Notez des films
Mon AlloCiné
    Ce n'est qu'un au revoir
    note moyenne
    3,5
    21 notes dont 4 critiques
    répartition des 4 critiques par note
    0 critique
    3 critiques
    1 critique
    0 critique
    0 critique
    0 critique
    Votre avis sur Ce n'est qu'un au revoir ?

    4 critiques spectateurs

    Benjamin A
    Benjamin A

    Suivre son activité 401 abonnés Lire ses 1 901 critiques

    4,0
    Publiée le 10 mai 2016
    Capable de s'attaquer avec brio à de nombreux genres différents, John Ford, avec The Long gray line, met en scène plus de cinquante ans de la vie d'un immigrant irlandais, notamment lorsque celui-ci fréquentait l'école militaire de West Point. À première vue, cet homme ne semblait pas forcément être intéressant pour un biopic mais c'était sans compter l'immense talent de John Ford, capable de faire ressortir les émotions et la richesse de toutes sortes de récit. Il arrive à le rendre intéressant, présentant un homme un peu maladroit, ne sachant guère se battre ou nager mais courageux et très optimiste et on le suit à travers de nombreuses péripéties au sein de cette école et durant trois générations qui verront deux Grandes Guerres. Ford s'intéresse surtout à l'humain et aux émotions, tout en rendant un bel hommage à son Irlande natale et en mettant en avant le temps qui passe, les dilemmes de la vie et la difficulté de celle-ci et de ses épreuves, thématique qui a toujours su me passionner et toucher lorsqu'elle était bien mise en scène. Il oscille entre plusieurs tons avec de nombreuses touches comiques mais aussi de plus en plus dramatique plus on avance dans le récit et surtout mélancolique, arrivant à en faire ressortir une dimension forte et touchante. Il trouve toujours le bon équilibre, sachant bien mettre en avant l'ambiance mélancolique et légère tout en étudiant son personnage principal et une foule de seconds rôles tout aussi intéressants. Le metteur en scène de Rio Grande capte avec brio le contexte des époques qu'il met en place, que ce soit dans les moeurs, l'ambiance ou les décors, sachant nous y immerger pour nous donner l'impression d'être aux côtés des personnages. L'oeuvre est souvent étonnante, Ford surprend sans tomber dans un quelconque excès, sachant aussi faire passer les émotions par de simples gestes ou regards. Il signe là son premier film en Cinémascope, procédé qu'il n'aime pas, et pourtant l'effet se ressent aussitôt, bien aidée par un très beau technicolor captant parfaitement, surtout dans la seconde partie, l'atmosphère froide et de temps qui découle. De nombreuses séquences sont mémorables, notamment celle posée où il met en avant le ressenti des personnages. La partition accompagne admirablement le récit tandis qu'il trouve toujours les plans parfaits, mettant bien en valeur les sentiments des protagonistes. Ils sont d'ailleurs tous très bien interprétés, en particulier la belle Maureen O'Hara mais aussi Tyrone Power, tous deux sachant bien allier humour et émotion. À noter aussi l'apparition de Patrick Wayne, fils de John ici absent alors qu'il était dans une période faste de collaboration avec John Ford. John Ford se montre inspiré avec cette fresque retraçant plus de cinquante ans de vie d'un immigré irlandais, sachant osciller entre plusieurs tons notamment l'humour et la mélancolie tout en faisant ressortir toute l'émotion des portraits qu'il dépeint.
    loulou451
    loulou451

    Suivre son activité 67 abonnés Lire ses 1 500 critiques

    4,0
    Publiée le 16 mars 2008
    Comment diable réaliser un film intéressant sur la biographie d'un parfait inconnu qui passe toute sa vie à l'académie militaire de West Point, qui voit passer deux guerres mondiales sans jamais s'engager, et qui finit par enterrer toute sa famille et ses amis proches ? Combien de réalisateurs auraient aisément échoué à résoudre cette équation ? John Ford, lui, relève le défi et parvient à faire de ce film une oeuvre étonnante, souvent enlevée, drôle, jamais ennuyeuse, témoin d'une époque qui ne reviendra jamais. Un très beau film magnifiquement interprété par Tyrone Power et Maureen O'Hara.
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 3707 abonnés Lire ses 10 395 critiques

    3,5
    Publiée le 18 juin 2013
    Chronique nostalgique qui repose sur un magnifique sujet pour ce portrait humoristique et chaleureux d'un irlandais qui verra passer trois gènèrations de cadets et deux guerres! Avec "The Long Gray Line", le grand John Ford signe son premier film en Cinèmascope, un rècit bien menè aux scènes particulièrement rèussies (admirable la mort de Mary, West Point qui rend hommage à Martin Maher à la veille de sa retraite...). Dans un très beau technicolor, Ford mise avant tout sur une interprètation brillante de Tyrone Power et Maureen O'Hara en alliant èmotion, rire et patriotisme! De plus, Ford rend aussi hommage à deux de ses passions: l'Irlande et l'armèe! Pour la petite anecdote, ce fut l'ultime film du jeune Robert Francis dècèdè tragiquement dans un crash aèrien en 1955! il avait vingt-cinq ans...
    Chris_The_Dude
    Chris_The_Dude

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 54 critiques

    4,0
    Publiée le 6 août 2018
    Une grande fresque comme les américains savent en faire ! Les péripéties d'une famille américaine avec ses hauts et ses bas pendant près d'un siècle. Remarquablement servi par le couple Tyrone Power et la sublime Maureen O'Hara. Et encore une fois John Ford évoque l'Irlande à travers les origines du personnage principal.. néamnois tout le film de se déroule sur le sol américain
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top