Mon AlloCiné
Spider-Man: Homecoming
Séances
Bandes-annonces
Casting
Critiques spectateurs
Critiques presse
Photos
VOD
Blu-Ray, DVD
Musique
Secrets de tournage
Box Office
Récompenses
Films similaires
News
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Spider-Man: Homecoming" et de son tournage !

Spider-Man, un rôle convoité

De nombreux jeunes acteurs ont été pressentis pour enfiler les collants de l'Homme-Araignée avant que Tom Holland ne décroche le rôle. Dylan O'BrienLogan LermanDaniel RadcliffeFreddie HighmoreAlfred EnochDonald GloverJosh Hutcherson et Grant Gustin étaient considérés. Au final, la short-list des prétendants était composée de Asa ButterfieldNat WolffLiam JamesTimothée Chalamet et Tom Holland.

Un pseudo de tournage

Pour des raisons de confidentialité, le film se tournait sous le titre de Summer of George.

Tom Holland très impliqué

Tom Holland a révélé s'être caché dans une école new-yorkaise pour se préparer au rôle de Peter Parker.

"La chose la plus cool que j'ai pu faire pour ce film, ce fut de rejoindre secrètement une école new-yorkaise, dans le Bronx. Personne ne savait qui j'étais ni ce que je faisais. Je me souviens, j'ai emprunté une fausse identité et j'ai pris un accent. J'y suis allé durant trois jours, c'était vraiment génial. C'était très intéressant parce que les écoles new-yorkaises sont très différentes des écoles londoniennes : quand j'étais plus jeune, je devais porter un uniforme, et il n'y avait que des garçons.

Là, c'était la première fois que je fréquentais une école avec des filles. C'était aussi étonnant que sympathique. Sur place, je l'ai dit à une seule personne. Je lui ai dit 'Hey, il faut que je te dise : en réalité, je suis Spider-Man'. Et il ne m'a pas cru... Lorsque je lui en ai parlé, je n'avais pas encore tourné le film, donc je n'avais aucune photo pour lui prouver ma bonne foi. Personne ne m'a cru. Ce qui est plutôt une bonne chose en fait : si Peter Parker avait débarqué dans cette école et clamé à tout-va 'Je suis Spider-Man', tout le monde lui aurait dit 'Tu mens, tu n'es pas Spider-Man'."

Michael Keaton réticent

Michael Keaton a longuement réfléchi avant de donner son accord pour incarner le grand méchant du film, Le Vautour : 

"Sans trop en dire, curieusement, il est et il n'est pas ce personnage. C'est un méchant très intéressant -plus que je ne le pensais- car il y a certaines des choses qu'il vit pour lesquelles vous vous direz "En fait, je suis assez d'accord avec lui". C'est ce qui le rend intéressant à jouer."

Keaton a mis longtemps avant d'accepter ce rôle, mais contrairement à ce que l'on pourrait penser depuis qu'il a tourné Birdman, ce n'est pas à cause des personnages liés à la pop culture :

"Non, pas du tout. C'est juste un travail. Enfin, je ne veux pas dire que c'est juste un travail, c'était mon prochain travail. Et je me disais que je pouvais le faire (...) et en fait j'ai refusé parce que je ne pouvais pas, ça ne marchait pas avec mon agenda. Mais je suis ravi qu'ils aient changé leur agenda de tournage et que ça ait pu se faire".

Jon Watts aura donc adapté son tournage à Michael Keaton, et Marvel comme Sony misent beaucoup sur ce nouvel opus de Spider-Man.

Pourquoi le Vautour ?

Le reboot orchestré par Marvel Studios des aventures de Peter Parker verra le Vautour être le grand méchant du film. Le réalisateur Jon Watts a expliqué à Comicbook les raisons du choix de ce méchant pour ce nouvel opus des aventures de l'Homme-Araignée :

"Nous voulions revenir aux origines de ce qui rend Spider-Man et Peter Parker si uniques, et c'est pour cela que nous avons insisté sur l'idée qu'il s'agit d'un gamin. Il est au lycée dans un univers complètement fou. Il doit aussi garder un secret, ce que beaucoup d'autres personnages de l'univers cinématographique Marvel n'ont pas à faire. (...) Le Vautour est le premier super-vilain que Spider-Man combat dans le second tome [des comics] Amazing Spider-Man après le Caméléon, donc ça nous semblait la bonne chose à faire, de retrouver ses racines de cette façon".

J. Jonah Jameson presque de retour

J.K. Simmons avait exprimé son intérêt de reprendre le rôle de J. Jonah Jameson, directeur du journal Daily Bugle ; il s'était en effet glissé dans la peau de ce personnage dans les Spider-Man de Sam Raimi. Toutefois, quand ce dernier a été annoncé au casting de Justice League dans le rôle du Commissaire Gordon, il n'a plus été question de redevenir Jameson.

Sam Raimi écarté

Au départ, Sam Raimi devait réaliser un Spider-Man 4, toujours avec Tobey Maguire. Il comptait d'ailleurs lui faire affronter Le Vautour, qui aurait pris les traits de John Malkovich. Malheureusement, le projet a été annulé au profit du reboot réalisé par Marc Webb avec Andrew Garfield reprenant le costume du super-héros.

Tom Holland fait des saltos

Tom Holland, gymnaste accompli, n'a pas dû recourir à un entraînement intensif pour être physiquement crédible dans la peau du Tisseur. Il s'amusait d'ailleurs à poster des vidéos de lui faisant des saltos dans un gymnase afin de démontrer ses capacités. Il a ainsi pu assurer lui-même de nombreuses cascades lors du tournage du blockbuster.

Zendaya et la rumeur Mary-Jane

La comédienne Zendaya, qui incarne Michelle dans le film, a été la cible d'une rumeur lui octroyant par erreur le rôle de Mary-Jane. Cela a créé une polémique sur le net, obligeant James Gunn, le réalisateur des Gardiens de la Galaxie, à s'exprimer sur la controverse : 

"Une rumeur s'est propagée selon laquelle le personnage de Mary-Jane serait joué par une jeune femme noire, Zendaya, et l'Enfer a de nouveau éclaté sur Internet. J'ai tweeté que si des gens se plaignaient sur le côté ethnique de Mary-Jane, c'est qu'ils avaient des vies un peu trop parfaites", déclare d'abord le cinéaste. "J'ai reçu des milliers de réponses. La plupart étaient positives. Certains n'étaient pas d'accord, pensant que le personnage devait ressembler à celui du comic, mais leurs propos étaient réfléchis. Et une poignée de réponses était carrément raciste", déplore le metteur en scène.

"Selon moi, si l'attribut d'un personnage, ce qui le rend iconique, est la couleur de sa peau, ou de sa couleur de cheveux, alors le personnage est creux et il craint. Pour moi, ce qui fait que Mary-Jane est Mary-Jane, c'est 
son statut de femme alpha au caractère enjoué, et si l'actrice choisie capture cela, alors ça marchera", poursuit James Gunn.

Apparition de nouveaux méchants

Outre Le Vautour, nous ferons également connaissance avec de nouveaux super-vilains dans ce Spider-Man Homecoming. Nous verrons notamment Le Bricoleur, campé Michael Chernus, vu dans la série de Netflix Orange Is The New Black. Il jouera le rôle de Phineas Mason, mieux connu des fans de Spider-Man sous le nom du Bricoleur, propriétaire d’une boutique qui répare officiellement des radios et développe en secret des gadgets pour les super-méchants. Il fera donc face à Spider-Man (Tom Holland), mais aussi à Iron Man (Robert Downey Jr.) et portera assistance au Vautour (Michael Keaton). À noter également que le Shocker sera aussi de la partie sous les traits de Bokeem Woodbine.

Inspiré par Harry Potter ?

Ce nouveau Spider-Man est attendu par les fans depuis que le personnage est apparu dans Captain America 3. Tout ce qui s'est passé autour du héros depuis son retour chez Marvel est d'ailleurs l'oeuvre du producteur Kevin Feige, qui a confié à Collider :

"La première étape était de réintroduire Spider-Man dans l'univers cinématographique Marvel via Civil War, et que les gens sortent du cinéma en disant 'J'aime ce Spider-Man, je veux le voir davantage'. Je crois que cela a été le cas. La prochaine étape est de faire un bon Spider-Man : Homecoming et un grand film qui présentera Spider-Man dans l'univers cinématographique Marvel, et que tout le monde retombe à nouveau amoureux de lui."

Et le Big Boss de Marvel Studios de poursuivre sur la source d'inspiration magique du film :

"C'est ainsi que nous concevons le parcours de Peter : peu éloigné de ce que les élèves de Poudlard traverseraient chaque année, c'était notre idée de départ pour ces films".

Unanimité autour de Tom Holland

Les frères Russo, qui ont dirigé Tom Holland dans Captain America Civil War, ne tarissent pas d'éloges sur Tom Holland : "Nous avons fait deux bouts d'essai avec le personnage. Nous avons assez fait savoir qui nous voulions pour le rôle", explique Joe Russo : "Il est fantastique. Incroyable", poursuit-il en évoquant la prestation du comédien dans The Impossible"C'est comme Christian Bale dans Empire du Soleil. Vous voyez rarement un gamin porter un film de la sorte." Une intensité à laquelle il faut ajouter la dimension athlétique, récemment mise en avant par Tom Holland sur Instagram

"C'est aussi un danseur et un gymnaste. Vous n'avez même pas idée à quel point il colle au rôle", précise Joe Russo. "Une autre chose que nous avons vraiment poussée, c'est le fait d'avoir quelqu'un de jeune pour le rôle. C'est la seule façon de se différencier de ce qui a été fait par le passé. Faire en sorte que [le personnage] soit le plus proche possible de l'âge [de l'acteur]."
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Wonder Woman (2017)
  • Baywatch - Alerte à Malibu (2017)
  • Bad Buzz (2017)
  • Le Manoir (2016)
  • Les Ex (2016)
  • Everything, Everything (2017)
  • Transformers: The Last Knight (2017)
  • K.O. (2017)
  • La Momie (2017)
  • Ce qui nous lie (2017)
  • Ava (2017)
  • Le Roi Arthur: La Légende d'Excalibur (2017)
  • Le Grand Méchant Renard et autres contes (2016)
  • Pirates des Caraïbes : la Vengeance de Salazar (2017)
  • The Last Girl – Celle qui a tous les dons (2016)
  • Shutter Island (2010)
  • Marie-Francine (2016)
  • HHhH (2016)
  • Spider-Man: Homecoming (2017)
  • Alibi.com (2017)
Back to Top