Il était une fois dans l'Ouest
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • VOD, DVD
  • Musique
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   4,4 pour 16 362 notes dont 786 critiques  | 
  • 605 critiques     77%
  • 127 critiques     16%
  • 18 critiques     2%
  • 24 critiques     3%
  • 6 critiques     1%
  • 4 critiques     1%

786 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
Emeline V.

0 abonné | Lire ses 37 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Que dire...j ai adoré ce film! Charles Bronson est excellent et Claudia Cardinale magnifique. De grands silences, des regards qui en disent long, une musique magnifique signée Ennio Morricone, un scenario et une réalisation superbes situés dans l'Ouest Américain en plein developpement des chemins de fer. Western culte et veritable chef d'oeuvre..

Derek Pappalardo

43 abonnés | Lire ses 424 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

"Tes amis ont un taux de mortalité assez élevé" disait l'homme à l'harmonica. Des bonhommes comme lui on en rencontre trop peu dans le 7ème art, lui le roublard, le filou, l'observateur. Sacré Bronson. Que dire de Fonda et Robards, qui occupent tout autant l'espace. Je ne peux qu'être béat et élogieux. Ce western se vit intensément, c'est théatral et majestueux, avec le savoir-faire d'un réalisateur qui laisse là un tableau mémorable. On ne doit pas non plus oublier de mentionner les immenses thèmes musicaux d'Ennio Morricone, sans qui le film n'aurait pas la même saveur. Once upon est une oeuvre majeure du 20ème siècle.


john_mc_clane

2 abonnés | Lire ses 20 critiques |

   4 - Très bien

Apres la triologie du dollars , Sergio Leone se voit confier un ultime western . Il se décide donc à réaliser le "western ultime" (d'après ses propres thermes). Est ce le western ultime ? A chacun d'en juger mais dans tous les cas Sergio Leone nous livre un film hors norme : pendant plus de deux heures , le réalisateur va dilater le temps a renfort d'images sublimes et d'une musique signé Ennio Moriconne absolument splendide . Il etait une fois dans l'ouest est un film a l'esthétisme absolu : chaque image, chaque cadrage, est travaillé à tel point que le film en devient un tableau vivant . Et c'est aussi la son principal problème: l'histoire n'est pas (ou très peu) intéressante et on ne s'attache pas du tout aux personnages . Mais le plus gros point faible du film a mes yeux est le personnage de Cheyenne. Il est en décalage complet avec le reste du film et casse l'ambiance grandiose qui était pourtant tellement nouvelle et passionnante. Il etait une fois dans l'ouest est donc un film magnifique visuellement et auditivement mais sans scénario assez intéressant pour qu'il devienne le western absolu .

Nico-noel

19 abonnés | Lire ses 349 critiques |

   4.5 - Excellent

Ce que l'on ne peut pas enlever à Léone, c'est en effet d'avoir réinventer le western avec "Il était une fois dans l'Ouest". Œuvre devenu culte, que dire donc de ce film qui n'a égal tant la mise en scène et le montage au service de celle-ci sont à couper le souffle. Des images, des tableaux, Le tout sublimé par une bande originale incroyable signée Enio Morricone. Léone s'amuse avec des plans très évocateurs, des angles de prise de vue qui diffèrent, des raccords-regards ou encore d'une relation particulière qu'il va établir entre l'image et le son. Le jeu d'acteur est excellent, comme pour "Le bon, la brute et le truand" et ces personnages sans foi ni loi rappellent de loin les gangsters du "Parrain" ou des "Affranchis", dans un registre bien différent. En ayant souvent recours à de nombreux plans grand-ensemble (le 16/9 le permet aussi), Léone va rendre compte d'une Amérique en profond bouleversement industriel (les chemins de fer sont le symbole de la puissance américaine à cette époque-là) Il va aussi prendre parti pour la violence, qu'il compte bien retransmettre telle qu'elle fut à cette époque. Le film est tout de même très long (2h45) mais il faut reconnaitre qu' "Il était une fois dans l'Ouest" ne souffre d'aucune longueur. C'est aujourd'hui un classique du cinéma, considéré comme un des meilleurs films de tout les temps. Et on comprend pourquoi.

bruno E.

2 abonnés | Lire ses 544 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

culte. grâce à une mise en scène grandiose, on respire l'atmosphère lourde et difficile de l'époque. aucune scène n'est superficielle. aucun dialogue non plus. musique inoubliable du maître Ennio Morricone. un western unique.

gerald_w-a

0 abonné | Lire ses 54 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Le plus grand western qu'il m'ait été donné de voir... l'éloge de la lenteur avec certains plans géniaux, la musique de Morricone posée à la perfection là-dessus, une galerie de personnages incroyables, un scénario parfaitement construit... merveilleux.

Forrest 10

15 abonnés | Lire ses 208 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Il était une fois dans l'ouest, c'est un peu le western suprême, la quintessence du genre, et, de mon humble avis, le plus grand film du regretté maître Sergio Leone. On attend dans ce film une perfection inégalée en matière de westerns. Le scénario, complexe et confus au début de l'histoire, se révélé totalement à la fin. On retrouve bien sûr ces décors splendides et cette photographie sublime de l'ouest américain, dont les paysages nous ont tous au moins une fois émerveillé. Il était une fois dans l'ouest a pourtant cette dimension profonde et dramatique qu'aucun autre western n'a atteint. Bien que le film soit très lent, on ne s'ennuie pas une seule seconde, car chaque scène aide à caractériser les personnages, leurs relations, ou donne une infime parcelle de l'histoire. Derrière chaque plan se cache un travail monstrueux, qui relève du génie. En effet, chacun d'eux est travaillé, et sublime l'oeuvre de Leone ( les gros plans des yeux sont devenus mythiques, les travellings sont magnifiquement placés, bref Sergio est véritablement le maître de la caméra ). Les personnages sont profonds et les acteurs qui les interprètent trouvent leur meilleur rôle : Charles Bronson est fait pour le personnage de l'harmonica, mystérieux et peu bavard, Claudia Cardinale est sublime, et apporte la touche féminine au film, Jason Robards est très cool, Henry Fonda trouve l'un de ses seuls rôles d'ordure et son regard est mythique, et enfin Gabriele Ferzetti se débrouille vraiment très bien dans la peau d'un infirme. Les costumes sont très réalistes ( le légendaire cache-poussière ). La scène du duel entre l'harmonica et Franck est indescriptible tellement elle est culte, tout comme la première scène du film, qui bien que longue de quinze minutes et sans paroles, vous plonge dans l'ambiance lente et desciptive du film. Le réalisateur montre quelque-chose qu'il a rarement montré dans ses westerns, la fin de ce monde sauvage, remplacé par un monde civilisé ( représenté par le train ), où les derniers cowboys s'affrontent une dernière fois à coups de revolvers ( les fusillades sont peu nombreuses mais ne manquent pas, et quand elles arrivent elles sont très bien réussies ). Pour finir, la BO d'Ennio Morricone est magnifique et très diversifiée. Ce qu'elle a de vraiment génial, c'est que chaque personnage a son thème propre qui lui sied à merveille ( qui pourra un jour oublier l'harmonica de Charles Bronson ? ). Il est incroyable de voir que Leone, avec le même genre de films, réussis à réaliser des westerns très differents, que ce soit au niveau tonalité ou au niveau scénario. Cette homme a définitivement marqué le cinéma. Il était une fois dans l'ouest est le western spaghetti par excellence, un film qu'il faut voir à tout prix avant de rendre l'âme.

Jeremy69330

21 abonnés | Lire ses 802 critiques |

   3.5 - Bien

Le western n’est pas mon type de film préféré, mais ce Once upon a time in West est plutôt bon. Pourtant il est très lent et long sur le début avant que l’histoire ne se mette en place mais se rattrape un peu après avec un quatuor de personnages (la femme, le bon, le méchant gentil et le méchant méchant (pour résumer)) qui tiennent vraiment bien leur rôle et qui donnent à ce film l’ambiance western qui reste si particulière et unique. Le scénario est intéressant, l’action également. On regrattera quand même ce manque de rythme et ces quelques longueurs mais ce western spaghetti, bien que légèrement moins connu que le bon, la brute et le truand est de niveau quasi équivalent.

westmat

1 abonné | Lire ses 9 critiques |

   4 - Très bien

Un monument du cinéma que je me devais de voir. Sergio Leone nous livre un film grandiose, à mi chemin entre le western spaghetti et le western classique. On y découvre une bande original d'ennio morricone qui porte à bout de bras toute l'ambiance du film. Les performances d'Henry Fonda et Cherles Bronson sont remarquables. Un film à voir, assurément.

floure

2 abonnés | Lire ses 145 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Il était une fois dans l'Ouest est un magnifique western réalisé par Sergio Leone, coécrit par Dario Argento, Bernardo Bertolucci et Sergio Donati ou on trouve Charles Bronson (très bien) qui joue L'homme à l'Harmonica, Claudia Cardinale (excellente) qui joue Jill McBain une ancien prostituée qui devient aprés la mort de son mari, la propriétaire d'une ville, Henry Fonda (impressionnant de froideur) qui joue Frank l'homme de main cruel et cynique, Jason Robards (excellent) qui joue Manuel Gutierrez dit « le Cheyenne » le chef du gang des longs manteaux et Gabriele Ferzetti (excellent) qui joue Morton le patron du chemin de fer... et bien sur la sublime musique d'Ennio Morricone qui signe l'une des ses plus composition... A noter que (pour information) pour la scène d'ouverture avec les trois tueurs (Stony, Snaky et Knuckles), Sergio Leone désirait, en forme de clin d'œil, les faire jouer par les trois protagonistes du Bon, la brute et le truand : Lee Van Cleef, Eli Wallach et Clint Eastwood. Mais ce dernier, dont la notoriété commençait à grandir, refusa, car son personnage mourrait dès le début du film... Mais par contre il sont joué par Jack Elam, un second couteau du western américain, par Woody Strode, un grand acteur noir devenu célèbre pour avoir joué le Sergent noir de John Ford et le gladiateur dans Spartacus de Stanley Kubrick et par Al Mulock, qui a interprété auparavant un chasseur de primes manchot dans Le Bon, la Brute et le Truand... Il était une fois dans l'Ouest (comme presque tout le monde le sait (car il existe encore des gens qui n'ont pas vu ce superbe western les pauvres) est un film dont l'action se passe lors de la conquête de l'Ouest américain qui évoque l'âpre rivalité des intérêts pour l’appropriation des terres que traverse la construction du chemin de fer et met en scène divers personnages représentatifs des westerns classiques pour mieux les détourner. Sergio Leone en fait une œuvre imposante et personnelle qui est considéré (aujourd'hui) comme l'un des chefs-d'œuvre du western Européen qui a permis de renouvelé le genre a part entière... Enfin bref, pour moi, ce film est le plus beau Western de l’histoire du cinéma... Un chef d'oeuvre absolu qui fait parti de mes dix plus beaux films au monde.

Précédente Suivante

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Vidéos liées à ce film
Il était une fois dans l'Ouest Bande-annonce VO
36 272 vues
Il était une fois dans l'Ouest - extrait "Frank massacre la famille McBain"
2 352 vues
Playlists
14 vidéos
Moins fast, moins furieux : les blockbusters US parodiés !
7 vidéos
Quand les gros durs écrasent une larmichette...
6 vidéos
Xavier Dolan dans tous ses états !
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné