Notez des films
Mon AlloCiné
    Des hommes sans loi
    note moyenne
    4,1
    8662 notes dont 1013 critiques
    répartition des 1013 critiques par note
    139 critiques
    488 critiques
    273 critiques
    80 critiques
    20 critiques
    13 critiques
    Votre avis sur Des hommes sans loi ?

    1013 critiques spectateurs

    benoitG80
    benoitG80

    Suivre son activité 2451 abonnés Lire ses 647 critiques

    4,0
    Publiée le 17 septembre 2012
    "Des hommes sans loi" est un film à la mise en scène sobre et très efficace... Au delà de l'époque de la prohibition par ailleurs bien traitée, ce qui retient l'attention c'est aussi et surtout l'observation de ces trois frères qui vivent sous le même toit... Il est vraiment intéressant de les voir évoluer ensemble, de les voir se toiser, se juger ! Bien sûr, Forest (Tom Hardy) est superbe dans ce rôle d'indestructible monolithique mais son petit frère Jack (Shia LaBeouf) très attachant, va se révéler plein de surprises et tout doucement le film va reposer sur ses épaules tout comme sa famille jusqu'au retour du bâton ! Quant à l'agent pervers du FBI (Guy Pearce), son sadisme et son regard, font froid dans le dos d'autant plus qu'il est censé représenter la loi ! Les scènes de violence ne font pas dans la dentelle et sont plus qu'explicites jusqu'à être insoutenables... La prohibition est donc dans une certaine mesure bien au second plan mais n'en demeure pas moins intéressante pour autant. Un film aux multiples enjeux, très réussi grâce à des acteurs très convaincants et à une mise en scène soignée !
    tony-76
    tony-76

    Suivre son activité 697 abonnés Lire ses 611 critiques

    4,0
    Publiée le 27 mai 2014
    Des hommes sans loi, le récent long métrage avait de louables intentions et de brillants acteurs à son bord pour en faire une reconstitution captivante. Cependant, le film, inspiré d'un roman, qui lui est tiré d'une histoire vraie, parvient à atteindre convenablement sa cible. L'oeuvre, qui était en compétition officielle au plus récent Festival de Cannes, n'en est pas une de répertoire et ne s'adresse pas non plus à un public de blockbusters. On a choisi un rythme assez neutre où les acteurs prennent soin de placer leur personnage au sein de l'histoire. Pour un drame, c'est un choix censé. La violence est présente de manière affirmée dès les premières images qui spoiler: présentent trois petits garçons sur le point de tuer un cochon affolé grâce à une balle dans la tête. Les coeurs sensibles seront probablement dérangés par l'importance que prend la brutalité et même la bestialité dans le film, mais elles étaient toutes deux nécessaires pour brosser un portrait honnête de cette époque charnière du 20e siècle. La plus grande qualité de l'oeuvre est, le talent complémentaire de ses acteurs. Tom Hardy est, comme toujours, d'une sensibilité et d'une honnêteté transcendantes. Hardy, qui interprète le chef de cette famille de trois frères que les gens du village décrit comme invincibles, donne si bien le ton à ses acolytes (Shia LaBeouf, Jason Clarke, Jessica Chastain) avec son regard froid et fier et ses mots pesés qu'ils n'ont qu'à entrer dans son sillage pour trouver le rythme. La trame sonore envoûtante est également l'un des points forts de l'oeuvre. La réalisation, s'intègre bien dans le récit mais ne brille pas de manière particulière comme la musique ou les performances des acteurs par exemple. Des hommes sans loi, étonne suffisamment et habilement l'époque de la prohibition pour garder ses lettres de noblesse qu'on lui a accordées en le sélectionnant à Cannes au printemps dernier. Bonne surprise !
    Loskof
    Loskof

    Suivre son activité 265 abonnés Lire ses 517 critiques

    4,0
    Publiée le 29 novembre 2012
    Des hommes sans loi dépeint une fresque magnifique, la prohibition d'alcool dans les années 30. Ce film n'est assurément pas un chef d'oeuvre, loin de là, mais il contient tout ce qui peut faire passer un excellent moment de cinéma, comme on l'aime ! Une histoire plutôt classique mais bien traitée, l'histoire de ces 3 frères se suit très facilement, une reconstitution des années 30 fidèles, et surtout un casting hors-norme. Guy Pearce dans un rôle haut en couleur, Shia Labeouf qui choisit de mieux en mieux ses films, gary Oldman dans un rôle pas assez développé. Et pour finir Tom Hardy, toujours aussi impressionnant et avec un charisme naturel fabuleux. 2h de pur plaisir !
    Alain D.
    Alain D.

    Suivre son activité 101 abonnés Lire ses 28 critiques

    4,5
    Publiée le 3 décembre 2015
    Excellente réalisation de John Hillcoat. Beaucoup d'action, d'émotion et de suspense dans le scénario de Nick Cave où l'intensité dramatique monte crescendo jusqu’à atteindre un paroxysme. Les dialogues profonds et la mise en scène très soignée exploitent parfaitement la montée de la violence dans cette crise opposant les personnages. Un casting réussi avec des acteurs de grand talent : Shia LaBeouf fait une remarquable prestation dans le rôle de Jack, le cadet des trois frères. Son rôle lui permet de réaliser une métamorphose époustouflante. Il est très bien entouré avec les brillantes interprétations de Tom Hardy (Forest) , Jessica Chastain (Maggie), Guy Pearce (Rakes) et Gary Oldman (Floyd). Le pitch : En Virginie dans les années 30, trois frères bootleggers se jouent de la prohibition. Forest, Howard et Jack Bondurant vont avoir de sérieux démêlés non pas avec le shérif, qui ferme les yeux, mais avec des caïds venus de Chicago pour contrôler leur business.
    Chevalier Noir
    Chevalier Noir

    Suivre son activité 176 abonnés Lire ses 254 critiques

    4,0
    Publiée le 19 avril 2014
    Présenté en compétition lors du 65ème Festival de Cannes, Des Hommes sans Loi de John Hillcoat est un très bon film, entre le western et le film gangsters, qui vaut le détour pour son formidable casting et sa prenante histoire. 1931. Au cœur de l’Amérique en pleine Prohibition, dans le comté de Franklin en Virginie, Etat célèbre pour sa production d’alcool de contrebande, les trois frères Bondurant sont des trafiquants notoires : Jack, le plus jeune, ambitieux et impulsif, veut transformer la petite affaire familial en trafic d’envergure, Howard, le cadet, est le bagarreur de la famille mais reste loyal, son bon sens se dissout souvent dans l’alcool, et enfin Forrest, l’aîné, fait figure de chef et reste déterminé à protéger sa famille des nouvelles règles qu’impose un nouveau monde économique. Mais un jour débarque dans leur contré un impitoyable agent fédéral, Charlie Rakes, qui est bien décidé à en finir une bonne fois pour toute avec les trafiquants d’alcool du coin et use de tous les moyens nécessaires pour les arrêter. Les trois frères se retrouvent seuls contre une police corrompue, une justice arbitraire et des gangsters rivaux, et vont ainsi écrire leur légende. Réalisé par John Hillcoat, auteur de films comme La Route et The Proposition, Des Hommes sans Loi, ou Lawless en VO, est un superbe film de gangsters dont le contexte prend place durant la Prohibition aux Etats-Unis et dans l’Etat de la Virginie. Le film nous raconte l’histoire vraie méconnue des trois frères Bondurant qui se sont illustrés dans la vente illégale d’alcool dans les années 1930, et cette histoire, John Hillcoat nous la raconte avec une puissante intensité, une violence parfois très dure et d’une manière poignante. Le spectateur accroche dés le début tant la réalisation d’Hillcoat est de qualité et les décors naturels magnifiques nous emportent dans la Virginie des années 1930. Je ne sais pas pour vous, mais pour moi je trouves que les paysages des Hommes sans Loi conviennent parfaitement à ce type de film sur la Prohibition, c’est peut-être ceci qui lui confère une certaine ambiance de western moderne car prenant place dans une petite ville assez reculée du reste du monde où les forêts, les chemins de terre et les lacs sont notamment très présents. Nous suivons donc durant ces 1h50 de film les destins des trois frères Bondurant dont celui du plus jeune, Jack Bondurant, nous est raconté avec plus de détails avec son histoire d’amour avec la fille d’un pasteur, l’élaboration de son business avec son meilleur ami et les relations avec ses frères. Et si le film peut paraître assez calme dans son ensemble, des montées de violence extrêmes viennent vous scotcher sur votre siège et vous ne pourrez plus décrocher du film. La scène où Tom Hardy, qui joue Forrest Bondurant, se fait égorger est terrible et extrêmement sanglante et cela fait monter la tension d’un cran ainsi que le côté tragique du film. Ajoutez à ceci quelques fusillades sanglantes et des bagarres intenses et vous obtenez un film de gangsters impitoyable et qui se hisse parmi les meilleurs que j’ai jamais vus. Ensuite le film possède comme je l’ai dit en début de critique un excellent casting. Shia LaBeouf y joue un excellent Jack Bondurant, l’acteur de Transformers trouve enfin dans ce rôle un personnage plus intéressant, plus dramatique et livre une de ses meilleures prestations, Tom Hardy joue Forrest Bondurant et est imposant, grave, puissant et violent, décidemment un futur grand acteur, Jason Clarke, lui, est Howard Bondurant, et est aussi très bon dans son rôle. Voilà pour le trio Bondurant et le film possède ensuite d’excellents second-rôles dont la séduisante et superbe Jessica Chastain, qui est certainement la révélation féminine de l’année 2012, l’une de mes actrices préférée désormais, Mia Wasikowska y interprète le rôle de la petite ami de Jack Bondurant et se débrouille très bien, Dan DeHaan est Cricket Pate, le meilleur ami de Jack, Gary Oldman est également de la partie dans un petit rôle mais rentre parfaitement dans le personnage et enfin il y a l’impressionnant Guy Pearce qui joue le rôle de l’agent fédéral Charlie Rakes, un homme sadique et violent, qui veux arrêter à tous prix les Bondurant. Guy Pearce s’est totalement métamorphosé un cet homme implacable et véreux en adoptant un jeu d’acteur très sombre et intense. Le casting du film de John Hillcoat est certainement sa plus grand force en plus son scénario prenant et intelligent et ajoutez à ceci une formidable bande-originale. Pour conclure, Des Hommes sans Loi est un très bon film de gangsters, à la fois poignant et violent, qui vous permettra de découvrir l’histoire passionnante des trois frères Bondurant qui se sont soulevés contre la loi et l’autorité fédérale pour continuer leur vente d’alcool illégale et sont devenus des héros.
    baldou136
    baldou136

    Suivre son activité 91 abonnés Lire ses 234 critiques

    5,0
    Publiée le 16 septembre 2012
    Ce film est une totale réussite. Le scénario basé sur la relation croisée entre trois frères et un monde dans lequel la prohibition règne en maître est parfaitement ficelé. Les acteurs nous offrent un jeu à couper le souffle, les scènes sont réalistes et l'univers de gangster des années 30 est joliment respecté.
    Mr. Winchester
    Mr. Winchester

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 45 critiques

    3,5
    Publiée le 11 août 2015
    Des Hommes Sans Loi est le genre de film que l'on regarde avec ses tripes, mi western mi polar, d'une grande violence et doté d'un scénario en béton. Tom Hardy est irréprochable une fois de plus ainsi que Shia LaBoeuf qui domine une nouvelle fois dans le domaine. Le film souffre par contre de longues scène ayant pu être raccourcis malgré que sa durée ne sois pas exceptionnelle. La fusillade sur le pont est excellente et ainsi que la fin, malgré que l'on aurait peut être suhaiter un avenir plus joyeux à notre cher Tom...
    J.Dredd59
    J.Dredd59

    Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 136 critiques

    1,0
    Publiée le 18 août 2015
    Déjà avec Shia Leboeuf ça peut pas atteindre la moyenne. Bon après je mets pas 0.5 car le sujet de la Prohibition n'est pas le plus abordé, et pourtant il peut prodiguer de bons scénar'. Un certain respect de l'image, des costumes et tout ça, non 'est pas mal, l'histoire aussi, mais il y a le Shiar d'Indy donc non... Bon j'avoue aussi que Jason Clarke, Guy Pearce, Jessica Chastain, la polonaise d'Alice aux pays des merveilles et Tom Hardy ne sont pas mes acteurs préférés non plus, forcément avec un tel casting je partais pas qu'avec de mauvais a priori, heureusement ia Oldman
    x-worley
    x-worley

    Suivre son activité 101 abonnés Lire ses 203 critiques

    4,0
    Publiée le 21 janvier 2013
    Un film vraiment efficace, vraiment prennent avec une très bonne mise en scène, des personnages superbement mis en valeur, avec Tom Hardy qui est vraiment génial dans le film, avec aussi la superbe prestation de Shia Labeouf, c'est clairement son meilleur rôle, je crois qu'on le dire car de toute façon ya aucun doute possible. L'histoire est prenante, avec une bonne mythologie sur cette fratrie baignant dans le trafic d'alcool. Avec pas mal de violence aussi, d'ailleurs Guy Pearce signe une prestation assez surprenante, vraiment impeccable en psychopathe, et on se demande toujours si Tom Hardy va arriver a s'en sortir. Le tout avec des décors vraiment inattendus, car l'action se déroule a la campagne d'un comté de Chicago dans les années 30, et c'est plutôt une bonne idée. Et même si John Hillcoat ne renouvelle pas le genre, il a au moins le mérite d'être vraiment efficace et c'est déjà pas si mal! L'un des meilleurs films de 2012!
    Puce6386
    Puce6386

    Suivre son activité 414 abonnés Lire ses 908 critiques

    4,5
    Publiée le 26 janvier 2013
    Un très bon western qui nous plonge en pleine Amérique rurale à l'époque de la Prohibition. Tiré de faits réels, le film met en scène trois membres d'une même famille produisant de l'alcool de contrebande. Une ambiance prenante, une histoire pleine d'action, un casting de choix, une esthétique et des décors magnifiques, des personnages charismatiques et une BO de qualité, font de cette réalisation un excellent film de gangsters ! Une belle réussite !
    L'homme le plus classe du monde
    L'homme le plus classe du monde

    Suivre son activité 231 abonnés Lire ses 395 critiques

    3,5
    Publiée le 21 septembre 2013
    Bon, c'est sur "des hommes sans loi", ce n'est pas "il était une fois en Amérique". Mais ça reste un bon divertissement, finalement plus proche des nouveaux western que du film de gangster traditionnel auquel je m'attendais.
    elbandito
    elbandito

    Suivre son activité 205 abonnés Lire ses 618 critiques

    3,0
    Publiée le 17 septembre 2012
    A mi-chemin entre le western et le film de gangster, John Hillcoat ne fait hélas que survoler la période de la prohibition mais lorgne vers l’âge d’or Hollywoodien grâce à une réalisation emprunte d’un certain classicisme. Techniquement, son film est irréprochable hormis quelques faux raccords. Mais voilà, coté scénario, l’histoire vraie des frères Bondurant peine à captiver réellement et les scènes s’enchaînent sans réelle surprise ni grande émotion. Côté interprétation, Shia Laboeuf est un bien mauvais acteur mais cela n’est pas un scoop, son personnage tête à claques est celui par qui le malheur arrive au sein du clan Bondurant, paisibles contrebandiers d'alcool au fin fond de l'état de Virginie. Quant à Guy Pearce, il cabotine a l’excès en flic psychotique et visqueux, mais en devient ridicule et peu crédible, l’immense Gary Oldman ne sert pas l’intrigue malgré son énorme potentiel et les nombreux seconds rôles souvent inutiles car peu creusés. Heureusement que Tom Hardy, excellent péquenaud timide au grand cœur, tendance Frankenstein, et Jessica Chastain, magnifique femme de caractère qui a fui la ville de Chicago, illuminent par leur brève et improbable romance, elle aussi survolée, cette page troublée de l’Histoire américaine.
    Hunter Arrow
    Hunter Arrow

    Suivre son activité 85 abonnés Lire ses 406 critiques

    4,0
    Publiée le 19 juin 2013
    Des Hommes sans loi est l'adaptation du livre de Matt Bondurant : "Pour quelques gouttes d'alcool" réalisée par John Hillcoat le réalisateur du très bon "La Route". Et première réserve que je peux avoir : quand on sait que le personnage de Shia Labeouf, interprétant Jack Bondurant, est le grand père de l'écrivain Matt Bondurant, on se demande à quel point celui ci a dû être radin avec ses petits enfants pour que l'un d'eux finisse par créer un protagoniste inspiré de ce dernier et qu'une fois porté à l'écran on ai un spécimen du Super Abruti ultime ! Sérieusement, LaBeouf est bon, mais il n'est vraiment pas servi par l'écriture du film qui le fait interpréter ce que j'appellerai un "Douchebag". Alors vers la fin il évolue. Il n'est plus simplement un Douchebag, mais un Douchebag vénère... Et imaginez quand ce dernier a la nouille qui le démange et qu'il souhaite faire la cour à une jeune éphèbe. Là c'est à un niveau stratosphérique dans la catégorie tête à pain. Oui, Jack Bondurant est un personnage surement plus énervant encore qu'un enfant de 5 ans... et pourtant dieu sait à quel point les enfants de 5 ans me sortent par les yeux. Encore plus que les femmes c'est pour vous dire !!! En dehors de ce point, il me faut parler de l'interprétation des autres acteurs. Ils sont tous très bons. Guy Pearce est à la limite de la caricature, mais il se révèle un personnage divertissant. Jessica Chastain est comme toujours très bonne. Et Tom Hardy est un monstre de charisme. On est accroché à ses lèvres à chacune de ses répliques. Petit regret toutefois quant au personnage de Jason Clarke. Bien que l'acteur soit excellent dans le rôle de Howard Bondurant, il est dommage de le voir s'effacer au profit des deux têtes d'affiches et d'ainsi constater qu'il est le frère le moins exploité. On sait qu'il boit, qu'il a survécu à la première guerre mondiale, que c'est un bourrin fini, que malgré ce point il demeure le seul de la fratrie à ne pas s'être lancé pour défi de chercher à attraper les balles avec son corps en s'exposant dangereusement et inutilement. Non bizarrement, bien qu'Howard soit bourré à longueur de journée ce dernier a l'intelligence de ne pas foncer bêtement vers le danger et d'être efficace pour l'affronter... En bref un mec pas trop con. Bon je trolle, je trolle mais que vaut réellement ce film. Bon premier constat c'est assez classique dans le déroulement. Mais classique ne veut pas dire mauvais et si certains rebondissements semblent attendus, faut admettre que le tout se laisse suivre avec plaisir. L'interprétation des acteurs ainsi que la justesse de la réalisation permet à l'ensemble de parfaitement tenir la route (gnarf gnarf, blague à la con si vous la comprenez...). Un truc que j'ai bien aimé dans le scénario c'est le fait qu'ici on ne nous présente pas le schéma classique de la réussite extraordinaire de la fratrie grâce à l'exceptionnel sens des affaires de l'un d'eux... Non, ces derniers réussissent plutôt bien mais n'affichent pas une éclatant prospérité grâce à leur commerce illégal. Ils ne sont pas plus malins que d'autres, juste particulièrement coriaces au point d'en avoir bâti une légende d'invincibilité auquel la populace locale semble croire dur comme fer. Cela leur permet d'agir en relative impunité. Dans le registre des réserves j'émettrais toutefois celle d'avoir l'impression que la fin est un poil précipitée et que la relation entre Jack "Douchebag" Bondurant et sa copine ne soit pas assez fouillée pour être convaincante. Ainsi cette dernière devient une pause assez malvenue dans l'intrigue, ralentissant cette dernière. Alors qu'à l'inverse la relation entre le personnage de Chastain et celui de Hardy est très intéressante et fonctionne très bien. Maintenant sans transition j'en viens à la réalisation. Rien à dire cette dernière est très bonne. Hillcoat parvient parfaitement à saisir l'essence du contexte de l'époque et de l'environnement où se déroule l'intrigue. Ainsi, ici pas ou peu de glamour mais plutôt des "bouseux" portant pantalons trop courts et affichant de bonne trognes patibulaires (à ce titre il est étonnant de constater que Tom Hardy se fonde si bien dans le paysage). Personnellement ce côté "western" m'a vraiment plu et il demeure la valeur ajoutée de ce long métrage. En conclusion nous avons un très bon film qui si il ne réinvente pas l'eau à couper le mouton, demeure efficacement portée par ses comédiens. A voir.
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 29 décembre 2013
    La famille Bondurant, véritable légende dans leur comté, se présente comme étant aussi charismatique que dangereuse. Tom Hardy tient ici la place du chef de famille ultra-protecteur littéralement indestructible. Il joue de façon si admirable qu’il est de loin le plus imposant à l’écran. Shia Labeouf est quant à lui au centre du récit et nous offre une surprenante performance en crescendo. Son personnage, remplit d’ambition, représente le rêve américain toujours d’actualité aujourd’hui. On peut également ajouter à cet impressionnant casting Gary Oldman, impeccable en gangster des années 30, mais surtout le méconnaissable Guy Pearce. Ce dernier interprète avec brio le rôle de l’antagoniste parfaitement vaniteux et sans scrupule, tout droit tiré du luxe de Chicago avec son apparence pour le moins remarquable. Nous retrouvons ici une bande son et des thèmes propres à la prohibition et plus globalement aux films de gangster. Cependant « Des Hommes Sans Loi » s’apparente plus à un western sur sa forme. Le récit prend place principalement en Amérique rurale et est efficacement mis en scène par sa violence très graphique. Celle-ci accentue le suspense et l’amène à son sommet sans jamais en faire trop. C’est donc avec ce suspense très intense que nous suivons les aventures des frères Bondurant qui, refusant de se soumettre, participeront à leur légende d’immortels.
    Leest l.
    Leest l.

    Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 66 critiques

    5,0
    Publiée le 23 septembre 2012
    Lawless est un des meilleurs films de gangsters que j'ai jamais vu. A ce genre que j'affectionne particulièrement se mêle aussi un western, ce qui rend le film encore plus intense. Cette histoire vraie, celle des Bondurant, qui vécurent pendant la période de prohibition, est d'abord intéressante et complexe : en effet, les trois frères sont unis par des liens forts, et ils ont était élevés dans l'honneur et dans un principe d'"invincibilité", ce qui sera confirmé durant tout le film grâce à Forrest Bondurant... L'un des points forts du film est d'abord son casting en béton, composé de stars montantes du cinéma, mais aussi d'acteurs incontestables: Tom Hardy est bien sûr le plus marquant de tous, il interprète à la perfection son rôle de frère aîné, il incarne la puissance, la violence et l'honneur d'une manière impressionnante; juste grâce à sa corpulence, sa manière de parler et de grogner, son regard, il renvoi une image vraiment brutal; il donne du relief surtout dans les scènes de bagarres et de fusillades. Avec lui Jason Clarke, pas très connu, et qui livre une prestation mémorable du deuxième frère très impulsif spoiler: (voir la scène où il s'énerve et où il règle le compte des deux policiers de manière...spéciale, une scènes qui m'a vraiment fait sourire...) . Et Shia LaBeouf, qui montre (enfin) qu'il n'est pas l'acteur simplet et inutile des grosses productions hollywoodiennes, je dois avouer que ce film m'a littéralement fait changer d'avis sur son jeu, et qu'il est beaucoup plus doué qu'il n'y paraît. Pour le reste de la distribution, on trouve Guy Pearce, qui joue le méchant et qui est carrément dégueulasse et insupportable; et Gary Oldman s'ajoute aussi, très bon. Je rajouterai aussi le jeune Dane DeHaan, remarqué dans Chronicle que j'ai particulièrement apprécié dans le film. Enfin, du côté des femmes, Jessica Chastain joue Maggie, qu'elle rend comme une femme forte mais dépassée par la violence, et qui soutient néanmoins les frères de toutes les manières possibles; j'ai trouvé à des moments qu'elle avait une figure maternelle, qui est parfois indispensable dans un monde de brutes. Mia Wasikowska complète le tout, avec un rôle à sa mesure, mais pas non plus extraordinaire... La mise en scène de ce film est sublime, les paysages reflètent bien l'aspect de Franklin à cette époque. On a une restitution exacte des bâtiments et des costumes des années 30. Le film a un peu de mal à s'installer mais possède un bon rythme, avec des scènes d'"actions" régulières et fortes par leur ton violent et saccadé. Avec un sujet intéressant, John Hillcoat réussi une très bonne réalisation, il filme avec simplicité mais réussi à dégager une atmosphère parfois tendue, et en même temps harmonieuse, surtout grâce à la photographie magnifiquement belle et naturelle. Les scènes de violence sont très réalistes et réussissent à installer un sentiment de profond dégoût chez le spectateur, ils montrent vraiment que les Bondurant sont prêts à tout pour se venger et pour parvenir à leur fins (voir le petit cadeau au joli emballage que reçoit Charlie Rakes...). Enfin, de manière implicite, Hillcoat nous fait prendre parti, et lorsque que les Bondurant sont touchés (physiquement ou moralement), on éprouve tout de suite de la compassion et une envie irrépressible de "passer à l'action"(j'étais presque en train de leur crier de se relever, de tirer...). La bande-son signée Nick Cave est tout simplement magique et nous transporte dans ces somptueux paysages, avec aussi bien sûr un petit air de western... Un film à voir de toute urgence si vous aimez ne serait-ce qu'un acteur de ce film; qui jouent tous de manière plus juste les uns que les autres. Chacun de leur personnage est parfaitement exploité et mis en avant à un moment ou à un autre. Je le considère presque comme un chef-d'oeuvre, car on ne voit pas souvent des films aussi bien maîtrisés; le seul petit défaut est que le film possède un peu trop de simplicité dans le scénario (malgré qu'il soit terriblement efficace), il y aurai pu avoir plus de rebondissements et de détails. John Hillcoat signe un film d'une grande qualité et d'une forte intensité, emmené par des acteurs très poignants et fascinants.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top