Mon AlloCiné
Les Lignes de Wellington
note moyenne
2,6
249 notes dont 62 critiques
8% (5 critiques)
19% (12 critiques)
18% (11 critiques)
21% (13 critiques)
19% (12 critiques)
15% (9 critiques)
Votre avis sur Les Lignes de Wellington ?

62 critiques spectateurs

luc r.

Suivre son activité Lire sa critique

0,5Nul
Publiée le 21/03/2014

Désolant, on ne peut être qu'étonné par les critiques positives de la presse sur ce film. A part quelques scènes intéressantes et bien filmées, ressort une désagréable impression d'amateurisme qui nuit à la qualité de ce film. D'abord, les costumes militaires (le diable se cache dans les détails), on est étonné par le costume du maréchal Masséna (Jeune et malpoli ; en réalité âgé et éduqué) , il s'agit d'une coupe directoire ou consulat et non premier empire, le hussard (à cheval en arrière plan sur une des scènes) qui accompagne le maréchal et qui fait partie sans doute de son état major a un costume fantaisiste ne correspondant aucunement à un des régiment de hussard français de l'époque (hussard détaché à l'état major), le général Marbot est flanqué d'un costume de général alors qu'il a été nommé à ce grade le jour de la bataille de Waterloo ; sinon un moment de franche rigolade quand Wellington se trouve avec deux soldats coiffés de chapeaux totalement grotesques (genre style Incroyable du Directoire). En outre l'auteur du film na pas voulu ou pu échapper aux poncifs classiques : les méchants français qui tuent des bébés et qui violent des vieilles dames.. affligeant, cette guerre n'était pas en dentelles mais l'auteur a confondu troupes d'occupation nazies et soldats français issus de la révolution, la différence est de taille ; l'auteur du film aurait du se documenter sur ces soldats, beaucoup ont laissé des mémoires et il ne s'agissait pas toujours d'officier (Marbot) mais de simples hommes de troupes (Bourgogne par exemple), une grande majorité des soldats français savaient souvent lire et écrire ce qui étaient exceptionnels pour l'époque (cela permettait de monter en grade et donc entretenait l'émulation et le désir de s'instruire), ce n'était pas des enfants de cœur, mais sans doute pas des brutes avinés maltraitants les blessés tels que décrits dans le film face aux preux anglais. Je me permets de rappeler quand même que Wellington lui-même traitait ses soldats de soudards et de brigands et que les châtiments corporels étaient permis dans l'armée anglaise mais interdit en France depuis la révolution... Dernière chose sur la mentalité du soldat français de l'époque : la Reine Louise de Prusse après la bataille d'Iéna (1806) demandait comment les français s'étaient occupés des blesses prussiens ; réponse d'un des soldats prussiens blessés :" Majesté, ces hommes ont des bras pour se battre et un bien grand cœur"... tout est dit, les soldats de l'An II porteurs des idéaux de la révolution n'étaient pas loin...

funpav

Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 159 critiques

1,0Très mauvais
Publiée le 13/12/2012

mon dieu quel mauvais film! Et on subit cela pendant 2 h 30 (j'ai craqué, je l'avoue! je suis parti 5 minutes avant la fin tant c'était nul, et pressé par mon fils qui voulait partir depuis plus d'une heure et demi)! quel pensum! quelle prétention! que c'est ampoulé, lent long, torturé. On est dans la lignée de la repentance (qu'ils étaient méchants les soldats de napoléon!) dont je pensais qu'elle ne s'exercait que sur le 20ème siècle! mais jusqu'on va t'on continuer à remonter pour réécrire l'histoire de france sous la plume de bobos intelectuels qu arrivent à trouver des capitaux pour monter de tels films! clovis va bientôt être envoyé en justice pour avoir cassé le vase de Soissons! mais que sont allés faire ces acteurs connus dans une telle pantalonnade! isabelle huppert est mauvaise dans sa scène comme je ne l'avais jamais vue aussi nulle! A fuir! à fuir!

Cathedrale

Suivre son activité 71 abonnés Lire ses 170 critiques

0,5Nul
Publiée le 02/12/2012

Immense ouverture que les hommes essoufflés ont eu du mal à atteindre, sales, meurtris, mais c'est en eux que résonne encore le fracas de la bataille, ombre terrible qui vient d'en haut, que se partagent les protagonistes, éparses, tous un peu fous. Fous de vivre, fous d'amour, toujours en mouvement, les lignes : terre promise d'une fin du monde entraînant les silhouettes au delà de la Raison.. Périlleux périple parsemé de chair, de coups de fusils vengeurs, d'humains qui marchent, de dialogues carrément chiants, d'humains qui marchent, d'animaux qui meurent, épuisés, comme ce fou de spectateur qui n'en voit pas le bout. L'éboulement final, suivi de près par l’exécution clos bien ce merdier : on n'aurait pas voulu y être. Car même si les costumes sont beaux, les êtres, trop léthargiques pour impressionner, agacent; la caméra semble s'ennuyer, n'osant jamais s'aventurer , en retrait, hésitante, à demi muette, laissant le champs libre à tous les débordements PROBLEME ça ne vient pas, les acteurs prennent la pose, balbutient leur texte sans véritablement y croire, PARFOIS, un timide éclat de vie transperce ce morne tableau, dommage, ça ne suffit pas..

Henrick H.

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 117 critiques

0,5Nul
Publiée le 27/09/2014

Que de classicisme !!! Du cinéma à l'ancienne, une musique sans intérêt dont on est abreuvé constamment. On essaie vainement de suivre le destin de personnages, lors d'une grande marche à travers le Portugal. Ce n'est pas passionnant... Le casting est rempli de stars qui font une brêve et souvent inutile apparition . A croire qu'ils servent de caution pour que les spectateurs viennent voir le film.

firetheking

Suivre son activité Lire sa critique

1,0Très mauvais
Publiée le 25/08/2013

Long, ennuyeux, 2 minutes d actions cachés dans 2 heures 30 de film où l'on passe d'histoires en histoires de petites gens qui on vécu cette guerre. Un manque de moyen évident mais bon sang, pourquoi les anglais parlent t'ils français avec un accent anglais ? De même que pour les portugais. Cela rend vraiment le films irréaliste sans compter le jeu d acteurs souvent trop théâtral.

tof44

Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 208 critiques

1,5Mauvais
Publiée le 05/12/2012

L'Education Nationale est-elle perverse ? Je m'explique : je me suis retrouvé dans la salle en présence d'une classe de lycéens. Bon, oui, entre les chuchotements, les ricanements et les téléphones portables, c'était l'horreur totale mais en même temps, je me suis demandé quelles conneries ces pauvres élèves avaient pu commettre pour mériter une telle punition. 2h30 d'une lenteur extrême, des dialogues en portugais (surtout), en anglais (parfois) et en français (rarement), une évocation des guerres napoléoniennes..., on peut d'une part légitimement penser qu'on est assez loin des préoccupations et des goûts de la jeunesse actuelle et d'autre part tout aussi légitimement se demander quelles sont les vertus pédagogiques d'une telle bouillie de film. Pas d'histoire (avec un grand "H", pardon), pas de politique, pas de stratégie militaire, "Les Lignes de Wellington" relève plus d'une thèse sur la vie quotidienne au XIXème siècle du petit peuple du Portugal sous occupation française que du programme d'histoire de seconde sur le Premier Empire ! Assez frustrant au niveau du scénario (on se tape deux bonnes heures d'exode pour aboutir à une bataille qui n'aura finalement pas lieu), le film préparé par Raoul Ruiz et terminé par sa veuve Valeria Sarmiento, multiplie les personnages plus ou moins intéressants et les fait évoluer dans des situations tout aussi bancales. Pour un acte, un épisode réussi, combien de scènes chiantes et dépourvues d'intérêt ? Côté interprétation, tous les acteurs fétiches de Ruiz sont là (Poupaud, Malkovich, Deneuve, Piccoli, Mastroianni...) mais vus la brièveté de leurs rôles et le peu d'implication dont ils font montre, leur performance d'ensemble tient plus de l'hommage et de la procession. Ruiz est mort, c'était pas la peine d'enterrer son film avec, merde ! On pourra par contre saluer les acteurs portugais (bravo notamment à Marcello Urgeghe et Victoria Guerra, j'ai vraiment cru qu'ils étaient anglais !) et trouver une élégance certaine dans la réalisation qui ne parvient pas malgré tout à éviter l'ennui. "Les Lignes de Wellington", morne film.

PhilippeToile

Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 740 critiques

1,5Mauvais
Publiée le 24/11/2012

L’échec de Masséna au Portugal face au corps expéditionnaire de Wellington sonnait les prémices du déclin de Napoléon. Le sujet aurait pu faire l’objet d’une relecture modernisée de ce “Vietnam” de l’Empereur, en lieu et place de cette approche feuilletonnesque où la prolifération des personnages empêche de s’attacher à leurs destins respectifs. Le fantôme de Raoul Ruiz, qui avait travaillé sur les esquisses de ce projet, plane sur cette réalisation maladroitement reprise par sa compagne Valeria Sarmiento. Prisonnière d’un esthétisme creux, où les images sont figées au point de supprimer toute dimension épique, elle se contente de faire défiler un casting prestigieux attiré par l’aura du réalisateur chilien disparu, sans jamais nous faire oublier les longueurs languissantes de son film. Au diapason de ce morne scénario, la lumière du ciel portugais ressemble à celle de la baie de Somme en novembre. Bref voilà un beau ratage que la presse spécialisée ne veut pas reconnaître, sans doute par allégeance posthume à Raoul Ruiz. Nous verrons si, comme pour les “Mystères de Lisbonne”, la version longue pour la télévision nous fera réviser notre jugement.

alain-92

Suivre son activité 225 abonnés Lire ses 1 081 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 23/11/2012

Film mis en chantier par le Grand Raoul Ruiz. C'est sa compagne de longue date, Valeria Sarmiento, qui reprend le projet en respectant les idées avancées par le génial réalisateur. Un casting de premier ordre, avec actrices et acteurs qui viennent ici donner une simple réplique, pour quelques-uns d'entre eux, et non des moindres, ultime hommage à l'immense réalisateur disparu. Catherine Deneuve, Michelle Piccoli, Mathieu Almaric ou encore Isabelle Huppert, pour ne citer qu'eux. Sans oublier la toujours merveilleuse Marisa Paredes. La photographie est à la fois cruelle dans certaines scènes et magnifique de bout en bout. Elle magnifie cette fresque historique narrant la déroute de l'armée Napoléonienne face à la résistance des forces Anglo-Portugaises. L'ensemble ne manque pas d'élégance, malgré une certaine froideur et un évident manque de moyens. C'est peut être là que le film réussit son pari, arriver à captiver avec peu de moyens. La réalisation multiplie les historiettes au milieu de la Grande Histoire. C'est le point que je trouve le plus regrettable et souvent le moins intéressant. Mais comme l'a déclaré la réalisatrice "L'Histoire, avec un H majuscule, se vit avant tout, avec les petites gens, les petites histoires. Donner de l'importance au peuple portugais me semblait primordial". Ceci expliquant cela, je retiens certains dialogues savoureux et malgré quelques longueurs, deux heures trente d'un cinéma que j'aime dans lequel bravoure et émotion se mélangent subtilement. http://cinealain.over-blog.com/article-les-lignes-de-wellington-linhas-de-wellington-112518699.html

ned123

Suivre son activité 42 abonnés Lire ses 1 084 critiques

4,5Excellent
Publiée le 27/11/2013

J'ai vu un film... qui réussit l’exploit exceptionnel de faire se rencontrer et se télescoper plus d'une dizaines de personnages pris dans la tourmente des guerres Napoléoniennes entre la France d'un côté et le Portugal et l'Angleterre de l'autre, sur les terres portugaises. Le travail de reconstitution est absolument remarquable. Les costumes, la puissance des paysages, les décors, les scènes batailles, les scènes de dialogue, la musique, la lumière grise... Tout dans ce film est conçu dans les moindres détails... On est loin de l'aventure épique où les couleurs chatoient et les drapeaux claquent... Rien de tout cela ici, on reste à niveau de personnages lesquels traversent ces épisodes sinueux de l'histoire... On prend prétexte à la confrontation entre Wellington et Massena par armées interposées pour découvrir des personnages divers et variés, attachants, malsains, émouvants, mais en tout cas sincères dans leurs intentions. On suit ces personnages de loin en loin, et on est ravi de les retrouver tout au long du film, d'une durée respectable. Il convient également de souligner la qualité du casting et le parti-pris de faire parler dans leurs langues respectives les protagonistes. Ce film, pose également la réflexion de l'homme face à la guerre, l'amour, la mort... Et je crois en toute humilité qu'il ne peut se savourer qu'avec une certaine maturité, et d'acceptation à pénétrer dans cet univers si particulier de la réalisatrice et de Raoul Ruiz...

Mathieu D.

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 2 critiques

0,5Nul
Publiée le 10/09/2013

FIlm très lent et ennuyeux. Historiquement déplorable: uniformes, Masséna jeune et Wellington vieux alors que c’était l'inverse, les méchants soldats de Napoléon contre les gentils anglais sauveurs... Encore un gâchis sur un film de l'époque révolutionnaire/napoléonienne.

Hastur64

Suivre son activité 64 abonnés Lire ses 2 278 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 08/09/2013

Fresque historiques de 2 h 45 (Eh oui ! il faut avoir un peu de temps devant soi) au casting international, « Les lignes de Wellington » raconte un épisode peu connu des guerres napoléoniennes, à savoir la résistance portugaise sous commandement anglais aux armées impériales. Plus qu’un film historique racontant didactiquement les évènements, le film fait plus de place à l’ambiance durant cette guerre et aux répercutions sur la population. Aux travers de différents personnages on scrute les divers aspects de cette guerre sur les différents protagonistes portugais, anglais, français et même polonais ! Le film pour long qu’il soit n’en est jamais ennuyeux et même si on loin, très loin, du cinéma historique ou de guerre à l’américaine (type « The patriot, le chemin de la liberté »), le parti pris de cette narration à plusieurs voix fait rentrer immédiatement dans le ressenti et les préoccupations des différents acteurs du drame et évite un patriotisme portugais un peu trop appuyé. Le film bénéficie en plus d’une esthétique visuelle très belle avec de nombreux plans larges et les décors des villes portugaises sont vraiment magnifiques. L’accueil critique dithyrambique est donc amplement mérité pour cette fresque qui conjugue l’ampleur de la reconstitution historique à la délicatesse des préoccupations individuelles. L’interprétation est d’ailleurs à l’avenant de cette qualité scénaristique et de mise en scène. Un film à voir absolument pour toutes ces qualités et pour tout simplement passer un beau moment en apprenant deux trois choses.

Yves G.

Suivre son activité 210 abonnés Lire ses 1 300 critiques

1,5Mauvais
Publiée le 12/02/2013

J'avais trouvé interminables les 4h30 des "Mystères de Lisbonne". Je n'ai pas trouvé moins ennuyeuses les 2h30 des "Lignes de Wellington" sur lesquelles plane l'ombre de Raoul Ruiz, décédé avant le tournage de ce film achevé par son épouse. Comme dans son précédent opus, le grand maître chilien réalise un film choral prenant pour prétexte un épisode aussi célèbre au Portugal qu'inconnu en France : la résistance des troupes de Wellington à l'invasion française de 1810 commandée par Masséna. Pour autant, ce film en costumes n'est pas un film d'époque. Ce qui intéressait Ruiz, c'était l'entremêlement des petites histoires dans la grande, l'accumulation de personnages et de récits pour retrouver l'atmosphère d'une époque : un officier portugais évadé d'un hôpital, un sergent chevaleresque recueillant la veuve de son camarade tué, un lieutenant anglais rencontrant une jeune aristocrate délurée, le général Wellington lui-même (John Malkovitch) et son peintre officiel (improbable Vincent Perez). Michel Piccoli, Catherine Deneuve et Isabelle Huppert font une apparition, au nom sans doute de leur fidélité au vieux maître décédé. Leur scène, faiblarde, peine à trouver sa place dans l'intrigue. Elle ne sert à rien, sinon à enrichir la liste déjà longue des célébrités jouant dans le film. Le problème est que cet empilement kaléidoscopique et parfois décousu de personnages finit par lasser. Tourné avec des moyens de Série B, le film cadre en plan serré des scènes de bataille que son budget ne permet pas de filmer. Il ne nous dit rien sur les guerres napoléoniennes, sinon qu'elles furent meurtrières et que la victoire arrachée par les Portugais ne fut pas glorieuse. "Les lignes de Wellington" aurait pu durer deux heures de plus comme "Les mytères de Lisbonne". Entre deux bâillements on se surprend à espérer qu'elles durassent (comme Marguerite) deux heures de moins !

Myene

Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 373 critiques

4,0Très bien
Publiée le 28/12/2012

Enfin un film de guerre qui me parle , j'ai beaucoup apprécié cette forme de mise en abyme de l'oeuvre de RUIZ dans ces multiples références /connivences à ce qui me plait le plus chez l'incontrolable réalisateur, sa poésie ironique et décalée ,plus que ces outrances( cf Autres critiques) MERCI à la réalisatrice et compagne de cette oeuvre en résonance avec les Mystères de Lisbonne

Mr Massacre

Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 119 critiques

0,5Nul
Publiée le 27/11/2012

Ce genre de film a une utilité (et une seule), celle de révéler combien la presse française est pourrie jusqu'à la moelle par le copinage. Comment un film pareil a-t-il pu faire l'objet de critiques dythyrambiques ? Par le seul jeu du nom de Ruiz, Huppert, Deneuve, Piccoli (je pose la question au passage : comment Isabelle Huppert a-t-elle pu devenir en si peu de temps si mauvaise ?). Passée cette façade, il n'y a plus rien : l'intrigue est tout simplement inexistante, et vous assistez à une suite de scènes décousues, sans rapport les unes avec les autres, mal jouées, mal écrites. Le film ne vaut même pas un film illustrant une émission de vulgarisation de l'histoire sur France Télévisions.

jspl

Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 216 critiques

0,5Nul
Publiée le 25/11/2012

Le nom de Ruiz, l'héritage de Ruiz, les costumes d'époque, le nom de certains acteurs, rien de tout cela ne suffit pour faire un film. En fait, le film est à faire, ou à refaire en entier. Ni monté, sans ligne de mire, sans objectif, ce film est d'un ennui tel que beaucoup de spectateurs ont quitté la salle. J'ai fini par faire comme eux au bout de 70mn tant c'était insoutenable. Quel gâchis!

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top