Mon AlloCiné
    Alceste à bicyclette
    note moyenne
    3,6
    2882 notes dont 502 critiques
    7% (36 critiques)
    37% (184 critiques)
    32% (159 critiques)
    16% (82 critiques)
    6% (30 critiques)
    2% (11 critiques)
    Votre avis sur Alceste à bicyclette ?

    502 critiques spectateurs

    Ritchards M.
    Ritchards M.

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 23 critiques

    4,5
    Publiée le 8 février 2014
    Jouissif. Super jeu d'acteurs. Texte indémodable. ................................. .................................
    FrederiqueH
    FrederiqueH

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 21 critiques

    5,0
    Publiée le 15 janvier 2013
    Vu hier en avant premiere. Un grand moment de bonheur. On rit, on est emu. Fabrice Luchini et Lambert Wilson sont superbes. Une tres bonne surprise pour ce debut d'année.
    alsm
    alsm

    Suivre son activité 5 abonnés Lire sa critique

    5,0
    Publiée le 1 mars 2013
    Excellent film joué a la perfection Allez-y, vous ne le regretterez pas !!!!.....
    Yannickcinéphile
    Yannickcinéphile

    Suivre son activité 221 abonnés Lire ses 1 413 critiques

    2,5
    Publiée le 4 janvier 2016
    Pour l’instant, de ma rétrospective Fabrice Luchini, cet Alceste à bicyclette est le moins mauvais film que je vois avec lui. C’est loin d’être tonitruant, mais enfin, on peut lui accorder la moyenne. En premier lieu par quelques qualités formelles. Le film reste un peu trop tiède à mon sens, jouant la carte de la retenue subtile, mais se prenant finalement les pieds dans le tapis de la préciosité exagérée. Problème notoire du film dans presque tous ses aspects. Ainsi le réalisateur tente de ci de là des effets de style (la scène de la voiture par exemple) qui viennent casser le classicisme du reste, mais il ne pousse pas ses tentatives et cela reste des effets épars sans grand fondement. On sent aussi une attention portée à l’ambiance de l’Ile de Ré, à ses couleurs, à sa lumière, mais le film se passe surtout dans des intérieurs, et les gros plans sur les personnages, récurrents, ne permettent pas de profiter pleinement du cadre. La photographie reste un bon point, en sobriété, tout comme la musique, délicate et raffinée. Le scénario n’est pas complètement abouti. Il y a de bonnes idées, et une certaine ambition pourrait-on dire, mais le résultat ne tient pas vraiment. Lent, on sent surtout les éléments prétextes pour faire de ce qui aurait très bien pu être un moyen métrage un long métrage. La venue de Zoé, totalement inutile, la présence de Maya Sansa qui ne sert pas à grand-chose, les personnages apparaissent d’ailleurs et disparaissent presque aussitôt. Il ne faut pas se voiler la face, il n’y a pas beaucoup de matière dans ce film, et le scénario en ajoute artificiellement mais pas forcément pour notre grande joie car c'est assez inutile. Reste le casting. Lambert Wilson est bon, c’est un fait, les seconds rôles ont été laissé aux oubliettes comme celui de Maya Sansa. En gros ils ne servent strictement à rien, bons ou mauvais acteurs. Reste le cas Luchini. Il semble être dans son élément, et pourtant il ne m’a pas pleinement convaincu. Son personnage est difficilement crédible, et son style toujours assez artificiel ne permet pas vraiment de lui accorder une crédibilité supplémentaire. Luchini c’est une grande linéarité de jeu, et à mon sens dans un métrage un peu inerte comme celui-ci, un Luchini ce n’est pas possible ! Heureusement qu’il y a Wilson. Au final Alceste à bicyclette est un film unanimement encensé ou presque par la critique, je dirai que sans être le plus mauvais Luchini, c’est un petit film bien mineur, audacieux peut-être, mais au traitement trop timoré. 2.5.
    Ernesto D.
    Ernesto D.

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 8 critiques

    2,5
    Publiée le 16 janvier 2013
    Fan de Luchini , de Wilson et de Molière j'attendais un peu plus de cette rencontre. Le trio fonctionne bien mais surtout grace aux acteurs qui cabotinent à souhait. Il y a des moments drôles c'est vrai, mais que le scénario est mince voire transparent parfois grotesque. La deception est à la haute de l'attente. Cela reste un petit film de divertissement ou Luchini fait du Luchini ( aucune surprise ) et Wilson joue le fair-valoir mais avec beaucoup de charme.
    lili34200
    lili34200

    Suivre son activité Lire ses 3 critiques

    5,0
    Publiée le 20 janvier 2013
    excellent. beau jeu d'acteur. a voir absolument. cela nous donne envie de relire molière.
    Ethan.grelis
    Ethan.grelis

    Suivre son activité Lire sa critique

    5,0
    Publiée le 20 janvier 2013
    Très bon film. Très beaux décors et l'histoire est très originale. Nous retrouvons un monde de molière dans un monde de catastrophe.
    vbonnet63
    vbonnet63

    Suivre son activité Lire ses 2 critiques

    5,0
    Publiée le 21 janvier 2013
    Je viens de passer 1h44 de pur bonheur.Fabrice Luchini et Lambert Wilson ont un jeu qui nous happe et nous emmène jusqu'au bout de cette comédie.Enfin un bon film du cinéma français qui met en avant le jeu des acteurs de théâtre. Bravo!! A voir et à revoir!!
    PP Zoom
    PP Zoom

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 5 critiques

    4,0
    Publiée le 4 février 2013
    Dimanche 3 février séance de 18h avec mon fils V, horaire inhabituel après la défaite des coqs à Rome (Forza Poupée). Trou des Halles « complet » et quel plaisir de « Réviser ses classiques, Philippe vous me permîtes ». « Morbleu ! » Belles bagarres (au sens propre et figuré) entre deux comédiens au sommet de leur Art pour obtenir le rôle d’Alceste. Alceste, le Misanthrope dont même Jouvet (« tu nous fais chier avec TON Jouvet ! ») estimait ne pas maîtriser toute la palette du personnage. « La misanthropie apparaît quand on met sans artifice toute sa confiance en quelqu'un »………difficile d’avoir confiance en ce héros de série TV (  la soirée consacrée à regarder un épisode) qui n’est que duperie et manipulation. Horrible Morange, dont on croisa (étonnement) dans les allées du Forum à la sortie de la séance l’excellent Lambert, qui pourrait faire douter du genre humain, et qui par exemple profite de l’italienne déboussolée en n’oubliant pas par hasard son portable chez elle. Seconds rôles magnifiques ; l’italienne en-cours de divorce et l’agent immobilier (quel plaisir de retrouver Ged Marlon qui m’a rappelé l’époque des Aviateurs avec son compère Farid Chopel) sans oublier l’agent de Morange qui propose à Tanneur de l’aider à négocier son contrat. « Morbleu ! » J’ai beaucoup ri (répliques sanglantes mais aussi comique de situation) et ça fait du bien. Un grand bravo au costumier et notamment toute la panoplie de couvres chef que se soit la casquette saharienne orange du chirurgien digne de celle d’Ivan Lendl à Forest Hill, la casquette de Lucchini pour faire du vélo sans parler de l’arrivée en costume de scène à l’apéro dînatoire à St Martin de Ré. La bonne idée de jouer une semaine sur deux, Alceste et Philinte, ne verra malheureusement pas le jour et Morange, à l’occasion d’un clin d’œil sympa quoique un peu tiré par les cheveux, « fourchera » sur sa réplique. Mes excuses à Valentin (et aussi à nos voisins) …car parait-il que j’aurais trop réagi trop bruyamment au film. Yvon ‘si tu me lis’, tu as bien eu raison de t’affranchir du « qu’en dira- t-on » vésigondin pour goûter toi aussi à ce festin, il y a quelques semaines déjà. Un dur à cuire ce Monsieur Tanneur, vous plaisantez ! Morbleu
    Urbain-F
    Urbain-F

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 96 critiques

    3,5
    Publiée le 16 mars 2013
    "Alceste à bicyclette" est un véritable régal pour les amateurs de théâtre ; il doit plaire aussi aux cinéphiles, ces deux mondes étant très proches. C'est un chef-d'oeuvre d'élégance et de finesse, qui explore avec brio les rapports entre la personnalité des acteurs et celle des personnages qu'ils interprètent. Le problème d'ego des acteurs est bien traité. Les situations dramatiques et humoristiques s'enchaînent très naturellement. Que ceux qui trouvent Luchini trop bavard se rassurent, il est très bien, tout comme Lambert Wilson. Le réalisateur installe un suspense qui va crescendo jusqu'à la fin étonnante et imprévue. Malheureusement un problème m'a sérieusement agacé. Je parlais d'élégance, mais c'est avec de gros sabots que le réalisateur a glissé des scènes de publicité implicite pour la cigarette, avec des acteurs manifestement mal à l'aise avec leurs clopes ! Dans certaines situations, mettre en scène des fumeurs s'impose. Mais dans ce film ça tombe comme... une mouche dans le potage ! Les cinéphiles doivent s'indigner, il est lamentable de glisser dans les films des séquences de promotion masquée pour un produit qui gâche la vie de tant de gens. Pour cette raison je n'attribue pas à ce film les cinq étoiles qu'il aurait mérité.
    Jmartine
    Jmartine

    Suivre son activité 74 abonnés Lire ses 123 critiques

    4,5
    Publiée le 21 novembre 2013
    Télérama n'a pas aimé..moi si mais je suis Luchiniphile !!! Le duo Luchini - Wilson fonctionne à merveille dans cette jolie petite comédie où les textes de Molière sont l'occasion d'égratigner le milieu (narcissique) du cinéma. C'est une ballade souriante dans une ile de Ré désertée de sa population bobo de l'été...il en reste quand même dans le film...j'ai bien aimé les intérieurs de ces maisons de pêcheurs, blotties les unes sur les autres et qui ne voient jamais la mer ( la maison de Jospin leur ressemble beaucoup) j'ai trouvé le film jubilatoire et rafraîchissant.
    Gil C
    Gil C

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 222 critiques

    3,5
    Publiée le 17 décembre 2013
    Rien que pour cette réplique prononcée très sérieusement par Luchini, déjà classique : "une double péné à huit heures du matin, ce n'est pas évident". Non "Alceste à bicyclette", ce n'est pas uniquement un film sur le théâtre !
    'ISA
    'ISA

    Suivre son activité Lire ses 10 critiques

    1,5
    Publiée le 25 janvier 2013
    Deux grands acteurs magnifiques... qui... non, je plaisante : Ce film est une terrible daube !
    Yves G.
    Yves G.

    Suivre son activité 346 abonnés Lire ses 364 critiques

    2,5
    Publiée le 5 juin 2014
    Quand j'ai vu "Alceste à bicyclette", j'étais quasiment le plus jeune spectateur dans la salle. Le fait est suffisamment rare - et le sera de plus en plus - pour être signalé. Le million de spectateurs qui est allé voir le film de Philippe Le Guay est donc plutôt âgé, féminin et provincial. Fabrice Luchini et Lambert Wilson est un tandem qui séduit les vieilles bourgeoises de Saumur. Elles savent qu'ils prêteront leur talent à un film "sans sexe ni violence" parsemé de bons mots et agrémenté d'une ironie de bon goût. Sans surprise, "Alceste à bicyclette" satisfait soigneusement au cahier des charges : Lambert Wilson est une star de la télé qui à force de se compromettre dans des séries télévisées, court le risque de se perdre. Fabrice Luchini est lui un grand acteur classique qui vit cloîtré sur l'île de Ré au risque de s'y aigrir. Le premier propose au second de remonter sur scène et de monter le Misanthrope. Mais qui jouera Alceste ? et qui jouera Philinte ? La première moitié du film se laisse regarder sans déplaisir mais le scénario tombe vite en panne. Et ce n’est pas l’arrivée d’un personnage féminin, très librement inspiré de Célimène, qui aidera à le relancer. On sent que le réalisateur n’a pas su terminer son scenario et on peine dans le dernier quart d’heure. Un film à voir à la rigueur un dimanche soir sur Antenne 2 avec sa belle-mère et une bonne verveine.
    TiAngelique
    TiAngelique

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 178 critiques

    4,0
    Publiée le 21 janvier 2013
    Film sympa à regarder mais je m'attendais à rire plus, l'idée de scénario génial mais je trouve le film un peu léger avec 2 très bon acteurs
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top