Mon AlloCiné
    Syngué Sabour - Pierre de patience
    note moyenne
    4,2
    960 notes dont 177 critiques
    22% (39 critiques)
    49% (87 critiques)
    18% (32 critiques)
    8% (14 critiques)
    1% (2 critiques)
    2% (3 critiques)
    Votre avis sur Syngué Sabour - Pierre de patience ?

    177 critiques spectateurs

    Ragnarrok
    Ragnarrok

    Suivre son activité Lire ses 50 critiques

    5,0
    Publiée le 3 mars 2013
    Un bijou, une merveille de sensibilité, de mise en scène de la subtilité des femmes dans un pays où la domination masculine se double d'une brutalité quotidienne dans une guerre sans fin. Des mots à déguster avec délices, une vengeance de la femme que l'on reçoit avec un plaisir fou. Magnifique.
    Fabrice A.
    Fabrice A.

    Suivre son activité Lire ses 8 critiques

    4,0
    Publiée le 3 mars 2013
    « Golshiteh Farahani » actrice à la beauté naturelle éblouissante interprète avec grâce cette femme Afghane qui se retrouve seule face à son mari plongé dans le coma et qui peu à peu lui livre tous ces secrets les plus intimes. Une parole libre d’une femme dans un monde qui lui impose de se taire. Un monologue bouleversant et subversif. Une œuvre poétique. A voir absolument …
    Cinephille
    Cinephille

    Suivre son activité 67 abonnés Lire ses 403 critiques

    2,5
    Publiée le 3 mars 2013
    J'avais été totalement stupéfaite par Terre et Cendres, qui pour moi était la quintessence du cinéma. Je suis beaucoup moins emballée par Syngué Sabour. Evidemment Golshiftheh Farahni y est magnifique de beauté et de justesse. Mais le procédé narratif à base de confessions au mari devient vite lassant, l'omniprésence de l'actrice devient vite lassante. De plus, en tant que femme occidentale, ça m'est insupportable de voir les femmes traitées comme des esclaves et de pressentir pendant tout le film ce que sera le réveil du mari. En résumé, j'ai vu dans ce film la narration d'une histoire terrible, mais pas une véritable oeuvre cinématographique qui aurait pu faire émerger une forme qui dépasse le fond.
    gaby94
    gaby94

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 41 critiques

    4,5
    Publiée le 3 mars 2013
    Remarquable, tout en finesse et excellemment interprété par l'actrice principale. Très, très fortes émotions. Pas de grands effets spéciaux, et pourtant la guerre nous explose à la figure. On sursaute, on ressent la peur des habitants, la mort rôde. Et en parallèle on découvre la vie de cette femme que l'on peut imaginer similaire à celle de beaucoup d'autres Afghanes, ses peurs, ses espoirs déçus, ses rêves. Comment font-elles ces femmes courageuses pour ne pas être broyées ? obligées de vivre recluses, cachées derrières leurs voiles et leurs tchadors, réduites au silence, et néanmoins capables de stratégies de survie très audacieuses qui leur permettent d'échapper à la loi des hommes, dans cette société aux esprits rétrécis par une pratique religieuse obscurantiste. Le film alterne entre une infinie douceur ponctuée de moments de vraie tendresse et une extrême dureté. A ne pas rater.
    amour13
    amour13

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 48 critiques

    2,0
    Publiée le 2 mars 2013
    Un film pour dormir ! certes sur le fond c'est une histoire personnelle et touchante mais sur la forme malheureusement c'est d'un ennui qu'on lutte contre le sommeil.
    domido60
    domido60

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 206 critiques

    3,0
    Publiée le 2 mars 2013
    Tout est beau dans ce film, mais malgré l'évidente délicatesse et l'incroyable esthétisme à nous montrer le calvaire quotidien d'une femme de Kaboul, le film ne parvient pas à nous émouvoir, à nous captiver, ça traîne, on s'ennuie...
    Jack F
    Jack F

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 82 critiques

    4,0
    Publiée le 4 mars 2013
    Film d'amour d'une très grande intensité qui nous laisse très perplexe sur l'évolution de la condition féminine ...Allez-y sans retenue.
    willydemon
    willydemon

    Suivre son activité 41 abonnés Lire ses 1 342 critiques

    3,5
    Publiée le 2 mars 2013
    L'actrice est vraiment habitée (et magnifique) sa prestation vaut 3 étoiles à elle seule, à côté le réalisateur nous dépeint un tableau de la femme musulmane oppressée qui trouve dans cette "Pierre de patience" un moyen de se libérer de tout ses non-dits et ses secrets. Un moment forcément éprouvant, mais un film marquant par son sujet et la façon dont ce monologue raconte tout.
    Dujardin F.
    Dujardin F.

    Suivre son activité 11 abonnés Lire sa critique

    4,5
    Publiée le 1 mars 2013
    excellent film, d'une finesse dans ce monde sans avenir, j'ai adoré le réveil de cette jeune femme...
    ninilechat
    ninilechat

    Suivre son activité 51 abonnés Lire ses 334 critiques

    4,5
    Publiée le 1 mars 2013
    Quand vous sortez du film d'Atiq Rahimi, vous avez la rage. Ça se passe à Kaboul, sous les bombes. Plus précisément, sur la ligne de front entre insurgés et forces gouvernementales. Tous ont fuit: enfin, tous ceux qui le pouvaient. Mais Elle, elle ne peut pas. Elle a deux petites filles, et un mari (Hamidreza Javdan) dans le coma. Un coma lié à une balle dans la nuque, même pas un glorieux fait d'armes, non: une querelle d"honneur" (L'onore! comme le chante Falstaff, qui avait un avis malpensant sur la question). Ce que, sous d'autres cieux, on appellerait une dispute de pochetrons.... et qui, pour un ancien héros de la résistance, n'est pas brillant.... Bref, s'Il était mort, un de ses frères aurait épousé la Femme, et elle aurait été embarquée dans la fuite de la famille. Mais Il est vivant, et Elle reste à veiller son légume. Elle n'a pas d'argent, personne pour l'aider. Enfin si: une tante (Hassina Burqan), qui a déménagé mais qu'elle arrive à retrouver, et qui est.... en maison! Surprise, les Combattants de Dieu ont donc besoin, comme tout le monde, de se dégorger le poireau! Cette tante est la seule personne compatissante, qui va d'ailleurs prendre les petites filles en charge. Elle va donc passer ses journées à veiller le légume, rejoignant la nuit la sécurité du bordel. Pourquoi donc a t-elle tant d'obstination à sauver cet homme? Cela nous reste en partie mystérieux. Par sens du devoir, certainement: Allah a voulu qu'elle soit lié à lui et lui soit dévouée; par un reste d'amour, peut-être, parce qu'il n'est pas impossible qu'elle l'ait aimé, en tous cas, elle était fière, jeune fille, d'être fiancée à un héros! Et puis, parce que si il meurt, elle n'a plus rien, plus aucun statut. Femme seule, elle est condamnée à mendier pour survivre -ou devenir pute sans doute. Les voisins sont massacrés par l'un des deux camps. On signale la présence d'un insurgé dans la maison, qui reçoit des tirs de mortiers. Puis viennent les forces gouvernementales; Elle arrive à cacher son Homme, mais le Commandant veut savoir si elle est seule, et pourquoi. Sa survie, c'est de faire croire qu'elle est pute.... car ces hommes pieux répugnent à introduire le dit poireau dans un orifice déjà fréquenté: leur grand plaisir, c'est de forcer une vierge! Mais il y a un jeune soldat, aussi bègue que puceau (Massi Mrowat), lui aussi, à sa façon, une victime de la barbarie du Commandant, qui revient, avec de l'argent.... et avec qui s'établit une relation particulière, on n'ose pas parler de tendresse, tellement ce mot est déplacé dans cet univers de violence et de soumission, mais quand même. La tendresse, voila quelque chose qu'elle ignore; Il ne l'a jamais déshabillée, jamais caressée, jamais embrassée. Absent pour fait d'armes le jour de ses fiançailles, absent le jour de son mariage, quand ils se sont enfin retrouvés ensemble, Il ne l'a même pas regardée. Il l'a baisée comme un animal, et encore: quand on voit un lion mordiller la nuque de sa lionne, il y a une forme de tendresse animale dont cet Homme là est bien incapable. Elle le lave, donc elle le voit. Elle touche, le manipule, l'embrasse comme une insulte. Il est muet et immobile comme un psy: sans savoir que ça existe, elle fait sa psychanalyse. C'est sa Pierre de patience, dont sa tante lui a expliqué la légende: c'est une pierre, on lui parle, on lui dit tous ses secrets, on se décharge de ses secrets, et un jour, elle explose: et on est délivré. Bon, nous on n'a pas besoin de faire exploser nos psys pour que ça marche (à ce qu'on dit). Elle dit qu'Il ne l'a jamais fait jouir (iI ne s'est d'ailleurs jamais posé la question), et qu'elle se masturbait, et bien d'autres choses, plus scandaleuses encore, et parfois elle se rend compte de ce qu'elle dit et elle a honte, alors elle cherche le seul livre de la maison, le Coran, le serre dans ses bras pour se protéger... Golshifteh Farahani est trop belle. Sa beauté, dans ce monde opaque et désespérant a quelque chose de déplacé -mais elle permet, peut être, de soutenir une histoire insoutenable qu'elle porte avec la force qu'on lui connaît. Après Wajda, Syngue Sabour. Mais Wajda se passait dans la bourgeoisie très aisée. La malédiction d'être femme était adoucie par le confort.... Ici, c'est la condition de la femme pauvre, et même misérable -il n'y a pas d'horizon. Il n'y a rien que du malheur. Film magnifique et ravageur. A voir absolument.
    Sprung P.
    Sprung P.

    Suivre son activité 5 abonnés Lire sa critique

    5,0
    Publiée le 28 février 2013
    film sublime ! A voir absolument. L'actrice mériterait bien un oscar ....
    pacerella
    pacerella

    Suivre son activité Lire sa critique

    5,0
    Publiée le 28 février 2013
    Film bouleversant, la femme afghane crève l'écran, et cet homme qui ne bouge pas, quelle force. Allez y !
    audreyhaas
    audreyhaas

    Suivre son activité Lire ses 3 critiques

    4,5
    Publiée le 28 février 2013
    Film très fidèle au livre qui était à la fois sordide et émouvant. La femme d'un combattant blessé livre petit à petit ses pensées à son mari qui gît inconscient. Elle lui raconte sa vie difficile puisqu'elle est désormais seule dans une ville en guerre et que les moyens manquent pour tout. C'est raconté de manière fine et l'actrice le rend parfaitement. La fin m'a fait penser au "barbie c******e" des Guignols. J'ai trouvé qu'elle était super.
    ferdinand
    ferdinand

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 320 critiques

    3,5
    Publiée le 27 février 2013
    s'il n'y avait pas les cinq dernières minutes trop mélodramatiques, ce film serait parfait. L'interprète principale est fascinante à tous les pointsq de vue, et l'adaptation de ce qui semble être un monologue (? je n'ai pas lu le livre) littéraire est remarquablement réussie. Alors qu'à la lecture du sinopsis on peut craindre un huis clos un peu duraille, il nen n'est rien en réalité! C'est un très beau film.
    Guillaume Tricard
    Guillaume Tricard

    Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 19 critiques

    3,5
    Publiée le 27 février 2013
    Je n'avais pas lu le bouquin et j'ai justement hésité à le parcourir avant d'aller voir le film. Finalement, j'ai opté pour le choix de la découverte totale de l'histoire. Un peu de mal pour entrer dans le film car la mise en scène est assez lente. Au bout de 20 minutes, on rentre totalement dans l'univers du réalisateur. L'actrice est bluffante, son face à face de plus d'une heure avec la caméra est vraiment boulversant. Aborder ces thèmes de désir et de sexualité par la bouche et le visage d'une jeune afghane que l'on pense insensible et étrangère à ces choses est vraiment très touchant. En sortant, je me suis tout de suite dirigé par ma librairie et j'ai attaqué le roman !
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top