Il était une fois dans l'Ouest
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • VOD, DVD
  • Musique
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   4,4 pour 16 178 notes dont 782 critiques  | 
  • 602 critiques     77%
  • 125 critiques     16%
  • 19 critiques     2%
  • 24 critiques     3%
  • 6 critiques     1%
  • 4 critiques     1%

782 critiques spectateurs

Trier par Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
Forrest 10

2 abonnés | Lire ses 71 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Il était une fois dans l'ouest, c'est un peu le western suprême, la quintessence du genre, et, de mon humble avis, le plus grand film du regretté maître Sergio Leone. On attend dans ce film une perfection inégalée en matière de westerns. Le scénario, complexe et confus au début de l'histoire, se révélé totalement à la fin. On retrouve bien sûr ces décors splendides et cette photographie sublime de l'ouest américain, dont les paysages nous ont tous au moins une fois émerveillé. Il était une fois dans l'ouest a pourtant cette dimension profonde et dramatique qu'aucun autre western n'a atteint. Bien que le film soit très lent, on ne s'ennuie pas une seule seconde, car chaque scène aide à caractériser les personnages, leurs relations, ou donne une infime parcelle de l'histoire. Derrière chaque plan se cache un travail monstrueux, qui relève du génie. En effet, chacun d'eux est travaillé, et sublime l'oeuvre de Leone ( les gros plans des yeux sont devenus mythiques, les travellings sont magnifiquement placés, bref Sergio est véritablement le maître de la caméra ). Les personnages sont profonds et les acteurs qui les interprètent trouvent leur meilleur rôle : Charles Bronson est fait pour le personnage de l'harmonica, mystérieux et peu bavard, Claudia Cardinale est sublime, et apporte la touche féminine au film, Jason Robards est très cool, Henry Fonda trouve l'un de ses seuls rôles d'ordure et son regard est mythique, et enfin Gabriele Ferzetti se débrouille vraiment très bien dans la peau d'un infirme. Les costumes sont très réalistes ( le légendaire cache-poussière ). La scène du duel entre l'harmonica et Franck est indescriptible tellement elle est culte, tout comme la première scène du film, qui bien que longue de cinq minutes et sans paroles, vous plonge dans l'ambiance lente et desciptive du film. Le réalisateur montre quelque-chose qu'il a rarement montré dans ses westerns, la fin de ce monde sauvage, remplacé par un monde civilisé ( représenté par le train ), où les derniers cowboys s'affrontent une dernière fois à coups de revolvers ( les fusillades sont peu nombreuses mais ne manquent pas, et quand elles arrivent elles sont trè s bien réussies ). Pour finir, la BO d'Ennio Morricone est magnifique et très diversifiée. Ce qu'elle a de vraiment génial, c'est que chaque personnage a son thème propre qui lui sied à merveille ( qui pourra un jour oublier l'harmonica de Charles Bronson ? ). Il est incroyable de voir que Leone, avec le même genre de films, réussis à réalisés des westerns très differents, que ce soit au niveau tonalité ou au niveau scénario. Cette homme a définitivement marqué le cinéma. Il était une fois dans l'ouest est le western spaghetti par excellence, un film qu'il faut voir à tout prix avant de rendre l'âme.

Jeremy69330

20 abonnés | Lire ses 779 critiques |

   3.5 - Bien

Le western n’est pas mon type de film préféré, mais ce Once upon a time in West est plutôt bon. Pourtant il est très lent et long sur le début avant que l’histoire ne se mette en place mais se rattrape un peu après avec un quatuor de personnages (la femme, le bon, le méchant gentil et le méchant méchant (pour résumer)) qui tiennent vraiment bien leur rôle et qui donnent à ce film l’ambiance western qui reste si particulière et unique. Le scénario est intéressant, l’action également. On regrattera quand même ce manque de rythme et ces quelques longueurs mais ce western spaghetti, bien que légèrement moins connu que le bon, la brute et le truand est de niveau quasi équivalent.


westmat

1 abonné | Lire ses 9 critiques |

   4 - Très bien

Un monument du cinéma que je me devais de voir. Sergio Leone nous livre un film grandiose, à mi chemin entre le western spaghetti et le western classique. On y découvre une bande original d'ennio morricone qui porte à bout de bras toute l'ambiance du film. Les performances d'Henry Fonda et Cherles Bronson sont remarquables. Un film à voir, assurément.

floure

1 abonné | Lire ses 146 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Il était une fois dans l'Ouest est un magnifique western réalisé par Sergio Leone, coécrit par Dario Argento, Bernardo Bertolucci et Sergio Donati ou on trouve Charles Bronson (très bien) qui joue L'homme à l'Harmonica, Claudia Cardinale (excellente) qui joue Jill McBain une ancien prostituée qui devient aprés la mort de son mari, la propriétaire d'une ville, Henry Fonda (impressionnant de froideur) qui joue Frank l'homme de main cruel et cynique, Jason Robards (excellent) qui joue Manuel Gutierrez dit « le Cheyenne » le chef du gang des longs manteaux et Gabriele Ferzetti (excellent) qui joue Morton le patron du chemin de fer... et bien sur la sublime musique d'Ennio Morricone qui signe l'une des ses plus composition... A noter que (pour information) pour la scène d'ouverture avec les trois tueurs (Stony, Snaky et Knuckles), Sergio Leone désirait, en forme de clin d'œil, les faire jouer par les trois protagonistes du Bon, la brute et le truand : Lee Van Cleef, Eli Wallach et Clint Eastwood. Mais ce dernier, dont la notoriété commençait à grandir, refusa, car son personnage mourrait dès le début du film... Mais par contre il sont joué par Jack Elam, un second couteau du western américain, par Woody Strode, un grand acteur noir devenu célèbre pour avoir joué le Sergent noir de John Ford et le gladiateur dans Spartacus de Stanley Kubrick et par Al Mulock, qui a interprété auparavant un chasseur de primes manchot dans Le Bon, la Brute et le Truand... Il était une fois dans l'Ouest (comme presque tout le monde le sait (car il existe encore des gens qui n'ont pas vu ce superbe western les pauvres) est un film dont l'action se passe lors de la conquête de l'Ouest américain qui évoque l'âpre rivalité des intérêts pour l’appropriation des terres que traverse la construction du chemin de fer et met en scène divers personnages représentatifs des westerns classiques pour mieux les détourner. Sergio Leone en fait une œuvre imposante et personnelle qui est considéré (aujourd'hui) comme l'un des chefs-d'œuvre du western Européen qui a permis de renouvelé le genre a part entière... Enfin bref, pour moi, ce film est le plus beau Western de l’histoire du cinéma... Un chef d'oeuvre absolu qui fait parti de mes dix plus beaux films au monde.

Rictus1260

0 abonné | Lire ses 27 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Après la trilogie du dollar, Sergio Leone signe un nouveau chef d'oeuvre, le 4ème en cinq ans! Bien peu de réalisateurs en ont fait autant. C'est la marque du génie. Je dois dire que, mis à part "dance avec les loups" de Kevin Costner, je trouve les westerns ennuyeux depuis que j'ai vu ceux-là. Des décors somptueux, des acteurs de génie, une musique culte qui s'adapte à chacun des personnages. Ce film a marqué toute une génération. Charles Bronson réalise l'exploit de remplacer Clint Eastwood dans le meilleur rôle de sa carrière. Cet homme à l'harmonica, mystérieux "qui joue quand il devrait parler et lorsqu'il parle, il ferait mieux de jouer.." qui cache son terrible secret jusqu'à la fin du film où tout se révèle après plusieurs "flash back" aux effets saisissants. Que dire également de Claudia Cardinale qui n'a jamais été aussi belle et admirable que dans ce film. Je ne compte plus le nombre de fois que j'ai vu ce film, avec toujours le même plaisir.

Benjamin G.

23 abonnés | Lire ses 409 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Tout simplement exceptionnel. Un western de qualité incomparable, film culte par excellence il manie avec efficacité toutes les ficelles du western et exploite à merveille les décors et les acteurs. Du très très grand cinéma.

emmanuel B.

0 abonné | Lire ses 7 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Que dire de plus que mes 5 étoiles ? un vrai chef d œuvre , pour l époque Sergio Leone reussi a faire ce que personne n avait réussi auparavant pour un western c est a dire une maitrise des plans cameras, un scenario au petit oignon, Une bande son de Ennio Moriconne Magistrale ! J adore ! a voir et revoir !!!

atomewarrior

8 abonnés | Lire ses 605 critiques |

   4 - Très bien

La perfection est atteinte dans beaucoup de compartiments. Que ce soit au niveau de la mise en scène qui est magistrale, articulant parfaitement des jeux de caméra sublimes, des acteurs au sommet, des dialogues sans imperfections, et une excellente musique. Mais après il manque quelque chose pour que le film devienne réellement énorme.

hannah83

1 abonné | Lire ses 82 critiques |

   4.5 - Excellent

Très bon film, certes un peu long. J'ai été émerveillé par ce film avec sa musique d'anthologie, des acteurs au sommet dont Claudia Cardinale, pure beauté.

Léo Mesguich

15 abonnés | Lire ses 104 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Prenant une "dernière fois la route de l'Ouest", Sergio Leone commence sa nouvelle trilogie des "Il était une fois..." par l'ultime western, la perfection de son expérience de cet Ouest mythique qu'il a si souvent filmé. C'est bien simple, ce film est parfait dans tous domaines, atteint des sommets partout. L'histoire d'abord, tragique et désenchantée mais néanmoins superbe, mettant en scène ce fameux chemin de fer, véritable incarnation de La conquête de l'ouest. Ce train, conduisant les pionniers toujours plus loin, est au centre de l'intrigue, lié à l'autre thème fétiche du western, la vengeance. Vengeance de Charles Bronson, mythique dans le rôle de l'harmonica, envers Henri Fonda, dont les gros plans fantastiques de Leone nous feront admirer la figure. La musique fait grandement aussi le prestige du film, tous les thèmes composés par Morricone sont incroyables, tantôt effrayants, tantôt lyriques et grandioses. Leone additionne les scènes cultes, de l'arrivée de la superbe Claudia Cardinale sur le quai de gare désert à l'assassinat froid et sec de l'enfant par le gang de Frank, en passant par les regards demi-souriants de Jason Robards dans sa gabardine... Leone, pour Il était une fois dans l'ouest, a ainsi achevé sa filmographie de western par un des chefs d'oeuvre du genre. Leone fait définitivement partie d'un des plus grands réalisateurs de tous les temps.

https://www.facebook.com/LeFrissonDeLaPellicule

Précédente Suivante

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Vidéos liées à ce film
Il était une fois dans l'Ouest Bande-annonce VO
30 155 vues
Il était une fois dans l'Ouest - extrait "Frank massacre la famille McBain"
2 073 vues
Playlists
20 vidéos
Délires, insolites, dérapages : en 2014 on a vu...
15 vidéos
Best-of 2014 - Danse (et chante) avec les stars d'Hollywood
6 vidéos
LA SHORT PAUSE #21 - 5 courts métrages à déguster
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné