Mon AlloCiné
American Sniper
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "American Sniper" et de son tournage !

La vie d'un personnage atypique

American Sniper s'inspire de la vie et du livre autobiographique de Chris Kyle, sous-officier de la marine américaine et redoutable tireur d'élite qui aurait tué plus de deux cents personnes (un record dans l'histoire militaire des USA) au cours de la Guerre d'Irak. De retour du champ de bataille, ce personnage atypique ouvrit un centre de formation pour apprentis tireurs d'élite dans son Texas natal et publia un roman (ici adapté), dans lequel il confesse ne regretter aucun de ses actes. Ses convictions finirent par avoir raison de lui : il meurt assassiné le 2 février 2013, tué par un ex-marine de 25 ans.

David O. Russell et Steven Spielberg lâchent l'affaire

Dès que les droits d'adaptation du roman de Chris Kyle furent acquis, David O. Russell se porta volontaire pour réaliser le film, mais il finit par se désister. Le projet tomba ensuite entre les mains de Steven Spielberg, qui renonça à son tour, évoquant un budget trop limité. Les regards se tournèrent alors vers Clint Eastwood, qui accepta finalement de diriger le projet, une fois le tournage de Jersey Boys (sorti en juin 2014) achevé.

Le film de guerre le plus rentable de l'histoire

D'un budget de 58,8 millions, le long métrage de Clint Eastwood a enregistré plus de 547 millions de dollars de recette au box-office international* et réuni 3,13 millions** de spectateurs en France. Des chiffres mirobolants faisant d'American Sniper le film de guerre le plus rentable de l'histoire (devant les 216,5 millions de Il faut sauver le soldat Ryan) ainsi que le plus gros succès de la carrière de Bradley Cooper (devant les 333,1 millions des Gardiens de la Galaxie).

(* source : Box-office Mojo / ** source : CBO Box-office)

Les grandes absentes

Avant que le rôle de Taya Renae Kyle ne revienne à Sienna Miller, Jaimie Alexander, Kate Mara et Evangeline Lilly ont été approchées pour incarner le personnage. Mais Mara préféra jouer dans le reboot des Quatre Fantastiques et Lilly, dans Ant-Man : deux grosses productions Marvel.

Tournage

Le tournage de American Sniper a débuté le 31 mars 2014 en Californie, à Los Angeles précisément. Quelques scènes ont été également tournées au Maroc.

Intérêt pour le projet

Bradley Cooper ne devait au départ que produire le film et Chris Pratt endosser le rôle principal. Néanmoins, le vif intérêt que Cooper portait au projet le fit changer d’avis et il décida finalement d’incarner lui-même le tireur d’élite Chris Kyle.

Marque de confiance

Le père de Chris Kyle a déclaré vouloir que la mémoire de son fils soit absolument respectée dans le film. Il approuva d’ailleurs le choix de Clint Eastwood à la réalisation et celui de Bradley Cooper car il les considérait comme des "hommes de confiance".

Photographie

Clint Eastwood collabore à nouveau avec le chef opérateur Tom Stern qui photographie tous les films du réalisateur depuis Créance de Sang en 2002. Stern avait d’ailleurs été nommé aux Oscars en 2009 pour son travail sur le film L’Echange réalisé par Eastwood.

Tireur d'exception

Redoutable tireur d’élite, Chris Kyle revendique une quarantaine de morts à la seule bataille de Falloujah en 2004, un record dans l’histoire de l’armée américaine. Capable de "faucher" un homme à plus de deux kilomètres, Chris Kyle est finalement mort aux Etats-Unis, tombé sous les balles d’un marine américain pris d’un coup de folie en 2013.

Entrainement et formation

Pendant trois mois, Bradley Cooper a soulevé des poids et mangeait pour l’équivalent de 6000 calories par jour pour acquérir d’avantage de masse musculaire. L’acteur a également reçu une formation de tireur d’élite pour les besoins du film.

Un succès fracassant

American Sniper a pour l'instant (au jour du 3 février 2015) récolté un peu plus de 315 millions de dollars dans le monde dont 249 millions aux Etats-Unis. Il s'agit du plus gros succès du réalisateur Clint Eastwood sur le sol américain devant Gran Torino (148 millions) et Million Dollar Baby (100 millions).

Vif intérêt pour le projet

Clint Eastwood explique pourquoi ce projet lui tenait particulièrement à cœur : "II se situait à mi-chemin entre les exploits de Chris au combat et les aspects personnels de sa vie, qui le rendent encore plus intéressant. Cela montre le poids de la guerre non seulement pour un individu, mais aussi pour toute sa famille". Le réalisateur ajoute qu’il trouvait primordial de montrer les sacrifices auxquels ces soldats consentent pour défendre leur patrie.

Coup de pouce

Bien avant l’écriture de son autobiographie qui a inspiré American Sniper, le producteur délégué du film Jason Hall s’était intéressé à l’histoire de Chris Kyle dont la réputation n’était plus à faire au sein de l’armée américaine. Hall s’était même rendu au Texas pour rencontrer le tireur d’élite. Néanmoins, le producteur Andrew Lazar confirme que la sortie du roman les a aidés à concrétiser le projet : "Nous avions décidé de raconter cette histoire bien avant que ce best-seller n’existe, mais grâce à celui-ci, on a pu bénéficier du point de vue de Chris, et cela nous a bien évidemment influencés pour écrire une histoire qui raconte ses aventures le plus fidèlement possible".

Dilemme moral

Le cœur de l’intrigue reste la relation entre Chris Kyle et sa femme Taya. Le producteur Jason Hall déclare d’ailleurs avoir vraiment réussi à cerner le personnage de Chris quand il a rencontré sa femme. Clint Eastwood insiste quant à lui sur le dilemme moral auquel était confronté le tireur d’élite : "Chris était fou d’elle, mais en même temps il était déterminé à remplir complètement ses devoirs envers sa patrie".

Mémoire honorée

Après l’assassinat de Chris Kyle par un Marine souffrant de troubles psychologiques en 2013, le producteur Jason Hall, Clint Eastwood et Bradley Cooper se sont sentis investis d’une mission : celle de faire en sorte que le film fasse justice à ce soldat d’élite et père de famille aimant. La femme de Chris Kyle, Taya, assure que la mémoire de son mari a été honorée avec American Sniper : "Je rends hommage à Jason pour avoir passé tant de temps à creuser et découvrir toutes les facettes de Chris et à Clint et Bradley, ainsi qu’à tous ceux qui se sont investis dans ce film. C’est un plus pour moi de savoir que le public aura un aperçu de l’homme que j’ai aimé, et aimerai toujours, et d’avoir immortalisé ces instants dans un film", déclare-t-elle.

Travail de mimétisme

Pour endosser le rôle de Chris KyleBradley Cooper s’est mis à tout faire pour lui ressembler physiquement en prenant énormément de masse musculaire. Il s’est également mis à étudier sa façon de parler et de se déplacer grâce à des enregistrements audio et vidéo de Kyle. L’acteur a aussi cherché à acquérir un accent texan proche de celui du militaire.

Admiration

Bien avant que Clint Eastwood n’accepte de faire le film, sachant que Steven Spielberg et David.O Russell étaient pressentis à la réalisation, Bradley Cooper et Chris Kyle espéraient qu’Eastwood soit finalement choisi. En effet, l’acteur et le tireur d’élite avaient en commun une admiration sans faille pour le cinéaste et Bradley Cooper espérait travailler avec lui un jour.

Conseiller technique

L’un des frères d’armes le plus proche de Chris KyleKevin Lacz a pu fournir des informations précieuses à l’équipe du film concernant les batailles militaires auxquelles ils ont pris part. Il est intéressant de noter que Lacz a également joué son propre rôle dans le film.

Professionnalisme

Les acteurs ont dû apprendre comment manier les armes des SEAL, leur jargon et leur façon de se déplacer pendant le combat. L’acteur Luke Grimes précise : "On nous a constamment rappelé que nous ne faisions pas cela uniquement pour la caméra, mais pour les gars qui étaient encore sur le terrain, et nous avons pris ça très au sérieux".

Reconstitution

Les villes irakiennes Ramadi, Falloujah et Sadr City ont été reconstitués au Maroc. Certains membres de l’armée marocaine ont même servi de figurants. En ce qui concerne la reconstitution, la chef décoratrice Charisse Cardenas précise : "J’ai fait quelques recherches sur l’Irak, me concentrant sur Ramadi, Falloujah et Sadr City. J’ai aussi pris des notes sur les descriptions que Chris Kyle fait de ses différentes bases d’affectation. Notre équipe de repérage au Maroc nous a aussi aidés pour restituer fidèlement à l'image ses années de service dans le pays".

Guerre, désert et tempête de sable

Si la majeure partie des scènes irakiennes ont été tournés au Maroc, l’une des séquences de bataille les plus impressionnantes où Chris Kyle et son équipe sont réfugiés dans une usine désaffectée, a été tournée à 160 kilomètres de San Diego dans le désert. Au moment de cette attaque, une terrible tempête de sable les menaçait également : elle a été recréée grâce à l’équipe d’effets spéciaux.

Troisième année consécutive

Grâce à American SniperBradley Cooper est nommé pour la troisième année consécutive à l'Oscar du meilleur acteur. En effet, en 2012, le comédien était nommé pour sa performance dans Happiness Therapy tandis qu'en 2013, c'était grâce à son interprétation dans American Bluff.

Etude du personnage

Pour se préparer au rôle de Taya, la femme de Chris KyleSienna Miller a communiqué avec elle via Skype et a passé du temps à Los Angeles dans sa maison pour discuter de leur passé amoureux, de leur famille et des épreuves qu'ils ont affrontées.

Meilleur premier jour !

American Sniper a attiré 160 462 spectateurs le premier jour de sa sortie française, et ainsi offert au réalisateur Clint Eastwood le meilleur premier jour de sa carrière dans l'Hexagone, assez loin devant celui de Gran Torino (108 486 entrées).

L'assassin présumé condamné à la perpétuité

Eddie Ray Routh, l'homme accusé du meurtre de la personne qui a inspiré le personnage d'American Sniper, Chris Kyle, a été condamné à la prison à perpétuité, sans possibilité de libération conditionnelle. Le procès d'Eddie Ray Routh s'était ouvert le 15 février 2015; le jugement a été rendu le 25 février 2015.
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Madame (2017)
  • Justice League (2017)
  • Au revoir là-haut (2017)
  • Burn After Reading (2008)
  • Happy Birthdead (2017)
  • San Andreas (2015)
  • Le Musée des merveilles (2017)
  • Jalouse (2017)
  • Carbone (2017)
  • Le Sens de la fête (2017)
  • Le Brio (2017)
  • Epouse-moi mon pote (2017)
  • Maryline (2017)
  • M (2017)
  • Thor : Ragnarok (2017)
  • Battle of the Sexes (2017)
  • L'Etoile de Noël (2017)
  • Star Wars - Les Derniers Jedi (2017)
  • Marvin ou la belle éducation (2016)
  • La Montagne entre nous (2017)
Back to Top