Mon AlloCiné
    Cheba Louisa
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Cheba Louisa" et de son tournage !

    Le point de départ

    Françoise Charpiat s'est plongée dans l'écriture de Cheba Louisa pour deux raisons. La première : elle n'a pas supporté le débat autour de l'identité nationale, initié à l'époque par le ministre de l'immigration Eric Besson. Elle voulait trouver un moyen d'y répondre à sa manière. La seconde : un article de "Libération". Le journal dressait le portrait d'une chanteuse de cabaret, dans la périphérie de Paris. Accompagnée de sa co-scénariste, Mariem Hamidat, elle s'est rendue au cabaret "Zéfira" et s'est imprégnée de l'atmosphère de ce lieu : "C'était comme me retrouver dans les guinguettes de bord de Marne du siècle dernier. Les gens y viennent en famille, de la jeune fille à la grand-mère, on boit du thé à la menthe ou de l'alcool, et tout le monde danse très bien... y compris les garçons (rires). J'étais la seule « Française d'origine » et je ne m'y suis jamais sentie mal à l'aise", se souvient la cinéaste.

    Premier film

    Cheba Louisa est le premier long métrage de la réalisatrice Françoise Charpiat. Auparavant, elle a travaillé en tant que scénariste et metteur en scène, pour différentes séries télévisées comme Plus belle la vie, Clara Sheller ou encore Famille d'accueil.

    Traduction

    Le terme "cheba" dans le titre du film Cheba Louisa vient de l'arabe et signifie "jeune femme" ou "belle".

    Rencontre

    Françoise Charpiat évoque sa rencontre avec les comédiennes Isabelle Carré et Rachida Brakni : "Avec Isabelle et Rachida, nous avons beaucoup échangé sur la politique. Nous partageons toutes les trois la même vision humaniste, à l'encontre des préjugés, des extrêmes, de tout ce qui clive et oppose. C’est sûr que ça aide pour faire un film comme ça."

    Double jeu

    Rachida Brakni joue à la fois le rôle de Djemila et celui de sa grand-mère, Louisa. Une double interprétation qui a motivé et incité la comédienne à jouer dans le film Cheba Louisa.

    Franco-algérienne

    Le film aborde les thèmes des origines, de l'intégration et de l'immigration. Des notions que Rachida Brakni, qui interprète Djemila, a pu comprendre au cours de sa vie : "Je suis née en France mais à travers la perception des autres, j'étais Algérienne et, lorsque je retournais là-bas, j'étais considérée comme une immigrée. J'ai mis du temps à réaliser que je n'avais pas besoin d'être à un seul endroit. Cela passe par un point de rupture et l'amour autour de soi facilite les choses", raconte-t-elle.

    Lieu de tournage

    Les figurants qui apparaissent à l'écran sont principalement des habitants du Pré-Saint-Gervais (une commune touchant le 19ème arrondissement de Paris, mais à l'extérieur du périphérique), le lieu de tournage de Cheba Louisa : "Le Pré-Saint-Gervais ressemble à un petit village. Pendant les trois semaines de tournage là-bas, les gens nous ont accueillis – et supportés – avec bienveillance. Les immeubles en brique rouge sont assez improbables : on a parfois l'impression d'être en Angleterre alors que l'on est aux portes de Paris. L'ambiance était familiale, il y avait une belle interaction, parce que beaucoup de gens ont participé au film. Les rencontres se sont produites spontanément : la cantine était installée sur la place principale, on circulait à pied et on parlait naturellement aux riverains", se remémore Rachida Brakni.

    Premier rôle en France

    Younes Bouab, qui interprète le personnage de Yacine, jouait pour la première fois en France. Mais ce n'est pas pour cette raison qu'il était stressé le premier jour de tournage, il était juste intimidé par Isabelle Carré...

    Différentes et pourtant...

    "Emma est très différente de mes rôles précédents : elle a une grande gueule et un sens immédiat de la répartie, tout ce que je ne suis pas dans la vie". Voilà comment Isabelle Carré perçoit son personnage, plutôt habituée à interpréter des rôles introvertis.

    Rachid Taha, compositeur et musicien

    Cheba Louisa marque le retour de Rachid Taha, en tant qu'auteur/compositeur pour le septième art, après notamment la B.O de Beur sur la ville, dans lequel jouait également Steve Tran. Le musicien préparait entre temps son neuvième album, "Zoom", sorti en mars 2013. A noter qu'il fait également une apparition dans le film de Françoise Charpiat.

    Rachida Brakni, chanteuse

    Le film a permis à l'actrice Rachida Brakni de combiner deux de ses passions : la comédie et la musique. En février 2012, la comédienne a en effet sorti un premier album en collaboration avec son compagnon, l'ancien footballeur et aujourd'hui acteur Eric Cantona. Dans Cheba Louisa, c'est elle qui interprète toutes les chansons de ses deux personnages, Djemila et sa grand-mère Louisa.

    Nouvel album

    Après le tournage du film Cheba Louisa, Rachida Brakni a annoncé qu'elle écrirait quelques chansons pour un prochain album.

    Cours de musique

    Pour les besoins du film, Isabelle Carré a pris des cours de Derbouka (sorte de tambour africain). Trois mois avant le tournage, elle apprenait également le djembé. La comédienne pratique aussi depuis longtemps la danse africaine. "J'ai pris tellement de cours que la production en avait assez", se souvient-elle en riant.
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • Joker (2019)
    • Ad Astra (2019)
    • Au nom de la terre (2019)
    • Gemini Man (2019)
    • Downton Abbey (2019)
    • Rambo: Last Blood (2019)
    • Maléfique : Le Pouvoir du Mal (2019)
    • J'irai où tu iras (2018)
    • Un jour de pluie à New York (2018)
    • Deux Moi (2018)
    • La Vie scolaire (2018)
    • Chambre 212 (2019)
    • Le Dindon (2018)
    • Donne-moi des ailes (2019)
    • Alice et le maire (2018)
    • Ça : Chapitre 2 (2019)
    • Portrait de la jeune fille en feu (2018)
    • Papicha (2019)
    • Sœurs d'armes (2018)
    • Shaun le Mouton Le Film : La Ferme Contre-Attaque (2019)
    Back to Top