Notez des films
Mon AlloCiné
    Dans l'ombre de Mary - La promesse de Walt Disney
    note moyenne
    4,2
    4801 notes dont 519 critiques
    répartition des 519 critiques par note
    132 critiques
    228 critiques
    118 critiques
    37 critiques
    2 critiques
    2 critiques
    Votre avis sur Dans l'ombre de Mary - La promesse de Walt Disney ?

    519 critiques spectateurs

    Romain Da Costa
    Romain Da Costa

    Suivre son activité 44 abonnés Lire ses 52 critiques

    4,0
    Publiée le 5 février 2014
    Dans l’ombre de Mary (“Saving Mr. Banks”) c’est l’histoire d’une lutte de longue haleine entre le père du géant Mickey et la mère de Mary Poppins (« Jamais juste Mary ! »). On découvre dans ce film les coulisses de cette bataille pour les droits d’adaptations du roman. Et ce qu’on retient c’est l’opiniâtreté des deux parties. Même si on se doute que M. Disney (« Appelez-moi Walt ») finit par obtenir les droits puisque nous connaissons tous le film Mary Poppins. Je vous conseillerais d'ailleurs de revoir le film avant de vous précipiter dans les salles pour voir le chef d’œuvre qu’est Dans l’Ombre de Mary, ce n’est pas essentiel, j’ai vu ce film sans avoir revu Mary Poppins, mais ce peut être intéressant d’avoir les détails de Mary Poppins en mémoire pour en apprendre plus sur les dessous. Je pense que vous l’avez compris dans cette brève introduction, je suis tombée sous le charme le plus total, moi qui étais tout d’abord un peu réticente. Découvrir l’envers du décor de l’empire Disney, ou du moins en partie, était très intéressant, avec un Tom Hanks magistral en Walt Disney, il n’y a pas d’autres mots pour le décrire, face à une tout aussi prodigieuse Emma Thompson dans le rôle de Miss Pamela Lyndon Travers, la maman de Mary Poppins. N’oublions pas Colin Farell, Ruth Wilson, Annie Buckley, ou encore Paul Giamatti dont les personnages respectifs sont tous plus attachants les uns que les autres. Côté décor, c’est essentiellement le Londres et le Los Angeles de l’époque, et on s’y croirait ! Il y a aussi les paysages des flashbacks, dont on comprend au fil du film l’origine et les raisons. Je dois dire d’ailleurs que les transitions entre ces différents plans sont très bien amenées, tous les flashbacks sont une continuité du « présent » du film et inversement. Pour ce qui est de la musique, nous sommes évidemment plongés dans la musique et l’ambiance Mary Poppins, ce qui permet aux gens qui, comme moi, n’ont pas revu Mary Poppins depuis un moment de se rappeler certaines scènes. On voit également la création et l’évolution de ces chansons que l’on a pris l’habitude de fredonner pour se remonter le moral ou en espérant que notre chambre se rangerait toute seule (et ça n’est évidemment jamais arrivé). Je ne saurais dire entre Walt et Pamela qui des deux est le plus entêté, borné, et parfois même agaçant… Tous deux ont leurs travers mais aussi des bons côtés. Et on se dit après avoir vu ce film, qu’il aurait vraiment été dommage de ne pas adapter Mary Poppins, et encore plus de ne pas faire Dans l’Ombre de Mary. Ce Disney est loin de dresser un portrait élogieux de Walt, et la naissance de Mary Poppins est loin d’être un conte de fée, elle tendrait plutôt à faire pleurer dans les chaumières, ou, ici, dans les salles obscures (ce que j’ai fait, je ne vous le cache pas). Une chose est certaine, après avoir vu Dans l’Ombre de Mary, on n’a qu’une envie : revoir Mary Poppins, et c’est ce que je m’en vais faire de ce pas.
    matt240490
    matt240490

    Suivre son activité 43 abonnés Lire ses 804 critiques

    3,5
    Publiée le 10 juillet 2014
    Biopic retraçant la vie de P.L. Travers, l'auteure qui fut derrière l'immensément connue Mary Poppins, Dans L'ombre de Mary n'est autre qu'une adaptation fidèle et instructive, dans laquelle intervient également Walt Disney (campé par un Tom Hanks définitivement inspiré). Allant de son enfance à la première projection de son oeuvre au grand écran, le film s'aventure sur un terrain relativement peu abordé dans les reconstitutions historiques : les relations parentales. En effet, le père de l'écrivaine (Colin Farrell) n'est pas relégué au second plan, mais gagne en crédibilité tout du long, jusqu'au final dans lequel la dernière pierre est posée, révélant la supercherie. En sus d'une prestation mémorable d'Emma Thompson, le développement de son personnage et du monde qui l'entoure mérite -petits- applaudissements.
    TheWaaalkingDead
    TheWaaalkingDead

    Suivre son activité 40 abonnés Lire ses 921 critiques

    3,5
    Publiée le 22 mars 2014
    Ce long-métrage est à la fois magique et instructif.. des étincelles qui donneront naissance au chef-d'œuvre intemporel qu'est Mary Poppins !!!
    Thibox_
    Thibox_

    Suivre son activité 40 abonnés Lire ses 261 critiques

    4,0
    Publiée le 26 janvier 2014
    2h en immersion totale dans l'univers de Walt Disney en compagnie de deux grands: Tom Hanks et l'immense Emma Thompson. Le personnage très intéressant de cette dernière fait la force du film, elle est sensationnelle. Le film revient sur la genèse assez méconnue sur l'un des classiques de Disney: Mary Poppins, classique qui a failli ne pas voir le jour à cause de l'auteure P.L Travers qui a été très difficile concernant l'adaptation de son œuvre. De ce côté là, le film raconte avec justesse cette période assez intéressante centrée principalement sur le personnage d'Emma Thompson, Miss P.L Travers. La photographie est réussie, la réalisation soignée mais le scénario souffre parfois de petites maladresses pas très gênantes. C'est pourquoi je conseille de voir ce film (surtout pour les fans d'Emma Thompson)
    Flex07
    Flex07

    Suivre son activité 37 abonnés Lire ses 1 672 critiques

    3,0
    Publiée le 16 mars 2014
    Très joli film bourré de charme avec son duo d'acteurs et seconds rôles parfaits. Les chansons prennent vie en jouant un peu trop parfois sur le souvenir du film néanmoins.
    NewBoorn
    NewBoorn

    Suivre son activité 38 abonnés Lire ses 295 critiques

    4,0
    Publiée le 30 septembre 2014
    Au delà de nous faire vivre une histoire peu commune, "Dans l'ombre de Mary" traite parfaitement son sujet, puisqu'il a été réalisé comme un pur Walt Disney. L'émotion et la magie fonctionne, malgré de nombreuses facilités de scénario, bien entendu. On n'est pas naïf, mais on se laisse emporter, encore et toujours, par l'univers de Mickey et cie.
    DAVID MOREAU
    DAVID MOREAU

    Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 1 031 critiques

    3,0
    Publiée le 9 février 2015
    JE SUIS UNE LEGENDE. La genèse de Mary Poppins la femme volante. Une histoire jolie et raconter de façon élégante. Un formidable face à face entre Emma Thompson l'auteure névrosée et Walt Disney Hanks le rêveur. La (ré)création.
    yayo
    yayo

    Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 1 201 critiques

    3,0
    Publiée le 17 mars 2014
    Un vrai petit bonbon. Cela fait longtemps que je n'ai pas vu Mary Poppins et ce film m'a donné envie de le revoir (un des rares films musicaux que j'aime). Cela dit au-delà de l'aspect nostalgique qu'il fait ressortir en nous, j'ai trouvé l'ensemble assez limité. Les acteurs sont biens sans être transcendants, c'est proprement réalisé. Le problème vient du scénario qui joue sur deux tableaux dont un est totalement raté à mes yeux. Je parle des séquences sur l'enfance de P.L. Travers soporifiques à souhait alors que ça aurait dû être le contraire. La découverte de l'origine du personnage de Poppins déçoit dans son traitement. Heureusement la partie sur la production du film est beaucoup plus intéressante et touchante. Bref un film qui est surtout réservé aux fans du film de 1964, les autres risquent de trouver le temps long.
    Seemleo
    Seemleo

    Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 638 critiques

    4,5
    Publiée le 26 février 2014
    Une reconstitution des studios Disney, quelques années avant la mort du fondateur, durant l'élaboration de l'adaptation de Mary Popins. La bande annonce était plutôt déroutante. Le film est une vraie réussite, traitant d'un sujet universel, la source de la créativité et la difficulté parfois à assumer son oeuvre et sa vie, étroitement liés. Un scénario consistant et parfait sur une mise en scène chaleureuse et un casting royal. A ne point rater.
    officiel76
    officiel76

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 328 critiques

    3,0
    Publiée le 6 mars 2014
    Fan inconditionnel de Mary Poppins depuis mon enfance, j'attendais ce film avec impatience. Accompagné de quelqu'un pour lequel ce n'était pas une référence, force est de constater que la magie a plus opéré sur lui que sur moi. Je n'ai pas très bien compris les arcanes du film, ce que l'enfance de cette petite fille en a fait une adulte aussi déplaisante, aussi butée, aussi froide. Comment ? la créatrice de Mary Poppins était donc cette personne revêche, aigrie, rigide, intolérante et antipathique ? Les flash backs s'ils expliquent en partie certains aspects de sa personnalité n'en sont pas moins assez peu réussis, et pas très crédibles. Mais peu importe, finalement : Si c'est la complexité de la relation et les desiderata si difficiles à cerner et à satisfaire de Madame Travers qui ont permis à Disney de réaliser ce chef d'oeuvre absolu qu'est Mary Poppins, et bien tant mieux...J'ai regretté également qu'on ne sache pas trop pour quelle tranche d'âge le film s'adressait : un discours un peu simpliste pour des adultes, mais pas très passionnant pour des enfants...c'est un peu raté selon moi.
    nolan35
    nolan35

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 209 critiques

    4,0
    Publiée le 8 mars 2014
    Il faut sauver le titre du film... Derrière cette référence à un célèbre film de Spielberg dans lequel jouait Tom Hanks se cache une protestation, encore une concernant les titres français de films étrangers de plus en plus médiocre (ou c'est moi qui devient de plus en plus pointilleux). Ici, il est donc question de Dans l'Ombre de Mary – La Promesse de Walt Disney, titre à ralonge inutile servant tout juste à préciser de quoi va nous parler le long métrage de John Lee Hancock alors que le titre anglais (Saving Mr Banks) a une connotation bien plus importante que notre chère (et trop long) titre français, c'est certes moins évocateur (qui c'est ce Mr Banks ???) mais bien plus fondamental dans l'histoire que l'on s'apprète à nous conter. Car ce Saving Mr Banks (vous l'aurez compris, je boude le titre de chez nous) n'est, au fond, moins une histoire sur Marry Poppins et l'entreprise Disney qu'une histoire sur l'enfance de l'écrivaine du roman, P. L. Travers. La volonté de ce long-métrage est avant tout d'expliquer au spectateur les origines et les inspirations de ce qu'est, encore aujourd'hui, un des plus grand classique Disney (sans pour autant l'apprécier, jamais je ne pourrai revoir Mary Poppins) à travers la jeunesse du personnage d'Emma Thompson. Ce qui devait au départ être un film centré sur la relation Walt Disney / P. L. Travers s'efface assez vite pour se centrer sur la relation papa Travers / P.L. Travers faisant finalement du rôle de Tom Hanks un protagoniste secondaire puisqu'on le voit assez peu dans le long-métrage (alors pourquoi le foutre en tant que personnage principal ?!?), son importance restant toute relative à l'histoire (il veut juste mettre un film en boîte mais va se péter les chicos face à une dame au caractère bien trempée), c'est donc du côté du père, incarné par le très bon Colin Farell qu'il faut s'intéresser, très émouvant en paternel alcoolique (et Irlandais, avec Non Stop et ce film, on va bientôt croire que tout les Irlandais sont accros au whisky) et dont la relation qu'il entretient avec sa fille est très bien retranscrite à l'écran. Mais c'est surtout l'excellente performance d'Emma Thompson qu'il faut retenir, succulente en vieille femme bornée que l'on apprend peu à peu à connaître par le biais de ces flashbacks sur son enfance, pas toujours montrés dans le bon ordre, le metteur en scène prenant un malin plaisir à nous balader et à ne pas nous prendre pour des c*ns en nous collant un bon gros flashback dans la gue*ule nous expliquant ce qu'on ne comprenait pas à la scène précédente. On passe ainsi de quelqu'un de quasiment antipathique mais drôle de par son comportement à quelqu'un d'attendrissant. Attendrissant, c'est d'ailleurs le meilleur adjectif qualifiant la relation entre P.L. Travers et son chauffeur, joué par le nounours Paul Giamatti, toujours sympathique (sauf dans 12 Years a Slave). Saving Mr Banks est donc un beau film, loin d'être à la gloire de Walt Disney puisque le rôle de Tom Hanks y est minime mais plutôt à la gloire de P.L. Travers et de son roman. Tout y est pour avoir un film touchant, une belle musique, très simple et dans la veine des Disney de l'époque (et je ne parle pas de ces P*TAINS de chansons Disney agaçante au possible), une belle histoire et surtout d'excellents acteurs. Un très bon moment qui plaira aussi bien aux adorateurs de Mary Poppins qu'à ses détracteurs (la preuve).
    clochette1967
    clochette1967

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 3 critiques

    4,5
    Publiée le 18 février 2014
    Vraiment un très beau film, difficile de croire que Mary Poppins ai été si dur à produire, avec une Emma Thomson très bornée, mais qui tiens à ses souvenir, un Tom hanks juste dans la peau de Walt, je doit bien l'avouer les trait de Tom s'éffaçait au fur et à mesure pour prendre ceux de Walt... le biopique se laisse regarder avec beaucoup de plaisir je le recommande chaudement, surtout au si comme moi vous êtes fan de tout se qui touche au grand Walt... on y voit ici un homme qui veut faire tellement plaisir a ses filles qu'il se plie a toute les exigence de JP Travers. Un des Rôle que j'ai beaucoup apprécier est celui de l'acteur Paul Giaméti, qui se la joue chauffeur patient... Et que dire des flash back de Hélène Goff ( le vrai nom de JL travers) vraiment prenant, mais je n'en dirai pas plus de peur d'en dévoiler trop, juste que Colin Farel y joue un père avec ses haut et ses bas et que le rôle de la maman qui est interpreter par Ruth Wilson est tout en douceur; vous l'aurez compris j'ai vraiment aimée ce film, qui reproduit bien les année 60' et les studio et bureau de W. Disney... Courrez le voi!
    NoPopCorn
    NoPopCorn

    Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 214 critiques

    4,0
    Publiée le 25 février 2014
    Quelle jolie promenade dans l'Ombre de Mary... Rien de tel pour vous mettre du baume au cœur qu'une histoire émouvante d'une rencontre hors du commun, celle d'un cinéaste rêveur resté petit garçon et d'une petite fille devenue grande trop vite... Parce que quand la petite fille finit par trouver le petit garçon, ça fait des étincelles... Des étincelles qui donneront naissance au chef-d'œuvre intemporel qu'est Mary Poppins !!! Ce long-métrage est à la fois magique et instructif... Et puisque j'en perds mon latin et que je ne trouve pas les mots pour décrire cette expérience particulière, il ne me reste plus qu'à vous dire Supercalifragilisticexpialidocious ! Pour en savoir plus, lisez notre critique complète NoPopCorn !
    philou1970
    philou1970

    Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 80 critiques

    3,5
    Publiée le 9 mars 2014
    Le problème avec la traduction des titres de films étrangers en français, c'est qu'elle est souvent mauvaise. C'est le cas pour celui-là. Comment passer de "Saving Mr Banks / Sauver Mr Banks" et ce titre raté? Sans doute mettre l'accent sur l'histoire de l'adaptation cinématographique houleuse de l'oeuvre de Pamela Travers auprès des Studios Disney. Emma Thompson est magistrale en femme acariâtre et psychorigide, qui refuse les compromis sur les propositions des studios Disney et en particulier celles de Walt lui-même, joué par un Tom Hanks plutot inspiré. Bien entendu, il y a la patte Disney dans ce film, qui joue sur la corde sensible de façon assez efficace, et cela fonctionne auprès du public. Après il reste l'impression mitigée sur le personnage de Disney lui même, qui passe pour un sale type manipulateur, prêt à tout pour arriver à ses fins. Même aux pires bassesses, qui passent pour des actes de bonté et d'empathie.
    Renaud Grimoult
    Renaud Grimoult

    Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 131 critiques

    2,0
    Publiée le 7 avril 2014
    grâce au duo d'acteurs, on tient jusqu'au bout. Déjà, je ne suis pas fan du "film sur le film". Surement parce que Mary Poppins, bon, ça ne m'émeut pas plus que ça, et ce film ne me donne pas envie d'aller me replonger dedans. Mais surtout, le film est long, sans rythme, et va trop vers le film pour enfant (ok, c'est Walt Disney, mais alors pourquoi pas un peu d'aventure, d'humour, de mouvement quoi!). Là, on a juste les bons moments pour faire sourire, les bons moments tristes... Voilà, c'est cul-cul la praline, et puis on commence à comprendre, derrière chaque gros relou, il y a un petit nenfant tout triste qu'il faut aider. pfffffffffffffffffff, mielleuuuuux.....
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top