Mon AlloCiné
Star Trek Sans limites
Note moyenne
3,3
28 titres de presse
  • Télé 7 Jours
  • 20 Minutes
  • Charlie Hebdo
  • Gala
  • L'Ecran Fantastique
  • Le Point
  • Les Fiches du Cinéma
  • Mad Movies
  • Metro
  • Ouest France
  • Première
  • Public
  • Télé 2 semaines
  • aVoir-aLire.com
  • Le Dauphiné Libéré
  • Le Figaro
  • Le Monde
  • Le Nouvel Observateur
  • Les Inrockuptibles
  • Paris Match
  • Télérama
  • Chronic'art.com
  • Critikat.com
  • Culturebox - France Télévisions
  • Le Journal du Dimanche
  • L'Express
  • Libération
  • Positif

Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

28 critiques presse

Télé 7 Jours

par Philippe Ross

A l'évidence, le blockbuster de l'été.

20 Minutes

par Caroline Vié

Le spectateur amoureux de science-fiction se laissera emporter dans un tourbillon d’action.

La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes

Charlie Hebdo

par Gérard Biard

C'est paradoxalement ce parcours sans surprise qui constitue le principal atout de ce troisième volet : son côté familier, presque léger et, surtout, débordant de sincérité. Comme si, cette fois, la relève était mieux qu'assurée, installée.

Gala

par Marie Hayne

Un résul­tat qui tient ses promesses tant pour les vieux Trek­kies (fans depuis toujours de la série) que pour les jeunes amateurs de SF.

La critique complète est disponible sur le site Gala

L'Ecran Fantastique

par Sébastien Socas

Ou comment faire en sorte qu'une quinquagénaire franchise ne manque jamais (de substance) et ravisse perpétuellement ses fans...

Le Point

par Philippe Guedj

Plus humain, plus attachant, marqué en sourdine par le deuil de Nimoy puis, après le tournage, par celui d'Anton Yelchin (le film leur est dédié), Star Trek : sans limites réussit noblement sa mission divertissement, sans nous donner l'impression de nous prendre pour des demeurés.

La critique complète est disponible sur le site Le Point

Les Fiches du Cinéma

par Michael Ghennam

“Star Trek sans limites” renoue avec l'esprit de découverte et d'exploration de la série originelle, au fil d'un récit plaisant, mouvementé et spectaculaire.

Mad Movies

par Alexandre Poncet

Sorte de fantasmes de couvertures science-fictionnelles des années 60, les délires grisants de Star Trek Sans Limites réussissent l'inespéré : donner un aperçu du potentiel encore inexploité du genre, là où le dernier Star Wars se contentait de ressortir (avec savoir-faire, certes) les marmites de pépé.

La critique complète est disponible sur le site Mad Movies

Metro

par Jérôme Vermelin

A défaut de surprendre, ce Star Trek Sans Limites fait très bien son job.

La critique complète est disponible sur le site Metro

Ouest France

par La Rédaction

On retrouve ce qui faisait la grandeur de la série originelle : une SF humaniste, sans cynisme.

Première

par Sylvestre Picard

Une vision de cinéma modeste et progressiste. Limite audacieuse, en fait : "to boldly go". Mission accomplie.

La critique complète est disponible sur le site Première

Public

par Florence Roman

Le troisième volet du reboot initié par J.J. Abrams continue de nous faire rêver.

Télé 2 semaines

par Emilie Meunier

Diablement efficace, ce nouvel opus tire notamment sa force de ses personnages. Les liens se resserrent entre les différents protagonistes, dont l’attachant duo formé par le capitaine Kirk et le Vulcain Spock (Zachary Quinto).

La critique complète est disponible sur le site Télé 2 semaines

aVoir-aLire.com

par Frédéric Mignard

Malgré des efforts de spectaculaire qui ajoutent de l’intérêt à l’expédition spatiale, le 3e volet contemporain deStar Trek ressemble davantage à un épisode destiné principalement aux fans de la saga qui y retrouveront la tendance au kitsch d’une franchise avant tout destinée au public anglophone.

La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

Le Dauphiné Libéré

par Jean Serroy

Il faut dire qu’on en est au 13e épisode et qu’il faut aller chercher de plus en plus loin la nouveauté. Pour le coup, même si le film s’éparpille un peu en route, le contrat est honnêtement rempli, qui respecte l’esprit originel, avec de bons effets spéciaux.

Le Figaro

par Etienne Sorin

Dans le genre, ça défrise plus qu'Independence Day. Sinon, le capitaine Kirk a des états d'âme et le Vulcain Spock a toujours les oreilles pointues.

La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

Le Monde

par Noémie Luciani

Plutôt plaisant et bien articulé, ce divertissement galactique peinera cependant à susciter l’enthousiasme sur tous les autres points.

Le Nouvel Observateur

par François Forestier

Ni meilleur ni pire que les films précédents, "Star Trek sans limites" remplit le contrat et coche toutes les cases. Il y a des gags, un peu de suspense, beaucoup d’action, et on apprend que Sulu, le barreur asiatique du vaisseau, est gay. Les fans seront comblés. Les autres, bof.

La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

Les Inrockuptibles

par Jacky Goldberg

Le cinéaste reprend à la lettre les acquis de son aîné Abrams, et y insuffle ce sentiment d'extrême familiarité (...) Dans cette féérie numérique, Star Trek : Sans limite ne repousse sans doute aucune frontière, mais il parvient à illuminer avec conviction celles qui existent.

Paris Match

par Yannick Vely

Episode de transition qui file à vitesse de l’hyperespace, "Star Trek : sans limites", sans démériter sur le plan de l’action, manque donc à la fois de profondeur et de nouveauté. Reste le plaisir de retrouver les héros de la saga : Spock, Kirk, Scotty, Bones, Nyota, Chekov, servis équitablement et avec beaucoup d’humour.

La critique complète est disponible sur le site Paris Match

Télérama

par Frédéric Strauss

La bonne idée est d'avoir ­invité l'acteur Simon Pegg à participer au scénario. Il lui apporte humour habile et dérision. Les autres acteurs mêlent légèreté et conviction, le registre favori de Chris Pine, la tête d'affiche. Tout ça finit par faire décoller cette grosse machine qui célèbre ­joliment l'esprit d'équipe.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Chronic'art.com

par Louis Blanchot

Libéré de tout impératif de grandeur et d’innovation, la saga rentre donc dans le rang en tentant de sauvegarder comme elle peut la vista des débuts, avec la certitude tranquille de repartir quoi qu’il en soit vers l’infini du grand spectacle, non plus pour briller d’un nouvel éclat mais simplement pour faire proprement le boulot.

La critique complète est disponible sur le site Chronic'art.com

Critikat.com

par Josué Morel

C’est par cette incapacité à recouvrir la vitalité des films d’Abrams que le vernis de permanence de ce Star Trek : Sans limites craquelle : si les morts de Leonard Nimoy et d’Anton Yelchin hantent curieusement ce film-fontaine de jouvence, c’est une autre absence, celle du père (re)fondateur, dont souffre surtout cette suite ratée.

La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

Culturebox - France Télévisions

par Jacky Bornet

Ce qui se voudrait de l'autodérision dans "Sans limites" se révèle une faute de goût, voire du mépris pour les "Trekkies", sinon tout amateur de science-fiction.

La critique complète est disponible sur le site Culturebox - France Télévisions

Le Journal du Dimanche

par Stéphanie Belpêche

L’atmosphère mélancolique du début cède sa place à une intrigue conventionnelle, qui manque de rythme et d’ambition. Reste un spectacle visuellement splendide.

La critique complète est disponible sur le site Le Journal du Dimanche

L'Express

par Eric Libiot

Ce "Star Trek sans limites" atteint bien ses limites : héros sans surprise, scénario préférant les effets spéciaux aux idées, suspense platounet.

Libération

par Julien Gester

D’où le sentiment que des élans contraires travaillent en son cœur à affadir le film. L’un (le scénario) qui tire à toute force vers la comédie de mœurs sans qualité en milieu extraterrestre, l’autre (la caméra) qui, sevrée une heure durant de son carburant préférentiel, frôle l’état végétatif (...).

La critique complète est disponible sur le site Libération

Positif

par Hubert Niogret

(...) les scénaristes n'ont fait que recycler les éléments constitutifs de la série, par peur sans doute de perdre les amateurs qui aiment retrouver régulièrement leurs personnages.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top