » pour aller voir cette agréable surprise.
    Jean-Luc D
    Jean-Luc D

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 9 critiques

    5,0
    Publiée le 8 avril 2013
    Très bon film, très bon scénario, très bons acteurs. Film très intéressant sur le plan historique et sur le plan moral : comment renverser un dictateur par une action pacifique sans répandre le sang et sans répondre à la terreur par la terreur. Cela est réjouissant de voir la production de si bons films. Film rare à voir et à revoir sans modération.
    traversay1
    traversay1

    Suivre son activité 954 abonnés Lire ses 3 183 critiques

    4,0
    Publiée le 6 mars 2013
    Les petits matins blafards de l'ère Pinochet. Après Tony Manero et Santiago, post mortem, No vient conclure de façon magistrale une trilogie historique passionnante. C'est de loin le plus abouti des films de Pablo Larrain, le plus malin, le plus ludique et le plus coloré aussi, à l'image de la campagne publicitaire du No qui contribua grandement à la défaite du dictateur lors du référendum de 1988 qui s'annonçait pourtant comme un plébiscite. Son héros, René Saavedra, synthèse de deux personnages ayant réellement existé, va prendre littéralement à contre-pied les partisans du oui en utilisant les mêmes méthodes utilisées pour vendre des marques de boisson. Fraîcheur de vivre et espoir en des lendemains qui chantent sans occulter le lourd passif des années Pinochet. Tourné avec des caméras des années 80, riche en images d'archives et publicités de l'époque, No est un film clair, brillant et plein d'humour qui évite tout didactisme. Gael Garcia Bernal en est l'interprète idéal. Il joue son personnage, étonnamment introverti et pourtant charismatique avec une sérénité et une évidence tranquilles. Il est fortement conseillé de dire oui à No !
    islander29
    islander29

    Suivre son activité 343 abonnés Lire ses 1 848 critiques

    3,0
    Publiée le 7 mars 2013
    Je n'ai pas trop accroché au film même si le sujet est intéressant.....Le film manque peut être de rythme, et se complait dans une sorte de répétition ..... On assiste à des discussions de l'équipe dans un bureau (pas forcément passionnants), et à des publicités de vote NO (faite sur un mode d'humour souvent) et à des projets de télé..... Je crois qu'il faut être clair, l'aspect fictionnel du film est passablement ennnuyeux.... Par contre il peut représenter un intérêt par son aspect documentaire (nombreux extraits d'époque....)....et sa démarche politique........ Le fait que Gael Garcia Bernal soit l'acteur principal est peut être un défaut, car le réalisateur a cru bon de "vieillir" les images de tout le film pour donner l'apparence des années 70......La présence de GGB en devient presque gênante, contradictoire...... Je ne prétend pas que le film soit inintéressant, mais il pêche d'un scénario profond et d'une certaine monotonie de sa fiction.....A vous de voir.....
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top