Mon AlloCiné
    Syngué Sabour - Pierre de patience
    note moyenne
    4,2
    960 notes dont 177 critiques
    22% (39 critiques)
    49% (87 critiques)
    18% (32 critiques)
    8% (14 critiques)
    1% (2 critiques)
    2% (3 critiques)
    Votre avis sur Syngué Sabour - Pierre de patience ?

    177 critiques spectateurs

    Laurence V.
    Laurence V.

    Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 2 critiques

    2,5
    Publiée le 27 février 2013
    Après la bouleversante lecture de Syngué Sabour, j'ai voulu me plonger dans l'émotion de l'image. Et là je suis mitigée. D'un côté, j'adore la tonalité des couleurs (costumes d'une étoffe remarquable, tentures des intérieurs de la tante, murs pastel écaillé de la maison de la femme), cela crée une intimité presque réconfortante. J'aime aussi les splendides extérieurs de ce bout de ville (dont on ne connaît pas le nom) filmés en hauteur, les combats de caille dans ces arènes peuplées d'hommes uniquement. Mais cette esthétique visuelle, recherchée à tout bout de champ, prend parfois trop le dessus sur le reste: la gravité de la guerre, symbolisée par une seule scène horrible (celle des voisins égorgés), la situation politique du pays, le pourquoi des conflits entre groupuscules armés. A vouloir trop peu en dire sur tout cela, on crée finalement une frustration chez le spectateur. Enfin chez moi. Ce huit-clos offre néanmoins l'occasion à une actrice fabuleusement belle d'être le porte-parole de tant de femmes. En cela, ses mots sont splendides. La façon de les dire sont d'une sensualité renversante. La caméra l'aura amoureusement filmée, dans ses moindres halètements, ses moindres détails. Elle occupe tout l'espace, cette femme. Mais si le réalisateur n'avait pas choisi une si belle actrice, le film aurait-il autant d'impact ? Sa beauté balaie tout. ....
    vidalger
    vidalger

    Suivre son activité 107 abonnés Lire ses 596 critiques

    5,0
    Publiée le 11 décembre 2014
    Ce film allie une simplicité biblique dans ses effets et une puissance du propos d'autant plus marquante qu'elle est portée par la petite voix fragile de l'héroïne, interprétée par Golshifteh Farahani. Ce film est un chef d'œuvre, tant sur l'aspect technique (belle image, montage intelligent) que sur l'histoire qu'il nous raconte, celle de la place de la femme dans un pays ravagé par une guerre interminable et écrasé par une religion et une culture aux multiples aspects obscurantistes. On ne s'ennuie jamais en accompagnant l'héroïne qui par l'effet de la parole libérée, passe progressivement de son statut de femme soumise à son émancipation finale. À noter que le cinéphile endiablé que je suis à rarement vu une salle aussi abasourdie, silencieuse et admirative, à la fin de la séance (Paris, Champs Élysées) sauf peut être, il y a quelques années déjà, après la Liste de Shindler!
    alex7584
    alex7584

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 74 critiques

    4,0
    Publiée le 26 février 2013
    Film passionnant qui nous dévoile toutes les problématiques de la société afghane, les fossés entre les traditions et la réalité. Mise en scène épurée et une actrice fabuleuse.
    Yves Mauss
    Yves Mauss

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 65 critiques

    4,5
    Publiée le 26 février 2013
    excellent. très bon film , très fin. Excellente interprétation de tous les acteurs. A voir. Je regrette que le titre risque de lui faire perdre des spectateurs
    selenie
    selenie

    Suivre son activité 460 abonnés Lire ses 3 533 critiques

    4,0
    Publiée le 26 février 2013
    Atiq Rahimi adapte son propre roman, Prix Goncourt 2008 avec en tête d'affiche la magnifique Golshifteh Farahani (actrice iranienne en exil en France). Le titre vient d'une légende perse, la pierre de patience étant le moyen de pouvoir raconter tous nos secrets les plus intimes. Dans cette histoire la pierre de patience est l'époux, dans le coma suite à une bagarre stupide. Dans uen société afghane où la femme n'est qu'un objet presque sans âme l'épouse se retrouve dans une situation où elle peut enfin dire tout ce qu'elle a sur le coeur sans que son mari puisse réagir. la grande partie du film se déroule en huis clos, au sein d'une chambre où elle continue à soigner son mari tout en lui parlant. La jeune femme lui confie donc ses états d'âme, ses souvenirs de jeune épouse, petit à petit les confidences se font à la fois plus touchantes et à la fois plus intimes. On entre doucement dans ce qui est tabou, la sexualité et l'amour prend de plus en plus de place, dévoilant ainsi autant les désirs que les frustrations d'une femme, et par elle, de toutes les femmes afghanes. Evidemment on ne peut que saluer une oeuvre aussi audacieuse que féministe. Néanmoins le parti pris du monologue (du vagin ?!) peut paraitre rébarbatif. Les secrets toujours plus profonds tracent également une ligne droite dont on devine très vite la destinée. Les secrets restent au final trop focalisés sur la seule sexualité, la guerre reste secondaire bien qu'omniprésente, les deux fillettes n'ouvrent aucun angle de vision... Mais la vraie déception reste la fin. Le dernier plan est très beau mais l'épilogue prouve surtout que le réalisateur n'assume pas entièrement son film ; une conclusion réelle aurait dû clore une histoire si singulière. Cependant, la puissance d'interprétation de Golshifteh Farahani, le sujet féministe mais universelle, la très belle photographie, la sensualité sous-jacente font que ce film mérite qu'on s'y attarde.
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 26 février 2013
    Habité comme jamais par son interprète principale, ce monologue courageux d'une femme afghane qui veille sur son mari blessé est plus que jamais d'actualité. Telle une lointaine cousine des personnages qui hantent les films de Nadine spoiler: "Caramel - Et maintenant on va où ?" Labaki, l'héroïne se relève et affronte, non sans une réelle crainte, le sort injuste réservé à la condition féminine et l'interprétation absurde et abrutie de la religion. On peut reprocher une approche et un traitement trop conceptuel du sujet, mais quoiqu'il en soit, c'est fort, c'est sensible, traité avec maturité et c'est à voir ne serait-ce que l'extraordinaire composition de son actrice. Un film beau et émouvant.
    clamarch
    clamarch

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 36 critiques

    4,5
    Publiée le 25 février 2013
    film magnifique, lent monologue sur l'intelligence des femmes dans ces pays où on les méprise, déconsidère voire hait. Leur faculté inouie de surmonter tout ça, pour survivre. Et cette interprète splendide. Quel beau moment, la musique est belle aussi.
    poet75
    poet75

    Suivre son activité 185 abonnés Lire ses 148 critiques

    3,0
    Publiée le 25 février 2013
    Dans une petite ville des montagnes afghanes en proie à la guerre, aux bombardements, une jeune femme veille sur son mari blessé et inconscient. Elle en profite pour lui confier tout ce qu'elle a sur le coeur. Dans le même temps, un soldat de passage la force à l'amour et, d'une certaine façon, la révèle à elle-même. Elle fait preuve de plus en plus d'audace, en paroles et en actes. Beau récit, hymne à la femme, ce récit souffre peut-être un peu d'être l'adaptation d'un roman. Même si c'est l'auteur lui-même qui passe à la réalisation, il reste un côté un peu livresque qui, parfois, fatigue. Trop de soliloques, sans doute passionnants à lire dans un roman, mais qui conviennent moins bien au cinéma. Reste cependant la force de ce récit et un superbe portrait de femme.
    djjb001
    djjb001

    Suivre son activité Lire ses 13 critiques

    4,5
    Publiée le 25 février 2013
    J'ai adoré ce film. Je viens de le voir à une séance du matin dans une salle confortable, contrastant avec ce froid terrible de l'extérieur, et j'en suis encore ravi. Beaucoup d'émotions, la ravissante actrice (dont je n'ai pas retenu le nom), la surprise du scénario et du texte (je ne savais pas qu'il y avait un Goncourt là-derrière, c'est mes co-commentateurs qui me l'apprennent, et je l'ai donc vu sans préjugé). Je ne me suis pas ennuyé un instant, j'ai même regretté que cela se termine. Un certain suspense est entretenu tout du long, ne serait-ce qu'à travers la partition musicale, habile et discrète. Bien sûr, c'est très intimiste, cela pourrait être du théâtre filmé - mais il y a des scènes très couleur locale (difficile de dire si c'est authentique ou non, je n'ai jamais mis les pieds en Afgh - et il semble d'ailleurs que le tournage ait eu lieu au Maroc, d'après le générique ?). Je recommande chaudement. Très intéressant et stimulant par rapport à la lutte des femmes pour leur libération - qui, je l'espère, ne fait que commencer. .
    pierre72
    pierre72

    Suivre son activité 93 abonnés Lire ses 164 critiques

    3,5
    Publiée le 25 février 2013
    Adapter au cinéma le Goncourt 2008 était une gageure. Pas tout à fait cinématographique, le monologue de cette femme au chevet de son mari dans le coma qui passe son temps à lui éponger le front ou lui glisser un tuyau d'eau sucrée dans la bouche! L'adaptation faite par l'auteur et Jean Claude Carrière a permis d'aérer l'action avec flash-backs sur le passé de la jeune femme ou en la baladant dans un Kaboul en ruine. Cependant, je n'ai pas été totalement convaincu par cette mise en images. L'histoire est toujours aussi forte mais peut être un peu conventionnelle. Le sort des femmes musulmanes est très souvent abordé en ce moment au cinéma et le film en pâtit un peu. Mais ici, il manque un vrai regard de cinéaste pour sublimer le propos. Aérer le film est un bon moyen de nous faire ressentir la vie oppressante de cette femme, considérée juste comme un bout de viande. Mais cela n'apporte guère plus au film. Ce sont les moment de face à face avec le mari que l'on attend. Et même si l'on en terrain trop connu, et même si la fin est banalement romanesque (mais pourquoi dans les histoires de femmes musulmanes, les maris sont si souvent stériles, une épidémie ?), j'ai aimé ces moments calmes et forts, très esthétiquement filmés. Ils sont portés par une sublime comédienne Golshifteh Farahani qui illumine l'écran par sa beauté, son talent, sa grâce. Vibrante d'émotion, de haine, de dévouement, d'hésitations, elle porte le film sur ses épaules et arrive à faire passer une vraie émotion ( sauf peut être dans la scène ratée où l'héroïne ne retrouve plus son Coran). La fin sur le blog
    axelstefor
    axelstefor

    Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 117 critiques

    3,5
    Publiée le 16 avril 2013
    Oh que c'est joli ce conte au milieu de la guerre. ça pourrait se dérouler partout et c'est la force et la faiblesse du film, un peu irréel. Reste de jolis visages, une grande pudeur. Une œuvre à la fois très photographique dans ses portraits et très littéraire dans son écriture. Manque peut-être un encrage plus puissant dans la réalité?
    Danielle B.
    Danielle B.

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 10 critiques

    4,0
    Publiée le 25 février 2013
    ou comment faire un film beau et intense avec peu de moyens... rien n'aurait été possible sans l'actrice, Golshifteh Farahani, magnifique
    Etienne G.
    Etienne G.

    Suivre son activité Lire ses 41 critiques

    0,5
    Publiée le 24 février 2013
    Il est évident que le livre semblait difficile à adapter au cinéma: des monologues, ce n'est pas cinégénique du tout. Et ce qu'on pouvait craindre avant est confirmé par la vue de ce film à la fois très lourd, très artificiel et bien long. On comprend bien que cette femme, c'est le rêve de l'émancipation de la femme afghane, mais ne pouvait-on pas faire autrement dans un film ??? Et je suis désolé de constater que Golshifteh Farahani est une nouvelle fois très mauvaise, avec ses airs de chien battu et notamment dans la dernière scène, à la limite du grotesque. A la sortie de la séance, j'ai dit avec l'espoir qui me tient toujours, même après un mauvais film:"le week end prochain, Etats Unis, les films américains!"
    macou66
    macou66

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 57 critiques

    5,0
    Publiée le 24 février 2013
    Attention chef d'œuvre! Et je pèse mes mots. Un sujet très original servi par un scénario malin et un interprétation sans faille. Les sujets sont graves mais jamais le film bascule dans le patos ou la facilité... À voir absolument.
    oliv et flo
    oliv et flo

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 4 critiques

    4,5
    Publiée le 24 février 2013
    Quel beau film interprété magistralement par l'actrice iranienne Golshifteh Farahani. C'est un film très esthétique mais aussi très dur sur le vision de la femme dans le monde musulman.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top