Mon AlloCiné
    Holy Smoke
    note moyenne
    3,1
    256 notes dont 25 critiques
    8% (2 critiques)
    20% (5 critiques)
    28% (7 critiques)
    24% (6 critiques)
    16% (4 critiques)
    4% (1 critique)
    Votre avis sur Holy Smoke ?

    25 critiques spectateurs

    Estonius
    Estonius

    Suivre son activité 221 abonnés Lire ses 1 025 critiques

    5,0
    Un film où tout le monde manipule tout le monde et où le démanipulateur se fait manipuler à son tour et ainsi de suite. Et pendant que nos deux héros se déchireront au non d'un prétendu sens de la vie, les bouffons s'agiteront autour d'eux les renvoyant dans l'inutilité de leur conflit.  Ça donne le tourbillon avec une efficacité redoutable, et c'est sans concession, on est loin des clichés d'Hollywood et qu'est-ce que ça fait du bien, parfois ! Kate Winslet et Harvey Keitel se donnent à fond (c'est rien de le dire) dans cette tragi-comédie dans laquelle les surprises abondent. Quant à la conclusion, est-ce vraiment un happy-end ou l'affirmation que la réponse à la quête du sens de la vie n'est que la banalité de nos destins ?
    vinetodelveccio
    vinetodelveccio

    Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 596 critiques

    4,0
    Un film sans concession, fascinant et audacieux, qui dérange mais manque d'unité. Jane Campion laisse ici de côté sa délicatesse et tire à boulet rouge sur la famille moyenne australienne en dénonçant la bêtise et l'inculture face à la spiritualité et à ses dérives. Le propos est acide et outrancier et on frôle parfois la caricature pour basculer deux plans plus tard vers une émotion forte et qui touche au cœur. On est donc balloté d'un face à face passionnant entre deux personnages sens dessus dessous vers un portrait familial un peu moins intéressant dans une sorte de montagne russe de l'émotion qui laisse le spectateur totalement abasourdi. Malgré tout, la virtuosité de la réalisatrice est bien là et on se laisse glisser avec délice dans le duel extrêmement violent entre Kate Winslet et Harvey Kettel. Ces deux là donnent tout et délivrent une prestation d'acteurs totalement époustouflante. Le film est un peu foutraque et manque donc d'unité, mais c'est tellement audacieux et méchant, qu'on en redemande.
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 1468 abonnés Lire ses 8 622 critiques

    3,5
    Pas sûr que ce film emporte totalement l'adhèsion mais "Holy Smoke" est une expèrience ètonnante et intense à plus d'un titre! La rèalisatrice nèo-zèlandaise Jane Campion poursuit son exploration de personnages fèminins en marge et signe une oeuvre disjonctèe et hallucinante! Tombèe sous la coupe d'un gourou en Inde, Kate Winslet est confièe à Harvey Keitel, spècialiste de la "dèprogrammation spirituelle". Mais très vite le dèsenvoûteur va être envoûtè! Leur affrontement en huis clos dans le bush australien bascule rapidement dans le sadomasochisme quand Keitel succombe aux charmes de la belle! Ce qui est fascinant chez le personnage de Ruth Barron, c'est sa force exceptionnelle que Kate Winslet arrive à retranscrire sur la pellicule en allant jusqu'au bout d'elle-même! il suffit de la voir nue en plein dèsert, en se pissant dessus face à Keitel, pour se rendre compte de la difficultè à interprèter un tel personnage! Techniquement bien fait avec une magnifique photo d’or et de feu , c'est un voyage fièvreux dont il est difficile d'en sortir totalement indemne! Winslet trouve là son plus beau rôle...
    labellejardinière
    labellejardinière

    Suivre son activité 43 abonnés Lire ses 55 critiques

    1,5
    Partie trouver l'épanouissement spirituel dans un ashram, Ruth (Kate Winslet) est rapatriée par ruse chez elle, en Australie. Sa famille, qui craint le pire, fait appel à P.J Waters (Harvey Keitel), un "déconditionneur" américain pour victimes de dérives sectaires. Il commence à appliquer, apparemment avec succès, sa routine, dans une maison isolée du bush. Jusqu'à ce que la "désenvoûtée" retourne la situation à son profit. Au pays de "Priscilla" et dans le désert, petits jeux sexuels, entre "La Femme et le Pantin" et "Le dernier Tango", sur l'inspiration générale. C'est plutôt très foutraque, peu maîtrisé et résolument incohérent - en dépit d'un "épilogue" épistolaire, en forme explicative. En fait de "fumée", on est entre "fumeux" et "fumisterie" ! Ni émouvant, ni passionnant. Restent les performances des deux acteurs précités, qui font le spectacle, en donnant beaucoup de leurs personnes.
    velocio
    velocio

    Suivre son activité 336 abonnés Lire ses 1 159 critiques

    2,0
    C'est souvent comme ça avec Jane Campion : des scènes sans intérêt ou même carrément ratées viennent gâcher le plaisir qu'on peut ressentir à d'autres scènes, totalement réussies.
    Pourquoipas2
    Pourquoipas2

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 106 critiques

    3,5
    Un des meilleurs films de Jane Campion. C'est bien filmé (comme toujours chez Campion), scénario intéressant et très bons duo d'acteurs.
    Sugarwater
    Sugarwater

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 16 critiques

    4,0
    Je ne sais pas si le nombre d'étoiles veut dire quelque chose pour ce film qui est inclassable. ça m'a chamboulé. Kate Winslet y est divine. Le décor, la musique, le scénario... tout m'a surpris. Beaucoup de psychologie, des personnages inoubliables. Un film qui aurait du faire plus parler de lui!
    Fridarita
    Fridarita

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 17 critiques

    5,0
    En voilà une surprise! Un très bon Campion envoutant à souhait et dans lequel on perd vite pied - un peu comme les personnages. Un brin barré et psyché comme j'aime. Kate Winslet est particulièrement insaisissable dans ce méli mélo aux couleurs chaleureuses de l'Inde et de l'Australie. Savoureux, drôle et pourtant si triste...
    caro18
    caro18

    Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 2 022 critiques

    2,0
    La première moitié du film est interessante mais la deuxième trop ennuyeuse.
    Marc G
    Marc G

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 88 critiques

    3,5
    Je crois bien que c'est le film ou Kate Winslet est la plus désirable...bien que n'ayant vu que la moitié de sa filmo...elle est encore bien jeune à l'époque (23 ans) donc ça aide... Comme d'hab ou presque Harvey Keitel est assez bestial dans son rôle de vrai mâle qui à déjà avaler des millier de kilomètres à la pèle... La scène ou il se retrouve avec la soeur de Winslet dans la nuit à coté du 4/4 est un des sommet du film...c'est assez grotesque neuneu et irrévérencieux mais ça marche... C'est un film très pop et new age... pas toujours réussi mais qui à pour lui d'être assez original... et les scènes entre Winslet et Keitel sont fortes... le film s'égare sur la fin...mais ce n'est pas une critique... ils ont paumé la boussole et on n'a aucune idée de comment ça va finir...cette incertitude je trouve que c'est un plus... je regrette toutefois la toute dernière scène du film en conclusion... j'aurais souhaité que le film se termine avec les 2 acteurs à l'arrière de la Jeep roulant sur la route au loin... la scène etait parfaite...pourquoi vouloir tout expliqué absolument ? ...parfois un peu de mystere c'est mieux... reste à savoir si le film de Jane Campion est bien un director's cut parce qu'avec ces barbares de frères Weinstein à la production ...rien n'est moins sûr... En conclusion ce film fait la bonne paire avec le bien connu La Plage de Danny Boyle (avec Di Caprio) ...2 films très pop avec un coté hippie/new age dans les 2 cas... pas des grandes oeuvres certes... mais 2 bon moments pour une thématique et des lieux fort dépaysant... les 2 films sont sortis la même année.
    Novelenn Louise
    Novelenn Louise

    Suivre son activité Lire ses 8 critiques

    2,0
    Ruth est une jeune Australienne. Après un voyage en Inde, elle est bouleversée par un gourou. Sa famille est inquiète et propose à un Américain de la ramener à une pensée plus occidentale. Un film OVNI dans ce que je connais de la réalisatrice. Elle évoque la spiritualité sans donner de jugements pour l’hindouisme ou les religions occidentales. , l’Américain chargé de la désenvoutement, est pris au piège de la passion qu’il ressent pour Ruth. Au final, celui qui manipule se fait manipuler. Il m’a déstabilisé, c’est un film étrange, je ne reconnaissais pas la touche Campion. Je n’ai pas réussi à accrocher.
    Jeanne-Axelle
    Jeanne-Axelle

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 98 critiques

    2,5
    Ce film m'avait fait forte impression quand je l'avais vu en 1999. Mais en le revoyant 16 ans après sa sortie, je l'ai trouve moins "percutant". Il reste tout de même un film très intéressant sur les gourous et la lutte pour les anciens adeptes.
    weihnachtsmann
    weihnachtsmann

    Suivre son activité 74 abonnés Lire ses 189 critiques

    3,0
    Franchement cette séance de désenvoûtement se résume à la rencontre d'une jeune fille paumée et d'un mec de 40 ans qui pourrait être son père et qui sous prétexte de la protéger devient amoureux d'elle. L'histoire est on ne peut plus simple. Le tout dans un environnement plutôt agréable avec de beaux paysages australiens. Les scènes en tête à tête sont magnifiques et émouvantes surtout dans la deuxième partie mais le reste créée un déséquilibre navrant qui nuit véritablement à l'ensemble alors que plus on approche de la fin plus le film devient véritablement séduisant et beau. Peut être que le feu sacré a fini par s'allumer.......
    m-claudine1
    m-claudine1

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 49 critiques

    1,0
    Avec deux très bons acteurs et un très bon sujet, un film qui avait du potentiel. Hélas, tout ceci est gâché après 3/4 d'heure de film où le sujet du déconditionnement est expédié en une demi heure à peine, reste alors à meubler 1 h de film et là on tombe dans le grotesque et le vulgaire de scènes totalement inutiles et ineptes. Dites-moi quand même quelle mère serait assez dingue pour laisser sa fille déboussolée s'enfermer 3 jours avec un inconnu dans une cabane du bush australien ?!! Et comment un mec qui a effectué plus d'une centaine de déconditionnements se fait démolir et humilier en un clin d'oeil par une gamine, même si elle est belle comme Kate W?!! La fin du film me laisse une sensation d'écoeurement
    gwyneth
    gwyneth

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 52 critiques

    4,0
    Kate Winslet porte sur ses belles épaules ce beau film de Jane Campion. Une étude de moeurs d'une grande intelligence avec des moments magnifiques...
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top