Players
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • DVD, VOD
  • Musique
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   2,6 pour 1 995 notes dont 251 critiques  | 
  • 3 critiques     1%
  • 21 critiques     8%
  • 80 critiques     32%
  • 102 critiques     41%
  • 39 critiques     16%
  • 6 critiques     2%

251 critiques spectateurs

Trier par 
Critiques les plus utiles
  • Les plus récentes
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
Raphael L.

44 abonnés | Lire ses 36 critiques |

   3.5 - Bien

Après m'avoir régalé avec son intrigue axé sur la justice dans "La Defense Lincoln", c'est dans le monde de la finance et plus particulièrement du business du jeu en ligne que Brad Furman a mis en scène Ben Affleck et Justin Timberlake dans "Players". Il faut le savoir, Brad Furman adore les thriller à double fonds et force est de constaté que ça lui réussi plutôt bien. Richie First (Justin Timberlake), un jeune étudiant en finance n'est plus en mesure d'assurer ses frais universitaire. Rien de tel que le jeu en ligne, qu'il connait à la perfection, afin d'assurer son avenir. Victime d'un système opaque il va chercher à tirer son épingle du jeu. Mais ce qui devait être un épisode devient rapidement la source d'un confort financier inespéré. Mais à quel prix... Ce film qui au premier abord pourrait sembler bien "gentil", disperse de nombreuses critiques à l'égard de ces nouveaux filons qui mêlent web et gouvernements corrompus. Brad Furman évoque le jeu au sens large, en présentant la vie comme un jeu où les choix sont des paris qui peuvent vous hisser au sommet ou vous faire tout perdre... Intéressante, la mise en scène présente le jeu en ligne sous plusieurs facettes et notamment celle de la maladie à travers le père de Richie. Cette activité génère 30 milliards de dollars de revenus par ans et beaucoup de ces sites sont basés au Costa Rica. La masse d'argent déversé dans l'économie du pays pourrait être un atout mais seuls quelques-uns en profitent contribuant à développer la drogue, la violence, la prostitution et la corruption. Brad Furman dessine également une certaine critique de la nature humaine qui tend à faire de l'Homme un éternel insatisfait. Yvan Block est un richissime patron incarné par Ben Affleck. A la tête d'un des plus grands sites de jeu en ligne, il a tout mais ne peux s'offrir ce que l'argent n'achète pas. Sans pour autant être extraordinaire, j'ai aimé le casting et la bande son de "Players". Le film est assez court (1h32), dommage car j'aurai adoré une intrigue un petit peu mieux ficelé. (Cela dit je préfère une bonne 1h32 à 2h médiocre). Même s'il est un ton en dessous "La défense Lincoln", "Players" conserve le style propre à Brad Furman dans ce nouveau thriller réussi et critique à l'égard d'un univers populaire et à la fois méconnu.

http://www.popcornteaser.fr/

Galaise77

0 abonné | Lire ses 45 critiques |

   2 - Pas terrible

« Players » n’est pas un mauvais film, c’est juste un film oubliable ! C’est indéniablement le seul constat que l’on puisse faire de cette nouvelle production américaine. Le scénario ne va jamais assez loin et se lit comme une ligne interminablement banale. Durant 1h32, ce long métrage s’étire inlassablement sans jamais réellement démarrer. Les scénaristes Brian Koppelman (Premium Rush) et David Levein (Ocean’s 13) ouvrent une multitude de pistes qu’ils n’explorent jamais, comme le personnage féminin largement sous exploité, ou encore d’autres intervenants secondaires qui restent beaucoup trop dans l’ombre pour être cohérent dans son ensemble. Le spectateur suit cette intrigue d’une banalité affligeante et ne parvient jamais à totalement s’y intéresser. De la même manière les deux acteurs principaux sont mal dirigés et mal utilisés, certaines scènes notamment montrent un certain malaise chez Justin Timberlake (The Social Network), comme l’arrivée à l’hôtel au Costa Rica, où un plein serré, laisse apparaitre le manque d’assurance du comédien. Le problème c’est que le duo Timberlake et Ben Affleck (Argo) ne fonctionne pas ! Le deuxième ne fait décidemment pas d’étincelle lorsqu’il n’est à la direction du film, bien loin de là. Pas assez nuancé dans son jeu, pas assez fou pour donner un réel intérêt à son personnage, surtout lorsqu’il s’agit d’un escroc de grande envergure qui n’hésite pas à faire preuve de violence pour obtenir ce qu’il veut. Ben Affleck n’est pas Al Pacino (Le Parrain) et encore moins Gary Oldman (Léon). Pour finir, on parlera évidemment de la mise en scène très maladroite de Brad Furman (La défense Lincoln) qui signe là une œuvre dénuée de tout relief. Le film s’étire sur une longueur d’une heure et demie, mais son manque de dynamisme est tel que le spectateur ne peut s’empêcher de regarder sa montre. De la même manière, « Players » est un film dont le sujet tourne autour des jeux sans jamais réellement impliquer le spectateur dans les mécanismes du poker par exemple. Ainsi la partie de poker en ligne à laquelle le héros va jouer et qui va déterminer son destin est mise en scène maladroitement à un tel point que l’attention du spectateur n’est jamais capté par le jeu mais plutôt par ce qui se passe autour. Pour finir sur une dernière phrase, si « Players » n’est pas un bon film, il est assurément un honnête téléfilm !

http://www.dvdcritiques.com/Cinema/1579


Truman.

73 abonnés | Lire ses 1343 critiques |

   2 - Pas terrible

Players c'est exactement le genre de film digne d'un téléfilm qui passe un dimanche après midi sur TF1 mais qui grâce a son casting et un gros budget ( trente millions de dollars ) sort dans les salles obscurs . S'il n'y avait pas Justin Timberlake et Ben Affleck ce film serait il sorti au cinéma ? J'en doute fortement et comme de nombreux films similaire il serait sorti directement en vidéo . On se retrouve avec une idée de départ pas trop mauvais quoi que menée de façon très débile mais qu'importe . Le traitement scénaristique va malheureusement se gaufrer lourdement . On sombre peu a peu dans une banalité fade et sans saveur, digne d'un téléfilm sans idée qui reprend des bases vu mille fois . Sans surprise on regarde cette histoire qui aurait pu se résumer dans un épisode de 40 minutes d'une quelconque série télé . Les acteurs qui font leurs jobs sont corrects mais les personnages font pencher la balancer et ça vire rapidement au ridicule . Par exemple avec les personnages de flics "trop badass t'as vu ?" surexcité qui ne pense qu'a jouer aux durs . Je pense que Martin Scorsese devrait offrir au réalisateur de ce Players le dvd de son film "Casino" pour le remettre en place, un pauvre film banal et creux qui ne sort pas du lot, aussi ennuyeux que fade, a éviter .

tony-76

98 abonnés | Lire ses 657 critiques |

   3 - Pas mal

C'est honnête. Avec son casting très intéressant Players nous donne envie d'aller voir le film et montre qu'il mise sur ses acteurs avant tout et malheureusement on le sent car niveau scénario, on voit de suite que le film est assez proche de Las Vegas 21. Mais c'est pas pour autant qu'il fallait faire un thriller si prévisible. Quand je dis prévisible c'est à dire comment l'histoire va se passer, certes le lieu, le magnifique pays du Costa Rica apporte de beaux paysages et une belle ambiance. Niveau rythme, le film étant assez court, on a droit à très peu de temps morts et on ne s’ennuie pas. Mais Players est à voir avant tout pour ses acteurs, Justin Timberlake est comme d'habitude convaincant, il s'améliore en tant qu'acteur et Ben Affleck arrive à bien endosser le rôle du manipulateur. Puis Gemma Arterton est tout simplement sublime !! Au final, Players réussit à nous divertir mais sans réussir à apporter de la nouveauté mais bon on ne regrette pas d'avoir payer sa place de ciné pour passer un bon moment.

mr. edward

88 abonnés | Lire ses 497 critiques |

   3 - Pas mal

Bien qu'assassiné par la critique, ainsi que par le public, je décidais tout de même d'aller voir Players, film qui avait attisé ma curiosité en cette fin d'année 2013, quitte à le défendre bec et ongle après la projection. Je ne mettrais pas mon plan à exécution mais je ne tirerais pas sur une ambulance en feu, au contraire je préfère venir avec mon petit extincteur. Car oui, Players est loin d'être bon mais ce n'est pas non plus le navet auquel je m'attendais. Quoi qu'il en soit, j'ai conscience que j'ai mis du temps à écrire cette critique, bien que je n'ai pas grand chose à dire sur le film. C'est d'ailleurs assez frustrant, car il y a de bonnes qualités mais mal exploités. Le problème de Players est qu'il est comme un train qui passerait devant nous : c'est sympa à voir, mais une fois disparu, on ne s'y éternise pas et on retourne vaquer à nos occupations. Il manque, malheureusement, de saveur et pourtant il y avait de quoi faire un bon film. Foncièrement, on ne passe pas un mauvais moment devant, mais tout s'enchaine trop rapidement. Brad Furman ne prend pas la peine de poser son récit, d'exposer clairement les éléments de celui-ci et de bien les exploiter. A aller trop vite, le réalisateur ne peut que perdre l'attention du spectateur et donc faire en sorte qu'il ne se sente pas concerné par ce qui se passe devant ses yeux. Ce sentiment d'empressement est accentué par le scénario et par la réalisation. La mise en scène est correct et très classique mais légèrement gâchée par un montage qui veut aller plus vite que la musique. Les conséquences étant que parmi les enjeux présentés, certains sont pulvérisés sur place ou très mal exploités. Le film dure 1h30 et l'on voit clairement que rajouter 30 min (voire un peu plus) n'aurait pas été un luxe, au contraire, vu le déroulement de l'histoire, l'intrigue se devait d'être posée et donc le réalisateur d'éviter que les évènements n'aillent à la vitesse de l'éclaire. La faute aussi à un scénario loin d'être bon. Qu'il soit classique n'est pas dérangeant, mais il est trop prévisible et manque de "surprises". Comme évoqué précédemment, certains éléments sont mal exploités et d'autres mal expliqués, voire pas du tout. L'exemple étant avec l'un des sujets du film : les jeux de poker en ligne. Celui-ci étant résumé en une scène. La question étant : est-ce suffisant ? La scène est bonne (faisant penser au film The Social Network) mais pas très explicative, il aurait donc été intéressant de fouiller un peu plus le sujet (à mon humble avis). Il y a aussi un problème dans le traitement des personnages, celui-ci étant très sommaire et donc pas assez fouillé. Certains personnages sont très mal écrits. Il en va de même avec les relations entre les différents protagonistes, exemple avec Ivan (Ben Affleck) et Rebecca (Gemma Arterton), ou même Richie (Justin Timberlake) et son père. Tout cela fait que le scénario manque de profondeur. Au niveau de l'interprétation, les acteurs et actrices font ce qu'ils peuvent pour sauver le film. Ben Affleck tire son épingle du jeu et est crédible dans un rôle de "méchant" (première fois pour lui). Justin Timberlake est loin d'être bon, et pourtant il a prouvé qu'il pouvait être un bon acteur (The Social Network, Time Out). Gemma Arterton, quand à elle, n'a pas un rôle à la hauteur de son talent, mais prouve qu'elle a beaucoup de charme. Pour conclure, Players est une déception bien n'étant pas un mauvais film. Il se laisse regarder et l'on peut passer un bon moment devant. Simplement, il y avait matière à faire beaucoup mieux, la faute à un scénario loin d'être à la hauteur et à une réalisation qui ne prend pas la peine de poser les éléments du récit.

http://the-temple-of-whiskers.over-blog.com/201...

Jean-Louis S.

29 abonnés | Lire ses 4 critiques |

   4 - Très bien

Depuis 1998, je suis fan de Ben Affleck et vais voir tous ses films en salles. sortie en France en catimini ce mercredi de ce petit thriller de poker qui sort à peu près en même temps aux USA. Le film n’ayant pas été projeté à la presse en France, très peu de mention de sa sortie dans les médias ! pas de critique dans TELERAMA par exemple... heureusement que ce mercredi il y a des grandes pages de pub avec l’affiche dans les journaux gratuits à Lyon, sinon…. Après l’évènement ARGO l’année dernière, je ne comprends pas ce qu’a été faire Affleck dans ce petit thriller de série B banal, tourné à Puerto Rico, qui se laisse suivre mais qui est bien mineur niveau réalisation. La fin est surprenante et réussie. Comme je ne connais rien au poker, je n’ai pas tout compris au film, il y a quand même DiCaprio dans les producteurs du film dont on lit le nom à la fin ! 6 / 10

fandecaoch

173 abonnés | Lire ses 1586 critiques |

   4 - Très bien

Players : C’est le genre de film que quand on le regarde, on passe un bon moment mais c’est vite oublié aussi. Le film a rien de spécial et d’original mais ce n’est pas un mauvais film, loin de la. Car, cette histoire d’argent et d’arnaque dans un milieu ou il y a pas d’amitié et de loyauté. Et bien, cette histoire est sympathique et bien rythmé. Je ne me suis pas ennuyé une seule seconde. Grâce a un scénario bien construit avec pas mal humour bien potache mais rien d’exceptionnel car les dialogues sont pas géniaux. Tout comme le manque d’originalité, à la fin, il y a pas plus banale : Spoiler : héros gagne et le méchant, bah il sait fait berner (mais pas de façon mémorable). Sinon, la photographie du film, pas grandiose. Et la réalisation non plus, ils font bien leur taf car la mise en scène est quand même propre et efficace (bien en adéquation avec le rythme) mais rien de plus. Sinon, on a le droit a un bon casting : Justin Timberlake, Ben Affleck (le prochain Batman ^^), Gemma Arterton… Et ils tous potables et convaincants mais ce n’est pas un film où les rôles sont mémorables, où les acteurs se tuent à la tache. Donc voila, un film sympathique et distrayant, on passe un bon petit moment mais c’est tout.

Emile Strogonoff

1 abonné | Lire ses 65 critiques |

   2 - Pas terrible

Rien de bien consistant ici si ce n'est une forte envie de décarrer avant la fin du film. Une démonstration de testostérone inutile et lourdingue dont le seul but est de faire cracher au bassinet le spectateur décérébré.

http://www.allo-cinoche.Com

Caine78

408 abonnés | Lire ses 5483 critiques |

   1 - Très mauvais

Je n'en attendais pas monts et merveilles, mais le fait que le réalisateur soit celui de « La Défense Lincoln » m'avait laissé entrevoir un petit espoir. D'ailleurs, loin d'être transcendant, « Players » sait plutôt nous mettre dans le sens du poil. La forme a beau être assez racoleuse, le résultat est dynamique et le scénario se tient plutôt bien. Mais petit à petit, lentement mais sûrement, nous finissons par tomber dans une banalité totale où l'on finit par se foutre complètement de ce qui peut arriver aux uns et aux autres, la superficialité et la facilité devenant alors les maîtres mots de l'entreprise. Que ce soit les premiers ou les seconds rôles, l'impression de déjà vu est de plus en plus oppressante, sans parler d'un récit devenu ultra-prévisible, bien que tout le monde ait l'air de se croire dans « Usual Suspects ». Au milieu de ces situations et combines éculées, Justin Timberlake fait moyennement le boulot, Gemma Arterton est belle mais loin de sa forme optimale, et seul Ben Affleck, sans être exceptionnel, s'en tire honorablement dans un rôle pourtant assez peu subtil. Pas catastrophique donc, même vaguement intrigant au départ, mais beaucoup trop superficiel et insignifiant pour convaincre sur la durée.

AMANO JAKU

74 abonnés | Lire ses 480 critiques |

   3.5 - Bien

Ah j’attendais beaucoup du nouveau film de Brad Furman tant "La Défense Lincoln" m’avait plu, malheureusement "Players" n’est pas du même acabit. Partant pourtant sur une base originale et attirante (l’explosion du poker en ligne et la vague de jeu compulsif qu’il a entraîné), le film ne va jamais au bout de cette base, l’oubliant même jusqu’à devenir un simple film où un type se rend compte que son patron n’est pas si cool et qu’il est pris en sandwich entre ce dernier et les fédéraux. Je ne vous cache pas que dans le genre, on a déjà vu mieux en plus (ne serait-ce que dans les nombreux films d’infiltration de milieux criminels ou encore "La Firme" avec Tom Cruise). Alors je ne dis pas que le film est mauvais, il est même plutôt bien réalisé (on profite bien d’ailleurs de jolies images du Costa-Rica…enfin de Porto-Rico puisque c’est là que le film a été réalisé) et se regarde sans problème. C’est juste que cela aurait pu être mieux. Je n’ai rien à redire sur Justin Timberlake qui est, définitivement, meilleur acteur que chanteur ; par contre, même si je l’aime bien, Ben Affleck n’est pas convaincant en méchant. Est-ce le fait qu’il ait une bouille trop sympathique ou qu’il sourit trop, mais on a du mal à se dire qu’il est là pour faire son Tony Montana. Dommage…je suis pourtant certain qu’en se rasant les cheveux, Ben pourrait faire un sublime psychopathe !! Un bravo pour Louis Lombardi et John Heard qui arrivent, malgré de courtes apparitions, à donner du charisme à leur personnage. Par contre je vais piquer ma crise envers Gemma Aterton dont le rôle frôle l’inutilité la plus absolue : même pas développé, son personnage est creux comme c’est pas permis. Elle ne sert qu’a exposé une jolie plastique pour contenter les mâles en rut qui vont au ciné et pour perpétuer l’éternel concept de la « carotte du héros » car un héros de ciné ne peut prendre de décision, agir ou affronter son destin sans qu’il y ait un joli petit cul dans la balance !! Affligeant… Un cran bien en dessous de "La Défense Lincoln", le nouveau film de Brad Furman n’est ni inoubliable ni à oublier et pourra contenter tous ceux qui veulent passer un bon petit moment dans une salle sombre.

Précédente Suivante
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • ...
  • 26

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
Vidéos liées à ce film
Players Bande-annonce VO
558 156 vues
Players Bande-annonce VF
70 993 vues
Players Bande-annonce (2) VF
5 147 vues
11 vidéos liées à ce film
Playlists
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #16 - 5 courts métrages à déguster
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #15 - 5 courts métrages à déguster
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #14 - 5 courts métrages à déguster
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné