Mon AlloCiné
Tracers
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Tracers" et de son tournage !

Professionnalisme

Très sportif, l’acteur Taylor Lautner a effectué bon nombre de ses cascades (il n’est doublé que pour 5% des scènes d’action pour des raisons d’assurance et de simple prudence). Le producteur Marty Bowen déclare d’ailleurs : "Aucun autre acteur n’aurait été capable d’accomplir les cascades spectaculaires qu’a réussies Taylor Lautner. Même sa doublure cascades, qui lui a pourtant enseigné le parkour, reculait devant certaines scènes !"

Esthétique du film

En ce qui concerne l'aspect visuel de Tracers, le directeur de la photographie Nelson Cragg a utilisé au maximum des sources de lumières naturelles sur le plateau. "L’esthétique du film est aussi réaliste que possible", déclare à ce sujet le producteur Marty Bowen.

Parkour

Le film a pour thème le parkour, un sport qui consiste à faire des acrobaties dans un environnement urbain. Les scènes d’action se devaient donc d’être réalistes et spectaculaires. C’est Gary Powell et son équipe qui se sont chargés de coordonner les cascades. Cette équipe n’est pas étrangère au monde du film d’action puisqu’elle s’est occupée de coordonner les cascades des trois derniers James Bond et de ceux de la saga Jason Bourne. Rien que ça...

Traceurs professionnels

Deux acteurs du film, Luciano Acuna et Josh Yadon font ici leurs premiers pas au cinéma. Ils ont été choisis car ils sont traceurs professionnels mais également parce qu’ils étaient capables de jouer la comédie.

Histoire d'amour riche en action

Daniel Benmayor précise que si Tracers a pour toile de fond le parkour, ce sport n’est pas pour autant le sujet principal du film. En effet, le réalisateur décrit Tracers comme "une histoire d’amour riche en action dans laquelle les personnages utilisent le parkour comme outil de travail".

Doublure cascade

Si Taylor Lautner a effectué bon nombre de ses cascades, ce n’est pas le cas de tout le monde. L’acteur britannique Adam Rayner, qui incarne Miller, le leader de la bande de traceurs, a été doublé pour quasiment toutes ses cascades : "Malgré ma bonne condition physique, je n’étais pas capable de réaliser toutes mes cascades", déclare-t-il.

Taylor Lautner, un athlète confirmé

Pour anticiper le travail qu’il aurait à effectuer, le coordinateur de cascades Gary Powell a fait passer un test à Taylor Lautner dans un lieu dédié au parkour à Los Angeles. Très impressionné par les aptitudes physiques de l’acteur, Gary Powell sut que son travail ne serait guère compliqué.

Discipline sportive exigeante

La discipline du parkour s’est dans un premier temps popularisée en Europe avant de débarquer récemment aux Etats-Unis. Le New York Times a d’ailleurs dernièrement publié un article dessus dans sa rubrique sport en décrivant ainsi la discipline : "Les adeptes du parkour, loisir né dans la rue, considèrent depuis longtemps l’espace public comme leur terrain de jeu et leur activité comme un sport extrême, sans règles, sans classement, sans équipement ni compétitions". Discipline à la fois physique et mentale, le parkour nécessite une condition physique irréprochable et se doit d’être encadré pour qu’il puisse n’y avoir aucun problème de sécurité.

New York comme terrain de jeu

La ville de New York a été choisie comme lieu où se déroule l'action du film car elle est un terrain de jeu idéal pour les adeptes du parkour. Très peu de décors ont d’ailleurs été construits mais un long repérage a été nécessaire pour trouver des toits d’immeubles et des zones industrielles où les traceurs puissent s’exprimer librement. Le chef décorateur Dan Leigh ajoute : "Pour moi, il est très important de raconter une histoire à travers les décors d’un film et de faire en sorte que tout ce qui apparaisse à l’écran serve l’histoire et la fasse avancer. Nous devons nous assurer que chaque élément du décor a une signification dans l’histoire."

Le parkour au cinéma

La discipline du parkour a souvent été représentée au cinéma avant Tracers. On la retrouve par exemple dans YamakasiBanlieue 13, ou encore Brick Mansions pour ne citer qu'eux.
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Les Animaux fantastiques : Les crimes de Grindelwald (2018)
  • Le Grand Bain (2018)
  • Les Chatouilles (2018)
  • Bohemian Rhapsody (2018)
  • Suspiria (2018)
  • Millenium : Ce qui ne me tue pas (2018)
  • Un homme pressé (2018)
  • A Star Is Born (2018)
  • Le Jeu (2017)
  • En liberté ! (2017)
  • Un Amour impossible (2018)
  • Sale temps à l'hôtel El Royale (2018)
  • Fou d'amour (2015)
  • Les Bonnes intentions (2018)
  • Les Animaux fantastiques (2016)
  • Au Poste! (2018)
  • Frères de sang (2018)
  • Kursk (2018)
  • Sauver ou périr (2017)
  • Capharnaüm (2018)
Back to Top