Mon AlloCiné
Tokyo Decadence
note moyenne
3,1
70 notes dont 19 critiques
11% (2 critiques)
26% (5 critiques)
11% (2 critiques)
21% (4 critiques)
26% (5 critiques)
5% (1 critique)
Votre avis sur Tokyo Decadence ?

19 critiques spectateurs

Tedy
Tedy

Suivre son activité 71 abonnés Lire ses 2 469 critiques

0,5
Publiée le 11/09/2008
"Tokyo Decadence" est un film qui cherche à comprendre le sadomasochisme, qui sert ici d'échappatoire aux protagonistes englués dans une société de stress et de routine. Malheureusement, l'ennui se fait trop rapidement sentir.
soniadidierkmurgia
soniadidierkmurgia

Suivre son activité 183 abonnés Lire ses 3 112 critiques

2,0
Publiée le 31/12/2008
Trop intello sans doute quand on lit de-ci de-là les critiques élogieuses sur cette succession de scènes SM, car je n’y ai pas vu un très grand film. OK, on sait que les riches hommes d’affaires d’Orient comme d’Occident poussés à bout par la conquête du pouvoir ont quelques fois le désir de se faire humilier par des dames tarifées. Sur le sujet le film ne nous apprend rien. On sait aussi que les prostitués de luxe qui fréquentent ces milieux en sortent souvent riches mais détruites ayant pour seul recours la drogue ou l’alcool. Quoi d’autre ?
Soulblighter
Soulblighter

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 47 critiques

5,0
Publiée le 22/07/2008
Magnifique film retranscrivant les maux du Japon, et plus globalement des sociétés modernes. Un drame social saupoudré d'érotisme et d'un humour noir agréable, le tout porté par une actrice on ne peut plus parfaite dans son rôle. A voir et à apprécier pour son originalité.
gui_ohm
gui_ohm

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 127 critiques

4,0
Publiée le 24/12/2007
Un beau film. La protagoniste call-girl SM nous entraîne dans son univers plutôt sordide. On est un peu géné parfois d'être témoin de certaines requêtes sexuelles de ses clients. Notre société a engendré des hommes qui auraient besoin de ça? C'est dérangeant. Mais le plus troublant reste certainement cette carence affective, ce désert sentimental dont tous les personnages sont frappés. D'ailleurs, le réalisateur fait des prouesses quand il s'agit de "rendre" cette émotion de vide émotionnel. Bravo.
errorqueen
errorqueen

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 65 critiques

4,0
Publiée le 01/08/2007
Une oeuvre digne de murakami en n'en pas douté. Mais parfois un peu lente. Assez compliqué et bizarre. Il reste un bon film. Avec une très belle actrice principale. Ce que j'ai préféré dans le film a été la fin, vraiment très belle.
Lord-Djiss
Lord-Djiss

Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 978 critiques

1,0
Publiée le 14/09/2011
Un film qui repose trop sur le côté documentaire plutôt que de nous proposer une vraie réflexion sur la société japonaise.
Backpacker
Backpacker

Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 807 critiques

5,0
Publiée le 11/02/2007
Excellente satire de la société de consommation nippone dans laquelle le stress et l'overdose de travail s'évacuent à coup de séances sadomasochistes... Cela aurait pu être un film vulgaire, sans âme ni imagination. Or, le jeu des ombres et lumières, la mise en scène soignée, l'interprétation sans faille et la réalisation parfaitement maîtrisée font de "Tokyo décadence" un grand film à voir absolument... par un public averti...
Tayop
Tayop

Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 1 273 critiques

3,0
Publiée le 28/03/2018
Film adaptation, par son propre auteur, avec une sensualité qui rend parfois sublime cette décadence de la société japonaise. Crack, sexe et surconsommation font bon ménage pour une perdition qui aujourd'hui semble plus mesurée qu'à l'époque, tellement ancrée dans notre société ... près de 30 ans après.
Estonius
Estonius

Suivre son activité 191 abonnés Lire ses 3 055 critiques

1,5
Publiée le 03/07/2015
Comme film porno, ça serait nul, mais il est clair que ce n'était pas dans les intentions de l'auteur. Il est quand  même je trouve particulièrement gonflé (pour ne pas dire hypocrite) de nous montrer des scènes très chaudes (donc de nous situer en tant que voyeur) pour ensuite venir nous faire la morale avec tous les clichés misérabilistes (les prostituées sont nunuches, vicieuses et inconscientes, la prostitution détruit, la prostitution conduit à la drogue, les clients sont barjots et j'en passe) qui ne sont pas systématiquement faux mais seulement anecdotiques, le sujet étant  autrement plus complexe. La dernière partie en totale rupture de ton avec le reste du film est d'un ennui incommensurable. A sauver quand même quelques images d'un érotisme certain, et pour les spécialistes une domination à quatre mains pas piquée des hannetons. PS : Quant à la métaphore sociale, elle doit être bien cachée.
S M.
S M.

Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 553 critiques

3,5
Publiée le 05/09/2013
Une réalisation soignée, un certain esthétisme, un film qui ne tombe jamais dans le vulgaire. J'ai passé un bon moment devant ce "Tokyo Decadence". Je ne mets que 3,5/5 car il y a des longueurs. Par moment, on s'ennuie ferme. Dommage. A voir toutefois.
benoitparis
benoitparis

Suivre son activité 48 abonnés Lire ses 1 271 critiques

2,0
Publiée le 25/02/2012
Entre métaphore simpliste et assénée, sans mystère ni profondeur, et pathos très esthétisant à la fin. Certaines séquences sado-masochistes sont tout de même assez impressionnantes, le Tokyo crépusculaire, froid, hypermoderne servant de décors mérite d’être vu. Intérêt ténu au total.
buffalo_06
buffalo_06

Suivre son activité Lire ses 112 critiques

4,0
Publiée le 28/04/2009
Si vous aimez la cuisine asiatique, c'est O.K. Ajoutez le petit chaperon rouge, Neuf semaines 1/2, et david Lynch... Un objet érotique étrange, humoristique, poétique et malsain. Réussi, je trouve.
fuck-les-modérateurs-allociné
fuck-les-modérateurs-allociné

Suivre son activité 74 abonnés Lire ses 3 921 critiques

1,0
Publiée le 05/02/2009
Japoniaiserie, montrez du SM et vous trouverez toujours quelqu'un pour vous appeler maitre!
RENGER
RENGER

Suivre son activité 313 abonnés Lire ses 5 434 critiques

1,0
Publiée le 01/07/2008
L'écrivain cinéaste Ryû Murakami retranscrit, comme son titre l’indique : Tokyo Decadence (1998), la descente aux enfers des rapports humains au Japon à notre époque. Les échanges S.M entre les protagonistes montrent un certain mal être, une façon de quitter sa vie de tous les jours, faire le vide et se sentir quelqu’un d’autre, de plus important ou tout simplement aimer se faire rabaisser, humilier. Une réalisation particulière, loin d’être pornographique, encore moins érotique, le film de Murakami se laisse se regarder mais l’ennui se fait sentir relativement vite !
carine_boo
carine_boo

Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 15 critiques

4,0
Publiée le 28/06/2008
Choquant! Et oui premier mot qui vient en bouche surtout adepte de film nippon. Tombée dessus par hasard je ne savais pas vraiment si je devais le qualifier de film porno ou de satire sociale. J'opte pour la deuxième version. La jolie Ai nous entraine dans une pervesion nippone tabou mélant humour noire et déchéance sociale. A voir surtout si fan de ciné asiat.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top