Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Mystery
note moyenne
3,0
259 notes dont 56 critiques
4% (2 critiques)
25% (14 critiques)
45% (25 critiques)
20% (11 critiques)
5% (3 critiques)
2% (1 critique)
Votre avis sur Mystery ?

56 critiques spectateurs

Léa H.
Léa H.

Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 225 critiques

2,5
Publiée le 31/05/2014
Un film assez chaotique où le geste prédomine un peu trop sur la vérité intérieure des personnages, au risque de brouiller le propos dans l’exercice de style. De beaux moments de cinéma (l’accident du début, le magma mental de la mise en scène), mais une impression d’artificialité qui empêche l’émotion et l’adhésion.
soniadidierkmurgia
soniadidierkmurgia

Suivre son activité 194 abonnés Lire ses 3 145 critiques

3,5
Publiée le 13/05/2014
La mondialisation est devenue une réalité que Lou Ye nous expose de brillante manière dans « Mystery ». Il choisit pour cadre la ville champignon de Wuhan, ancien comptoir français, symbole du développement anarchique du capitalisme sauce chinoise et surtout de l'occidentalisation à marche forcée de la société qu'il induit. Le film de Lou Ye est rondement mené jouant sur trois fronts de concert, le thriller, le drame et la réflexion sociale qui ne font que confirmer via la caméra de Lou Ye, l’assimilation quasi complète par le réalisateur des codes du cinéma occidental. Les comportements et les mœurs de ces jeunes trentenaires en tout point identiques à ceux de n’importe quelle mégapole d’Europe, du Japon ou des Etats-Unis participent d’une uniformisation désormais sans retour. Le cinéma de Lou Ye a opéré en toute logique la même mutation. Ce postulat un peu déroutant intégré, le film s’avère passionnant grâce à une enquête à tiroir qui sonde les tréfonds d’une relation triangulaire basée comme le plus souvent sur le mensonge et l’aveuglement. Le scénario habile démonte en nous emmenant tout d’abord sur une fausse piste, une machination qui peut se lire comme la revanche du faible sur le puissant. Le mari adultérin sans doute encore empreint des vieux réflexes de domination absolue de l’homme, immémoriale en Chine, se trouve assez rapidement englué dans le complot ourdi en silence par ses deux femmes bafouées, devenues criminelles qui ont décidé sans se concerter de remettre les choses en ordre. Au-delà du désespoir des deux héroïnes très bien dépeint par Lou Ye, c’est le poids énorme de la hiérarchie sociale qui finit par s’imposer dans le règlement de ce dramatique conflit amoureux sur le thème des vies parallèles dont on se dit qu’il aurait sans doute inspiré François Truffaut dont Lou Ye partage le goût pour les dilemmes insolubles entre les élans du cœur et les conventions sociales.
Bulles de Culture
Bulles de Culture

Suivre son activité 97 abonnés Lire ses 633 critiques

3,0
Publiée le 05/05/2014
Ce n'est pas beau, c'est parfois un peu trop complexe mais avec Mystery, Lou Ye révèle habilement les soubassements d'un pays en pleine croissance.
annereporter94
annereporter94

Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 1 007 critiques

4,5
Publiée le 22/01/2014
Un petit bijou... difficile à résumer. Il suffit de lire les critiques pour se dire que certains n'ont pas vu le même film que vous. Ou alors, depuis Cannes, ils ont oublié... En fait, c'est une oeuvre étrange, prenante et qui en dit long sur la société chinoise contemporaine. Et le moins que l'on puisse écrire, c'est que cela ne donne guère envie d'aller y vivre...
spanishdz
spanishdz

Suivre son activité Lire ses 2 critiques

2,5
Publiée le 31/12/2013
bof un film qui se laisse regarder sans plus , le problème aucun twist à la fin toutes les intrigues se solutionnent au milieu du film donc il reste rien qui nous pousse à attendre la fin car on sait deja comment cela se termine donc pas grand intérêt à voir une fois pour ma part
selenie
selenie

Suivre son activité 404 abonnés Lire ses 4 710 critiques

3,0
Publiée le 18/12/2013
Après le très beau "Nuits d'ivresse printanière" (2009) et le moins bon "Love and bruises" (2011)le réalisateur chinois signe un film une nouvelle fois censuré dans son pays ; à priori la censure a été plus clémente après un soutien international. Suite à la bonne expérience de "Nuits d'ivresse printanière" Lou Ye a repris la technique de la caméra portée , en jouant volontairement sur le floutage... Mais outre le choix technique c'est la façon dont il traite l'histoire qui est judicieuse. Il s'agit d'un mixte idéal entre le mélo et le thriller, ou du moins ni bvraiment l'un ni vraiment l'autre... On se retrouve au sein d'un double drame où comment un homme est deux fois père et chef de famille, mène les deux de front et prend le temps de tromper ses deux épouses, avec, évidemment une tragédie en conséquence, en plus du drame familial qui se dessine... Le vrai point fort reste le scénario et cette façon d'user des paramètres du mélo intra-familial au thriller meurtrier, passant ainsi d'une violence sous la pluie battante à la dispute conjugale banale. Par contre, il est dommage que les coïncidences soient si flagrantes, comme cette facilité à se croiser dans une mégalopôle... Enfin précisons que le titre est peu convaincant, point de mystères, ils 'agit juste d'une double tragédie cynique. Le film aurait encore gagné avec une petite dose de sensualité en plus.
Attila de Blois
Attila de Blois

Suivre son activité 117 abonnés Lire ses 2 865 critiques

2,5
Publiée le 08/11/2013
Bien interprété et bien réalisé, il manque toutefois à "Mystery" l'essentiel: une âme. Tout est plat que ça soit les scènes dramatiques, les tensions que l'on ne ressent jamais ou l'émotion qui ne vient à aucun moment. De plus, le mélange des genre est ici fait assez maladroitement entre le drame, la simple romance et le thriller pour un rendu qui a tendance à se perdre dans son scénario. Ceci explique peut être cela... On ressent l'influence coréenne dans cet aspect de thriller sombre mais Lou Ye n'est pas du niveau de ses modèles et cela se voit dans "Mystery". Ce film se regarde sans passion ni dégout.
Loïck G.
Loïck G.

Suivre son activité 95 abonnés Lire ses 943 critiques

4,0
Publiée le 03/10/2013
Dans la ligne des films policiers coréens, celui-ci se distingue par une violence détournée (des dessins) pour mieux décrypter les protagonistes d’un drame familial que l’on n’imagine pas forcément de cette nature. Le scénario est avant tout parfaitement écrit pour un récit en forme de ressac, que la réalisation épouse avec une logique implacable. Le schéma paraît classique, mais le cinéaste dynamite chaque fois les attendus. Pour en savoir plus
Anne Morino
Anne Morino

Suivre son activité Lire ses 20 critiques

4,0
Publiée le 11/08/2013
Très bon film, le cinéma asiatique a vraiment un truc en plus par rapport aux films européens et américains mais je ne saurais pas dire quoi ! L'histoire est bien, ça se déroule bien même si je ne me souviens plus de la fin mais c'est vraiment un bon film sur l'infidélité ... Et le fait de voir ce genre de films dans un bon cinéma pas très gros en VO dans des belles salles rend toujours la chose plus agréable.
Ombres electriques
Ombres electriques

Suivre son activité 40 abonnés Lire ses 24 critiques

3,5
Publiée le 03/05/2013
Après un détour forcé par Paris (Love and Bruises), Lou Ye a enfin pu revenir tourner en Chine. Et il en a des choses à nous raconter. Peut-être même un peu trop, mais au fond, qu’importe, tant cet objet filmique a quelque chose de bouleversant. On est bien ici devant ce que Truffaut appelait « un grand film malade » et c’est cruellement passionnant. (...) La France, toujours aussi friande de dissidents, l’accueille pour son prochain film, et nous voilà avec Love and Bruises, où Tahar Rahim vit une histoire d’amour passionnée et violente avec une belle immigrée chinoise. Ce film mineur, dont le réalisateur parle avec peu d’enthousiasme, n’est qu’une étape, presque pour passer le temps. Non, ce qu’il veut nous raconter, c’est la Chine moderne, qu’il observe de ville en ville depuis ses débuts. Cette fois, il s’envole pour Wuhan. Cette ville qui a connu un phénoménal développement économique grâce à l’industrie automobile (Peugeot y a notamment implanté des usines), on la découvre à la hauteur de ces grands immeubles résidentiels et impersonnels. Mais c’est d’abord par une scène d’accident spectaculaire, dans une mise en scène qui prend en compte tout ce que le cinéma coréen nous a apporté de révolutions, que s’ouvre le film. On pense alors immédiatement à cette triste affaire, qui a eu lieu en 2011 (... La suite sur mon blog !
Yves G.
Yves G.

Suivre son activité 310 abonnés Lire ses 1 605 critiques

3,5
Publiée le 22/04/2013
Le dernier film de Lou Ye ("une jeunesse chinoise", "Nuits d'ivresse printanière") est à la fois très chinois et pas chinois du tout. Coproduction franco-chinoise, Mystery zigzague entre polar et drame social. Polar : sur une route noyée sous la pluie, une voiture percute à grande vitesse une jeune femme. Elle meurt des suites de ses blessures. Mais que faisait-elle là, déjà blessée à la tête ? Flash back (ou flash forward) : Liu Jie découvre que son mari a une maîtresse. Elle n'est pas au bout de ses découvertes ... Un scénario tarabiscoté, avec des allers-retours chronologiques labyrinthiques, mais au final d'une belle lisibilité, relie les histoires les unes aux autres. L'originalité de ce produit très travaillé et très dans l'air du temps (et qui du coup risque de mal vieillir) est d'avoir pour héros des représentants de la bourgoisie aisée chinoise. Yongzhao nous ressemble : il a un bel appartement, un bon boulot, une femme intelligente et plein de maîtresses (bon ! d'accord il ne nous ressemble pas à 100 % !). Du coup, le film de Lou Ye produit un sentiment paradoxal : il est à la fois si loin et si proche.
Charles-Arrete
Charles-Arrete

Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 88 critiques

3,5
Publiée le 15/04/2013
Mystery raconte l’histoire d’un homme menant plusieurs vies. Lu Jie vit paisiblement avec son mari Yongzhao et son fils. Un beau jour elle découvre son mari entrant dans un hôtel avec une autre jeune femme. Cette même jeune femme meure quelques temps après mystérieusement tandis que la vie de Lu Jie bascule complètement. Lou Ye nous livre un film singulier et qui prend aux trippes. Caméra à l’épaule il embarque le spectateur dans un tourbillon de sentiments et de violence conjugale. Le film est remplit de rebondissements auxquels on croit. C’est cette caméra qui ne trouve jamais de point fixe qui fini par perdre le spectateur dans les tourments des personnages principaux. On comprend le raisonnement de Lu Jie, mais on peut aisément se mettre à la place de l’homme ou même d’un tout autre protagoniste. Les dialogues sont extrêmement bien travaillés et font douter le spectateur jusqu’à la toute fin. On assiste à un jeu de rôle subtil mêlant la psychologie des personnages. La suite de la critique ici :
Ricco92
Ricco92

Suivre son activité 54 abonnés Lire ses 1 115 critiques

3,5
Publiée le 12/04/2013
Un assez bon drame sur fond d'adultère et de jalousie qui nous montre la société chinoise contemporaine sous un regard assez pessimiste. A noter une séquence de meurtre assez violente et impressionnante qui, chose rare, n'est pas ridiculisée par les ralentis.
bendelette
bendelette

Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 114 critiques

3,5
Publiée le 02/04/2013
suspense,scénario très bien ficelé et images vraiment intéressantes
zaza123PARIS
zaza123PARIS

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 103 critiques

3,5
Publiée le 31/03/2013
j'ai été un peu déçue par ce film car il aurait gagné en profondeur, en ne traitant que des rapports homme femme ou que des flics corrompus. les scènes de violence entre l'un des couples ne sont pas toutes utiles aussi. sinon, c'est intéressant de voir comment en Chine se mixent les riches et les moins riches. dommage aussi que peu de salles le propose.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top