Mon AlloCiné
    Horsehead
    note moyenne
    3,5
    179 notes dont 26 critiques
    15% (4 critiques)
    15% (4 critiques)
    12% (3 critiques)
    27% (7 critiques)
    19% (5 critiques)
    12% (3 critiques)
    Votre avis sur Horsehead ?

    26 critiques spectateurs

    Benito G
    Benito G

    Suivre son activité 145 abonnés Lire ses 1 632 critiques

    3,5
    Publiée le 12 mars 2015
    Rare sont les films français qui restent convainquant de A à Z. Et bien pour le coup c'est chose faite c'est chose faite, mais automatiquement diffusé trop faiblement et il passera donc inaperçu (sauf lors de la VOD ou du DVD et si une promo ou le bouche à oreille suit...). Sus un scénario qui peut paraitre plus ou moins déja vu, en ressort un labyrinthe visuel parfaitement maitrisé. A la fois envoutant, mystèrieux et évidemment angoissant par moment. LE réalisateur à réussit son pari concernant sa réalisation En quelques sortes, un thriller horrifique mis en scène brillament! Petit bémol, on ne fera évidemment pas l'imapsse sur quelques clichés inévitable mais donne quelques choses à la réalisation et du coup on ne l'ait regrette pas. Une oeuvre authentique qui remet le genre au gout du jour mais qui sera malheureusement injustement distribué.
    Starmovies C.
    Starmovies C.

    Suivre son activité 80 abonnés

    4,5
    Publiée le 16 mars 2015
    Horsehead...est comment dire : "une sacré claque"...la bande annonce m'avait plutôt hérissée les poils(ce qui est plutôt bon signe pour ma part).. là le film je l'ai trouvé EXTRAORDINAIRE. Les acteurs jouent très bien ( quel bonheur de revoir Murray Head et Catriona MacColl ), la musique est tout à fait en accord avec les images qui nous plongent dans un univers cauchemardesque (dont on ne voudrait pas avoir soit même).Bref, un film à la hauteur des mes espérances et même plus.Romain Basset est un jeune réalisateur, mais qui je pense ira loin, très loin...car sa vision cinématographique est ahurissante...un cinéma intelligent et surtout qui nous projette dans l'inconscient de l'actrice principale (Lilly-Fleur Pointeaux) et de ses secrets les plus profonds.Bravo à toute l'équipe et à STARFIX Productions d'avoir cru en ce film ! Un film à voir ...et à revoir !!!! C'est grâce à des films comme cela que je dis : J'AIME LE CINEMA !!!
    Oisive
    Oisive

    Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 12 septembre 2014
    Quelques mots pour aiguiller les quelques curieux de ce film. L'équipe est française, mais il a été tourné en anglais, probablement en Angleterre (à vérifier, je me fie au nom des lieux). Il est visuellement très travaillé, c'est un grand plaisir pour les yeux, les acteurs se défendent bien, l'ambiance sonore est intéressante. L'histoire se veut trouble et mystique, à la fin de la séance, vous vous retrouverez avec un genre de puzzle d'éléments divers, semblant parfois s'emboîter, pouvant se retourner dans différents sens sans vraiment paraître coller parfaitement. Un second visionnage est sans doute nécessaire, ou bien une recherche des différents symboles exposés dans des livres d'interprétation des rêves. En tout cas, Le Cauchemar de Füssli est un tableau à connaître avant de se présenter dans la salle ! A voir et à revoir par les amateurs du genre et les curieux.
    Jules V.
    Jules V.

    Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 9 mai 2015
    Film d'excellente facture ! Une claque visuelle et sonore qu'il ne faut surtout pas hésiter à regarder ! La mise en scène, la lumière, les musiques font de Horsehead un film de genre vraiment vraiment bon !
    fatklo
    fatklo

    Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 12 avril 2016
    Horsehead est un film très brillant et intelligent qui continue à vivre dans l'esprit du spectateur après la projection à l'instar des grands films. Romain Basset est un réalisateur à suivre. Ce film nous interroge sur la signification de nos rêves et leur portée symbolique, sur notre rapport à la réalité, ainsi que sur le poids de nos rapports avec nos parents, amenant ainsi la question de la maternité et de la transmission. C'est un film qui résonne en nous bien après la dernière image. Ses interprétations multiples permettent à chacun de se l'approprier. Il est clair que ce film ne laisse pas indifférent et a toutes les qualités pour devenir un film culte !
    Razor B.
    Razor B.

    Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 11 mars 2015
    Un film envoutant..une sorte de cauchemar éveillé, entre David Lynch et Eli Roth. Le travail sur le son et l'image est franchement réussit. Le casting est bon et juste. A voir pour soutenir le cinéma français de genre mais aussi pour ce faire une véritable expérience ciné.
    alexcrocco
    alexcrocco

    Suivre son activité

    4,5
    Publiée le 14 avril 2016
    Horsehead est une véritable surprise. Beaucoup moins film d'horreur que film d'auteur, le film de Basset bluffe par la qualité et l'originalité de ce qu'il délivre : le visuel (déférent et non pas référent à un certain cinéma d'épouvante d'exploitation des 70's) impressionne lors des scènes oniriques, des thématiques fortes (de la maternité à la transmission) traitées via le symbolisme des plans et la matière-cinéma elle-même plutôt que par les prémisses d'un scénario minimaliste (et c'est une très bonne chose), une bande son cousue main dont la modernité des pulsations technoïdes s'entrechoquent avec ces images gothiques ou giallesques à l'ADN daté. Un reproche tout de même : le film souffre de la générosité du premier film et peche parfois par excès. Une impression de boursouflement dans le montage hyper cut résiste à la fluidité de l'ensemble. Mais ne boudons pas le plaisir de ce spectacle inédit dans le paysage cinématographique français et, tant est que notre sensibilité résonne avec celle du film (c'est vrai, c'est LA condition pour profiter du voyage trippal proposé par Basset), profitons de l'opportunité de se rafraîchir le regard avec un film de genre définitivement unique.
    k-riboux
    k-riboux

    Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 22 avril 2015
    Le meilleur film qu'il m ai été donné de voir. Un genre beaucoup trop rare malheureusement. Alors ok, nous ne sommes pas devant un film d'horreur, Mais devant un film parfaitement bien travaillé dont le scénario est à remettre dans le contexte de l'époque retranscrite. Un très bon visuel autant dans les plans que dans les jeux de couleur. Une bande son qui y apporte une grande importance également. Tout simplement sublime.
    ollavatelli
    ollavatelli

    Suivre son activité 38 abonnés Lire ses 409 critiques

    1,5
    Publiée le 6 avril 2015
    A l’occasion d’une soirée spéciale films d’horreur dans un cinéma, The Horsehead était présenté par un journaliste du cinéma fantastique. Il nous a avoué qu’il y avait de bonnes choses mais que le film n’est pas non plus génial génial. Pour ma part, je vais retenir ses derniers mots. Cela faisait longtemps que je me suis pas autant ennuyé devant un film d’horreur. Tout d’abord, pour commencer, l’histoire veut en venir où ? Parce qu’à part une femme qui essaie de « s’amuser » avec ses rêves, le scénario est vide et totalement répétitif. On s’ennuie très vite car il y a pas de grands rebondissements ici, ni même un petit soupçon d’intrigue. Le film est mou et même dans les scènes de rêve, ça manque de rythme. Cela ça va sans dire que le film n’est pas du tout angoissant ou stressant. J’aurais cru que je regardais Tf6 ou Syfy au cinéma (et encore Syfy c’est assez divertissant parce qu’on peut s’amuser à voir le mauvais jeu d’acteur ou les mauvais effets spéciaux alors qu’ici non) ; ou TMC après minuit avec les scènes dénudés ou érotiques. C’est cruel car ce film est vraiment à prendre au sérieux : les acteurs sont crédibles et convenables (Lilly Fleur Pointeaux est magnifique) ; et la photographie très soignée, au gothique Italien. Malgré l’aspect technique et casting, ça ne suffit pas à divertir s’il n’y a pas de fond. The Horsehead est donc un film Français qui voulait jouer dans l’originalité mais qui a oublié l’élément essentiel : divertir.
    Freakin' Geek
    Freakin' Geek

    Suivre son activité 167 abonnés Lire ses 214 critiques

    2,0
    Publiée le 23 mars 2015
    Un nouveau réalisateur tente sa chance dans l'aventure du film de genre en France. Un véritable parcours du combattant pour trouver un producteur et un distributeur pour la plupart toujours convaincu qu'il n'y a pas de public pour les films d'horreur. Romain Basset réussira t'il avec Horsehead à faire tomber quelques barrières ? Horsehead est le premier film de Romain Basset mais aussi celui de Starfix Productions. Une nouvelle entreprise créée par Patrice Girod sur les cendres du magazine français Starfix consacré aux cinéma de genre et que dirigeait Christophe Gans dans les années 80 avant de passer à la réalisation. Un gage de qualité et un nouveau label à suivre de près si il permet la découverte de réalisateurs talentueux. Inspiré du tableau le cauchemar de Johann Heinrich Füssli, Horsehead est une plongée dans le genre de rêves étranges que l'on peut faire quand on a une forte fièvre. Fièvre étaient d'ailleurs le premier titre du film avant sa sortie. Visiblement très marqué par les maîtres du genre que sont Dario Argento et Lucio Fulci, Romain Basset signe un film à l'esthétique très travaillé portée par la photo de Vincent Vieillard-Barron. Le film a d'ailleurs été récompensé à juste titre du prix de la meilleure photo au Festival Rojo Sangre. Ce genre de films conceptuels assez risqué nécessite d'entrer immédiatement dans son atmosphère sous peine de décrocher immédiatement. Si on ne peut pas reprocher grand chose à la qualité des images de Horsehead souffrant peut être juste d'un manque de moyens. Question scénario, le film est particulièrement raté. Le Horsehead du film n'est qu'une figure cauchemardesque issu du tableau de Füssli et non pas le monstre qu'on a voulu nous faire croire en changeant le titre du film. Il a cependant un petit coté croquemitaine à la Freddy Krueger en arrivant à blesser pour de vrai Jessica à travers ses rêves mais là n'est clairement pas le vif du sujet. Romain Basset et Karim Chériguène laisse une grande part à l'interprétation des images plutôt que d'expliquer clairement le mystère autour de la mort de la grand mère de Jessica. A peine arrivée chez sa mère, celle-ci commence rapidement à délirer et à passer son temps au lit. On apprend par moment quelques bribes d'informations sur la vie de la jeune femme mais jamais on ne saura vraiment ce qui l'a poussé à couper les ponts avec sa mère. Certes on se rend compte que celle-ci n'a pas l'air franchement agréable à vivre mais un peu de fond à cette histoire n'aurait fait que rendre les personnages plus attachants. Voir une jeune femme se shooter à l'ether pour plonger dans des rêves étranges devient rapidement répétitif et soporifique. Les films d'horreur faisant généralement une plus belle carrière en festivals qu'en sortant en salles ou directement en DVD, Romain Basset a choisi de tourner son film directement en anglais. Encore peu connue Lilly-Fleur Pointeaux tient le rôle principal mais en dehors de se retourner dans son lit et marcher au ralenti dans des rêves bizarres n'a pas grand chose à jouer. Histoire de donner du crédit à son film il a fait appel à Catriona McCall, héroïne de plusieurs films de Lucio Fulci pour jouer la mère. Le chanteur Murray Head fait son retour au cinéma dans le rôle du beau père qui mène lui aussi sa petite enquête.Peu connue aussi, Gala Besson joue le rôle de la grand-mère dans ses jeunes années lors de certains passages oniriques assez obscure. On pourra aussi voir rapidement Philippe Nahon, figure incontournable du film de genre, dans le rôle d'un prêtre. Privilégiant l'esthétique au scénario, Horsehead est une expérience visuelle à laquelle on accrochera ou pas. On aurait certainement beaucoup plus apprécié le film si ses influences avaient été mieux digérées pour proposer quelque chose de neuf. C'est surtout le coté très répétitifs des scènes oniriques et le manque d'explications précises sur le scénario qui plonge le spectateur assez rapidement dans l'ennui voir dans ses propres rêves. On accrochera ou pas à ce long métrage assez étrange dont il est préférable d'aller se faire son propre avis que d'écouter les critiques. Vous encouragerez ainsi le travail de Starfix Productions et Romain Basset pour nous proposer d'autres œuvres plus ambitieuses et réussies.
    César D.
    César D.

    Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 408 critiques

    2,5
    Publiée le 16 mars 2015
    cette fiction m'a laissé dubitatif. visuellement, on est proche de l'hommage aux clips de Mylène Farmer et de Marilyn Manson, mais cette histoire de secret de famille, un brin confuse, ne surprend jamais. elle reste classique et balisée. mais on peut tout de même apprécier le travail des acteurs, tous très bons, et se réjouir de revoir Murray Head au cinéma.
    Miyuchiwa
    Miyuchiwa

    Suivre son activité

    2,0
    Publiée le 12 juin 2015
    "Le meilleur film de genre français des dix dernières années": effectivement le cinéma français est médiocre. Les deux points positifs du film: son esthétisme; l'actrice poupée de porcelaine dans ce décor qui ressemble à un tableau. L'atmosphère onirique est bien réussi, la façon dont s'alternent rêve et réalité donnait un concept intéressant. C'est tout. Le scénario manque cruellement d'originalité: une famille qui a des secrets avec une fille psychotique en proie aux visions qui spoiler: a une sœur morte cachée , c'est du vu! Il n'est même pas approfondi, le parti pris du réalisateur c'est l'esthétisme de toute façon. Il y a beaucoup trop de ralentis dans les scènes, de gros plans, c'est terriblement lassant. La musique dégueulasse vient empirer le truc! Ce film c'est aussi comme une succession d’œuvres contemporaines bien chiantes et conceptuelles. Bref, c'est une petite perte de temps très esthétique.
    AM11
    AM11

    Suivre son activité 343 abonnés Lire ses 2 086 critiques

    1,5
    Publiée le 7 juin 2015
    Romain Basset sera surement un réalisateur à suivre puisque dès son premier film, il impose un style qui est visuellement assez marquant, mais il faudra voir ce que ça peut donner avec un meilleur scénario. Dans un genre où il est dur de se faire une place, il a fait le choix de privilégier l'esthétique ce qui est plutôt sympa au début avec une bonne ambiance et une superbe mise en scène, mais au bout d'un moment cela n'est plus suffisant. Le gros problème du film vient de son scénario beaucoup trop faiblard et sans surprise, l'histoire n'est pas captivante le délire mystique est un peu soûlant à la longue ce qui fait que je me suis pas mal ennuyé même si "l'enveloppe" du film est très intéressante.
    labellejardinière
    labellejardinière

    Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 56 critiques

    0,5
    Publiée le 25 juillet 2015
    "Tu enfanteras dans la douleur".... Pour Jessica (Lilly-Fleur Pointeaux, franco-australienne), tant qu'à faire, ce sera aussi "Tu rêveras dans la douleur". Autour de l'idée unique du "rêve lucide", Romain Basset fait dans la "maîtrise" (thérapeutique...) des songes, comme d'autres dans la "clé" desdits (lui aussi d'ailleurs n'oublie pas le concept-clé... de clé). RB se rêve en Lynch (et réalise en anglais - pour aider ? - quand la scène est en France - profonde). Mais fait du gloubi-boulga "fiévreux", sans queue, ni tête (de cheval - of course), en jouant toute la gamme de l'anti-catholicisme de base (sans risques..). Très mauvais. En malus, une "musique" surlignante qui tape sur les nerfs.
    mem94mem
    mem94mem

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 145 critiques

    2,5
    Publiée le 14 mars 2015
    Tourné dans l'Indre, et en partie dans la maison de Michel Sapin, le film devait s'appeler "Fièvres". Finalement cela devient "Horsehead" et tout le film est en anglais. C'est un mélange de fantastique et d'horreur. Le film respire trop souvent le manque de moyens, ces nombreux détails qui donnent de la crédibilité au film et pêche par une direction d'acteurs qui manque de consistance. Dans le même genre, et réalisé en France, je pense à "Aux yeux de tous". L'affiche ne ment pas, mais des films de ce genre français, il y en a très peu.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top