Notez des films
Mon AlloCiné
    Babel
    note moyenne
    3,8
    19002 notes dont 1287 critiques
    répartition des 1287 critiques par note
    486 critiques
    394 critiques
    105 critiques
    152 critiques
    85 critiques
    65 critiques
    Votre avis sur Babel ?

    1287 critiques spectateurs

    Julie M.
    Julie M.

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 142 critiques

    4,0
    Publiée le 2 mai 2013
    C'est le premier film de ce réalisateur au nom imprononcable que j'ai vu, et j'ai tout de suite était fan. Ce mec a créé un style, un genre, qui lui appartienent et qui font de lui un réalisateur vraiment unique. Certes, il use et abuse de sa technique des histoires parallèles et entrecroisées, mais on s'en fout, il fait des bons films, que demander de plus ?
    Personanongrata
    Personanongrata

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 9 critiques

    0,5
    Publiée le 9 novembre 2010
    Un film qui semble vouloir aborder énormément de sujets (relations nord/sud, riches/pauvres, parents/enfants, armes à feu, sexualité, handicap, rôle du hasard, effet papillon, etc.)... mais qui passe totalement à coté de son sujet. Tout ou presque (situations, acteurs, histoire, évènements, répliques) sonne faux, factice et toc. Il ne faut pas être trop regardant pour croire à cette histoire qui n'est finalement qu'un patchwork de situations lourdingues (mentions spéciales à la fuite dans le déserts mexicain et à l'histoire de la muette) péniblement associées les unes aux autres par l'effet d'une pirouette scénaristique (le fusil, objet de convergence des différentes histoires) qui ne fait pas illusion très longtemps. Au final, un film prétentieux et indigeste, et même parfois comique malgré lui tant les ficelles prétendument émotionnelles sont grossières et visibles. Le réalisateur ne fait pas assez confiance à son public et en rajoute tellement dans l'accumulation de misères et de malchances que les situations virent parfois au gag (il ne manque plus qu'une météorite tombe pile sur l'un des protagoniste...). Une déception puisque j'en attendais mieux au regard de la moyenne des critiques.
    Bcar
    Bcar

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 117 critiques

    0,5
    Publiée le 24 novembre 2011
    J'ai trouvé ce film plat et politiquement correct. Le réalisateur avec une bonne idée d départ n'a pour moi pas osé allez au bout des choses pour faire un film vraiment fort et marquant. Babel est donc un film chorale de plus, se laissant regarder mais n'ayant rien d'exceptionnel.
    Ficqs
    Ficqs

    Suivre son activité Lire ses 2 critiques

    0,5
    Publiée le 13 juin 2013
    Bien pénible ,bien lent ,frisant l'insupportable ,hyper mélo dramatique,le réalisateur en fait des tonnes c'est de l'anti-chef d'oeuvre!!! Le jeu des enfants marocains et de leur père est sans faute,le plus jeune est magnifique son jeu est très juste (on se serait passé de la scène de masturbation: franchement dommage!)
    Peyton S.
    Peyton S.

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 93 critiques

    2,0
    Publiée le 21 juillet 2013
    Je vais faire court , j'ai pas tous compris a ce film, et j'ai pas fais beaucoup d'effort pour le comprendre. Je les trouver plus que bof, il ne se passe rien, pourtant avec un Brad on s'ennuie rarement mais la.. je peux le dire le temps a été long...Voilà
    Julien D
    Julien D

    Suivre son activité 366 abonnés Lire ses 3 097 critiques

    4,5
    Publiée le 11 août 2012
    L’art d’Innaritu pour réaliser des films choraux trouve son apogée dans ce récit à tiroirs orchestré avec génie. La mise en scène magistrale de sublimes décors et de superbes musiques est à elle seule un spectacle inoubliable mais c’est dans sa narration anachronique que le film trouve toute sa force. L’alternance des scènes parvient à insuffler un rythme continu et produit un sentiment percutant de proximité avec les personnages. Ceux-ci, au cœur de leur drame respectif, inspirent un sentiment de compassion intense. Une fois le puzzle mis en place, c’est plus qu’une image de l’effet papillon qui s’offre à nous mais un message universel de solidarité d’une puissance incommensurable.
    AM11
    AM11

    Suivre son activité 345 abonnés Lire ses 2 086 critiques

    3,0
    Publiée le 6 janvier 2014
    Un bon film avec des histoires qui s'entrecroisent et qui sont liées, le scénario est bien écrit même si au final ça se révèle sans grande surprise. La mise en scène est efficace et les acteurs sont tous très bons.
    MC4815162342
    MC4815162342

    Suivre son activité 248 abonnés Lire ses 1 327 critiques

    5,0
    Publiée le 15 septembre 2013
    J'ai enfin vu Babel et bordel quelle claque, toute ces misères, tout ces pleures, toute ces souffrance à cause d'une minable balle, comme quoi une petite chose peut avoir d’énorme conséquence et ce film en est la preuve, quatre histoires liés, quatre langues différente et quatre souffrances, le casting est plus que grandiose, chaque acteur est impeccable, la réalisation est parfaite, la bande son est magnifique, les décors sont sublime et bien évidemment un scénario travaillé à la perfection, y'a rien de plus à dire ce film est un pur chef d'oeuvre, impossible de le rabaisser au niveau de sympa ou encore navet car ce serait une pure connerie.
    JimBo Lebowski
    JimBo Lebowski

    Suivre son activité 236 abonnés Lire ses 296 critiques

    4,5
    Publiée le 12 novembre 2014
    "Babel" s'est offert à moi au milieu de la nuit après avoir farfouillé lascivement pendant 5 bonnes minutes dans mon disque dur pour trouver un truc regardable, un choix par défaut car d'avantage fatigué de dénicher le bon film au bon moment, et aussi ras le bol d'expérimenter les derniers navets d'horreur des années 2010. Je me suis donc lancé sans infos dans ce long métrage, je ne sais plus qui me l'a conseillé d'ailleurs, en tout cas il est resté un moment dans la poussière de mon téraoctet, je savais juste qu'il y avait Brad Pitt dedans, c'est tout ... Puis je vois le nom de Inárritu au générique, (futur) mister "Birdman", le type qui a réalisé le très bon "21 Grammes" (qu'il faudrait que je revois au passage), ah mais oui mais c'est bien sûr ! Ce fameux style "21 Grammes" se fait en quelque sorte ressentir mais ici point de puzzle, plutôt 4 histoires se rejoignant plus ou moins les unes aux autres par le biais de découpages se recollant grâce au montage et à la trame narrative, en fait on est plus dans l'axe "rubik's cubique" d'un "Magnolia" de P.T. Anderson. On démarre dans le désert du Maroc avec une vente de fusil paraissant totalement anodine qui sera le point de départ d'un lent effet boule de neige, deux gosses s'amusent à tester l'arme en tirant du haut des montagnes sur des véhicules traversant les routes sinueuses, puis après avoir canardé sans trop d'habileté un bus, il stoppe brusquement, les garnements s'enfuient. Fondu enchaîné sur deux autres enfants courant dans le living-room d'une maison gardée par une nourrice mexicaine dans la ville de San Diego, on remarque donc ce procédé propre à Inárritu, ce cut abrupte et déconcertant, mais l'intrigue du premier acte est planté donc on attends de voir comment les bouts vont se relier, et c'est là tout le but du film, on veut y avancer sans ligne directive, le film ne compte pas nous prendre par la main et c'est tant mieux. Les situations se construisent et évoluent pour cibler les différents enjeux de Amelia, du couple interprété par Brad Pitt et Cate Blanchett et de ces deux jeunes marocains sur quatre faces distinctives, au Maroc et aux États-Unis donc, puis au Mexique, et, beaucoup plus surprenant, au Japon où on suit une adolescente sourde et muette. Cette dernière vignette reste mystérieuse pendant la majeure partie du film dans le sens ou elle semble être en totale inéquation avec le reste de l'histoire, elle aborde la détresse de cette handicapée entre conflit paternel et désirs sexuels inassouvis à fleur de peau, le montage fait en sorte que les parties s'enchaînent avec celle ci, et le dénouement nous donnera enfin son importance et en fera, malheureusement, la faiblesse principale du film, j'y reviendrai. Pour ce qui est de la mise en scène c'est saisissant, sans grands défauts même si parfois la composition musicale instrumentalise un peu trop les sentiments du spectateur, mais ça fonctionne tout de même et la réalisation reste fluide, les acteurs sont au top (Cate Blanchett en tête, comme très souvent), globalement Inárritu maîtrise totalement son sujet, et nous, brave spectateur, on est littéralement immergé (comme quoi le hasard fait bien les choses, le choix quasi désinvolte de ce visionnage m'a comblé au bout d'une demi heure ...). Ce qui uniformise principalement ces quatre situations c'est la décente aux enfers des protagonistes avec un rythme concordant et sensitif, c'est dur et pessimiste, c'est vraiment puissant, encore une fois une preuve d'orchestration du réalisateur mexicain tout à fait admirable, qui au passage a été récompensée au Festival de Cannes par le prix de la mise en scène en 2006, légitimement je pense. Puis vient donc ce fameux dernier acte nous donnant la cohérence de la partie japonaise, et c'est une vraie déception car on sent clairement le scénario bâclé, comme si c'était un petit détail via un personnage à l'autre bout du monde qui aurait causé tout ce fait divers, mais ça n'est pas tout à fait convainquant, paraissant trop comme un pseudo climax raté, car l'élaboration du personnage de l'handicapée semble du coup avoir été instaurée pour volontairement nous dérouter sans lien direct avec les trois autres vignettes (qui pour le coup étaient tout à fait lisibles entre elles), on peut assimiler ça à une sorte d'effet papillon, mais comme c'était attendu pendant plus de 2h, et franchement on se demandait comment ça allait être expliqué pour tout dire, ça tombe légèrement à plat et pour un final c'est un peu mal venu. Heureusement qu'une dernière partition musicale divine opère pour limite se faire pardonner et terminer sur un joli travelling optimiste. Globalement "Babel" m'a beaucoup plu, une vraie belle surprise, avec ses moments de grâce, cette mise en scène extraordinaire, ce montage audacieux et ce rythme hautement efficace, reste ce petit raccourci scénaristique qui fait tâche, assez dommage car Inárritu n'est pas passé loin de pondre un grand film, il restera "juste" excellent, tout de même !
    titicaca120
    titicaca120

    Suivre son activité 184 abonnés Lire ses 1 219 critiques

    0,5
    Publiée le 12 septembre 2008
    je viens de le voir et je ne comprends pas que l'on puisse en faire si peu en 2h15,c'est long ennuyeux et quelle perte de temps,film pour les intellos qui doivent se pavaner devant,quel gachis.
    Xyrons
    Xyrons

    Suivre son activité 154 abonnés Lire ses 3 359 critiques

    4,0
    Publiée le 18 avril 2008
    Un très beau film qui vaut vraiment le coup d’être vu. Une très belle mise en scène, une histoire bien construite, un très bon casting notamment avec Brad Peet. Bref j’ai beaucoup apprécié ce film.
    Anaxagore
    Anaxagore

    Suivre son activité 92 abonnés Lire ses 135 critiques

    0,5
    Publiée le 12 mars 2007
    «Babel» (2005) est un film aussi vulgaire et grandiloquent que prétentieux. Oeuvre polyphonique qui ambitionne rien moins que de montrer l'interconnexion entre des événements situés aux quatre coins de notre planète mondialisée, il n'arrive qu'à décrire superficiellement, et dans un style journalistique voyeur du plus mauvais aloi, trois historiettes qui, pour être dramatiques, n'en sont pas moins dépourvues d'intérêt. Quelle leçon, grave et grande, tirer de l'aventure de nos deux malheureux américains au Maroc? Que les voyages sont dangereux pour la jeunesse et qu'on a la phobie du terrorisme au pays de l'Oncle Sam? Et de l'aventure de la pauvre nounou au Mexique? Que la garde des enfants des autres est une lourde responsabilité? Et que retenir surtout de cette évocation voyeuriste malsaine des problèmes psy d'une adolescente japonaise sourde, muette et nymphomane? Que l'isolement est une réalité dans les grandes villes et que papa ferait mieux de s'occuper davantage de sa grande fille? Je vous le demande... Mais la forme ne vaut pas mieux que le contenu! La réalisation est lourdinguissime avec des images pour amateurs de télé-réalité de luxe. La bande-son est répugnante, envahissante et assourdissante. Pour ne citer qu'elle, la scène dans la discothèque de Tokyo est un supplice visuel et auditif interminable et du plus mauvais goût. Inarritu mériterait d'aller rejoindre à tout jamais les poulpes et les calmars qui nagent dans l'océan sans fond de son autosatisfaction!
    Clémentine K.
    Clémentine K.

    Suivre son activité 81 abonnés Lire ses 916 critiques

    4,0
    Publiée le 18 juin 2007
    Beaucoup aimé ce film, les acteurs sont géniaux. De plus on nous montre exactement le contraste qu'il y a malheureusement entre les pays du monde et les conséquence sur la vie quotidienne.
    Moorhuhn
    Moorhuhn

    Suivre son activité 80 abonnés Lire ses 462 critiques

    5,0
    Publiée le 18 juillet 2010
    Fabuleux est le premier terme qui me vient à l'esprit pour parler de Babel, un film choral saisissant, accrocheur et terriblement beau. Innaritu nous offre un véritable Tour du Monde et en même temps un voyage intimiste au coeur de ces personnages réunis autour d'un même drame mais vivant chacun le leur à leur propre manière. Ce film respire l'Aventure, il respire la Vie... Rarement un film m'aura autant chamboulé, autant transporté. Derrière la caméra le réalisateur montre qu'il maitrise parfaitement son sujet et devant nous avons le droit à une pléiade d'acteurs extraordinaires. Un film merveilleux qui prouve que le Cinéma continuera encore à nous produire des chefs d'oeuvre. Juste bouleversant.
    weihnachtsmann
    weihnachtsmann

    Suivre son activité 80 abonnés Lire ses 231 critiques

    5,0
    Publiée le 8 juillet 2013
    Magnifique film. C'est prenant, émouvant et haletant. Splendide réussite avec des acteurs au top. Les liens entre les histoires se tissent au fur et à mesure et sont très bien pensés
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top