Mon AlloCiné
    Traviata et nous
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Traviata et nous" et de son tournage !

    Idée du film

    Le projet de ce film est né suite à plusieurs visionnages du spectacle de Jean-Francois Sivadier, l'Italienne avec orchestre. Le réalisateur et son producteur Philippe Martin ont alors contacté Sivadier pour se rapprocher de son travail : "L’occasion s’est présentée à Aix-en-Provence avec La Traviata, l’opéra qui était justement au cœur d’Italienne avec orchestre ; le texte, la situation qui était le sujet de la pièce de Jean-François, allait d’une certaine manière devenir réalité à Aix-en-Provence. Cela donnait très envie d’être présent pour confronter la fiction de cette pièce avec la réalité."

    Verdi et le cinéma

    Philippe Béziat a toujours été un passionné de Verdi et de sa musique. Il a souvent relevé un rapprochement entre l'univers du compositeur et le monde cinématographique : "Chez Verdi, il y a un extraordinaire dramaturge derrière le musicien. Je m’amuse parfois à imaginer que si Verdi était né en 1900 et pas en 1813, il aurait fait du cinéma et pas de l’opéra !", s'exclame-t-il. En parlant du personnage principal de La Traviata que l'on retrouve également dans son film, le cinéaste ajoute : "Violetta, c’est déjà un personnage de Yasujirō Ozu ou de Mizoguchi."

    Dans la lignée de...

    Traviata et nous n'est pas le premier film de Philippe Béziat centré sur la musique. Parmi ses réalisations qui abordent le même thème, on peut ainsi citer Noces, dans lequel il suit les répétitions d'une comédienne et d'une chef d'orchestre. En 2009, le cinéaste avait également suivi de près la préparation d'un opéra de Debussy dans son film intitulé Pelleas et Melisande, Le Chant des Aveugles.

    Les répétitions filmées

    Avec l'aide du Festival d'Aix-en-Provence, Philippe Béziat a réussi à tourner dans les coulisses du Théâtre de l’Archevêché : "Une chance rarissime nous a été offerte : nous accepter dans le studio de répétition dès le deuxième jour, et avoir toléré notre présence pendant toutes les répétitions", précise le réalisateur. Le film s'est construit au fur et à mesure, suivant l'avancement des répétitions de "La Traviata", mise en scène par Jean-Francois Sivadier : "C’est un compagnonnage très long dont nous sommes revenus avec 90 heures de rushes. Nous avons eu la chance de voir chaque étape du travail, depuis sa naissance en studio jusqu’à la première sur le plateau", ajoute Béziat.

    Dans la simplicité...

    Jean-Francois Sivadier a opté pour une mise en scène très simple, sans beaucoup d'artifices et de décors, ce qui a énormément aidé Philippe Béziat à atteindre son objectif : "Pour nous, cette épure des décors est quelque chose d’extrêmement cinématographique. Ça nous a permis de nous approcher. Il y a juste quelques très belles toiles, de très beaux ciels et de très belles lumières. La caméra devient l’instrument parfaitement adapté pour saisir ces moments de jeu", explique-t-il.
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • Toy Story 4 (2019)
    • Spider-Man: Far From Home (2019)
    • Anna (2019)
    • Parasite (2019)
    • Le Roi Lion (2019)
    • Yesterday (2019)
    • Ibiza (2018)
    • Beaux-parents (2019)
    • Made In China (2019)
    • Le Daim (2019)
    • Annabelle – La Maison Du Mal (2019)
    • Tolkien (2019)
    • Men In Black: International (2019)
    • Aladdin (2019)
    • Premier de la classe (2018)
    • Nevada (2019)
    • Child's Play : La poupée du mal (2019)
    • X-Men : Dark Phoenix (2019)
    • Comme des bêtes 2 (2019)
    • Brightburn - L'enfant du mal (2019)
    Back to Top