Mon AlloCiné
    Alceste à bicyclette
    note moyenne
    3,6
    2883 notes dont 502 critiques
    7% (36 critiques)
    37% (184 critiques)
    32% (159 critiques)
    16% (82 critiques)
    6% (30 critiques)
    2% (11 critiques)
    Votre avis sur Alceste à bicyclette ?

    502 critiques spectateurs

    Antoine S.
    Antoine S.

    Suivre son activité Lire ses 16 critiques

    2,0
    Publiée le 20 mai 2013
    Ennuyant. En somme, le vrai mérite de ce film réside en son jeu d'acteurs . Les deux acteurs principaux nous interprètent la célèbre pièce de Molière avec un aisance vocal qui a du nécessité un réel travail. Mis à part ça, un scénario plat et de multiples passages inutiles semblant interminables.
    guy m.
    guy m.

    Suivre son activité Lire ses 38 critiques

    5,0
    Publiée le 15 février 2014
    Film original, surprenant et captivant. L'ile de Ré en décor , quelques zests d'humour, et voilà un spectacle réussi.
    paquita63
    paquita63

    Suivre son activité Lire ses 4 critiques

    5,0
    Publiée le 19 janvier 2013
    Un film excellent, un Luccini égal a lui même au top avec une diction qui captive et j'ai découvert Lambert Wilson qui joue avec justesse (un régal) . Un film qui fait réfléchir sur la condition humaine en général et l'envie quelque fois de s'en écarter .A voir absolument et même a revoir peut être (pour moi)
    alain-92
    alain-92

    Suivre son activité 241 abonnés Lire ses 837 critiques

    4,0
    Publiée le 19 janvier 2013
    Philippe Le Guay réussit doublement son pari. L'envie de nous faire relire Molière, d'une part, et d'aller s'isoler dans la lumière hivernale de la magnifique Île de Ré, d'autre part. Un duo de comédiens qui s'en donne à cœur joie malgré un scénario qui a du mal à s'imposer, c'est Molière qui règne en maître ! Fabrice Luchini nous "reçoit" chez lui et nous livre une incroyable partition. Face à lui Lambert Wilson ne démérite pas. La belle présence de Maya Sansa agrémente l'ensemble. Un bémol, la scène sur le marché d'hiver à Ars, qui n'apporte rien et une fin … qui nous laisse sur notre propre faim. Qu'importe. Alceste à bicyclette est un vrai moment de bonheur. http://cinealain.over-blog.com
    Domnique T
    Domnique T

    Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 70 critiques

    4,0
    Publiée le 24 janvier 2013
    L'hypocrisie est-elle nécéssaire au bonheur ? C'est le thème intemporel de la pièce de Molière "Le Misanthrope" servi par de fabuleux alexandrins, fussent-ils écrits par Corneille ou pas ?? Dès le début du film, la question est posée ; quel est le plus pessimiste de Philinte ou d'Alceste ? Philippe Le Guay, pour la quatrième fois nous offre le meilleur de Luchini. Il est l'outil parfait pour cette joute ciselée et alerte entre celui qui est revenu de tout sauf de la beauté de la langue française et celui qui s'est permit de se compromettre dans des "soap" malgré son talent. L'intègre et le compromis, l'urbain et le misanthrope, Alceste et Philinte ... mais qui est le plus heureux ? le plus enviable ? Chacun trouvera sa réponse grâce a un scénario astucieux mettant en valeur le jeu de ce duo fabuleux sans pour autant tourner a la "performance d'acteur".
    rafgunner
    rafgunner

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 82 critiques

    5,0
    Publiée le 22 novembre 2013
    Quel bonheur! Luchini et Wilson, le Misanthrope, une Italienne, tout y est! Les personnages sont tourmentés, culpabilisés, complexes, entiers, que dire tellement on est pris dans cet univers fascinant et à la fois banal. Gros coup de coeur
    Jackbauer73
    Jackbauer73

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 77 critiques

    2,5
    Publiée le 25 janvier 2014
    Quel plaisir de voir Lambert Wilson et Fabrice Luchini s'affronter à coups d'alexandrins aux premiers abords. L'idée de réunir deux grands acteurs du cinéma français pour se partager le rôle d'Alceste dan le "Misanthrope" était ingénieuse. Mais l'on en reste malheureusement à n'apprécier le film que pour ce mano à mano d'ego théâtral sous fond d'une trame bien maigre. On en ressort pas autant exaltés qu'on l'aurait espérés.
    Puce6386
    Puce6386

    Suivre son activité 410 abonnés Lire ses 908 critiques

    1,0
    Publiée le 9 mars 2013
    Une comédie dramatique, sur fond de pièce de théâtre, lente et prévisible, avec un scénario des plus minces. Le jeu d'acteur de Fabrice Luchini est poussé à l'extrême et finit par agacer, quant à celui de Lambert Wilson, il sonne creux. Les scènes de répétition du "Misanthrope" sont à n'en plus finir. Une réalisation inutile, d'un profond ennui ! Vraiment trop littéraire et théâtrale !
    Gonnard
    Gonnard

    Suivre son activité 107 abonnés Lire ses 1 803 critiques

    4,0
    Publiée le 31 août 2013
    Une bonne surprise. Le premier quart d'heure laisse craindre un film prout-prout destiné aux bobos en mal de sensations littéraires. Mais sur ce socle assez brut qu'est l'interprétation croisée de deux rôles moliéresques, Philippe Le Guay parvient à bâtir une histoire passionnante. La clé ? Les dialogues avant tout. L'opposition à fleurets mouchetés à laquelle se livrent Luchini et Wilson est d'une admirable intelligence. Le profil psychologique des deux personnages se dessine peu à peu, et laisse transparaître à la fois une aigreur à peine voilée mais aussi une humanité assez touchante. Si le scénario avance lentement, l'histoire s'étalant sur un laps de temps bref, son final donne toute sa force au film. Le cadre, c'est-à-dire l'Ile de Ré, très bien filmés, confère également à l'ensemble une valeur esthétique intéressante. On pourra, au final, regretter quelques traits trop lourdement appuyés ainsi qu'un manque global de dynamisme, mais rien de rédhibitoire.
    Akamaru
    Akamaru

    Suivre son activité 558 abonnés Lire ses 4 294 critiques

    3,0
    Publiée le 6 février 2014
    Une comédie vivifiante,reposant sur un ping-pong verbal entre deux comédiens de génie,bien loin de ce que le pitch empesé laisse craindre. "Alceste à bicyclette" vaut déjà pour sa découverte de l'île de Ré en hiver,décor superbement cinégenique et éclairé.Ensuite,il rend à la fois hommage au théâtre classique(le Misanthrope de Molière,auquel il est inconcevable d'enlever le moindre alexandrin)tout en dénonçant avec une certaine férocité le narcissisme et la vanité de ce milieu-là. Enfin,il permet d'assister au choc frontal de Fabrice Luchini,inénarrable en reclus capricieux et spirituel et de Lambert Wilson,fielleux et mielleux à souhait en bobo parisien qui se revigore durant son séjour océanique. Philippe Le Guay est particulièrement convaincant lorsqu'il s'attarde sur les affres d'une amitié mise à mal par les rancœurs et les mesquineries. Hors du cadre de la maison d'antan ou les deux compères répètent,tout un tas de personnages secondaires gravitent(le chauffeur de taxi,la gérante d'hôtel,l'italienne divorcée...)et notre nostalgie est mise en avant lors de scènes de vélo truffaldiennes sur un air d'Yves Montand. Une belle et discrète réussite.
    Jonathan M
    Jonathan M

    Suivre son activité 55 abonnés Lire ses 389 critiques

    1,5
    Publiée le 29 juin 2013
    Vraiment pas folichon. Comédie "bobo" qui prend ici tout son sens. Un Luchini en deçà. Lambert Wilson enfile un rôle qui ne lui va pas. Les femmes du 6ème étage était divinement mieux. L'idée de base n'est pas mauvaise, mais le contenu est pauvre et on s'ennuie très vite. Or, je ne pense pas que ce soit l'objectif premier d'une comédie.
    lhomme-grenouille
    lhomme-grenouille

    Suivre son activité 1140 abonnés Lire ses 2 463 critiques

    0,5
    Publiée le 27 août 2014
    Je pense qu’au jour d’aujourd’hui, si je devais chercher un exemple de ce qui m'insupporte le plus dans le cinéma français, je pense que je prendrais cet "Alceste à bicyclette". Pourquoi ? Parce qu'à mon avis, dans ce film, on a tout. D'abord on a tout le concert de critiques positives de la presse qui nous annonce l'arrivée du film comme un chef d'oeuvre d'intelligence et d'art, nous obligeant presque à aller le voir sous peine de passer à côté d'un monument du cinéma. En soi, ce seul élément ne me dérange pas : comme beaucoup j'attends de la presse qu'elle me guide dans mes séances. Mais bon, avec cet "Alceste", il a fallu que ce tapis d'éloges ne soit en fait que l'annonce d'une simple comédie de moeurs bobo-parisienne sans originalité ni talent. Parce que oui, une bonne fois pour toute, osons se l'avouer : des films comme ça n'ont rien d'extraordinaires ! Deux quinquas à qui rien ne manque se retrouvent subitement pour se remettre en cause et questionner leur choix d'existence. Ce type d'histoire, on en voit plusieurs dizaines de fois par an dans le cinéma français (et je ne pense sincèrement pas exagérer le nombre). Après soit, ce n'est pas l'histoire qui fait forcément la qualité de l'oeuvre, mais la manière dont elle est racontée. Donc je pose la question : de quelle manière parle-t-on ici ? On a encore le droit à une réalisation plan-plan, tournée les trois quarts du temps en intérieur pour filmer deux acteurs qui se renvoient la balle comme au théâtre, le tout sur fond de la sempiternelle même musique à base de clarinette, aubois et je ne sais quoi d'autre... Il n'y a rien d'autre dans ce film d'un point de vue formel. On passe par les cases classiques du schéma actanciel avec les mêmes enjeux dramatiques que pour n'importe quel autre film français ! Donc pourquoi a-t-il fallu que la presse encense ce film plutôt qu'un autre ? Pour moi la réponse me semble évidente et c'est ça qui me dépite profondément. Si "Alceste" est à ce point encensé, c'est uniquement parce qu'il a su reconstituer tout le décorum bobo parisien qui plait tant à notre élite cultivée. On prend Luchini et Wilson ; on les met sur l'île de Ré ; on les fait arriver en grosse berline ; on leur fait parler de prix des maisons et de médecins réputés qu'on connait bien... Et une fois cette chose faite, avec quoi vont-ils requestionner leur existence ? Avec de la culture classique ! Du théâtre bien ancien, comme aux temps de Versailles ! Et on glose là-dessus pendant plus d'une heure, pour montrer finalement à quel point les piliers de la culture classique sont tellement contemporains ! Non mais au secours ! Avec une telle accumulation de stéréotypes on frôle la parodie ! Alors après qu'on ne me fasse pas dire ce que je n'ai pas dit. Si on se retrouve dans ce film, tant mieux ! Après tout, beaucoup d'entre nous ne vont pas au cinéma pour qu'on nous serve une révolution du septième art mais juste pour le plaisir de baigner l'espace d'un instant dans un atmosphère qui nous plait. Or, je ne vois rien de mal à se complaire dans un univers bobo-parisien, soit parce qu'on se sent chez soi, soit parce qu'on se donne l'illusion d'en faire partie. Pas de souci là-dessus. Mais dans ces cas-là qu'on ne vienne pas derrière taper sur les productions Besson ou sur les blockbusters américains, car le principe de tous ces films reste le même ! Ils n'ont pas d'histoire originale ; ils se contentent de suivre un schéma narratif très simple éculé depuis des décennies ; ils ne font preuve d'aucun savoir faire en terme de réalisation ; ils se contentent juste de servir un univers à leur public. Alors après, libre à chacun de mettre un "5 étoiles" à "Alceste" parce qu'il s'y retrouve totalement et "0 étoile" à "Yamakasi" parce qu'il ne s'y retrouve pas du tout. Mais peut-être serait-il agréable qu'on cesse un peu d'édifier des statues pour des films qui se contentent juste d'arborer les oripeaux de la bonne société alors qu'ils n'ont pas plus de profondeur que cela. Moi, contrairement à ce que certains pourraient penser, je ne suis pas un communiste en train de cracher sur ce film simplement parce qu'il est l'incarnation même de la culture de la classe dominante. En lui-même, l'univers bobo parisien ne me dérange pas (j'adore "Paris" de Klapisch par exemple), mais inversement, il ne me suffit pas pour me satisfaire. Or le problème de cet "Alceste", c'est qu'il ne se limite qu'à cela. Mis de côté ses oripeaux, il n'est qu'une banale comédie de mœurs vue mille fois sans originalité et sans rythme. Il n'a rien, il m'ennuie, il n'est que de la glose pour de la glose. Voilà donc pourquoi, avec la même liberté que celui qui met "0 étoiles" à "Taxi 4", je me permets simplement d'exprimer mon sentiment personnel au travers d'une note qui correspond à mon niveau de satisfaction face au film. No offense...
    bobbidochon
    bobbidochon

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 2 critiques

    5,0
    Publiée le 20 janvier 2013
    "Allez donc voir ce film et relisez Molière Vous réaliserez que sur l'île de ré Contre vents et marées nos acteurs préférés Ne peuvent s'empêcher de s'exprimer en vers." Quelques exemples savoureux d'alexandrins en dehors de ceux que disent à merveille Alceste et Philinte: SERGE Quand on joue du classique on respecte les vers. GAUTHIER C'est le petit pouvoir que tu as sur les gens. Merci donc au dialoguiste de ce film avec une mention particulière pour une des plus belles répliques de 12 syllabes: GAUTHIER: Une double péné à huit heures du matin! La rivalité entre Serge et Gauthier dans la danse de salon pour une belle italienne reprend merveilleusement la lutte entre Oronte et Alceste pour Célimène. Si vous avez l'occasion allez voir ce film à La Rochelle et passez le pont!
    jpmuzart@infonie.fr
    jpmuzart@infonie.fr

    Suivre son activité Lire ses 3 critiques

    3,0
    Publiée le 20 mai 2013
    Bien sur Luccini en fait des tonnes, bien sur Wilson n est toujours pas un bon acteur , mais il y a le scénario et la complicité des deux acteurs se ressent a l ecran.
    Claude DL
    Claude DL

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 659 critiques

    4,0
    Publiée le 5 juillet 2013
    Extraordinaire duo d'acteurs jouant au chat et à la souris, sur fond merveilleux de l'Ile de Ré, avec une mise sous les projecteurs, avec quel talent, de la célébrissime pièce de Molière "Le Misanthrope". Une agréable note de charme féminin vient ponctuer le tout. L'étude des caractères est très fine, avec un Lambert Wilson ne se rendant pas compte que le vrai Misanthrope est Fabrice Luchini. Un bon moment.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top