Notez des films
Mon AlloCiné
    La maladie de Sachs
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "La maladie de Sachs" et de son tournage !

    Michel Deville... directeur de casting

    Le choix des comédiens a été fait par Michel Deville lui-même sans l'intermédiaire d'un directeur de casting, mais avec parfois l'avis d'amis comédiens ou agents artistiques.
    "Mon premier travail, précise le réalisateur, est de multiplier les rencontres, d'accumuler les photos, les cassettes, de rechercher des comédiens avec qui j'ai déjà tourné ou dont j'ai remarqué le travail, au théâtre ou dans un film, dont j'ai aimé une photo, une lettre...
    Il y a des évidences et des coups de foudre : la première rencontre est alors la bonne, le comédien repart avec le scénario ! Il y a aussi des hésitations : plusieurs possibilités de rôles pour un seul acteur, ou plusieurs acteurs pour un seul rôle. J'ai peu d'a priori, je n'attache pas d'importance à la ressemblance avec le personnage décrit dans le scénario. Je ne respecte que les données indispensables à la compréhension de l'histoire."
    (extrait du dossier de presse)

    De Martin Winckler, l'auteur du roman :

    "Le 14 avril 98, un coup de fil des Editions P.O.L. m'annonce que Michel Deville a lu "La Maladie de Sachs" et envisage d'en faire un film. A ce moment-là, le livre n'était pas un succès de librairie et le Livre Inter ne lui avait pas été décerné. J'étais loin de m'attendre à ce que quiconque veuille adapter mon "pavé" à l'écran (...).
    Dans ma mémoire de cinéphile, le nom de Michel Deville est associé à des films très personnels, et par-dessus tout à l'adaptation d'un bouquin formidable : "Le dossier 51". Le roman de Gilles Perrault partage avec le mien un point commun essentiel : il décrit un individu au travers de ce que les autres savent, disent et découvrent de lui. Transposer ce livre à l'écran était une gageure, mais Deville en avait fait un film magistral sans sacrifier l'esprit du livre(...).
    Pour ma part, je suis un écrivain comblé : le film de Michel Deville est si dense que je défie quiconque de lui reprocher d'avoir "coupé" dans le roman.(...) Il n'a pas "adapté" "La Maladie de Sachs", il l'a adoptée."
    (Extrait du dossier de presse)

    Albert Dupontel à propos de son travail avec Michel Deville :

    "J'ai été très impressionné par sa manière de travailler. Le scénario du film était fort bien écrit, Michel avait fait un découpage très minutieux et précis. Sur le tournage, Michel ne se "couvre" pas, il fait de longs plans-séquences qui correspondent exactement à son découpage et au montage qu'il a en tête. Il tourne de manière fluide et audacieuse, avec une grande maîtrise. Si je compare son travail de mise en scène au mien, c'est l'exacte antithèse : moi, je tourne beaucoup de plans différents par scène."

    Coïncidences...

    Albert Dupontel ("le docteur Sachs") et Valérie Dréville ("Pauline Kasser") ont fait l'école de Chaillot sous la direction du metteur en scène Antoine Vitez...
    Valérie Dréville a fait le Conservatoire d'Art Dramatique comme, Dominique Reymond ("Mme Leblanc"), Pierre Diot ("L'homme au gel anesthésique"), François Clavier ("Docteur Boulle"), Claire Hammond ("La femme qui ne peut pas prendre de rendez-vous"), Christine Brücher ("La mère d'Annie") ou Sophie Gourdin ("La femme qui a une fille métisse")...
    Nicolas Marié, qui interprète le capitaine des pompiers, a joué dans les deux films réalisés par Albert Dupontel : Bernie et Le créateur

    Ils ont déjà travaillé avec Michel Deville

    Bernard Waver ("M.Deshoulières") et Anne Fassio ("La femme constipée") : Toutes peines confondues
    Sylvie Jobert ("La femme avortée"), Amanda Langlet ("La femme de la brasserie") et Sandra Chéres ("Mme Calvino") : La divine poursuite
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • The Room (2019)
    • Get Out (2017)
    • Tous en scène (2016)
    • 7. Koğuştaki Mucize (2019)
    • The Gentlemen (2020)
    • Parasite (2019)
    • L'Appel de la forêt (2020)
    • La Vie scolaire (2019)
    • Les Traducteurs (2018)
    • Pinocchio (2019)
    • The Square (2017)
    • Ad Astra (2019)
    • Invisible Man (2020)
    • La Guerre des Boutons (2011)
    • Avatar 2 (2021)
    • Underwater (2019)
    • Coexister (2017)
    • 1917 (2019)
    • Wonder (2017)
    • Une fille facile (2019)
    Back to Top