Mon AlloCiné
    Les Beaux Jours
    note moyenne
    3,4
    1256 notes dont 254 critiques
    7% (18 critiques)
    30% (77 critiques)
    32% (82 critiques)
    19% (47 critiques)
    8% (21 critiques)
    4% (9 critiques)
    Votre avis sur Les Beaux Jours ?

    254 critiques spectateurs

    Henrick H.
    Henrick H.

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 78 critiques

    3,5
    Les Beaux Jours, le nom du club pour retraités, dans lequel Fanny Ardant va à reculons, car elle n'accepte pas que sa carrière professionnelle puisse s'arrêter et que l'heure de la vieillesse et de l'inactivité puisse arriver. En cela, le film est intéressant, car il aborde les affres de l'heure de la retraite où les repères du quotidien se retrouvent bousculés, où le temps dont on dispose semble infini et difficile à occuper. Réflexion intéressante également sur l'amour en déclin ou plutôt les relations amoureuses transformées dans le couple au fil du temps, quand la passion ne règne plus... Fanny Ardant est solaire, le rôle de branleur adolescent attardé de Laffitte sans grand intérêt (comme souvent d'ailleurs), l'histoire adultérine peu intéressante et crédible. De beaux plans, pour un film somme toute classique.
    Jeuneag
    Jeuneag

    Suivre son activité 4 abonnés Lire sa critique

    3,0
    Laurent Lafitte fait revivre « Les beaux jours » d’une Fanny Ardant blessée par la vie et au crépuscule de sa vie sexuelle et sentimentale. Marion Vernoux donne un coup de jeune à une Maud subtilement distillée par la caresse d’un mot ou d’une caméra. Lafitte, ardent et subtil, enivre Fanny de châteaux et de passion imprudente tandis que le Chesnais souffre comme un vieux pied de vigne.
    Cinéphiles 44
    Cinéphiles 44

    Suivre son activité 180 abonnés Lire ses 89 critiques

    3,0
    Tout en pudeur, Marion Vernoux traite de l’adultère du troisième âge avec compréhension. Fanny Ardent, peut-être un peu trop belle, tient son rôle de retraitée infidèle avec une poigne émouvante. Patrick Chesnais est très convaincant mais Monsieur Laffite de la Comédie Française ne donne rien. Certes son rôle de beauf pas très développé psychologiquement ne l’aide pas, mais l’acteur n’incite pas à l’émotion. C’est vrai qu’il est difficile d’être l’amant de Fanny. Les Beaux Jours reste une comédie dramatique touchante mais dont la fin déçoit à trop bien se conclure. D'autres critiques sur ma page Facebook : Cinéphiles 44
    andreasy
    andreasy

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 100 critiques

    3,0
    Ce film qui relate l'histoire plutôt simple mais assez plausible d'une femme dont le statut change pour cause de retraite, à un moment assez pénible de sa vie (perte d'une amie), se laisse regarder tranquillement. Malheureusement il est desservi par le jeu absolument ridicule de Fanny Ardan qui, avec un total manque de naturel, visiblement se croit dans une tragédie, peut être dans Racine ou dans Corneille. Son attitude au début dans le club de loisir qu'elle souhaite intégrer est absolument grotesque. On n'imagine absolument personne avoir ce genre de réactions face à des activités qu'elle a choisies. En revanche les 2 protagonistes masculin sont eux, très justes.
    willycopresto
    willycopresto

    Suivre son activité 43 abonnés Lire ses 285 critiques

    1,5
    "Les beaux jours" (2013) D8 le 07.08.2016 Déjà le titre est mauvais : c'est le nom d'un club de seniors qui n'est quand même pas la cheville ouvrière de l'histoire . Celui du roman était bien plus original puisqu'il s'intitulait "une jeune fille aux cheveux blancs"... Dix ans que Vernoux n'avait pas réalisé de films et personne ne s'en était aperçu ! Et ce n'est pas celui-ci qui la rendra célèbre. Première erreur : tout le récit est centré sur Fanny Ardant que je n'aime pas et n'ai jamais considéré comme une bonne actrice : elle manque encore, et a toujours manqué de naturel, à l'inverse d'une Fanny Cottençon (entre autres) qui lui sert de faire-valoir dans cette histoire. Si Laurent Lafitte s'en tire plutôt bien en feignant de tomber amoureux (le pauvre !) le reste du casting n'est qu'alibis : même si Patrick Chesnais est à l'affiche (on n'attrape pas les mouches avec du vinaigre) il n'occupe qu'un petit rôle de figuration bien peu convaincant et loin de la mesure de son talent ! Sous-exploité. On pourrait même dire au sujet du mari cocu que moins il voit sa grande sauterelle de femme, mieux il se porte. C'est long, peu palpitant et celles qui décrivent ainsi une retraite oisive ne savent pas de quoi elles parlent. Les retraités désoeuvrés sont rares et c'est le meilleur moment de la vie où on peut se consacrer à soi-mêrme et faire tout ce qu'on avait envie et qu'on n'a pu faute de temps ! Pas seulement des galipettes. Enfin, à 64 ans (âge d'Ardant lors du tournage) à moins d'en avoir été privés toute sa vie, les sens amoureux s'émoussent avec l'âge et la nature est ainsi faite, sauf pour ceux ou celles qui sont seuls... Parce que l'appétit de la procréation est passé. Ce film nourrit une propagande néfaste, menée notamment par nos dirigeants politiques et consistant à devoir travailler jusqu'à ce que mort s'ensuive : que les futurs retraités se rassurent : c'est la plus merveilleuse des vies, et il n'y a que les attardés qui militent pour une retraite à 65 ans ! Place aux jeunes. Dès 55 ans ! willycopresto
    Cam O.
    Cam O.

    Suivre son activité

    4,0
    Un beau film d'amour, de passion. Cette histoire peut arriver à vous, à moi... Des scènes émouvantes, mais aussi surprenantes. Très belle interprétation de Fanny Ardant.
    Christophe L
    Christophe L

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 70 critiques

    3,5
    Elle vient de prendre sa retraite. Lui a l' age d' etre son fils. La realisatrice filme leur histoire d' amour sans fausse note. Fanny Ardant, transformee...moins raffinee que d' habitude, plus decontracter, se montre affriolante et emouvante...toujours avec malice !! Tout les acteurs sont tres bons...en particulier les seconds roles... Et puis quel beau decor que la ville de Dunkerque...qui nous offre de tres belle image.
    cinefili
    cinefili

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 137 critiques

    4,5
    Lorsque j'ai vu ce film, plusieurs semaines avant sa sortie, je ne connaissais rien de l'histoire, simplement qu'il signait le grand retour de Marion Vernoux au cinéma, dix ans après un A boire de sinistre mémoire, et plus de 20 ans après nous avoir enchanté avec plusieurs très belles chroniques sentimentales, de Rien à Perdre à Love Ect, en passant par Personne ne m'aime. Je ne savais donc pas à quoi m'attendre avec son nouvel opus, et très rapidement, dès les premières images, je me suis réjoui de voir qu'elle retrouvait toute sa verve et la justesse de son trait. Adapté du roman de Fanny Chesnel Une jeune fille aux cheveux blancs Marion Vernoux a collaboré avec l'auteur du roman pour en tirer une très jolie adaptation. Et par la même occasion, elle en profite pour dresser également un magnifique portrait de femme , une femme qu'on pourrait penser dans les premiers instants du film, un peu depressive, sans sève, (elle a été mise à la retraite contrainte et forcée et vient de subir le décès d'une proche ), et ce n'est pas son inscription dans un club pour personnes âgees, ce genre de club où l'on multiplie les activités les plus hétéroclites pour éviter de trop gamberger qui devrait l'aider à effacer ses états d'âme... Sauf que finalement, cette femme que Fanny Ardant joue avec une intelligence et une subilité qu'on est heureux de retrouver chez elle (après quelques derniers rôles au cinéma un peu en deça de son immense talent), va vivre un sursaut, une nouvelle aventure en tombant dans les mailles du filet d’un homme charmant...Et surtout un homme bien plus jeune qu'elle.... Le film va nous montrer, avec une grande sensibilité et une vraie pertinence, dans quelle mesure les conventions et les barrières, qu'elles soient morales ou physiques, vont progressivement tomber, et laisser place à une parenthèse immature et juvénile, qui sera aussi l’occasion pour elle de faire le point sur sa vie de couple. On pense dès lors beaucoup au Temps de l'aventure, car les deux films nous montrent une femme qui s'accorde une parenthèse régénératrice, hors de son quotidien, et la peinture de ce personnage passionnant à suive est aussi bien esquisée que dans le film de Jérome Bonnel. Mais Les Beaux jours émettent une petite musique bien à eux, à la fois charmante et bouleversante, que les 3 interprètes principaux subliment encore plus. J'avais déjà dit plusieurs fois sur ce blog tout le bien que je pense de Laurent Laffite et de Patrick Chesnais, et ici dans des rôles pas vraiment à contre emploi ( même si Laffite affiche une gravité pas forcément présente dans ses rôles précèedents), ils sont absolument épatants et contribuent de rendre leurs personnages intenséments crédibles et humains. Car Marion Vernoux aborde dans ce film des thèmes graves et profonds, avec un vrai humour et une vraie légèereté, et la superbe version de Sophie Hunger du vent nous portera des Noir Désir donne une surcoit d'émotion à cette superbe histoire. Un film qui traite avec beaucoup d'optimisme les 60 ans et plus, ca nous change du traitement plombant d'Haneke, et sans que cela ne soit également trop naïf et bisounours, ca nous change également, sur un autre versant de l'échelle, des Quartet et autre films sur le 3ème age qu'on a vu récemment!!
    labatzienne
    labatzienne

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 81 critiques

    4,5
    Que du bonheur. Une belle histoire d'amour toute simple, une belle photographie, des dialogues ciselés et drôles, un régal! Fanny Ardant se lâche dans la deuxième moitié du film, et alors là, c'est un festival! Chesnais et Lafitte sont excellents, ainsi que les seconds rôles. Courez-y!!!
    toupoulou
    toupoulou

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 239 critiques

    4,0
    Dommage que Fanny Ardant soit blonde dans ce film, cela lui donne une allure quelconque qui n'est pas la sienne. Cela dit, on prend un réel plaisir à voir ce film traité tout en douceur féminine par la réalisatrice avec quelques petites touches d'humour ici ou là. Ce ne sont que de petits instants d'une vie quotidienne,voire ordinaire mais ils sont joués de manière si juste par Fanny Ardant qu'on finit par adhérer rapidement sans nécessairement s'identifier parce que tout est vraisemblable dans cette aventure "ordinairement" humaine.
    ushaia
    ushaia

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 73 critiques

    3,5
    Un film charmant et plus profond qu'il n'y parait avec d'excellents interprètes. Toujours un plaisir de voir Fanny Ardant.
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Une romance moderne portée par la grande et talentueuse Fanny Ardant jouant une femme mûre un peu paumé qui va faire la rencontre de Laurent Laffite, jeune homme charmeur et vivifiant. Tous les sentiments véhiculés sont vrais, on les ressent, on s'emporte dans cette histoire d'amour, de passion, de famille, d'âge...
    poet75
    poet75

    Suivre son activité 179 abonnés Lire ses 147 critiques

    2,5
    L'histoire ô combien banale, ô combien éculée, du mari, de la femme et de l'amant. Ce qui donne un peu d'originalité à ce film, c'est que l'amant est beaucoup plus jeune que la femme aimée, mais c'est insuffisant pour vraiment passionner le spectateur quelque peu blasé que je suis en l'occurrence. C'est donc un film qui se regarde sans déplaisir, mais que j'aurai sûrement vite fait d'oublier. Et ce malgré la présence de Fanny Ardant, toujours excellente bien entendu!
    framboise32
    framboise32

    Suivre son activité 79 abonnés Lire ses 832 critiques

    4,0
    Caroline est une jeune retraitée, ex dentiste. Elle passe ses jours dans un centre, Les beaux jours. Habituée à la solitude, Caroline a du mal à s’intégrer au groupe. La joyeuse bande la laisse s’intégrer à son rythme. Caroline va tomber sous le charme de Julien, un animateur. Au fur et à mesure, Caroline se détend, devient frivole et légère. La jeune retraitée se surprend à prendre du plaisir avec la bande des Beaux jours. La retraite est ici filmée de manière très légère, rieuse, détendue. Dans les beaux jours, on boit, on mange, on rit, on fume, on fait l’amour… la vie !!! L’histoire est banale, un mari, une femme et un amant mais l’atmosphère du film nous "embarque". Les beaux jours est un joli portrait de femme, avec une actrice magnifique Fanny Ardant. Quel plaisir ! Et puis le couple qu’elle forme avec le sexy Laurent Lafitte est parfait. L’histoire d’amour fonctionne, elle est belle, tendre, passionnée. Patrick Chesnais en mari trompé est excellent. Le reste du casting est un sans faute, Jean François Stévenin, Fanny Cottencon, Catherine Lachens, Alain Cauchi, Marie Rivière,….. Les beaux jours est un très joli film, un film qui fait du bien
    lerenar
    lerenar

    Suivre son activité Lire ses 14 critiques

    3,0
    Une fanny Ardant mamy, la retraite ne lui va pas. Faire sortir le sexe de la vie conjugale, retrouver jeunesse, refuser l'étroitesse d'une vie de famille bien réglée, tout celà me va fort bien. Des dialogues entre les amants bien écrits, qui sonnent juste. L' insouciance du sexe sans le poids de l' amour, Les scrupules qui s' arrêtent quand commencent les caresses. Pourquoi ne pas terminer le film avant le sordide renoncement et le retour au tristes activités conjugo-retraités ?
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top