Notez des films
Mon AlloCiné
    How I Live Now (Maintenant c'est ma vie)
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "How I Live Now (Maintenant c'est ma vie)" et de son tournage !

    Changement de cap

    A l’origine, le réalisateur écossais Kevin Macdonald ne voulait faire appel qu’à des acteurs inconnus et amateurs pour figurer au casting de son onzième long-métrage. Pour le rôle de Daisy, il recherchait plus spécifiquement une adolescente américaine de 16 ans, mais après l’audition de l’irlandaise de 19 ans, Saoirse Ronan, le réalisateur était tellement ému qu’il n’a pas eu d’autres choix que de lui confier le rôle.

    Métamorphose

    Pour le rôle de Daisy, l’actrice Saoirse Ronan a dû porter de faux piercings et une perruque blonde pour coller au personnage de cette adolescente de 15 ans aux yeux excessivement maquillés et à l'attitude rebelle.

    C'est mon choix

    Saoirse Ronan, contrairement aux autres acteurs, n’a pas lu l’œuvre originale de Meg Rosoff  parue en 2004 et dont How I Live Now (Maintenant c'est ma vie) s’inspire. Un choix assumé qui lui a permis de se concentrer davantage sur le scénario : "Cette façon de procéder me convenait, parce qu'un scénario est nécessairement différent d'un livre. C'est la même histoire vue par les yeux d'une autre personne". Néanmoins, l’actrice a consulté le journal intime de son personnage, une compilation de textes, d’images et de paroles de chansons entièrement mis en page par le département artistique du film.

    Suivant !

    Le choix du personnage d’Eddie ne s’est pas fait en un jour. L’équipe a en effet reçu plusieurs acteurs, pour en sélectionner finalement quatre. Mais c’est George MacKay qui a retenu leur attention, entre autre pour sa silhouette campagnarde, sa maladresse et son côté mystérieux : "La dynamique entre George et Saoirse fonctionnait beaucoup mieux qu'avec n'importe quel autre acteur", a confié le réalisateur.

    Graine de star

    Dans le casting du film se cache la plus jeune lauréate d'un Bafta. En effet, l'actrice britannique Harley Bird, qui interprète le rôle de Piper dans le film, s'est rendue célèbre pour avoir prêté sa voix dès l'âge de six ans, à l’héroïne Peppa Pig dans la série éponyme. Elle remporte la distinction britannique à l'âge de neuf ans.

    Lieux de tournage

    Le tournage en extérieur de How I Live Now (Maintenant c’est ma vie) s’est déroulé pendant huit semaines à l’été 2012. En premier lieu, dans le sud du Pays de Galles, puis dans la banlieue de Londres. Pour les tournages en intérieur, la production s'est servie des studios de Longcross dans le comté de Surrey, l'aéroport de Cardiff ou encore une ferme à proximité de Guildford.

    Clin d'oeil

    Dans une des scènes du film, le personnage de Daisy, incarnée à l'écran par Saoirse Ronan, filme un personnage qui n’est autre que son père dans la vraie vie, et l’acteur Paul Ronan (Ennemis rapprochés, Les Tudors).

    La campagne ça les gagne

    L’équipe du film est partie en repérage pour trouver l’endroit idéal qui servirait de point central au film : celui d’une ferme de la campagne anglaise, lieu où se retrouvent les adolescents pendant les vacances d'été. Ils ont alors gagné les routes du Pays de Galles et de l'Angleterre, avant de tomber sur le site parfait, une ferme galloise située au coeur des paysages vallonnés du Pays de Galles.

    Avant la sortie en salles

    How I Live Now (Maintenant c'est ma vie) a été présenté en sélection officielle au TIFF 2013 (Toronto International Film Festival) et au Festival de Dinard, ainsi qu'en compétition à la 14ème édition du Festival International du film de Marrakech.

    Good Morning England

    Parmi les titres qui figurent sur la bande originale du film, on peut entendre le groupe de folk rock Fairport Convention ou encore l'auteur-compositeur-interprète Nick Drake. Deux choix musicaux qui relèvent de la volonté du réalisateur écossais, qui voulait donner une touche romantique et britannique à son long-métrage : "C'est en rapport avec la beauté du paysage, mais aussi avec la menace que ce paysage peut engendrer. Et je voulais faire écho à cette vision magique et mélancolique de l'Angleterre à travers la musique."

    Il était une fois en numérique

    Cinquième long-métrage, sans compter les documentaires, et premier tournage en numérique. Au départ, le réalisateur Kevin Macdonald désirait filmer deux atmosphères, l'une naturelle, l'autre plus sombre, tournant la première partie en 35 mm, la seconde en numérique : "Au final on a choisi de travailler entièrement en numérique. Ça présente de gros avantages, surtout quand on travaille avec des enfants. On peut facilement faire de multiples prises et rester spontané, en évitant la lourdeur du "ça tourne, coupez et changement de bobine" lié à l'argentique."

    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • Star Wars: L'Ascension de Skywalker (2019)
    • Les Incognitos (2019)
    • Les Filles du Docteur March (2019)
    • Play (2018)
    • 1917 (2019)
    • À couteaux tirés (2019)
    • Les Vétos (2019)
    • La Reine des neiges II (2019)
    • Les Misérables (2019)
    • Jumanji: next level (2019)
    • L'Art du mensonge (2019)
    • Underwater (2019)
    • Docteur ? (2019)
    • La Vérité (2019)
    • Le Meilleur reste à venir (2018)
    • Les Enfants du temps (2019)
    • Notre dame (2019)
    • SOL (2018)
    • Brooklyn Affairs (2019)
    • Une vie cachée (2019)
    Back to Top