Notez des films
Mon AlloCiné
    Carrie 2 : la haine
    note moyenne
    1,9
    578 notes dont 74 critiques
    répartition des 74 critiques par note
    5 critiques
    9 critiques
    11 critiques
    19 critiques
    19 critiques
    11 critiques
    Votre avis sur Carrie 2 : la haine ?

    74 critiques spectateurs

    fandecaoch
    fandecaoch

    Suivre son activité 449 abonnés Lire ses 2 233 critiques

    4,0
    Publiée le 29 août 2015
    Carrie 2, la haine : Et bien pour une suite, je suis agréablement surprit du résultat car on sait tous que les suites de ce genre sont en général bien en deçà de l’original, surtout dans le genre horreur. Mais la, il est très bien fichu, cohérent même si au début, j’ai eu peur. Car on se demande au départ pour quoi il s’appelé Carrie car ceux à la fin du premier savent pourquoi et on la voit pas pendant tous le film. Donc, je me suis dit, pourquoi appelé ce film Carrie 2, surtout que je n’aime pas que on profit d’un titre. Mais peut a peut, on comprend les liens, même si ils sont plutôt discrets mais au moins, ils y en a et je l’ai est plutôt bien aimée. Bon après, l’histoire garde la même structure que le précédent, on pourrait même dire que c’est un remake mais j’ai trouvé l’ensemble très efficace pour ne pas dire mieux que l’original et oui, j’ai préféré celui la même si le premier a son charme. Car la, on suit une jeune ado un peu en retrait qui a aussi des pouvoir de télékinésie mais j’ai bien aimé l’environnement au quel elle évolue, surtout avec ce petit jeu des garçons qui est de ce faire le plus de fille et comme ça, il gagne des points jusqu’au final qui est des plus sublime, que ça soit coté horreur et mise en scène qui est d’ailleurs franchement réussit. Il y a un vrai travail sur la réalisation avec ce coté noir et blanc qui est sympa et une mise en scène stylé. Donc voila, scénario intéressant, avec une bonne critique des jeux des jeunes ados avec le sex et c’est impacte et le coté mystère sur le passé de l’héroïne et sympa. D’ailleurs, l’actrice qui joue est très classe et joue très bien, comme les autres d’ailleurs. Donc voila, une très bonne suite qui est digne du premier.
    Yannickcinéphile
    Yannickcinéphile

    Suivre son activité 255 abonnés Lire ses 4 024 critiques

    3,0
    Publiée le 14 novembre 2017
    Suite ou remake, on ne sait pas trop tant ce deuxième film ressemble au premier par son intrigue, avec une certaine actualisation. Est-ce négatif ? Ben en soi le film n’est pas désastreux, mais c’est certain qu’il lui manque quand même un peu de singularité. Le casting est composé d’acteurs peu connus, sauf peut-être Jason London et Mena Suvari dans un second rôle dont le nom parlera peut-être un peu. Si les rôles sont caricaturaux, néanmoins j’ai apprécié le jeu des acteurs, globalement dans le ton. Emily Bergl n’est certes pas Spacek, mais elle s’en sort bien et jusque dans les seconds rôles les prestations sont proprettes. C’est presque dommage que les rôles soient si ténus, et que le film ne veuille pas s’éloigner de l’univers pour ado, car il y avait la place pour faire mieux. Le scénario reprend très largement la trame de l’original, donc inutile de chercher une originalité particulière. Vous aurez presque un Carrie, remake du premier, avec, comme je l’ai dit, un peu de modernisation de l’univers. Globalement, le métrage est plaisant, avec un final sympa qu’on aurait aimé un peu plus développé, et franchement, j’ai été assez séduit par le respect de la matière originale. Quelques longueurs dans la première partie, mais le film a ce qu’il faut d’incisif, de méchant, de bêtise crasse (dans le bon sens du terme) pour offrir un film de vengeance divertissant à défaut d’apporter beaucoup de choses. Il faut vraiment voir ce film comme une série B. Formellement, c’est assez bien fichu. Le final est amusant et pas mal tourné. Si la mise en scène n’a pas une grande personnalité et ne réussit pas tout (la scène de sexe est l’une des plus mauvaises que j’ai pu voir), Carrie 2 est propret. Il y a un petit déficit d’ambiance, c’est vrai, le film joue clairement la carte de l’environnement rassurant, peut-être pour mieux faire contraste avec la fin. On ressent tout de même le style fin des années 90, un peu fade, un peu teen, dans la veine de certains slashers du temps. En somme, voilà un produit correct, qui passe le temps, sans prétention, bref, rien d’innovant, rien de recherché, pas de trace de génie particulière, mais une équipe appliquée pour une suite appréciable.
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 1690 abonnés Lire ses 10 386 critiques

    2,5
    Publiée le 22 octobre 2012
    Après le film mythique de Brian De Palma, une suite logique de "Carrie" devrait un jour ou l'autre pointer le bout de son nez sous les sunlights d'Hollywood! En 1976, l'inoubliable Sissy Spacek ètait cette ado mal dans sa peau et èlevèe dans la douleur par une mère fanatique! En 1999, c'est au tour d'Emily Bergl de rè-ouvrir le bal en incarnant la belle soeur de Carrie White! Dans sa conception, l'histoire de "The Rage: Carrie 2" peut se comparer au film de De Palma avec des dons de tèlèkinèsie refoulès et une vengeance finale qui va rapidement virer au cauchemar sanglant! On notera la prèsence d'Amy Irving, l'unique survivante du premier opus qui ne le restera malheureusement pas très longtemps! Une suite qui s'avère convenable mais qui reste en terrain connu...
    RENGER
    RENGER

    Suivre son activité 450 abonnés Lire ses 5 459 critiques

    1,0
    Publiée le 10 mai 2010
    Etait-il raisonnable de réaliser une suite à la célèbre réalisation de Brian De Palma ? Plus de vingt ans après Carrie au bal du diable (1976), Hollywood nous sert une suite intitulée Carrie 2 - La Haine (1999). Le film mettant en scène Rachel Lang, la demi-sœur de Carrie, cette dernière ayant les mêmes pouvoirs destructeurs, elle va s’en servir à mauvais escient. Comme pour l’œuvre originale, le personnage central est malmené, tête de turc de son école, c’est en se vengeant du mal que les autres lui ont fait subir qu’elle décime quiconque se trouve sur son passage. A défaut d’en avoir fait un remake, les scénaristes ont juste repris la trame principale et utilisé un nouveau personnage pour incarner « le mal ». Donc aucune originalité si ce n’est le charme de Emily Bergl. Mais à côté de ça, il n’y a rien à retenir, mis à part une distribution très stéréotypée et fidèle aux productions US à destination des adolescents. Autant se rabattre sur la première version ! A noter enfin, qu’un remake éponyme (du premier opus) pour la télévision a vu le jour en 2002 et réalisé par David Carson.
    Emmanuel D.
    Emmanuel D.

    Suivre son activité 42 abonnés Lire ses 706 critiques

    3,5
    Publiée le 1 mai 2014
    Plus de 20 ans après le premier Carrie adapté de Stephen King, une suite se passant autant d'année après voit le jour avec Rachael Lang, demi-soeur de l'ancienne héroïne et brillamment interprétée par la jeune Emily Bergl. Assez proche du premier film dans le fond, il se trouve assez différent dans la forme grâce à la modernisation de la série, qui la rend sans doute moins glauque mais aussi moins vieillotte. Cela dit, on n'a plus d'une occasion de se croire dans un prologue d'American Pie (sorti seulement quelques mois après) avec tous les clichés américains que l'on peut voir et notamment cette ambiance très lycéenne pleine de mecs qui notent les filles selon leur performance au lit. De plus, on a Mena Suvari et Eddie Kaye Thomas au casting (le futur Pause Caca !!). Mais dans un sens, cet environnement se marie plutôt bien au propos du film, Rachael allant subir presque autant d'humiliations que sa prédécesseure à cause de la jalousie et de la méchanceté des autres jeunes. Assez comique et cliché par moment, le film n'en reste pas moins sérieux dans le fond et dispose d'une intrigue prévisible mais qui tient en haleine. Les flash-back sur le précédent film sont bienvenus et on voit souvent Rachael qui peine à se contrôler. Ce qui est aussi intéressant est qu'elle n'a pas une situation identique à celle de Carrie : elle vit avec des parents adoptifs (la méchanceté de son père est d'ailleurs assez peu exploitée), on voit assez peu sa mère car elle est internée et un des garçons s'intéresse vraiment à elle sans être dans les mauvais coups. Empoignée par un lance-fusée dans la scène où elle laisse éclater sa colère, on a du mal à croire qu'elle s'en sort dans un premier temps et qu'elle ait finalement confiance en son ami. La cauchemar de fin clôt macabrement bien le scénario, qui ne fait décidément pas de pitié. Au moins aussi bon que le premier film, mais sur des points différents.
    Jeo Jo
    Jeo Jo

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 99 critiques

    3,0
    Publiée le 17 novembre 2014
    Devant forcément être comparé à Carrie au bal du diable, qui n'est pourtant pas un chef d'oeuvre, ce film a souffert de la comparaison et a été bien malmené. Il est pourtant loin d'être sans interêt. D'autant que plus de 20 ans après l'original, Carrie 2 est plus une réadaptation qu'une suite. La trame et les sujets traités restent les mêmes : la solitude, la piété, le mysticisme, le pardon, la vengeance. Pour l'environnement social de Rachel (exit Carrie White) on reste aussi dans le même topo, une mère bigote, la meilleure amie inséparable contre la bande de lycéens "populaires" décérébrés uniquement portés sur le sport, la performance et le sexe. Rachel va être prise au piège d'un lâche stratagème. La transformation de Rachel va donner lieu à un déluge d'images spectaculaires et bien servi par des effets spéciaux soignés et des trouvailles scénaristiques bien trouvées. Emily Bergl qui joue Rachel est parfaite dans son rôle. On l'a retrouvée récemment dans la 7e saison de Desperate housewives et dans Blue Jasmine de Woody Allen en 2013. A noté la présence au casting de Mena Suvari dans le rôle de Lisa, la meilleure amie de Rachel.
    Raptor Bonaparte
    Raptor Bonaparte

    Suivre son activité 83 abonnés Lire ses 253 critiques

    1,0
    Publiée le 28 octobre 2013
    Une suite inutile. Carrie au Bal du Diable avait séduit par son originalité et le côté Stephen King dont l'histoire était à la fois tragique et touchante. Réaliser une suite était, dès le départ, une idée saugrenue dans la mesure où l'on voit mal comment on pourrait faire les liens avec le précédent opus tout en ne le bafouant pas. Manque de bol, cette suite rate complètement le coche, nous allons voir pourquoi. Fallait-il vraiment faire une suite vingt ans après le superbe premier opus ? La réponse est évidente : non. Cette séquelle nous balance dans le milieu impitoyable du lycée américain, lieu de toutes les débauches et premières expériences en tout genre. On fait la connaissance de Rachel, une sympathique lycéenne qui reste en marge de ses camarades. La pauvre Rachel est la proie à toutes les moqueries de ses camarades de classe, non pas pour son look émo pas crédible, mais plutôt pour son côté dérangé et marginal. Tout ne se passe pas très bien autour d'elle, la douce Rachel est délaissée par sa mère très rapidement puisqu'elle est placée en hôpital psychiatrique à cause de ses visions étranges. Placée dans une famille d'accueil, elle n'a qu'une seule amie qui va très vite se suicider. La raison de son acte ? Un jeu sexuel entre les footballers de l'équipe du lycée qui couchent avec des filles et qui comparent leurs conquêtes du soir avec les collègues dans un tableau à point. Et manque de chance, la pauvre Rachel semble être embarquée dans un de ces jeux. On retrouve exactement le même schéma que pour Carrie au Bal du Diable, on est content pour elle car elle n'est plus seule, mais la pauvre va très vite se rendre compte que ses "amis" se sont moqués d'elle pour la faire souffrir. Et qu'en est-il des pouvoirs psychiques ? Ce sont les mêmes que pour Carrie, c'est-à-dire tout ce qui se réfère à de la télékinésie. Et les liens avec le premier opus ? Il n'y en a que deux, tout d'abord SPOIL ( spoiler: le père de Carrie, dont on ne connait pas l'identité, est également le père de Rachel, donc les deux filles sont demi-sœur ) puis on a le droit de retrouver SPOIL ( spoiler: Sue Snell qui était dans le premier opus et qui voulait vraiment aider Carrie, elle est désormais la pionne du nouveau collège puisque l'ancien est toujours en ruine ). Ces deux éléments qui se devaient de faire les liens avec le premier opus, malheureusement ces deux éléments sont bateaux et sont beaucoup trop tirés par les cheveux. La seule séquence qui vaut vraiment le coup est la séquence colère qui est sympathique, pas folichonne, mais quand même bien plus gores que par le passé. Mais que valent cinq minutes contre un film d'1h45 dont l'essentiel reste creux et vide. Ce n'est guère meilleur côté casting. La sympathique Emily Bergl (Insomnies) se coltine le rôle principal. Elle n'est clairement pas à l'aise voire coincée tant on dirait qu'elle surjoue. Il en va de même pour Amy Irving qui n'est pas à la hauteur de son personnage, sous-exploité et pas assez bien intégré à l'histoire. Les autres acteurs ne sont, eux aussi, pas à la hauteur et se contentent de surjouer chaque scènes qui leurs sont attribuées. La réalisation n'est pas trop vilaine, mais elle joue beaucoup trop la carte de la surenchère. Les effets spéciaux sont décevants et ne reflètent absolument pas le budget alloué au film (environ 21 millions de $ ). Des effets spéciaux grossiers, des plans mal filmés et un accompagnement sonore déplorable, voilà ce que l'on peut retenir de cette production bateau qui tangue trop vers le mauvais goût artistique. ______________________________________________________________ Les + : la séquence colère Les - : l'histoire, les liens avec le 1er opus, les acteurs, la réalisation Note : 4 / 20 Une suite de mauvais goût qui tient presque de l'affront. L'histoire est pathétique, les liens avec le premier opus sont maladroits et pas crédibles, les acteurs surjouent, les effets spéciaux sont ratés et la musique est clairement sous exploitée. Bref rien ne va, pas même la séquence clé du film qui, à mon sens, est bien trop courte et sanglante. A trop vouloir en faire, cette suite s'emmêle les pinceaux en s'orientant tout droit vers la farce de mauvais goût.
    NomdeZeus
    NomdeZeus

    Suivre son activité 39 abonnés Lire ses 1 044 critiques

    1,5
    Publiée le 23 décembre 2011
    Une suite inutile et mal fichue: n’est pas Brian De Palma qui veut!
    GodMonsters
    GodMonsters

    Suivre son activité 707 abonnés Lire ses 2 645 critiques

    1,0
    Publiée le 29 mars 2011
    Gros navet !! Je préfère largement le premier de Brian de Palma. "Carrie 2 : la haine" a plus ou moins la même histoire que "Carrie au bal du diable", mais en beaucoup moins efficace bien sur. Surtout la fin !! Là où Brian De Palma a réalisé un final mémorable par son intensité, Katt Shea nous pond une scène too-much et ridicule. A éviter (surtout pour les fans de l'original).
    lucyinthesky4
    lucyinthesky4

    Suivre son activité 211 abonnés Lire ses 102 critiques

    3,0
    Publiée le 7 août 2010
    Suite du film de De Palma, quasiment un remake tant les structures sont similaires. Ce Carrie 2 n'est pas aussi nul qu'on pouvait s'y attendre, il est même assez ludique, rythmé et bien interprété. Emily Bergl en particulier impose une jolie présence.
    PowerKing - Les Chroniques du Cinéphile
    PowerKing - Les Chroniques du Cinéphile

    Suivre son activité 189 abonnés Lire ses 1 372 critiques

    3,0
    Publiée le 17 décembre 2013
    Une suite intéressante au potentiel équivalent au 1er volet mais en plus moderne. La différence est que Carrie laisse la place à Rachel Lang, également dotée du dont de télékinésie. A noter que la télékinésie dans ce film est d'autant plus qualifiée de dont plutôt que d'une allusion à une possession diabolique, à croire que les scientifiques essaient de confirmer cette science paranormale. Malgré quelques effets spéciaux et un peu plus d’hémoglobine qu'en 76, le scénario est tout à fait identique: une fille un peu singulière se faisant humiliée en public et qui finit par massacrer tout le monde dans un bain de sang. On y prend le même plaisir mais je pense qu'un 3ème volet serait de trop. J'attends toutefois le remake de 2013 car ça ne fais pas de mal de faire rajeunir les vieux classiques. 3/5
    jamesluctor
    jamesluctor

    Suivre son activité 71 abonnés Lire ses 1 704 critiques

    1,0
    Publiée le 25 janvier 2011
    Abominable suite d'une excellente adaptation, Carrie 2 choisit de reprendre exactement le même schéma que son prédécesseur, en éliminant tout ce qui ne fait pas jeune (et qui faisait le succès du chef d'oeuvre). On repart donc dans le milieu étudiant, dont on nous décrit les moeurs avec moute détails (au point qu'on en vient à se demander quels sont les liens avec Carrie 1). Vient ensuite la classique histoire d'amour (sensée être belle et pure parce que notre héroïne est goth, et qu'elle ne croit pas en l'amour, m'voyez ?). Puis arrive le dénouement tragique. Mais là où De Palma rendait la chute de son héroïne à la limite du supportable, Katt Shea nous livre la déchéance la plus involontairement drôle de l'histoire de la suite ringarde. Difficile de ne pas éclater de rire devant la bêtise étalée sur grand écran, où n'importe qui balayerait l'affront en rigolant, et qui rend notre pauvre héroïne triste. S'ensuit la scène de boucherie, qui donne dans la frénésie tant le réalisateur ignore ce qu'il fait. Et vas y que je te coupe une tête avec des éclats de verre, et vas y que je te perfore avec une gaffe d'appontage que personne ne garde dans son salon, et vas y que je te tire dessus au lance fusée de détresse qui n'a lui aussi rien à foutre là... Une suite pas si nulle que ça en fait, on se marre bien, mais uniquement sur les 20 dernières minutes.
    dreadstarr
    dreadstarr

    Suivre son activité 69 abonnés Lire ses 43 critiques

    3,0
    Publiée le 4 mai 2014
    Revu sur Youtube (qui l'eut cru) et ce fut avec plaisir.
    Xavi_de_Paris
    Xavi_de_Paris

    Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 2 852 critiques

    2,0
    Publiée le 15 janvier 2013
    "Carrie 2" ne fait que reprendre la structure et la trame du film de Brian de Palma pour en faire un vulgaire teenage movie sans âme. L'esthétique est évidemment beaucoup moins travaillée, et les personnages sont caricaturaux à souhait. Même la fin, assez gore, ne rattrape pas l'ensemble. Évitable.
    Dawasta
    Dawasta

    Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 635 critiques

    3,0
    Publiée le 6 décembre 2013
    Une version plus moderne de "Carrie", à la sauce teen-movie (d'ailleurs on y voit Heather et Finch d'American Pie) qui se passe 20 ans après les événements du premier qui reprend a peu près la même histoire (un faux remake) avec une fin plutôt gore. (Pas si mal)
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top